AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 12:29


Can you hear my scream
Kyle & Raven


La lame dessine une marque sur ton estomac alors que tes cris semblent ne pas se faire entendre. Autour de toi,trop de monde te regarde. Tu es la bête de foire, on t'accuse de tentative de meurtre, on veut te faire mal, une chose que tu ne comprends pas, une fois de plus. Une nouvelle douleur te fait grimacer sur ton bras, ils viennent, les uns après les autres. Sur certains visages, tu imagines l'humour, tu ne comprends pas. Tu n'as pas vraiment envie de comprendre. Le temps te semble long et pourtant, tu imagines déjà mille morts. Tu réalises que Finn aurait souffert, qu'il aurait vécu pire, sans doute, mais ton calvaire est loin d'être terminée. Tu as bien du mal à le supporter, mais il n'y a pas grand-chose à faire contre cela, tu cherches, et tu imagines que c'est déjà bien. Lorsque Clarke intervient, lorsque le coupable est trouvé, le temps d'une seconde, tu te questionnes, tu te demandes pourquoi il a autant tardé et en même temps tu sais qu'il a fait de son mieux. Sans doute ne le remercieras-tu jamais assez. Tu te mets à délirer, et tu finis par t'évanouir. Tu n'as pas perdu beaucoup de sang, en tout cas, pas assez pour tomber dans les vapes, mais tu ne peux pas nier que ça a été éprouvant. Tu ressens chaque coupure, tu vois bien que y en a qui sont plus profondes que d'autres. Indra ne t'a pas épargnée. Du coup, sa plaie est plus difficile à assumer. Bellamy comprend alors que le problème vient de l'allié de Lexa et tout part en sucette. C'est lui qui souffre mais déjà, t'as pas envie d'en voir plus, tu veux rentrer. Le soupire qui s'échappe de tes lèvres te fait grimacer. Tu as mal partout, l'impression d'être passé sosu un rouleau compresseur. Il faut soigner tout ça. Tu demandes à retourner au camp et Abby s'occupe de toi là bas.

Le camp Jaha te permet de souffler un bon coup, te permet de prendre conscience du fait que tu es maintenant en sécurité. On t'a installée dans ton lit, tu es rentrée dans ton chez toi, tu en as besoin. Mais une fois ici, tu te remets à penser à tout ce qui se passe autour de toi.. On te demande de rester calme, on te demande de te poser et de ne surtout pas te prendre la tête. Sauf que… Lorsque tes mains ne sont pas occupées, tu perds le contrôle de tes pensées. Elles retournent vers Finn. Bien sûr que tu devras t'excuser auprès de Clarke, tu sais maintenant pourquoi elle l'a tué. Ca semble fou mais tu imagines ce qu'il aurait souffert. Tu n'as pas été beaucoup entaillée, toi, lui, il aurait été entaillée et ensuite brûlé. Il n'aurait pas tenu le coup, mais il aurait souffert mille morts. Tu ne peux pas être égoïste au point de vouloir qu'il revienne à toi. Cela ne fonctionne pas de cette manière, évidemment. Mais tes pensées ne s'attardent guère longtemps sur lui ou sur Clarke. Elles se tournent bien vite vers Kyle. Tu aimerais qu'il soit là, qu'il te soutienne et pourtant, tu sais que ça ne fonctionne pas comme ça. Tu as peur pour tes nuits, peur de ce dont tu vas rêver. Tu te lèves, tu quittes ton lit et grimace. Cette coupure sur ton ventre t'arrache une grimace. Ca risque d'être douloureux encore quelques jours. Tu avances doucement, les mouvement de tes bras tirent sur les fils. Tu arrives à son chez lui. Un lit, un peu plus loin. Il n'est pas là, tu t'assois, tu l'attends. Sans doute ne veut-il même pas te voir… Mais tu ne peux pas te résoudre à aller ailleurs. Aujourd'hui, tu admets enfin que tu as besoin de lui. Et lorsque ton regard se pose sur les marques qu'a laissé la corde sur tes poignets, tu fermes doucement les yeux. Tu espères qu'il ne va pas trop tarder et qu'il ne va pas te repousser...
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Raven Reyes le Mar 14 Avr - 7:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 17:26


can you hear my scream
Raven & Wick



Kyle, occupé à travailler sur un nouveau projet que lui avait donné Sinclair, n'avait presque pas remarqué le retour des quelques Cents qui étaient partis au village d'Indra. Il neles avait pas accompagnés, d'une part parce qu'il était plus utile au Camp, de l'autre part parce qu'il ne se sentait pas à l'aise franchir le territoire des Terriens. Bien qu'ils se réchauffent à l'idée d'une alliance entre les deux clans, il ne voulait pas mettre sa vie entre les mains de celle-ci. Rapidement, pourtant, il fut porté à sortir du labo. Des cris se faisaient entendre, des ordres étaient donnés. Il y avait des blessés. Ce n'était pas étonnant, du moins pas pour Kyle, mais ça ne lui empêchait pas de ressentir un petit pincement au coeur. S'il y avait des blessés, c'était que ça c'était mal passé. Les chances étaient que l'alliance soit tombée à l'eau et qu'ils durent se débrouiller autrement. Kyle se dirigea d'un pas rapide vers Clarke et Bellamy. Il voulait savoir ce qui s'était produit, ce qu'ils allaient pouvoir faire maintenant. À sa grande surprise, il apprit que l'alliance tenait toujours. C'était un allié du commandeur qui avait essayé de tout saboter, en mettant la faute sur... Raven. Tout de suite, il sentit sa vision se brouiller, ses oreilles ciller. C'était Raven qui avait été blessée.

Sans attendre une seconde de plus, il accourra vers l’endroit qui leur servait d’infirmerie. Il voulait la voir de ses propres yeux, s’assurer qu’elle n’était plus en danger, s’assurer qu’elle était encore vivante. Arrivé là-bas, il croisa Abby qui l’informa que Raven était retournée dans sa tente afin de se reposer. Kyle soupira, le besoin de la voir se faisant de plus en plus fort. Il devait la voir, là, maintenant. Toujours au pas de course, il se rendit à la tente de Raven qu’il trouva vide. Des indentations dans son matelas indiquaient pourtant qu’elle avait été couchée là il y a peu. Tendu, Kyle balaya une fois de plus la pièce des yeux. Mais où était-elle donc? Une lueur d’espoir traversa ses yeux alors qu’il pensa à un dernier endroit où elle pourrait  se trouver. Lentement, cette fois-ci, craignant de se tromper, Kyle marcha jusqu’à sa propre tente. C’était un peu idiot, de penser qu’après tout ce qui s’était passé entre eux, Raven se soit réfugié chez lui. Pourtant, il avait cette intuition, ce sentiment qui lui disait qu’elle était peut-être là, à l’attendre, lui.

Il releva doucement le pan de sa tente qui lui servait de porte. Raven était là, assise sur son lit. Un soulagement bref s'empara de lui. Elle était bien là, saine et sauve. Ça ne dura pourtant pas très longtemps, lorsqu'il remarqua les coupures sur ses bras, le sang séché sur ses vêtements. Elle semblait avoir été torturée, ligotée et torturé comme une vraie criminelle. Son premier instinct fut d'aller vers elle, pour la prendre dans ses bras, pour la sentir contre lui. Pourtant, à ce moment-là, il ne savait pas s'il avait le droit. Avec tout ce qui s'était passé entre eux, il ne savait plus s'il avait le droit. Elle lui avait clairement fait savoir qu'elle n'avait pas de place pour lui, qu'elle n'arrivait pas à l'aimer. Et pourtant, c'est elle qui se retrouvait dans sa tente, à l'attendre. Indécis, il s'installa tout de même près d'elle sur son lit. Il ne fit aucun mouvement pour l'enlacer, mais au moins là, elle ne serait pas obligée de se lever encore une fois.

Même après que Raven l'ai rejeté si durement, Kyle ne pouvait s'empêcher d'être là pour elle. En cet instant, il n'y avait rien de tout ça qui avait de l'importance pour lui. Il s'oubliait pour se concentrer seulement sur elle, qui à ce moment, avait visiblement besoin de lui. Pour quelle autre raison se serait-elle déplacé jusqu'à sa tente? « Raven, combien de fois est-ce que je te l'ai dit? Il faut pas jouer avec les couteaux! » Kyle espérait qu'avec son humour légendaire, tout de même un peu déplacé, il puisse lui faire comprendre qu'il était là, qu'il ne partirait pas. Il esquissa un sourire qui se voulait rassurant, mais qui exprimait plutôt la douleur qu'il ressentait à la voir dans cet état. Il avait beau vouloir être fort, être l'épaule sur laquelle elle pourrait s'appuyer, ça le déchirait de la voir si martyrisée de cette façon.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 20:06


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Tes blessures te lancent. Tes habits sont dégueulasses. Sauf que sur Terre, tu n'as pas vraiment de garde robe. Ton débardeur est déchiré, ton manteau rouge traîne sûrement à l'infirmerie. T'as l'air de rien, là tout de suite. Ce que va penser Kyle ? Que t'es toute moisie sans doute. Non, il n'est pas comme ça. Tu sais que tu ne reflètes ici que tes propres pensées. Et ça ne tourne plus très rond dans ta tête. Tu as peur de cette nuit et le soleil est déjà doucement en train de se coucher. Quelle heure peut-il bien être, tu n'en sais rien, tu pourrais regarder ta montre, mais elle a lâché depuis ton arrivée sur Terre. Pourquoi tu la gardes ? Tu ne le sais même pas toi même. Un souvenir de ta vie d'avant, de toute cette galère dans le sien. Galère… Disons que tu ne t'en es pas vraiment éloignée. Pourquoi tu es venue le voir hein, Raven ? Est-ce qu'au moins, tu connais la réponse ? Sans doute que non, t'as pas les mots, t'as aucune idée de ce que tu pourrais bien dire. Et de toute manière, t'es trop perdue pour réfléchir. T'es épuisée, t'as besoin de dormir mais tu n'as pas le courage de dormir seule. Tu aurais dû aller voir Jasper sans doute, lui expliquer la situation mais cela n'aurait pas été pareil. T'as besoin de Kyle, t'as beau prétendre le contraire, tu sais que tu as envie de souffler. T'es venue, mais tu espères qu'il ne posera pas de question stupide. T'as pas le temps pour ça, t'as pas la force de réfléchir. Pas de conversation sérieuse, tu ne peux pas, tu sais que tu ne peux pas. T'es trop faible et puisque la nuit est en train de tomber, tu en conclus qu'il rentrera pour dormir. Encore une fois, tu te demandes pourquoi tu es venue. Tu hésites à repartir, tu savais que c'était une mauvaise idée. Mais n'est-il pas déjà trop tard pour partir ?

Quand il entre dans la pièce, tu détournes les yeux, oui, il est trop tard pour partir mais tu ne le veux même pas. Tu as envie de lui tenir compagnie, tu as envie d'être là, avec lui. Tu as envie de te sentir considérée et entourée, également. Tu ne veux pas dormir seule et il n'y a qu'avec lui que tu veux dormir. Tu as peur, peur de ce qu'il pourrait bien dire, de ce qu'il pourrait bien prétendre également. Mais ça ne veut pas non plus dire que ça fonctionne, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Il s'installe à côté de toi et déjà, il te sort une blague. Tu souris, ce n'est pas suffisamment drôle pour te donner envie de rire mais ça t'amuse. Tu te demandes juste s'il ne sait faire que ça. Même quand il t'accusait de jouer avec toi, il te sortait des blagues… Tu ne le comprends pas toujours, t'as envie de lui faire comprendre qu'il y a un temps pour tout. Mais là, t'as envie de te détendre de toute façon.  « N'est-ce pas… ? ». T'es crevée, tu vois pas vraiment quoi dire de plus, de toute façon. T'as pas envie de dormir maintenant, t'es bien d'accord pour bavarder un peu, mais tu veux que cela ne concerne que des sujets légers. Tu n'as absolument pas envie d'aller plus loin. Pitié quoi. Pas de sujet compliqué aujourd'hui, ce serait insupportable à souhait.  « J'espère que ça ne te dérange pas.. Ton lit est plus confortable que le mien.. ». Tu souris, une lueur de défi dans le regard. Tu ne mens même pas, c'est vrai en plus, mais il n'y a pas que ça, c'est bien ça le problème, justement. Tu souris, tu aimerais qu'il t'embrasse, qu'il te prenne dans ses bras, mais tu ne le peux pas, c'est bien ça le problème. Il faut que tu fasses attention à tout et là, pour l'heure, tu ne peux pas prendre le risque de te lancer là dedans. Pas maintenant. La prochaine fois, tu t'en fais la promesse, tu lui diras ce qui ne va pas. Mais pas maintenant. Non, tu ne le peux pas.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 21:16


can you hear my scream
Raven & Wick



Kyle n’avait pas l’habitude d’être celui sur lequel on comptait, d’être le pilier sur lequel on se relayait. Il se plaisait à dire qu’il était toujours présent pour les gens l’entourant, mais il n’avait vraiment jamais eu besoin de l’être. On le considérait plus comme le bouffon, comme celui qui était là pour détendre l’atmosphère. Il n’était pas le premier choix quand il s’agissait de support, d’aide ou de réconfort. Cette fois-là pourtant, il avait été choisi. Raven s’était elle-même rendue jusqu’à lui, parce qu’elle avait besoin de quelqu’un qui puisse être là, qui puisse l’épauler. Kyle ne comprenait pas vraiment ses motivations. Peut-être qu’au fond, il était son dernier choix. Peut-être qu’elle avait tellement peur d’être seule, dans ce moment de vulnérabilité, qu’elle s’était résignée à aller le voir, lui. C’était une possibilité, mais ce n’en était pas une qu’il voulait croire. Il ne voulait pas penser qu’il puisse être le dernier recours, ce qui reste quand tous les autres sont occupés. Pourtant, c’était ce qu’il y avait de plus plausible, compte tenu des événements antérieurs. Après ce que Raven lui avait dit, il n’avait pas voulu voir la possibilité qu’elle puisse lui avoir menti. Il ne voulait pas se donner cet espoir-là. Il devait se contenter de ce qu’elle voulait bien lui révéler et ne pas questionner ce qui était dit. C’était la meilleure chose à faire.

La douleur de Kyle s’apaisa un peu alors qu’un sourire s’affichait sur le visage de Raven. Il avait réussi à la faire sourire, c’était déjà ça. À ce moment-là, il aurait tout donné pour l’entendre rire, mais il savait que c’était peu probable. Son sourire n’arrivait pas non plus à effacer les cernes qui bordaient ses joues, la fatigue qui creusait ses traits. Il n’arrivait même pas à imaginer comment elle arrivait à supporter tout ça, comment elle arrivait encore à avancer après tout ce qui lui était arrivé. Et c’est peut-être pour ça qu’elle était là avec lui. Parce qu’elle sentait qu’elle n’y arrivait plus, parce qu’elle avait besoin de sa présence. Encore une fois, Kyle chasse ces idées de sa tête. Il ne voulait pas tomber dans ce piège, pas encore. Le sourire aux lèvres, un air de défi dans les yeux, Raven mentionna la raison de sa présence. Elle voulait profiter du confort son lit. Elle voulait profiter du confort de son lit, ou du confort de le savoir près d’elle? C’est là que Kyle comprit qu’elle voulait passer la nuit avec lui. Il n’était pas certain que ce soit une bonne idée, mais à ce stade-ci, il ne pouvait pas lui refuser. Il n’allait pas la renvoyer seule dans sa tente, alors qu’elle venait de vivre une expérience des plus traumatisantes. Il acquiesça doucement de la tête, arborant un sourire qui se voulait réconfortant. Il ne savait plus vraiment où se mettre, quoi faire de son corps. Toutes ses pensées le poussaient à se coller contre Raven, à l’enlacer, à l’embrasser, mais il résistait. Son regard passa de nouveau sur les coupures qui jonchaient les bras de Raven. Certaines étaient plus profondes que d’autres et il ne pouvait s’empêcher de grimacer, imaginant la douleur que cela pouvait lui causer. Il remarqua alors, une fois de plus, ses vêtements tachés de sang, déchirés à certains endroits. Il était conscient que les vêtements se faisaient rares dans le Camp. Ils n’avaient pas vraiment pris le temps de faire leurs valises avant d’atterrir sur la Terre, mais Kyle possédait bien un pull-over d’extra, qu’il portait lors de sa descente et qu’il gardait pour les temps plus froids. Il n’était pas très propre, loin de là, mais au moins il n’était pas imbibé de sang.

Kyle se leva doucement, allant chercher le pull qui était resté dans un de ses coffres à outils. Il le secoua légèrement, ce qui créa un petit nuage de poussière. Il aurait aimé pouvoir offrir quelque chose de mieux à Raven, mais dans la situation où ils se trouvaient, ça allait devoir faire. Il se retourna vers elle, lui donnant le pull d’une main hésitante. « Si jamais tu as besoin de te changer… » Il se retourna à nouveau, lui laissant l’intimité dont elle avait besoin. Il ne savait pas si elle avait besoin d’aide, si ses coupures l’empêchaient de faire certains mouvements, mais il n’osait pas se proposer à lui donner un coup de main. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher d’imaginer la scène qui devait se dérouler derrière son dos.  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 22:53


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Ton débardeur est en lambeaux mais on ne peut pas vraiment dire que tu aies le choix. Les prochains jours risquent d'être compliqués mais Clarke a dit qu'elle verrait avec les Terriens, s'ils n'ont pas un haut pour toi. Ton pantalon va bien, bizarrement, ils ont commencé par s'attaquer à ton haut. Heureusement, parce que tu ne te voyait pas te balader en slip toute la journée. Pas devant ces stupides sauvages. Mais du coup, disons que ton vêtement ne cache plus grand-chose, tout juste ta poitrine, c'est le principal, c'est vrai, mais lorsqu'il fera froid, tu vas te les geler. Quand il quitte son lit, tu es tentée de t'allonger mais si tu le fais, tu sais que tu finiras par t'endormir. Et ce n'est pas ce que tu veux. Tu as juste un peu envie de bavarder avec lui. Tu veux lui faire la conversation, t'as envie de lui parler, ou plutôt disons-le, t'as envie de l'écouter. T'as envie de l'entendre te raconter sa vie. Qu'est-ce que tu sais vraiment de lui ? Est-ce qu'en apprendre un peu plus sur lui te permettrait de réussir à avancer ? Tu te questionnes, le temps d'une seconde, tu te demandes si c'est ce qui te bloque ? La seule personne que tu aies vraiment aimé, tu l'as connu toute ta vie, tu savais tou de lui, comme il savait tout de toi. T'es un peu perplexe, déboussolée sur les bords. Mais tu veux en savoir plus que tu ne le pourrais. Tu veux qu'il te dise tout, de sa couleur préférée à ce qu'il aime manger. Tu veux tout, et c'est ce qui te terrifie. Est-ce qu'avoir toutes les informations que tu désires t'aidera vraiment à apprendre à le connaître ? Tu n'en es même pas certaine, mais tu sais que cela pourrait vraiment t'aider. Tu tiens à rester assise, tu pourrais t'endormir à tout instant, tu imagines même que tu pourrais t'endormir dans cette position. Ca te fait sourire bêtement, t'es pas très douée quand t'es fatiguée. T'espère ne pas faire de gaffe, quand la fatigue te gagne, tu en arrives presque à donner l'impression d'être bourrée. C'est fou n'empêche. T'es pas non plus du genre à perdre tes moyens au point de dire des choses que tu ne penserais pas mais bon, t'es moins alerte, malgré tout.

Lorsqu'il te tend un pull, tu restes buguée le temps d'un instant, tu ne sais pas vraiment quoi dire à ce sujet, t'es un peu perdue et tu as l'impression d'être une débile. Ca semble fou, tu continues de chercher tes mots mais tu n'y arrives pas. T'as froid en plus, il lis dans tes pensées ou quoi. Il se détourne, tu souris, gênée. A quoi bon, puisqu'il a déjà tout vu hein ?  « Tu as déjà tout vu Kyle, tu n'as pas besoin de te détourner. En plus… J'ai besoin d'aide... ». Tu l'avoues avec quelques difficultés. Tu n'en es pas fière mais tes plaies sur le torse et le ventre t'empêche de vraiment lever les bras. Tu le regardes doucement, alors que tu te lèves enfin de ton siège. Ton regard l'implore de t'aider mais de ne pas aller plus loin. Tu n'en as pas la force. Cette nuit, c'est une avancée que tu fais, tu aimerais qu'il s'en rende compte. Tu veux passer la nuit dans ses bras, mais il ne doit pas en parler, sinon, tu n'y arriveras pas, tu le sais. C'est fou ce que tu peux être compliquée.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeDim 12 Avr - 23:51


can you hear my scream
Raven & Wick



Il était parfois difficile pour Kyle de rester dans le moment présent. Son esprit divaguait souvent, allant à des endroits qui n’avaient souvent aucun lien avec la situation dans laquelle il se trouvait. Il n’y avait que lorsqu’il était en train de travailler sur quelque chose qu’il était capable de se concentrer. Lorsqu’il se mettait à concevoir un objet, ça occupait toute son attention et il ne faisait plus attention à ce qui se passait autour de lui. Alors qu’il avait toujours le dos tourné, il pensa à tout ce qui avait mené au moment présent. Il pensa à sa vie sur l’Arche, où il avait connu Raven. Avait-il déjà des sentiments pour elle à ce moment-là? C’était-il déjà imaginer être celui qui serait là pour la supporter? Il ne pouvait le dire. C’est sûr qu’à cette époque, il y avait Finn, et comme il n’était pas le genre à s’interposer dans une relation, il n’y avait sûrement pas songé sérieusement. Ensuite, il y avait eu l’emprisonnement de Finn. Ça avait été un coup dur pour Raven et sans qu’il s’en rende vraiment compte, ils s’étaient peut-être rapprochés. Ça n’avait rien à voir avec leur situation actuelle, mais c’était quand même un pas dans cette direction. Lorsque les Cents avaient été envoyés sur Terre, il n’avait pas voulu y croire. Lorsqu’il avait appris que les systèmes de régénération d’oxygène étaient défectueux, il aurait voulu être l’un deux. Il n’imaginait pas ce que devait vivre Raven, à ce moment-là. L’amour de sa vie venait de quitter pour une planète qu’on ne savait même pas viable, et la vie sur l’Arche était menacée. Les chances qu’ils se retrouvent tous les deux, là, dans cette tente, sur la Terre, étaient infimes. Il n’arrivait pas à croire qu’il puisse être encore en vie après tout ce qui s’était produit. Tout s’était déroulé tellement vite. Sa vie était chamboulée et il n’avait même pas eu le temps d’y réfléchir plus que quelques secondes. Somme toute, il aurait pu bien mal tomber, et là, avec Raven, il se trouvait quand même chanceux. Ça n’effaçait pas les sentiments qu’il avait pour elle ou la douleur qu’il éprouvait en la voyant, mais ça remettait tout de même les choses en perspective. La voix de Raven le fit sortir de ses pensées. Elle avait besoin d’aide. Il sentait dans sa voix qu’elle lui demandait à contrecœur, mais il ne dit rien. Il se retourna finalement, maintenant face à Raven qui s’était levée vers lui. Il aurait mieux aimé qu’elle reste assise, ne voulant pas qu’elle s’épuise encore plus qu’il ne l’était. Il lui prit le pull des mains, et le plus doucement qu’il lui était possible de le faire, l’aida à enlever son chandail. Après quelques minutes de travail, où les grimaces de Raven se multiplièrent, il réussit enfin à la libérer de son débardeur en lambeaux.

Sa tête lui disait d’aller plus vite, mais il savait qu’il ne pouvait pas. Ce n’était pas un marathon, il voulait lui éviter le plus de souffrance possible. Mais le plus longtemps elle restait là, devant lui, à découverte, moins il était capable de résister aux pulsions qui parcouraient tout son corps. Il avait beau se concentrer à sa tâcher, le contact de Raven et sa peau nue remuait en lui toute sorte d’émotions. Il s’arrêta quelques instants, où l’envie de l’enlacer, de l’embrasser était plus forte que tout le reste. Il ne savait plus quoi faire pour calmer ses ardeurs, mais il redoutait de céder à celle-ci. Détournant le regard le plus possible, il prit enfin soin de l’aider à enfiler le pull qu’il tenait toujours à la main. Ses mains tombèrent finalement sur les épaules de Raven, avant de glisser le long de ses bras. Il l’attira doucement vers elle, lui offrant le réconfort de son étreinte. Puisque Raven était à nouveau couverte, il ne craignait plus autant de perdre le contrôle. Il voulait lui dire quelque chose, lui montrer qu’il ne voulait pas aller plus loin, qu’il désirait juste la réconforter, la rassurer, mais les mots ne trouvaient pas le chemin vers la bouche. C’est son instinct moqueur qui reprit le dessus. Comme à chaque fois qu’il ne savait plus quoi faire, comme à chaque fois qu’il se retrouvait perdu face aux événements. « Il faudra quand même te trouver autre chose à mettre, demain… Parce que vraiment, le bleu c’est pas ta couleur! » Même si c’est comme ça qu’elle le connaissait, même si c’est comme ça qu’il se montrait face à tous, il sentait qu’il lui mentait en riant de la situation. Pour une fois, il sentait que ce n’était pas le moment, que c’était la blague de trop. « Je suis désolé, Raven, pour tout ce que tu as pu subir aujourd’hui… » Il savait que ce n’était pas de sa faute, qu’il n’avait pas été celui à placer ces marques sur son corps, mais il voulait tout de même s’excuser, parce qu’il n’avait pas été là pour les en empêcher.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 15:17


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Ses mains sur tes épaules, ta peau frémit doucement alors que tu détournes le regard. Tu ne veux pas qu'il en profite, tu ne veux pas qu'il te prenne dans ses bras. Déjà parce que tu en aurait mal, tu le sentirais dans ta chair, mais aussi parce que tu ne saurais pas le repousser. Et ce n'est pas maintenant que tu veux lui montrer que tu es prête. Parce que tu ne l'est pas, tu as l'impression que tu vas fondre alors tu ne bouges pas. Tu te figes doucement et tu attends qu'il se remette à bouger. Son pull enfin enfilé, tu te permets de te réinstaller sur le lit, quittant son contact, à contrecœur malgré tout.

Demain… Là tout de suite, tu n'iras pas prétendre que penser à demain te terrifie. Y a la guerre, cette alliance qui, cette journée te l'a prouvée, semble si fragile. Tu n'as pas envie de remettre tout ça en doute mais tu vois bien que quelque chose finira par exploser au creux de tes mains. Non, tu n'as pas envie d'y réfléchir ou en tout cas, tu as réellement l'impression que ce ne serait pas juste ou en tout cas, tu as l'impression que ce ne serait pas la solution adéquate. Tu as peur, tu ne le nies pas. Tu as peur de prendre les mauvaises décision, de voir un climat de méfiance s'installer à droite et à gauche. Et à cela, tu ne peux pas t'empêcher d'ajouter cette crainte qui te mitraille le cœur. Est-ce qu'au prochain coup dur, on prétendra encore une fois que tout est de ta faute ? La grande Raven a peur, en fin de compte et c'est ce que tu tolères le moins. Tu n'acceptes pas cette crainte qui te tiraille mais comment pourrait-il en être autrement jeune femme ? Après tout, tu as failli mourir aujourd'hui à cause de certains préjugés que tu ne comprends toujours pas. On a voulu ta peau alors que tu n'était coupable de rien. Juste parce qu'on te suspecte, juste parce qu'on sait que tu veux la mort de Lexa. Tu l'as vu, dans leurs yeux, tu as bien compris qu'ils ne te trouvaient pas réglo. Même Clarke a eu quelques doute, même elle, elle s'est imaginée que peut-être.. Tu n'acceptes pas vraiment d'être prise comme martyrs, ce n'est pas ton genre. N'est-ce pas cela qui te fatigue tout autant que le reste ? Tu as peur pour ta vie, peur pour tes amis également. Qui sait ce qu'il pourrait se passer sur un malentendu ? Tu le sais bien en tout cas, vous ne pourriez pas gagner. Le camp jaha n'est pas assez fourni, vous n'êtes pas assez nombreux. Tu as beau prétendre que cela ne t'atteint pas, tu ne peux rien dire, finalement. Te plaindre ne changera rien. Ton état d'esprit sera sans doute le seul qui te brisera l'esprit. Mais il a raison pourtant, en parlant de demain. Parce qu'à cette allure, tu seras endormie sous dix petites minutes. Et tu auras besoin d'un vêtement.  « Oui je sais. Clarke a dit qu'elle verrait avec les Grounders, s'ils peuvent me passer un haut… Enfin… M'habiller comme eux n'est pas une priorité. ». Le bleu n'est pas ta couleur ? Pourtant, bizarrement, tu ne t'es jamais sentie aussi bien que maintenant. Là, dans son pull trop grand, tu sens son odeur et tu aimerais ne jamais le quitter. Sauf que tu ne peux pas te faire une telle promesse. Forcément, tu devras le lui rendre, les temps sont trop froids parfois ici.  « Moi qui me sens bien dedans, c'est dommage que cela ne m'aille pas ! ». Mais tu hausses les épaules, tu te moques bien de savoir si cela te va ou pas. Le but, c'est le confort, surtout ici. Lorsqu'il s'excuse pour ce qu'il t'est arrivé, tu ne comprends pas. D'accord, il sait se montrer agréable et tout ça, mais il ne peut pas prendre la faute de quelqu'un d'autre.  « Tu n'y es pour rien tu sais ? Le coupable a été tué ». Et tu as assisté à ça. Tu as compris ce que Finn aurait subi, tu sais ce qui te serait arrivé si Clarke n'avait pas ouvert la bouche, si Bellamy n'avait pas trouvé le coupable. Tu ne serais pas là, si les choses n'avaient pas dégénérés. Tu ne serais plus là…  « Je n'ai pas envie que tu imagines que je viens vers toi pour qu'on crée quelque chose. Pas là, pas maintenant. Il faut que tu me laisses du temps pour digérer, pour avancer, d'accord ? Et là.. J'ai juste envie de dormir... ». Mais dans ses bras. Ca aussi, tu ne le lui dis pas. Pourtant, ce sont des mots qu'il semble attendre de plus en plus. Mais tu n'en as pas le courage bien sûr.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 16:47


can you hear my scream
Raven & Wick



Kyle se sentait démuni face à toute la douleur qu’avait pu endurer Raven depuis son arrivée sur Terre. Il avait l’impression que c’était elle qui avait subi le plus, autant physiquement que psychologiquement. Il ne devait plus y avoir aucune parcelle de sa peau qui n’avait pas été marquée, aucune partie de son cœur qui n’avait pas été brisé. Pour ça, il s’en voulait. Parce qu’il n’avait pas pu être là pour empêcher les choses, parce qu’il n’avait pas su la protéger. C’était idiot, de s’en vouloir à ce point. Il n’était même pas sur Terre alors que Raven vivait déjà une partie de ces épreuves. Et même s’il avait été là, qu’est-ce qu’il aurait pu faire? Malgré ce qu’il disait souvent, il n’était pas un dieu. Il n’avait pas le pouvoir d’éviter toutes les souffrances, même si c’est peut-être ce qu’il aurait voulu le plus. Ces remords ne servaient qu’à le faire souffrir, mais il ne pouvait s’empêcher de les ressentir. C’était comme se défaire d’une peur irrationnelle. On a beau se dire qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur, que c’est une réaction exagérée à quelque chose d’inoffensif, on n’y peut rien.

Kyle observa Raven alors qu’elle s’éloignait de lui pour s’asseoir sur son lit. Elle avait un peu de mal à se déplacer et il savait qu’elle faisait tout pour le cacher. Une fois assise, elle lui fit une remarque sur les vêtements des Grounders. Il préférait la voir garder son pull plutôt que de s’habiller comme ceux qui lui avaient infligé ses coupures, mais il ne dit rien de tout ça. « Et après, tu pourras demander au commandeur de te faire son maquillage de guerre… » Il esquissa un sourire, n’arrivant pas à l’imaginer arborant ces traces noires sur son visage. Toujours debout, Kyle chercha un endroit où s’asseoir. Il aurait bien voulu posséder une chaise, parce qu’il ne voulait pas s’imposer aux côtés de Raven, qui semblait éviter son contact. Il se résigna tout de même à se placer près d’elle, en laissant un espace suffisamment grand entre eux. Si elle désirait se rapprocher, elle aurait tout le loisir de le faire. Alors qu’elle commentait le confort de son pull, Kyle ne put empêcher une lueur de satisfaction à travers son regard. Il lui aurait dit de le garder, mais il savait bien qu’elle allait refuser. Elle lui avait déjà demandé de l’aide, elle n’accepterait pas plus de sa part. Elle continua sur le fait qu’il n’était responsable de rien et que le responsable de ses blessures avait été exécuté. Il ne lui dit rien en retour, ne voulant pas lui expliquer pourquoi il se sentait coupable. Ça reviendrait à lui dire une fois de plus l’attachement qu’il avait pour elle et il ne voulait pas avoir cette conversation alors qu’elle était au bord de l’épuisement. C’était quelque chose qui le tiraillait toujours, mais il savait que ce n’était pas le moment pour ça. Il commençait lui aussi à se fatiguer, vidé par les émotions.

Lorsque Raven reprit la parole, il resta interloqué. Il ne comprenait pas pourquoi elle avait senti le besoin de clarifier les choses, alors qu’il n’avait rien dit qui puisse être interprété comme tel. Alors qu’il s’efforçait depuis un bon moment à limiter les contacts, à éviter le sujet de leur dernière conversation, elle l’intimait à lui laisser du temps, de l’espace. Elle le rejetait une fois de plus, alors qu’il n’avait rien tenté. Elle protégeait ses arrières, l’avertissant de manière préventive. Il ne comprenait pas l’ardeur qu’elle mettait à la tâche. Comme si le fait d’être avec lui était la pire chose qui puisse lui arriver, l’erreur qu’elle devait à tout prix éviter. Elle venait chercher son réconfort pour le repousser par la suite. Il devait être là pour elle, mais sous ses conditions. Il ne comprenait pas et ça le mettait en colère, ça lui faisait mal. Il ne s’aventura pas à lui répliquer quelque chose de senti, parce qu’il se faisait tard et qu’il n’en avait tout simplement pas la force. Une nuit de sommeil était la meilleure chose à considérer dans le moment. « C’est toi qui l’as dit, mon lit est plus confortable que le tien… » Il força un sourire qui laissait entrevoir son amertume, avant d’éteindre la seule source de lumière qui éclairait sa tente. Il ne fit aucun mouvement pour se coucher, attendant un signal quelconque de Raven.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 17:10


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Le maquillage de guerre, oui, t'es persuadée que tu auras fière allure comme ça. Mine de rien, tu plaisantes mais uniquement à moitié, tu ne peux pas prétendre que cela te semblerait si difficile à porter que ça. A t'amuse, finalement, de t'imaginer prête pour aller te battre. Ca viendra, tu le sais. Tu te demandes si on te laisseras y aller avec ta prothèse. Tu ne peux pas vraiment te déplacer comme tu le voudrais, sans doute imagine-t-on aussi que tu es trop faible pour pouvoir te défendre que tu serais un poids. Tu le vois, dans leurs regards. Tu ne dis rien, mais tu le vois. T'en veux à Murphy, malgré tout ce que tu pourras bien en dire. Tu regrettes d'être venue sur Terre toute seule, même si Abby te le demandait. Tu aurais préféré rester avec les autres, descendre plus tard et risquer ta vie pour quelque chose. Mais cela ne veut pas dire qu e ça aurait été intéressant ou que cela t'aurais permis de vivre les choses différemment. Ca, tu en as conscience bien sûr. C'est compliqué parfois, tu ne sais pas toujours ce qu'il faut que tu fasses. Tu sais que tu en as chié en tout cas. Ton cœur a les séquelles invisibles, ton corps, celles qui sont physiques. Ton corps a mal, mais que peux-tu bien y faire ? Il n'y a pas de méthode pour guérir toutes tes plaies, y en a qui ne peuvent pas être guéries, de toute façon. Tu as mal, tu as mal partout. Tes plaies fermées, c'est un peu comme si tu les sentais encore. Ta jambe, tu ne pourras plus t'en servir, mais tu relativises, t'aurais pu perdre la vie tellement de fois qu'aujourd'hui, tu imagines parfois que tu as de la chance. Tu ne sais même pas comment tu fais parfois. Mais tu dois te relever, à chaque fois. Si tu les laisses croire qu'ils ont gagné, tu es foutue Raven. Faut que tu te relèves, à chaque fois. Faut leurs montrer que tu vaux mieux qu'eux. Tu as su montrer que tu pouvais être utile, continue de leurs montrer que tu l'es toujours. Refuse de céder, refuses de n'être qu'un poids dans leurs esprits. Ils disent le contraire, mais ils ont toujours autant besoin de toi.  « Tu dis ça, mais je suis sûre que je serais vachement sexy avec de la peinture sur la gueule ». Tu essaies de rire, t'en as pas vraiment la force. Tu le vois qui ne sait pas vraiment où s'asseoir mais tu ne dis rien. Tu ne sais pas comment lui faire comprendre qu'il te faut du temps mais que la porte n'est pas encore fermée. Tu as peur de lui dire les choses de manière un peu gauche, tu as peur de le voir croire que tu veux sans vouloir. T'as peur qu'il s'imagine que tu lui tires un trait dessus, que tu ne veux pas de lui ou quelque chose. C'est juste que tu ne sais pas parler, surtout là, surtout de ça, finalement.

Tu sens qu'un froid s'installe, quand il te dit que oui, tu as bien dit que son lit est plus confortable que le tien. Certes, le sien est plus petit, tu devras te presser contre lui mais n'est-ce pas aussi un peu ce que tu voulais ? Dans le fond, c'est un peu une manière de te rapprocher non ? Même si tu ne veux pas l'admettre. Ne pas vouloir dormir toute seule, ça a ses avantages, comme on dit. Tu sais que tu n'arriveras pas à dormir s'il n'est pas là, tu sais que tu pourrais te noyer dans tes propres pensées, si tu restes seule quelque part, et que c'est pour ça que tu es là. Mais encore une fois, pourquoi demander à Kyle, pourquoi pas Jasper, finalement hein ? Ton ami, tu sais, celui avec qui il n'y a pas de complication. Tu sais que Wick n'aurait pas compris. Mais dans le fond, tu n'as pas envie de parler de tout ça, encore une fois, le moment n'est pas le bon. T'as pas envie de réfléchir bordel. Ne peut-on pas te foutre la paix, en fin de compte ? Timidement, tu t'installes sur son lit, tu n'oses même pas le regarder, même dans l'obscurité. Tu te sers dans un coin, tu attends qu'il se couche à son tour. Et voilà que maintenant tu n'oses même plus le toucher alors que l'obscurité semble délier ta langue. Parles Raven, tu n'auras pas 50 occasions.  « Je sais que je te fais du mal Kyle, je sais que ce n'est pas facile. Je te demande juste d'y aller à mon rythme. J'ai le cœur en vrac. Mais tu me hantes. Désolée d'être une conne, de te repousser comme je le fais. Mais j'ai besoin de temps. Tu comprends ? J'ai besoin de temps mais j'ai besoin de toi. Putain… Je suis paumée... ». Tu lui parles mais tu fais comme s'il n'était pas vraiment là. Dans ta tête, ça semble plus facile à assumer. T'as plus qu'à attendre de voir ce qu'il te dit. T'as plus qu'à espérer qu'il comprenne et qu'il ne te force pas à accélérer le pas. T'es pas prête pour tout ça. T'es pas prête pour jouer la carte du romantisme. T'es pas prête pour l'aimer, pas encore…
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 18:33


can you hear my scream
Raven & Wick



Kyle essaie de sourire à la remarque de Raven. Sexy. Il ne voulait pas se mettre cette image-là dans la tête. C’était déjà bien assez dur de résister à tout ça, il ne voulait pas en plus se mettre des idées dans la tête. Il se demandait parfois si Raven savait l’impact de ses paroles sur les gens autour d’elle. Si elle cherchait les réactions qu’elle provoquait, ou si elle ne s’en rendait tout simplement pas compte. Ce genre de commentaire aurait été bienvenu s’il n’y avait pas eu toute cette lourdeur derrière. Ce n’était plus qu’une simple remarque, c’était de ramener tout ce qui s’était passé entre eux, sans vraiment le dire. C’était remué le couteau dans la plaie, alors qu’il le faisait déjà très bien lui-même. Oui, il se demandait si c’était ça le but de Raven ou si c’était seulement des paroles lancées en l’air. Il avait beau chercher un sens à tout ça, il n’y parvenait pas. Il se disait parfois qu’il aurait plus de faciliter à désamorcer une bombe qu’à comprendre ce que Raven voulait vraiment lui dire, ce qu’elle pensait vraiment. Il ne voulait pas la brusquer, il ne voulait pas la forcer à s’exprimer, mais au fond il aurait vraiment tout voulu savoir. Il aurait voulu qu’elle lui dise tout ce qui lui passait par la tête, à chaque moment, parce que là, il était perdu. Il savait comment ça pouvait être difficile, avec la peur de se faire juger, d’être incompris. C’est cette même peur qu’il l’avait forcé à ne rien dire tout ce temps, mais il avait fini par exploser, par lui dire, parce qu’il ne supportait plus. Raven était trop forte, elle supportait trop.

Dans l’obscurité, Raven finit par s’allonger sur son lit, occupant le moins d’espace qui lui était possible. Kyle s’installa à ses côtés, ne sachant pas trop comment éviter de la toucher. Son lit était petit, un des plus petits dans le campement. Ce n’était pas si mal, quand il était tout seul. Ça n’aurait pas été si mal, s’il n’avait pas eu peur de l’enlacer. Pourtant là, c’était une tâche presque impossible que de lui donner l’espace dont elle avait besoin. Il se demanda une fois de plus ce qu’elle était venue chercher chez lui. Elle ne voulait pas dormir seule, mais elle devait savoir qu’ils n’auraient pas d’autre choix que d’être collés dans ce minuscule lit. Elle voulait sa compagnie sans la vouloir réellement. Ne sachant plus quoi dire ou quoi faire après sa remarque quelque peu cinglante, il laissa le temps passer. Raven prit la parole une fois de plus, lui révélant plus sur son état d’esprit qu’elle ne l’avait jamais fait. Kyle ne put s’empêcher d’être surpris. Il ne s’attendait pas à ce que ce soit là, dans l’obscurité qu’elle décide enfin de lui parler. Après une journée éprouvante, elle se relâchait. Elle ne le regardait pas, il ne pouvait voir l’expression sur son visage. Il ne savait pas si elle était soulagée ou torturée de s’ouvrir de cette façon. Et franchement, il ne savait pas quoi lui répondre. Alors qu’elle lui avait fermé tout espoir lors de leur dernière conversation, en évoquant Finn, en lui disant qu’elle n’avait pas de place pour lui, voilà qu’elle ouvrait à nouveau la porte. Elle lui demandait d’être là, mais de la laisser aller à son rythme. Elle lui demandait d’attendre tout en poussant les choses. Kyle ne savait pas comment se sentir face à tout ça. D’un côté, il voyait l’espoir renaître, son cœur s’apaiser. De l’autre, il se demandait combien de temps il serait capable d’être là pour elle sans l’être en même temps. Il ne voulait pas rester là à guetter chaque signe, à marcher sur des œufs autour d’elle. Il ne voulait pas être un simple jouet à sa disposition. Il ne savait pas ce qu’il voulait et il se rendait compte que c’était la même chose pour Raven. D’un côté comme de l’autre, ils étaient tiraillés par des démons difficiles à gérer. Ils essayaient tous deux de faire la meilleure chose et de laisser leurs émotions de côté, mais c’était bien plus difficile à dire qu’à faire. Elle était perdue, et lui aussi. Il aurait tant voulu être capable d’arranger les choses, de savoir exactement quoi dire, quoi faire pour que ce soit plus facile, plus viable. Mais dans le moment, il ne savait pas. « On souffre tous les deux. Y’a pas de solution miracle. J’essaie de te laisser du temps, de l’espace, mais je comprends pas toujours ce que tu veux. » Kyle se retourna vers elle, la frôlant au passage. Elle lui faisait dos, mais il voulait voir son visage. « Je suis là, maintenant, c’est ça qui compte. » Il ne voulait pas penser au lendemain. Il ne voulait pas penser aux complications, à la douleur de demain. Il voulait simplement être là, dans le moment.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 21:01


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Sexy. Parler de ça n'est pas particulièrement malin. Tu le sais ? Non mais c'est vrai quoi, Raven tu lui demandes de ne pas venir vers toi, et voilà que tu parles de ton physique et de ce dont tu pourrais avoir l'air si on te peint le visage. Mais bon, à ce sujet, tout le monde sera d'accord sur le fait que tu es désespérante. Tu as sans doute LA personne faite pour toi à tes côtés et pourtant, tu n'arrives pas à l'admettre, tu n'arrives pas à y faire face. T'es paumé, tellement perdue qu'à l'heure actuelle il faut vraiment que tu te reprennes. Ce n'est pas simple. T'es paumée mais ça, on l'a bien compris, donc tu fais des erreurs. De toute façon, tous ceux qui te connaissent pourront dire que tu n'as jamais été très doué avec les sentiments humains. Combien de temps t'as pris déjà pour remarquer que Finn te tournait autour quand t'étais plus jeune ? Trop longtemps, il a fallu qu'il t'embrasse pour que tu comprennes qu'il était question de quelque chose de plus fort que de l'amitié. Et pourtant, c'était une évidence. Avec Kyle, tu as l'impression que cela a été fort dès le début. Une amitié alchimique, mais tu ne voyais que Finn à l'époque bien sûr. Aujourd'hui, tout est différent, et tu remarques à quel point Wick est beau, à quel point il est drôle, intelligent. Bien sûr qu'il te fait craquer mais tu dois souffler un peu avant. Tu ne peux pas tomber de haut, il te faut prendre ton temps, c'est ainsi. Tu peux comprendre que cela puisse déplaire, qu'ils soient nombreux à penser que tu te fous de sa gueule. T'imagines que y en a oui, mais tu n'as pas envie d'y réfléchir plus que ça. Sinon, ce serait tellement compliqué en fait… Cette simple idée te fait peur, finalement, mais que pourrais-tu en dire de plus.

Quand tu lâches le morceau, là, dans l'obscurité, quand tu as fini, tu oses à peine respirer. Le silence s'installe dans chaque recoin et tu en viens un instant à te demander s'il n'est pas toujours là. Bien sûr que oui, sinon, tu l'aurais entendu partir, mais cela ne veut pas non plus dire que c'est facile à assumer. Tu étouffes, finalement. Tu as envie de leurs faire comprendre que ça n'a rien de facile, c'est toujours tellement complexe qu'il n'y a rien de plus à en dire. C'est une grosse prise de tête, de toute façon, et c'est la seule chose que tu sais. Tu attends, tu n'entends plus que ton cœur, recroquevillé dans un coin de ce lit si petit. Pourquoi tu l'as choisi ? Volontairement bien sûr, quoi de plus normal hein ? Tu ne veux pas le dire, mais tu as envie qu'il te sert dans ses bras, tu as envie qu'il te dise qu'il est là. T'as peur bien sûr, de toutes ces émotions qui t'assaillent quand il est là, mais tu ne donnerais ta place à personne d'autre. Quand tu entends son premier mot, tu ne sais que dire, tu retiens une nouvelle fois ton souffle, tu as peur de ce qu'il va finir par dire. Il ne comprend pas toujours ce que tu veux ? Ca te donne envie de rire. Comment le pourrait-il quand toi-même, tu ne le sais pas. Tu te perds parfois dans tes pensées ou dans ce que tu aimerais faire, ou voir. Tu ne sais pas comment arranger ta vie, tu ne sais pas non plus ce qu'il serait judicieux de faire pour que ce ne soit pas l'enfer. Tu aimerais que cela aille bien. Mais… Ce n'est pas le cas. Ce n'est jamais le cas, en plus de ça. T'es paumée. Alors il ne risque pas de trouver le chemin à suivre, tu n'en as pas indiqué ?  « Je sais que je ne suis pas très claire. J'espère comprendre déjà, avant de te dire quoi que ce soit… Mais je fais toujours une bourde quand t'es là… Je ne sais pas comment être quand tu es là ». Est-ce une manière de lui dire qu'il te fait perdre tes moyens ? Oui, sans doute, mais comment pourrais-tu lui donner l'illusion d'agir différemment hein ? Ca ne fonctionne pas comme ça, évidemment.  « Je sais que tu es là... ». Tu finis par te retourner vers lui. L'embrasser.. Non, tu n'es pas prête pour ça, pourtant, tu as envie de le toucher malgré tout. Il te suffirait de te rapprocher, ne serait-ce qu'un peu, le toucher doucement, du bout des doigts… Tu n'ajoutes rien mais ta main se glisse alors dans la sienne.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 22:09


can you hear my scream
Raven & Wick



Kyle n’avait pas beaucoup d’expérience avec les relations amoureuses. Il n’avait jamais été celui qui enchaînait les conquêtes, ni celui qui se casait à chaque occasion qui se présentait à lui. Pour tout dire, il n’avait jamais vraiment connu l’amour. Il avait eu quelques expériences, c’est vrai, mais rien de comparable à ce qu’il pouvait vivre maintenant. Il manquait de pratique, il manquait d’orientation. Il n’avait pas de boussole pour le pointer dans la bonne direction, pas de carte pour lui indiquer le chemin vers le trésor. Il avait parfois du mal à comprendre le plus clair des messages, parce qu’il était aveuglé par ses sentiments, parce qu’il s’efforçait à tout décoder. Pour lui, qui avait l’habitude de concevoir les objets les plus complexes, les relations humaines possédaient une complexité sans pareille. Il s’en sortait bien, habituellement, parce qu’il avait développé un mécanisme efficace qui lui permettait de s’exprimer sans être trop pris au sérieux. Mais là, c’était tout autre chose. Là, il n’y avait pas de phrase magique, pas de blague qui pourrait tout sauver. Il se devait d’être le plus honnête possible et d’espérer le meilleur, même s’il redoutait le pire. Et après, il fallait se demander ce qui était pire. Ce qu’il redoutait le plus, c’était de perdre Raven. Ce qu’il redoutait le plus, c’était de la voir partir. Mais au fond, non. Ce qu’il redoutait le plus, c’était de la voir souffrir. Parce que c’était ça l’amour. C’était de mettre le bonheur de l’autre avant le sien. C’était d’être là, même quand c’était douloureux. Et à ce moment-là, il savait. Il savait qu’il ferait tout pour voir un sourire se dessiner sur le visage de Raven. Il savait qu’il ferait tout pour l’entendre rire, la rendre heureuse. Il l’aimait. Et à ce moment-là, une certaine sécurité s’installa en lui. Parce qu’il savait et que le doute s’était dissipé. Parce que parmi toutes les questions qu’il se posait, il connaissait la réponse pour l’une d’entre elles. Il savait maintenant les sacrifices qu’il était prêt à faire.

Raven enchaîna en lui expliquant qu’elle n’était pas certaine elle-même de savoir ce qu’elle voulait. Qu’elle désirait mettre les choses en ordres avant de pouvoir lui en parler. Il aurait aimé pouvoir le faire à sa place. Pouvoir trier les pensées négatives des pensées positives, pouvoir faire avancer les choses. Il n’aimait pas la voir déboussolée, incertaine de ses sentiments. Il aurait aimé l’aider, mais il savait que sa présence ne lui était pas toujours bénéfique. Au fond, c’était lui le principal coupable, c’était lui qui venait tout chambouler. D’un côté, il s’en voulait, mais de l’autre, il ne pouvait s’empêcher d’être content. Parce qu’il lui faisait effet, parce qu’elle n’était pas indifférente à sa présence. Parce que sommes toute, elle le voyait plus que comme un ami. Si ça n’avait pas été le cas, elle ne serait pas là, avec lui. Elle serait avec Jasper ou avec Monty. Si elle avait besoin d’un ami, elle ne serait pas là, avec lui. Et avec ça, lui venait la force de la pardonner. Pour ce qu’elle avait pu faire pour le blesser. Pour ce qu’elle pourrait faire encore.

Raven finit par se retourner vers lui, leurs visages maintenant à quelques centimètres l’un de l’autre. Kyle éprouve soudainement l’envie de l’embrasser, et il se doute qu’elle aussi, mais il ne tient pas à gâcher ce moment. Il ne veut pas refaire les mêmes erreurs qu’avant. Cette fois-ci, il sera capable de s’interposer, il sera capable de stopper les choses. Il commençait à régler sa boussole et à tracer le chemin sur sa carte. Il sentit la main de Raven s’entrelacer dans la sienne, doucement, hésitante. Il referma sa main sur la sienne, d’une emprise réconfortante. « Je t’en veux pas, tu sais » Il sentait qu’elle avait besoin d’être réconfortée dans ses actions. Qu’elle avait besoin d’une certaine stabilité, d’un pilier. Et pour une fois, c’était lui, Wick le bouffon qui était là pour la soutenir. Il l’attira doucement vers lui, cherchant à envelopper ses bras autour d’elle. Et c’était tout. « Il faudrait bien songer à dormir, maintenant… »


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 22:43


Can you hear my scream
Kyle & Raven


Sa main dans la tienne, vos visages à quelques centimètres l'un de l'autre, tu n'oses presque pas fermer les yeux de peur de le voir disparaître. Sauf que tu n'es pas dans ton lit, sauf que tu portes son pull et que tu sais que tout ceci est bien réel. Tu ne prétends pas que c'est si incroyable que ça, évidemment, mais tu ne peux pas non plus nier que tu aimes ce qu'il se passe. Ta journée se termine bien mieux qu'elle n'a commencé, finalement mais la fatigue commence à te gagner, tu le sais, tu le ressens au fond de toi. De base, tu es venue ici alors que tu étais déjà fatiguée, tu imagines donc bien que cela ne risque pas de s'arranger. Tes yeux papillonnent, ton attention se perd et tu sais que tu vas t'endormir sous quelques secondes. Pourtant, tu n'oses pas lâcher sa main, tu as envie de bien voir qu'il est bien là, derrière toi, qu'il est bel et bien présent. Tu ne veux pas t'endormir mais tu sais que tu ne tiens plus. Tes yeux papillonnent. Et tu finis par t'endormir alors qu'il te presse contre lui. Tu te sens bien.

Sans doute est-ce la meilleure nuit que tu aies été amenée à passer depuis bien longtemps. Depuis que tu es sur Terre sans doute. Tu te réveilles doucement, ta main n'est plus dans la sienne mais ta tête repose dans le creux de son épaule. Tu n'as pas envie de bouger, mais tu te sens un peu mal à l'aise. Tu sens qu'en t'écartant, tu vas finir par le réveiller, tu n'en as pas envie. Mais tu sais aussi que c'est toujours compliqué entre vous. Tes sentiments sont en vracs et pourtant, tu ne te sens pas de retourner dans ton lit, seule ce soir. Il est difficile d'y penser, difficile de faire attention à ce genre de chose. Tu n'es pas prête mais en même temps, tu sens qu'il n'y a plus qu'un pas pour que tu le sois. C'est ce qui rend cette situation bien compliquée, justement. Tu quittes finalement son étreinte doucement. Une fois que tu es debout, tu t'étires doucement. Une petite soif te pousse à quitter la pièce, le soleil agresse ton regard un instant et tu te précipites vers ta tente. Kyle dort, tu n'as pas vu où se trouvait sa gourde alors forcément, tu vas chercher ta bouteille. T'as dormi avec tes vêtement, tu t'es endormie avec ta prothèse. Tu sens une certaine gêne et tu sens qu'il va falloir que tu l'enlèves un peu. Mais tu n'as pas envie de retrouver ton lit, pour le moment. D'ailleurs, on ne t'a pas vraiment attendu, quelqu'un dort sur ta couche. Tu lèves les yeux au ciel, on aurait pu te demander, mais tu ne poses pas vraiment de question et tu attrapes juste ta boisson avant de repartir en direction de la couche de Kyle. Tu entres en buvant et tu réalises qu'il est réveillé déjà. Tu espères qu'il n'a pas cru que tu avais déserté pendant son sommeil.  « J'avais soif, et je n'ai pas trouvé ta gourde ». Tu hausses les épaules, tu ne sais même pas pourquoi tu te justifies mais tu n'apprécies pas vraiment cette sensation. Enfin bon, il est normal pour toi te t'excuser malgré tout, tu as pris le large, après un discours un peu gauche. Il peut croire tout et n'importe quoi venant de toi. C'est ça le problème, justement. Il faudrait que tu te calmes, que tu arrêtes de dire n'importe quoi. Mais ce n'est pas gagné, tu as déjà eu l'occasion de t'en rendre compte. Tu veux juste faire un peu plus attention maintenant. Que ce soit évident ou non pour toi.  « Tu as bien dormi ? ». Toi oui en tout cas, puisqu'on ne t'as pas entendu. Tu t'asseois sur le lit à côté de lui, ta jambe te fait mal ou en tout cas… La zone où tu as encore quelques sensation et où commence ta prothèse. Tu entreprends de l'enlever et une fois que c'est chose faite, tu soupires de plaisir.  « Que je ne t'entende pas me dire que ta prothèse est mieux ». Tu soupires et te traîne à nouveau à côté de lui, pour t'allonger à ton tour. Déjà fatiguée ? Non, bien sûr que non, tu as juste envie de profiter de quelques minutes encore. Après, faudra que tu ailles bosser sur ces petites bombes pour foutre en l'air les turbines du brouillard. Mais t'estime avoir un peu de temps, et de toute façon Kyle doit venir aussi..  « Encore quelques minutes et ensuite, on va bosser, okay ? ». Tu souris et fermes les yeux.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitimeLun 13 Avr - 23:28


can you hear my scream
Raven & Wick



C’est un rayon de soleil qui réveilla Kyle presque en sursaut. Il ne s’était pas rendu compte qu’il se fût endormi t. La seule chose dont il se souvenait, c’était le regard de Raven plongé dans le sien, alors que leurs mains s’entrelaçaient. Raven. Elle n’était plus à ses côtés et, pendant un moment, il eut peur d’avoir tout imaginé. Il n’avait pas l’habitude d’avoir des hallucinations, mais avec tous les événements qu’il avait vécus ses derniers temps, il n’aurait pas été étonné. La fatigue, l’épuisement, c’était assez pour tout chambouler. Pourtant, il remarquait l’indentation des draps à côté de lui qui indiquait la présence de Raven quelques instants plus tôt. C’était elle, qui, en ouvrant le pan de sa tente, avait fait rentrer le soleil. Ça le rassura un moment, mais il se demandait tout de même où elle pouvait bien être. Alors que les souvenirs de la nuit passée lui revenaient en mémoire, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle soit partie afin d’éviter une quelconque confrontation. Après tout, c’était la première fois qu’elle lui disait réellement ce qu’elle pensait, ce qu’elle éprouvait. Peut-être qu’elle regrettait, peut-être que ce n’était qu’une erreur de plus dans leur parcours ensemble. Même si l’idée semblait plausible, il ne pouvait se résoudre à le croire. La nuit dernière, tout juste avant qu’ils s’endorment, c’était la première fois qu’il avait pu voir un certain soulagement sur le visage de Raven. Elle lui avait semblé presque sereine, bien. C’est à ce moment-là qu’elle fit son entrée dans la tête, gourde à la main. Elle sembla étonnée de le voir réveillé, une once de culpabilité passant sur son visage. Elle le rassura en lui disant qu’elle était seulement partie chercher de l’eau, qu’elle n’avait pas trouvé sa gourde. Kyle ne put s’empêcher de sourire, considérant que les choses s’arrangeaient, finalement.

Raven lui demande s’il a bien dormi et, par réflexe, Kyle lui sort la première chose qui lui vient à l’esprit. « Pas mal… même si tu prenais toute la place. » Un sourire moqueur se dessina sur son visage. Ce n’était peut-être pas le moment à la blague et ce n’était sûrement pas la meilleure chose à dire, mais c’était comme ça avec lui, tout simplement. Il fit un geste pour se relever, mais Raven fut plus rapide que lui et se réinstalla sur le lit. Sa prothèse devait la gêner, puisqu’elle entreprit de l’enlever avant de s’allonger près de lui. Avant même qu’il puisse faire une remarque sur la chose, elle lui ôta les mots de la bouche. Soit il était prévisible, soit elle commençait à le connaître de mieux en mieux. Et ça, c’était quelque chose qui le réjouissait au fond, à lui faire oublier l’occasion qu’il venait de manquer. Raven lui dit qu’elle a encore besoin de quelques minutes de répit, et c’est suffisant pour qu’il comprenne. Il l’enlace à nouveau, recréant la position qu’ils avaient la nuit d’avant. Contrairement à Raven, qui ferme les yeux, il reste éveillé. Il n’a pas pu profiter pleinement de ce moment alors qu’il dormait, c’était l’occasion de se rattraper. Après tout, il ne savait pas quand ça allait pouvoir se reproduire. Même si leur conversation avait été un pas en avant, ils n’avaient pas gagné la bataille. Et lorsqu’il vit le sourire se dessiner sur le visage de Raven, il ne put s’empêcher de sourire à son tour.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE   Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Wick (II) ~ Can You Hear My Scream {TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: HORS RPG :: Archives RP - V1-
Sauter vers: