AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1893
avatar
100
100
MessageSujet: Re: What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke   Sam 25 Juin - 10:35

Parfois Clarke oubliait ces différences qui existait, entre le trigedakru et les siens – le skaikru. Alors, les faits barbes la surprenaient et elle était rappelée brutalement à la réalité. Ils restaient des grounders, avec un besoin d’impliquer des punitions corporelles que Clarke n’appréciait toujours pas. La torture était une discipline qu’elle n’imaginait ne jamais devoir mettre en pratique (qu’elle mettrait en pratique si c’était nécessaire) et l’idée même la rebutait. Encore plus, c’était la manière dont cela avait été imposé par Galath, via Mordh, sur Echo. Ainsi, Clarke fronça un peu plus les sourcils, avant de secouer la tête. Elle ne rajouta rien, car elle savait que les mots de réconforts n’avaient que peu de saveur aux yeux des membres du trigedakru. D’autant plus que cela remontait à bien des années maintenant, puisque la reine folle était morte depuis plus de trois ans – ça elle s’en souvenait. Cela coïncidait étrangement avec la mort de Costia. D’ailleurs… Elle s’humecta un peu les lèvres. « Est-ce monnaie courante pour vous, de recevoir des sanctions ? » Il y avait tant, qui lui était étranger en Azgeda. Autant en profiter pour en apprendre un peu plus, n’est-ce pas ?

Tout comme Echo en apprenait un peu plus sur le Skaikru. Non, il n’y avait pas de reine et non, la succession ne se faisait pas suivant le sang. Elle sourit un peu, Clarke, fermant un peu les doigts de sa main gauche, les deux derniers moins réactifs. Elle détourna son attention de cette vision, retrouvant le regard de l’autre conseillère. « Ca ne fonctionne pas comme ça. Les membres du clan choisissent le nouveau leader suivant une certaine période de temps. N’importe qui peut être élu, du moment qu’il arrive à convaincre la majorité. » Oh, elle tairait pour le moment que le cadre de l’Arche tombant sur Terre avait bousculé les principes d’élections. Mais elle ne doutait pas Clarke – tout du moins, elle l’espérait – qu’ils arriveraient à retrouver leurs anciennes pratiques une fois qu’ils seraient adaptés à leur nouveau mode de vie. C’était ce qui les différenciait tant du trigedakru, le doux rêve de la démocratie. « Ma mère n’a pas vraiment eut le temps de s’illustrer… Dans l’espace, nous avions un autre chancelier. » Elle empêcha le venin de lui venir à la bouche, gardant ses propos relativement neutre. « Et jusqu’à il y a peu, je m’étais imposée comme la personne ne charge. » Elle fronça un peu les sourcils en souvenir. « Mais elle fera tout pour le bien du skaikru. » Et ça, Clarke n’en doutait pas une seule seconde. Malheureusement, les deux Griffin partageaient souvent une opinion divergeant sur le dit bien du peuple du Ciel.

« Pourtant pour le peu que j'ai vu, vous sembliez assez solidaires. » Il y eut une lueur dans le bleu du regard de Clarke. « Avec une partie, oui. » Les Cent, qui n’étaient plus vraiment cent, et pour qui elle aurait donné sa vie (elle avait donné celle de plusieurs d’entre eux et son humanité également). « Etre ici, c’est aussi une manière de m’assurer de leur bien. » Peut-être que ça ne faisait pas de sens pour tous, mais Clarke y voyait une opportunité unique, que personne n’aurait été capable d’accomplir. « Mais même à Polis, j'ai l'impression de ne pas être à ma place. » Elle eut une moue compatissante Clarke. « Tu trouveras ta place. Que ça soit ici ou ailleurs. Mais j’imagine que ça ne sera pas dans ton clan ? »

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke   Lun 4 Juil - 21:28

Depuis sa naissance, les punitions avaient toujours existé. Parfois plus sévères dans certains clans que dans d'autres. Les Azgeda n'étaient pas tendre là dessus. Il était facile d'avoir des punitions, sans pour autant avoir fait quelque chose de forcément très grave. La preuve qu'Echo s'était fait punir seulement pour une plainte. Mais ça, c'était lors du règne de Galath. Lors de celui de Syndra, ça s'était adoucit à ce niveau. Quand à celui de Mordh, Echo ne savait pas comment elle procèdait, mais sûrement de la même façon que Galath. La question de la Skaikru ne  surprit pas la conseillère des glaces. Elle était curieuse à ce propos, ce qui était normal. « Assez. Il est facile de se faire punir en Azgeda. » Et même si Echo avait été plutôt obéissante avec ses supérieurs, elle n'y avait pas échappée.

« Ca ne fonctionne pas comme ça. » Elles étaient partis sur comment étaient élus les Skaikru chancelier. C'était étrange cette manière de procéder. Tout le monde pouvait être élu. Pas besoin de tuer pour être pouvoir, pas besoin de préparer des plans en douce. Echo n'aurait jamais pensé ça possible. Après tout, il s'agissait des Skaikru. Ce n'était pas comparable avec eux. Clarke parla alors de sa mère, la chancelière. Apparemment elle n'avait pas fait grand chose jusqu'à maintenant. Ou du moins, c'est ce que comprit Echo. Elle évoqua qu'il y avait quelqu'un d'autre avant. Qui était-ce ?  «  Cet ancien chancelier, que lui est-il arrivé pour que ta mère le remplace ? » Pas que ça intéresse forcément Echo, mais elle souhaitait savoir malgré qu'elle savait que ça ne lui apporterait rien. « Et jusqu’à il y a peu, je m’étais imposée comme la personne ne charge. » Au moins ça, Echo l'avait remarquée. La preuve qu'elle avait cru que Clarke était leur Skaiplana. Cependant, la guérisseuse défendit tout de même sa mère. Et Echo ne savait pas vraiment quoi dire. Mis à part hocher la tête.

C'est alors qu'Echo fit une constatation sur les Skaikru et leur solidarité. Clarke répondit qu'il s'agissait seulement d'une partie. C'était assez compliqué à comprendre ces histoires. Mais la conseillère des glaces n'en demanderait pas plus. « Etre ici, c’est aussi une manière de m’assurer de leur bien. » C'était une belle façon de voir les choses. En effet, elle permettait de faire attention à ce que l'alliance ne se rompt pas n'est-ce pas ? « C'est honorable. Tu arrive à t'adapter à notre mode de vie ? » Elle se sacrifiait un peu pour son peuple, en restant ici. C'était différent pour Echo. Si elle était ici, ce n'était pas pour s'assurer pour le bien de son peuple. Aamn s'en chargeait. Au contraire, Echo était là seulement parce que l'Heda lui avait fait une proposition. Que la guerrière avait vu comme une sorte de deuxième chance personnelle. « Tu trouveras ta place. Que ça soit ici ou ailleurs. Mais j’imagine que ça ne sera pas dans ton clan ? » Echo eut un regard mauvais en direction de Clarke. Elle avait raison, et ça irritait l'Orstienne. Ca l'embêtait plus que tout de ne pas pouvoir retourner dans son clan. Mais avec Syndra morte, et Mordh au pouvoir, elle ne pouvait plus y retourner. Echo n'avait certes pas parlé avec la nouvelle azplana, mais elle savait ce que Mordh pensait d'elle depuis qu'elle était venue se plaindre. Alors malheureusement, tant que la seconde de Galath était au pouvoir, la place d'Echo ne se trouvait pas en Azgeda. « En effet, ça ne sera pas dans mon clan. » C'était froid. Parce qu'Echo ne souhaitait pas être mal vu pour le fait de ne plus appartenir à son clan d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1893
avatar
100
100
MessageSujet: Re: What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke   Mer 6 Juil - 18:54

Les questions continuaient, mas Clarke avait ce sentiment que ça touchait à sa fin. Elle avait assez accaparé le temps d’Echo, qui avait été assez ouverte d’esprit pour lui répondre et ne pas la laisser le bec dans l’eau quand des questions trop sensibles avaient été posées. Clarke ne l’oublierait pas (tout comme elle n’oublierait pas que l’autre conseillère était responsable du kidnapping de Echo). C’était ça, la force de la bonde – en partie – de faire l’usage d’un savoir dont peu la savaient capables. Le statut de leader, comme beaucoup la voyaient, avaient un certain désavantage car ça la présentait comme possédant une force particulière, lui donnant une raison qui l’avait projetée au-devant de son peuple. C’était une chance d’être sous-estimée en moins et Clarke aimait cet avantage, d’être considérée de haut. Le statut de conseillère lui apportait certains avantages, sur lesquels elle ne rechignerait pas. « C'est honorable. Tu arrives à t'adapter à notre mode de vie ? » Elle acquiesça d’un geste, avant de répondre avec une modestie teintée de cette dureté qu’elle avait assimilée de la Terre. « J’y arrive oui. Puis, ai-je le choix ? » Il y eut une lueur un peu plus douce dans son regard, alors que la conversation s’enchainait.

Tous n’avaient pas leur place dans l’immédiat et Clarke, pour avoir choisi de rester dans un entre-deux particulier ne pouvait que comprendre la situation d’Echo, ainsi que l’animosité qu’elle ne cacha même pas quand la skaikru fit part de l’incapacité de se retrouver en Azgeda pour la guerrière (bien que Clarke ignorait toutes les raisons. Il ne fallait pas être stupide, ni aveugle pour ceci). « S’il y a bien une chose que l’homme peut faire, c’est s’adapté. Regarde, mon peuple n’était pas supposé se retrouver sur terre, pourtant, nous avons survécu à tant. » Et si ceux de l’Arche pouvaient être un exemple, alors elle s’en servirait. « Tu trouveras ta place Echo. D’une manière ou d’une autre… » Puis, il y eut un faible silence qui suivit, concluant les paroles déterminées de Clarke. Elle inspira un peu, avant de se redresser, se retenant de se masser l’épaule. « Je te remercie de m’avoir parlé. J’ai apprécié échangé avec toi. » Oui, Clarke n’avait pas sa place chez les siens et ici, dans cette tour à Polis, elle se sentait être là où elle devait appartenir. Même si les lieux n’étaient pas encore familiers et qu’il lui arrivait de se perdre dans les couloirs, le sentiment, lui, était déjà là.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke   

Revenir en haut Aller en bas
 
What want the councillor kom Skaikru to the councillor kom Azgeda ? -Clarke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Skaikru, celui qui pourfend le ciel
» Caleb × Le Skaikru qui part chez les Sikru
» Séries séries
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» Lien d'une russe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Trikru :: Polis :: La Tour de Commandement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: