AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I wont let anything happen to you || ft. Bellamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeMer 30 Sep - 3:46

I wont let anything happen to you
Blake siblings



Son souffle s'accélère, l'adrénaline fuse, l'emplit d'une énergie nouvelle et dévastatrice. Elle ne sait pas pourquoi elle a tant de rage, elle ne sait pas d'où lui vient cette colère qui la pousse à courir ainsi dans la forêt. Mais elle se défoule, elle en oublie presque la douleur qui s'éveille peu à peu alors que ses muscles protestent sous l'effort et que ses blessures, encore sensibles, lui rappellent que la montagne n'est pas tombée depuis très longtemps. Octavia avait longtemps cru qu'agir, que de faire tomber la montagne, allait être un soulagement. Mais la réalité était bien loin de tout ce qu'elle avait pu s'imaginer jusqu'ici. Elle qui avait cru qu'une fois ses amis, et surtout Bellamy, hors de la montagne, tout serait plus simple. Elle ne perçoit rien de différents, toujours cette même attitude méfiante de la part des deux peuples. Elle savait que les pertes avaient été lourdes de tous les côtés, elle savait qu'il fallait laisser à la poussière le temps de retomber. Mais elle aurait cru que ça aurait été un peu différent. Mais la mort n'épargne pas les consciences. Et c'est beaucoup plus difficile quand on connaît le nom, le visage, la personne que l'on a tué. Octavia s'était remémorée à plusieurs reprises le visage d'Athena depuis la chute de la Montagne. Mais à chaque fois, elle se répétait ce qu'Indra lui avait dit : en sacrifier quelque uns pour sauver la majorité. Alors elle continuait de courir, ignorant la douleur qui irradiait dans son épaule, ignorant la protestation de ses muscles qui n'en pouvaient plus. Elle manquait de sommeil, elle ne pouvait le nier. Elle n'avait pas beaucoup dormi depuis la fin de la guerre, passant ses nuits à réfléchir à tellement de choses qu'elle n'en tenait plus la liste depuis longtemps. Octavia finit par ralentir la cadence, s'approchant d'un ruisseau pour boire un peu avant de reprendre son chemin en sens inverse. Elle s'était déjà éloignée depuis un bon moment, il lui fallait rentrer à l'Avant-poste pour retrouver Indra. Elle reprit donc sa course afin de rentrer au plus vite.

Octavia ne ralentit à nouveau que lorsque le campement fut en vue devant elle. Elle se mit donc à marcher afin de reprendre son souffle, mais également pour donner à la douleur qui avait repris place dans son épaule et sa cuisse, là où elle avait été atteinte par deux balles. l'effort qu'elle venait de faire allait sans doute retarder le moment où elle se serait complètement rétablie, mais elle s'en moquait, elle en avait besoin. Elle ne pouvait pas tenir en place. Autant c'était l'impatience qui la contrôlait quelques jours plus tôt, autant elle avait besoin à cet instant de dépenser l'énergie qu'elle accumulait. Elle allait entrer dans le campement quand elle remarqua une silhouette qu'elle connaissait bien. Elle sourit, n'ayant pas vraiment eu le temps de parler avec cette personne, de LUI parler depuis la montagne. Depuis qu'il était de nouveau en "sécurité". Du moins autant que la Terre pouvait l'être. Le sourire aux lèvres, elle ne remarqua qu'elle avait accéléré le pas qu'au moment où la tension dans ses muscles se fit sentir à nouveau. « Bellamy ! » Elle ne lui donna que le temps de se retourner vers elle avant de lui sauter dans les bras.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeJeu 1 Oct - 0:04

Plusieurs jours étaient passés depuis la chute du Mont Weather, une victoire au goût amère pour certains. Malheureusement tous n'ont pas pu être sauvé, mais l'essentiel était la malgré tout. Pour Bellamy, la fin de la guerre signifiait enfin du repos, enfin c'est plutôt la mère de Clarke qui lui a prescrit ça. Cela ne se voyait peut être pas au départ ,mais notre jeune héros a pris sacrément chers. Entre les coups de points, les coups de pieds, le passage dans les réseau de ventilation, le vol plané exécuté "grâce" a l'explosion de la salle des machines, sans oublier le fait de vivre avec la pression de se faire prendre à chaque pièces/couloirs. Une personne normale n'aurait pas tenu, mais Bellamy si. L'envie de libérer ses amis, sa famille, son peuple était tellement grande qu'il a fait abstraction des blessures, les plus terre à terre appelleront ça l'adrénaline, d'autre plus littéraire le courage. Bref, revenons donc à notre chère Bellamy. Depuis la chute de la montagne il a été mis au repos par Abby. Sa seule occupation était donc des divers promenades dans le camp Jaha, ou encore de jouer avec une sorte de balle. Il la balançait contre un mur et la rattrapait, ça peut sembler ridicule ,mais ça lui faisait passer le temps. C’était donc l'ennuie totale pour lui. Fort heureusement il avait par moment de la visite, mais pas de signe d'Octavia, celle-ci était fortement occupé avec sa "formation" chez les grounders. Sa sœur avait beaucoup changé, lui aussi d'ailleurs ,mais sa sœur encore plus, il est loin le temps de la petite fille naïve et insouciante.

Alors qu'il repensait aux journées qu'il passait sur l'arche avec sa sœur, il n'entendit pas Abby entrer dans sa tente. Elle venait tous les jours faire des divers contrôles, voir si tout était ok. Lorsque enfin elle finit son inspection elle lui avoua avec le sourire qu'il pouvait enfin reprendre une activité physique. Cette annonce fut un soulagement pour Bellamy. Il la remercia et ne tarda pas à sortir de sa tente pour en profiter un peu. Il avait qu'une seule chose en tête, sortir du camp Jaha, et surtout allez voir sa sœur. Il lui manquait terriblement. Il se mit donc en marche vers le lieux ou elle est censé se trouver, dans un des avant postes de grounders. La marche fut un peu difficile pour lui, le temps de reprendre une forme physique, même si le médecin lui a donné la permission de reprendre une activité, une si longue marche pour une reprise ce n'est pas forcément l’idéal. Enfin bref, il n'y avait normalement plus trop de danger à se balader dans la forêt, les hommes des montagnes étaient vaincues et le peuple du ciel était dorénavant allié avec les grounders.

Après quelques heures de marche le voilà enfin arrivé au campement. Avant même d'arriver à cent mètres de celui-ci il fut interrompu par un guetteur. La sécurité avant tout comme on dit. Une fois le contrôle passait il pénétra enfin dans le camp et il se mit à la recherche de sa jeune sœur. Mais rien, d'après certains d'entres eux elle était sortie dans la forêt. Un brin déçu, Bellamy pris place sur un siège pour l'attendre un peu. Si ce n'est pas aujourd'hui qu'il la voit tant pis ça sera demain. Il attendit malgré tout un moment, dans l'espoir d'apercevoir la silhouette d'Octavia mais rien. Après plus de deux heures d'attentes il se décida a faire demi tour et rentrer au camp Jaha, il valait mieux pour lui ne pas partir trop tard, au risque de devoir traverser la forêt de nuit. Pas vraiment l’idéal. Bref, alors qu'il se préparait a partir il entendit une voix familière prononcer son nom. Il n'eut même pas le temps de se retourner qu'Octavia se jeta dans ses bras. Finalement il a bien fait d'attendre.

- Octavia... Tu m'as tellement manqué... Dit-il avant de l'embrasser sur le front.

Il la serra très fort dans ses bras, avant de relâcher son étreinte. Il adressa un sourire, probablement l'un des plus beau depuis qu'il est sur terre. Il était à la limite de verser une petite larme, mais il essaya de rester fort. Après tout c’était le grand frère.

- Alors tu... Tu faisais quoi dans les bois ?

Le fait que sa sœur traîne dans les bois ne luis plaisait pas, bien sûr ça elle le savait mais il ne voulait pas avoir une engueulade avec elle, pas aujourd'hui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeLun 5 Oct - 2:33

Le revoir après tant de temps était pour Octavia un réel soulagement. Elle qui avait eu peur durant tous ces jours loin de lui. Certes, elle le nierait si quelqu'un le lui demandait, mais elle avait eu peur, elle avait eu peur de ne plus jamais le revoir. La seule personne à qui elle en avait parlé avait été Lexa, en cette soirée pluvieuse où elle en avait eu plus qu'assez de se voiler la face. Elle avait tout déballé et s'était sentie faible. Et maintenant, la commandante connaissait les deux meilleurs moyens d'obliger Octavia à lui obéir : soit Bellamy et Lincoln. Mais peut importait. Surtout à cet instant. À cet instant où elle tentait de retenir des larmes de joie à l'idée de le retrouver. Elle n'avait pas eu le temps d'aller le voir avant, elle avait été prise à l'avant-poste, à aider Indra et les Grounders, à être celle que le Trigedakru s'attendait qu'elle soit. Elle n'avait donc pas eu la permission de se rendre au Camp Jaha. Ça l'avait presque rendue folle. Alors elle s'était noyée dans le travail et dans les petites balades en forêt pour passer le temps. Elle savait qu'Indra la laisserait partir rejoindre les siens si elle montrait sa valeur et sa volonté. Elle n'en avait pas eu besoin. Octavia avait pris Bellamy dans ses bras sans aucune hésitation. Le contact de son frère était rassurant, plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Et le savoir près d'elle avait instantanément calmé son esprit impétueux.

« Tu m'as manqué aussi ! » murmura-t-elle en guise de réponse. Elle avait cette habitude de lui tenir tête, elle lui en faisait voir de toutes les couleurs, mais il était son frère et bien qu'elle ne l'avouerait jamais, elle avait besoin de lui. Elle aurait toujours besoin de lui. Il était son seul point de repère. Elle avait beau clamer haut et fort qu'elle n'avait pas besoin de lui, qu'elle s'était libérer de son emprise, c'est dans des moments comme celui-là, après s'être inquiété pour lui comme une folle, après avoir cru le perdre dans cette foutue Montagne, qu'elle réalisait que ce n'était pas le cas. Elle ne pourrait jamais l'abandonner, car ils étaient de la même famille. Elle le serra un peu plus fort contre elle, juste pour s'assurer que tout ça n'était pas un rêve. Elle avait besoin de savoir qu'il était bel et bien là. Elle avait beau aimé Lincoln de tout son coeur, cela ne remplacerait jamais la place qu'avait Bell' dans sa vie. Octavia retint un soupir quand son frère mit fin à leur étreinte. Elle ne put cependant pas s'empêcher de rire un peu quand il lui demanda ce qu'elle faisait dans les bois. Elle aurait dû s'en douter, il avait toujours été comme ça. Elle le regarda sourire, heureuse de voire cette joie sur son visage, et lui rendit son sourire. « Je ne pouvais plus rester ici... J'avais besoin de me changer les idées, de bouger... Alors je suis allée courir.» lui confia-t-elle. Elle haussa les épaules. C'était un fait, elle ne tenait plus en place. Elle n'en dit pas plus, sachant très bien qu'ils avaient tout deux différentes opinions de ce qu'elle pouvait bien faire et qu'il serait préférable qu'elle ne fasse pas. Octavia connaissait bien le refrain, mais ça ne changeait rien à son désir de liberté. La jeune fille savait que s'étendre sur le sujet ne mènerait à rien. Elle se torturait encore l'esprit, mais sa petite escapade avait été bénéfique, si ce n'est que ses muscles allaient sans doute lui faire regretter.

Mais là n'était pas l'important. Elle avait d'autres priorités. Elle savait que Bellamy n'approuvait pas le fait qu'elle soit partie seule une bonne partie de la journée, même si les plus grands dangers étaient maintenant disparus. Mais elle sourit et changea de sujet. Elle se sentait coupable de ne pas être allée le voir plus tôt. Elle se sentait coupable de ne pas avoir été avec lui, de ne pas avoir pris de ses nouvelles en personne. Et une lueur de tristesse passa dans son regard. Elle savait qu'elle aurait dû être avec lui, mais elle ne pouvait pas changer le fait qu'elle n'avait pu s'y rendre. Elle se reprit rapidement et lui sourit à nouveau. « Mais toi ? Comment tu vas ? » Elle voulait se rattraper et elle comptait bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeLun 5 Oct - 20:38

Le lien qui existe entre Bellamy et Octavia va bien au-delà d'un lien fraternel classique. Cela est du aux différents éventements qu'ils ont vécu ensemble, ça à forgé des liens qui ne rompront probablement jamais. Entre la mort de leurs mère, la vie dans l'illégalité. Tout ça a fait en sorte que les deux ont une relation quasi fusionnel même si ça ne se voit pas aux premiers abords. Bellamy comme Octavia sont des personnes fiers, ils se ressemblent bien plus qu'ils ne veulent le croire. A en témoigner leur obstination à obtenir une chose, l'exemple le plus flagrant reste les événements récent dans la montagne. Bref, les deux ont très mal vécu cet éloignement l'un de l'autre suite à la victoire face aux hommes de la montagne. Mais chacun de part leurs obligations ont été contraints à cela, l'une a cause de sa "formation" et l'autre pour cause médicale. Mais les voilà enfin réunis, et cela leur faisait un bien fou. Pour Bellamy le pire c’était de ne pas savoir ce que faisait sa sœur, il avait quelques nouvelles par le biais de certaines personnes mais cela ne réussissait pas à lui suffire. Pendant ses journées de récupération il se sentait inutile et il n'avait pas l'impression de remplir son rôle de grand frère. Stupide certains diront ? Peut être bien, mais il est comme ça notre Bellamy, toujours dans la surprotection.

Bref, Octavia avoua qu'elle était sortie du camp pour se changer les idées, qu'elle ne supportait plus d'être ici, elle est donc allée courir dans les bois. A ces mots, la première question que Bellamy voulait poser c’était " Tu y es allez seul ?", mais il ne la posa pas, après tout il savait que ça allait énerver sa sœur. Mais malgré tout on pouvait lire sur son visage qu'il était loin d'être ravi de cette sortie dans la forêt. Mais après tout il était exactement pareil qu'elle, lui aussi ne supportait plus de rester dans la camp Jaha a ne rien faire, et quand l'occasion c'est présenté la première chose qu'il a faite c'est d'aller dans les bois en direction de l'avant poste grounders pour aller retrouver sa sœur. Cela n'a jamais été un trait de famille de rester sur place a ne rien faire, alors comment Bellamy pouvait-il bien accabler sa sœur d'une chose que lui-même ferait ?

Bref, comme simple réponse Bellamy se contenta d'un simple mouvement de tête comme pour dire "d'accord mais fait attention quand même, j'aime pas trop ça" bien sûr c'est la version light que je vous propose là.

Après cela, Octavia enchaîna sur une question, elle voulait bien entendu des nouvelles de son grand frère, quoi de plus normal ? Que répondre à cette question ? Bellamy a passait la plupart de son temps à vagabonder dans le camp Jaha, a jouer avec une balle et ennuyer Raven qui trifouillait dans ses machines électroniques. Rien de bien intéressant donc. Il afficha malgré tout un beau sourire avant de répondre.

- Pas grand-chose, j'ai marché… Encore marché… et j'ai surtout fait de la rééducation, mais ça va mieux maintenant, je peux enfin sortir et me rendre utile. Et te rendre visite aussi, pour éviter que tu fasses des bêtises. Dit-il en taquinant sa petite sœur. Ah et j'ai embêté Raven aussi et c'est a peu près tout... Rien de bien passionnant.

Bellamy avait un petit sourire amusé, cela faisait un moment que celui-ci n’était plus réapparu sur son visage. Preuve que moralement notre cher Blake allez beaucoup mieux, la présence de sa sœur y était pour beaucoup.

- Et toi comment ça va ? Ca se passe bien avec nos nouveaux alliés ? Dit-il tout en regardant autour de lui.

Bellamy n'avait pas encore confiance aux grounders même s'ils ont énormément contribué a la victoire sur les hommes de la montagne. Il n'en demeure pas moins "des sauvages". Et il n'oublie pas qu'il y a de ça quelques mois, ceux-ci étaient a deux doigts de les exterminer. Donc forcément la méfiance était toujours là. Même s'il se doutait parfaitement que c’était la même chose de l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeVen 16 Oct - 19:45



Lorsqu'elle fermait les yeux, Octavia n'avait aucun mal à se souvenir de tous les moments passés en compagnie de Bellamy, que ce soir ceux passés sur l'Arche ou encore ceux qu'ils avaient vécus ensembles sur Terre, qu'ils soient bons ou mauvais. Car oui, il n'y avait pas que de bons côtés à avoir une relation comme celle que partageaient les jeunes Blake. En effet, surtout pour Octavia, le lien à la limite du fusionnel qu'elle entretient avec son frère et malgré tout l'amour qu'elle lui porte, elle s'est longtemps sentie opprimée par ce dernier. Elle est consciente qu'il ne cherche qu'à la protéger, elle le sait, mais malgré tout, il arrive que la présence de son frère soit plus lourde qu'autre chose pour Octavia qui ne cherche qu'à vivre sa propre vie, sans avoir à se cacher, à agir comme une parfaite petite fille ou à craindre plus fort qu'elle. Une vie ou plus encore que de devoir suivre des ordres qui la poussent à vivre dans la clandestinité, dans la peur ou enfermée, elle pourrait finalement goûter à la liberté. Elle avait trouvé cette chance ici, sur Terre. Elle avait découvert ce qui était pour elle la vraie vie. Cette mission suicide avait été un cadeau et elle ne peut nier qu'elle a tenu tête à Bellamy plus souvent qu'elle ne l'aurait dû, qu'elle lui en avait voulu, qu'elle lui en avait fait voir de toutes les couleurs, mais le goût de la liberté lui avait donné cette impression que son frère était un vrai casse-pied. Elle avait conscience qu'il ne voulait que la protéger, mais elle le lui avait reproché, voulant être responsable d'elle-même. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle avait réussi à se débrouiller remarquablement bien. Mais en suivant sa propre voie, elle n'avait en rien oublier toutes ces nuits où, sur l'Arche, c'était grâce à Bellamy qu'elle finissait par trouver le sommeil, toutes les fois où c'était lui qui l'avait consolée, toutes les fois où c'était lui qui l'avait rassurée. Elle ne pouvait l'oublier, car c'était une partie d'elle, tout comme il était une partie d'elle.

Lorsqu'elle lui avoua qu'elle était partie dans les bois, elle vit l'expression faciale de Bellamy. Elle se retint de rire et lui sourit. Elle avait vu, en une seule fraction de seconde, cette étincelle passer dans ses yeux, cette étincelle de désaccord qu'elle lui connaissait si bien. Car Bellamy n'avait plus aucun secret pour elle. Ou presque, il fallait quand même nuancer. Ils avaient quand même été séparés un bon moment, avaient vécu des aventures différentes, mais elle avait l'impression que ça les avaient peut-être rapprochés plus qu'elle ne l'aurait cru. Car cette distance avait ouvert les yeux de la jeune fille, lui montrant qu'elle tenait à lui plus qu'elle ne l'avait imaginé. Car à cet instant, elle n'éprouvait que du soulagement. Le soulagement de savoir qu'il allait bien, qu'il était bel et bien là. Le soulagement de savoir qu'il allait être là pour elle encore longtemps. Mais en voyant le regard de son frère, elle se sentait un peu coupable. Elle lui offrit un sourire désolé, sa façon à elle de lui dire "pardonne-moi si tu n'aimes pas ça... Mais je vais bien ne t'en fait pas". Parce que c'était comme ça entre eux, ils arrivaient souvent à se comprendre d'un regard.

Et l'inquiétude allant dans les deux sens, elle avait pris de ses nouvelles. Elle voulait rattraper le temps perdu, elle aurait tant souhaité pouvoir passer le voir au camp Jaha. Malheureusement pour elle, les évènements avaient fait en sorte qu'elle n'avait pu s'y rendre. Et en entendant ce qu'il avait fait de ses journées, elle se senti encore plus mal. Rééducation ? Et il avait marché tout le trajet entre les deux camps si peu de temps après ? Elle secoua la tête et lui sourit de nouveau. « Bien entendu ! Je ne fais que des bêtises quand t'es pas là ! » Elle rit un peu puis s'approcha de lui et le serra à nouveau dans ses bras. « Je suis vraiment désolée... J'aurais dû passé plus tôt. » Quelques secondes seulement, avant de le relâcher. Une chose était certaine, il n'allait pas faire le trajet du retour seul. Et surtout pas ce soir.

Situation inversée, ce fut à son tour de lui parler des derniers jours qu'elle avait passés avec les Grounders. Elle baissa les yeux en souriant. Que pouvait-elle lui dire. Après l'attaque sur la Montagne, elle avait passé le plus clair de son temps avec Indra, soit à soigner ses blessures, soit à aider à la reconstruction de TonDC ou à aider ceux qui venaient d'être libérés. Elle avait été assez occupée, d'ailleurs, elle avait eu très peu de temps pour voir Lincoln également. Elle releva la tête pour le regarder dans les yeux. « Je vais bien ! Et je dois dire que tout va bien ici aussi. Ils se relèvent lentement, comme tout le monde. Et puis l'alliance tient toujours alors, tout va bien. » Elle lui sourit, sincèrement. Octavia ne souhaitait pas lui en parler, elle ne voulait pas vraiment lui parler des Grounders, de ce qu'elle faisait ici, de ce qu'elle ressentait en était parmi ses gens. Elle était bien, elle avait finalement l'impression de vivre, d'être quelqu'un. Elle était devenue plus que "la fille qui vivait sous le parquet" elle était devenue quelqu'un, et elle ne pouvait pas lui dire. Parce qu'après tout ce que Bellamy avait fait pour elle, elle avait l'impression de le trahir. Elle avait l'impression de le laisser tomber, que tout ce qu'il avait fait n'avait plus d'importance. Mais ce n'était pas le cas, loin de là. « Tu restes ici jusqu'à demain ? » lui demanda-t-elle espérant de tout coeur qu'il ne veuille pas repartir maintenant ou dans la noirceur de la nuit.


[HJ : désolée du retard *sort* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeJeu 22 Oct - 22:44

Entre les explosions, les coups reçus et la pression incessante de se faire attraper. Bellamy ne pouvait pas sortir indemne de cette bataille. Lorsque enfin la victoire fut prononcée, Bellamy fut littéralement rincé. Il pouvait enfin relâcher la pression et se détendre. Ce n'est qu'à partir de là qu'il pouvait constater a quel point il était amoché, l’adrénaline lui avait donné la force de passer outre la douleur, mais que pour une courte période. Ceci explique son temps de rééducation particulièrement long. Ce qu'il a fait, très peu d'être humain en aurait été capable. Mais la volonté de sauver son peuple, ses amis, sa nouvelle famille lui a permis de lui donner la force de passer tout ses obstacle a première vu impossible à surmonter. Les images de cette bataille lui revenaient très souvent en tête, paradoxalement, il ne se souvient pas de tout les détails de la bataille, l'une des choses dont il est sûr, c'est qu'un Grounders avait bien failli le tuer. EN effet celui-ci l'avait pris pour un homme de la montagne, Bellamy portait toujours le tenue de Lovejoy à ce moment là.

Revenons donc au présent maintenant, après ce petit aparté. En effet, Bellamy n’appréciait pas trop que sa sœur parte seule à l'extérieure du camp, ces nombreux mois passaient sur la terre a suffisamment prouvé à Bellamy que celle-ci était très dangereuse. Mais bon, il savait aussi que sa petite sœur n’était plus une enfant sans défense, bien au contraire d’ailleurs, mais son côté grand frère protecteur reprenait toujours le dessus. Bref, son visage inquiet laissa rapidement place à un visage souriant lorsque Octavia avoua avec humour qu'elle ne faisait que des bêtises lorsque celui-ci n’était pas dans les parages. Cailletait certes de l'humour, mais pas totalement faux d'un autre côté. Octavia pris Bellamy dans ses bras, avant d'avouer être désolé de ne pas être passé plus tôt le voir au camp Jaha. C'est vrai qu'il aurait aimé la voir un peu plus tôt, recevoir une petite visite de sa sœur lui aurait certainement remonté le moral durant sa rééducation au combien ennuyeuse et déprimante. Mais bon, il le savait, de part son poste au sein des Grounders désormais, elle avait certaines responsabilités dont elle ne pouvait pas passer outre. C'était très important, pour que cette alliance marche.

- Tu n'as pas à être désolé, tu avais des obligations… Des responsabilités. Je suis fier de toi. Di-il avec le sourire.

Octavia répondit à la question de son frère, elle allait bien, c’était le principal pour Bellamy. Elle enchaîna sur la situation des Grounders, après la bataille de la montagne. Ils avaient eu beaucoup de pertes, mais ils semblaient se relever, lentement mais surement. L'alliance quand à elle tenait toujours. Même s'il y avait toujours ses petits doutes de part et d'autres, Bellamy inclut. Bref, Octavia n'en dit pas plus, c'etait amplement suiffisant pour son frère en tout cas qui etait juste venue pour prendre des nouvelles de sa sœur. Comme seule reponse il se contenta d'un simple mouvement de tête. Il regardait tout autour de lui les Grouders qui s'attelaient a leurs tâches. On voyait dans leurs visages qu'ils avaient eu beaucoup de perte et que même si la victoire est la, elle ne suffisait pas totalement à effacer le deuil de toutes ses pertes.

Bellamy n'avait même pas fait attention à l'heure, profitant pleinement de sa sœur, il ne vit pas que la nuit pointait le bout de son nez. La marche jusqu'au camp Jaha était très longue, et se balader seul la nuit au beau milieu de la forêt était carrément du suicide. Sa sœur le savait très bien, elle lui demanda même s'il comptait rester ici la nuit. Bellamy n'avait plus vraiment le choix désormais. S'il rentrait maintenant et que par chance il arrivait au Camp Jaha, Abby risquait de lui remonter les bretelles et de le remettre en rééducation rien que pour le punir. Et s'il rentre que demain, il risque aussi de se faire remonter les bretelles par Abby, mais ça sera moins grave. Le choix est vite fait.

- Pas vraiment le choix on dirait… Je vais être raisonnable et rester pour la nuit. Je repartirai demain matin. Et puis comme ça je pourrais te surveiller un peu plus longtemps. Dit-il avec ironie.

L'idée en elle-même de dormir dans un camp de Grounders ne l'enchantait guère, ça ne le rassurait pas vraiment, mais il n'avait pas le choix. Et puis, il était avec sa sœur au moins.

HRP : Désolé c'est très moyen :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeDim 27 Déc - 2:06

Un sourire. Une inquiétude dans le regard. Un éclat de rire. Un instant de doute. Elle les voyait dans ses yeux. Elle voyait les émotions se succéder, elle devinait des pensées inavouées. Elle en avait l'habitude. Ses yeux bruns qui la rassuraient. Ses yeux brus qui lui avaient toujours donné la force de se battre. De se battre contre la vie, de se battre contre le monde. Elle les revoyait à présent, mais ils avaient changé. Ils avaient perdu une étincelle, une étincelle qu'elle appréciait tant. Mais ils avaient également gagné un brasier. Octavia avait entendu parler de ce qu'avait fait son frère dans la montagne. Il avait donné tout ce qu'il avait pour protéger les siens. Il avait fait pour les cent ce qu'elle le savait prêt à faire pour elle. Ce qu'il avait toujours fait pour elle. Elle voyait dans ses yeux qu'il n'était plus tout à fait le même. Pour le meilleur comme pour le pire. Mais elle savait que ce changement était nécessaire. Elle aussi avait changé, elle était devenue plus forte. Et elle était toujours aussi fière de pouvoir dire que Bellamy était son frère, sa seule famille.

« Tu n'as pas à être désolé, tu avais des obligations… Des responsabilités. Je suis fier de toi » Elle sourit. Elle rayonnait. Depuis toute petite, Octavia vivait cachée du monde, protégée par ce frère à qui elle devait absolument tout. Petite, elle rêvait de grandeur, elle rêvait de liberté, mais elle avait également toujours rêvé de pouvoir lui rendre la pareille. De pouvoir lui rendre tout ce qu'il lui avait donné. Entendre ces mots, savoir qu'il était fier de ce qu'elle était devenue, de ce qu'elle avait fait, c'est tout ce dont elle avait besoin. C'est tout ce qu'elle voulait, tout ce qu'elle souhaitait. Elle n'aurait pu être plus heureuse de savoir qu'elle avait réussi sur ce point. Mais peut importe comment elle pouvait avoir l'impression d'avoir atteint un but, elle ne pouvait passer à côté de tout ce que lui avait fait. Leurs rôles n'étaient pas comparables. « Pas autant que je peux être fière de toi ! »

Il fallait tout de même avouer que Bellamy avait raison. Elle était à l'Avant-poste Grounder, avec toutes les responsabilités et obligations que lui procurait le titre de second. Plus encore, entre les différentes implications de son poste, elle cherchait toujours à se parfaire au combat, s'entraînant sans relâche. Et il y avait encore cette rage, cette colère inexpliquée qui refusait de la quitter depuis l'attaque sur la montagne. Elle était instable, elle ne comprenait pas pourquoi c'était ainsi. Mais elle devait s'avouer que de revoir Bellamy et de passer du temps avec lui l'apaisait beaucoup. Pour peu, elle se serait jetée sur son dos comme elle avait l'habitude de faire enfant. La présence de son frère avait réussi à apaiser une partie de sa rage, sans qu'elle ne puisse se l'expliquer. C'était souvent ainsi.

Elle avait rapidement répondu aux questions de Bellamy et lui était extrêmement reconnaissante de ne pas développer sur le sujet, de laisser couler. Voyant le temps passer rapidement, elle lui avait demandé s'il comptait rester. L'ironie de la réponse de son frère tira un rire à Octavia. Elle savait qu'il n'était pas fan des Grounders et que ça n'allait être nécessairement facile pour lui, mais elle était bien heureuse de savoir qu'il allait rester un peu.

« Bonne chance si tu veux vraiment me surveiller ! » plaisanta-t-elle pour continuer sur la lancée. Elle le prit par le bras et se mit à marcher en l’entraînant avec elle. « Ça m'avait manqué, tu sais... De passer un moment avec toi, comme ça... Sans pression... » Elle ne voulait pas paraître fleur bleue. Elle ne voulait pas avoir l'air idiote ou avoir l'air sentimental. Mais elle ne pouvait nier la réalité, Bellamy lui avait manqué. Elle continua à marcher, l’entraînant un peu plus dans le campement à chaque pas. Elle se retourna pour le regarder à nouveau dans les yeux et lui sourit. « Comme avant... ».


HRP : Mais non, c'était très bien voyons ! Pardonne moi pour la qualité et le délai de réponse... J'ai un peu honte sur ce coup là... *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeMer 13 Jan - 16:36

Octavia était aussi très fier de son frère, aux mots de sa petite sœur, Bellamy adressa léger sourire avant de lui ébouriffer la tête pour la taquiner. On pouvait clairement voir de l'extérieur que  les deux s'aimaient énormément et qu'ils étaient heureux de se retrouver après tous ces événements. Bref, après ce petit moment, Bellamy fut bien obliger d'admettre qu'il devait dormir ici parmi les grounders ce qui était loin de lui plaire, mais bon le bon côté des choses c'est qu'il restera un peu plus longtemps avec sa sœur. Il voulait profiter au maximum, car il ne sait pas de quoi sera fait l'avenir et surtout il ne sait pas qu'elle sera sa place parmi ce peuple, elle aurait peut être des obligations qui feront qu'ils ne pourront quasiment pas ce voir. Pessimiste notre leader ? Un peu, mais durant sa convalescence il y a longuement réfléchi et le fait qu'elle n'ait pas eu le temps de le voir au camp Jaha lors de ses derniers jours n'ont fait que le conforté dans ses idées. Bref, il ne voulait pas y penser pour le moment et surtout il ne voulait pas en parler à sa sœur.

Octavia pris a la rigolade la petite remarque qu'avait fait Bellamy sur le fait qu'il pourra la surveiller un peu plus longtemps. Sa petite sœur lui souhaita bonne chance avant de prendre son frère par le bras et l’emmena ailleurs, Bellamy se laissa entraîner, n'aillant pas trop le choix en même temps. Elle avoua que ça lui avait manqué de passer du temps avec lui, entre frère et sœur, comme à l’époque. Elle faisait probablement référence à l'arche, lorsque celui-ci lui racontait des histoires ou jouait avec elle, depuis qu'elle a été mise en prison sur l'arche ils n'ont plus vraiment connu ce genre de moment. Aux mots de sa sœur il effaça son sourire et repensa a tous ça. Il la regarda dans les yeux et il reprit son sourire.

- Moi aussi... Énormément. Dit-il avec nostalgie avant de reprendre sur un autre sujet. Et eu... Tu m’amènes au juste ? Non pas que je m’inquiète loin de moi cette idée mais... Si en fait si. Dit-il avec amusement.

En effet pendant qu'ils parlaient, Octavia emmenait son frère un peu plus profondément dans le camp. Et il devait faire face à de plus en plus de regard en travers à son égard, chose qui le mettait légèrement mal à l'aise. Il faut dire que certains grounders étaient loin d'avoir des têtes de personne sympathique.

- Eu... Tu es sûr que je sois la bienvenue ici... Certains ont l'air de me fusiller du regard. Avec l'histoire qui c'est passé au banquet de victoire l'autres jours. Bellamy faisait référence à l’événement avec Jasper et une chef grounders, n’étant pas présent au banquet il a entendu divers  histoires comme quoi ça c'est plutôt mal finis. Bon après je dois t'avouer que je suis pas forcément à l'aise mais bon.. Si tu leur fait confiance, alors j'en ferai de même. Bien sûr, il ment, mise à part quelques grounders notamment Lincoln, Bellamy n'avait aucune confiance envers eux, mais il ne voulait pas contrarier sa sœur.

HRP : Ton post est très bien ^^ Désolé pour l'attente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeLun 15 Fév - 0:53

Au moment où Bellamy lui passa une main dans les cheveux, Octavia éclata de rire. Elle se sentait à nouveau comme la petite fille qui sortait de sa cachette quand son frère rentrait à la maison pour passé du bon temps en sa compagnie. Bellamy avait ce quelque chose qui la rassurait, qui la faisait se sentir bien. Du moins, il avait toujours eu ce rôle pour elle. C'était ancré. C'était quelque chose qu'eux seuls pouvaient comprendre. Avec toute cette histoire entourant la montagne, voilà que ce petit moment qui, au premier regard, pouvait avoir l'air tout simple, venait éclairer les journées de la jeune fille. Il y avait un bon moment déjà qu'elle n'avait pas rigolé avec lui comme ça et ça lui avait manqué. En réalité, tout de son frère lui avait manqué dans les dernières semaines. Dans les dernières années même, car en prison, elle n'avait pas eu l'occasion de le voir non plus. Elle ne le dirait jamais à voix haute, mais Bellamy comptait pour elle plus encore qu'elle ne le laissait paraître. Prise dans ses souvenirs de l'Arche, elle lui avoua que ces moments passés ensemble lui manquait. Elle ne manqua pas de remarquer l'expression de son frère changé lorsqu'elle lui confia ses pensées. L'Arche était un souvenir assez controversé pour elle et sans doute pour lui aussi.

« Moi aussi... Énormément. » Elle sourit. Savoir qu'il partageait son avis lui réchauffait le coeur. Elle espérait avoir l'occasion de passer plus de temps avec lui. Malheureusement, elle était comme tout le monde et ne savait ce que leur réservait le lendemain. Alors elle comptait bien en profiter au maximum. Quand Bellamy lui avoua qu'il s'inquiétait un peu sur leur petite balade dans l'Avant-poste, elle ne put s'empêcher de rire. C'était bien l'une de leurs nombreuses différences. Elle se sentait assez bien en compagnie des Grounders, mais il lui arrivait d'oublier que Bellamy n'était pas exactement comme elle. Elle lui sourit doucement. « Nulle part en particulier... Je ne pouvais tout simplement plus rester en place. » Elle marqua une pause. Il ne semblait pas vraiment à l'aise à l'idée de se balader dans le camp. Elle baissa les yeux et l'entraîna dans un coin moins achalandé du camp où elle décida de s'asseoir sur un tronc d'arbre couché qui faisait office de banc. Elle fit signe à Bellamy de la rejoindre. Peut-être qu'ici, dans un coin moins achalandé, il serait un peu mieux.

Mais les craintes de son frère étaient peut-être plus fortes qu'elle ne le croyait. Lorsqu'il parla du banquet, elle comprit ce qu'il voulait dire. Mais elle le laissa terminer. «Bon après je dois t'avouer que je suis pas forcément à l'aise mais bon.. Si tu leur fait confiance, alors j'en ferai de même.» Elle soupira et les yeux au sol, déplaçant quelques cailloux avec ses pieds. « T'en fais pas pour ça... Tu n'étais même pas au banquet ! Personne ne peut te reprocher ce qui s'est passé là-bas... » Elle tenta de faire taire la pointe de colère qui menaçait de percer, ce n'était pas le moment. Mais il fallait dire qu'elle avait encore du mal à digéré ce qui s'était passé cette soirée-là. Surtout le fait que Jasper ne lui avait rien dit sur la situation. Même si les verres qu'elle avait partagés avec Raven le reste de la soirée avaient un peu amélioré la situation, elle n'avait toujours pas oublié cette soirée. « Ils ne sont pas méchants Bell'. Ils sont des gens comme toi et moi, rien de plus... » Elle releva les yeux vers lui et sourit doucement. « Tu n'as pas à t'en faire, personne ne te fera du mal... » Son expression se changea en un sourire moqueur alors qu'elle ajoutait, dans une situation qu'elle trouvait un peu ironique : « Et puis, je suis là pour te protéger moi ! »

[HJ : Désolée pour le navet... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeMar 16 Fév - 23:12

Octavia rassura son frère tant bien que mal en annonçant qu'elle n'avait pas de lieux précis en tête pour se poser. Bellamy se contenta donc juste de suivre sa petite sœur, tout en gardant un œil sur les différents groupes de grounders qui l'observaient au loin avec un air méfiant. Ce n'était vraiment pas rassurant mais d'un autre côté Bellamy savait pertinemment qu'il ne lui arriverait rien ce soir, les grounders et les skaikru étaient en paix, pour le moment du moins. Bref, Octavia trouva enfin un endroit ou se poser, elle avait bien pris le soin de trouver un lieux ou il n'y avait quantiquement personne. Une belle attention venant de sa petite sœur qui le fit sourire. Le lieux était un charmant petit endroit ou se situait un tronc d'arbre couché par terre qui faisait office de banc. Il rejoigna donc sa sœur sur le fameux tronc. Après ça Octavia répondit aux dire de son frère concernant le banquet de la victoire qui avait dérapé quelques jours auparavant. Elle lui dit de ne pas s’inquiéter a propos de ça, qu'il n'y aura pas de représailles à son égard et qu'en plus il n’était pas présent au banquet. Elle n'avait pas totalement tort, Bellamy était en pleine convalescence et Abby lui avait formellement interdit d'aller au banquet "Du repos pour toi rien de plus". Bref, Bellamy adressa un sourire à sa petite sœur avant de sortir :

- Tu as probablement raison... Tu me connais je suis un peu parano sur les bords. Dit-il toujours avec le sourire. Difficile de le nier, c'était déjà le cas dans l'arche. Il se souviens encore des journées qu'il passait avec sa soeur, le stresse perpétuel de se faire choper par les gardes. Le moindre bruits de pas dans les couloirs le faisait stressé. Il n'a pas changé depuis ces temps là.

Le sujet était clos, enfin concernant le banquet en tout cas. Octavia enchaîna sur autre chose, le sujet grounders, elle lui affirma qu'ils n’étaient pas dangereux, qu'ils étaient comme lui, de simple être humains. Bien entendu ça il en doutait pas, ce qu'il inquiétait le plus c’était le passif qu'ils avaient avec les grounders. Bellamy n'allait surement pas oublier la guerre qui avait eu lieux face à eux, le virus, Finn... Il sait qu'il doit aller de l'avant mais comment oublier ? Ces événements étaient encore trop récent. C'est pour ça qu'il admirait sa sœur. Bref, elle enchaîna qu'il n'avait pas à s’inquiéter, qu'elle serait la pour le protéger. A ces mots Bellamy souria avant de se mettre à rigoler. Il attrapa sa sœur et lui ébouriffa une nouvelle fois les cheveux avant de sortir :

- Hé ! C'est ma phrase ça ! Dit-il avec le sourire aux lèvres. C'est mon rôle de te protéger pas le tien. Bon la je suis pas forcément en état mais c'est mon boulot. Même si... Tu n'as plus vraiment besoin de moi pour te protéger maintenant ou pour quoi que ce soit d'autres.... Dit-il avec un ton plus sérieux.

Bellamy regarda sa sœur, elle était devenue une guerrière à présent. Elle a réussit a se faire une place parmi les grounders. Ce qui força l'admiration de Bellamy mais il était tout de même inquiet pour elle. C'est normal, elle reste sa seule famille. Bref, un petit moment de flottement s'installa avant que Bellamy ne vienne briser le silence.

- Alors... Tu as quelques choses de prévus demain ? Dit-il avec un air intéressé. Il voulait surtout savoir les occupations et les missions que pouvait bien lui donner Indra. Après tout elle n'a pas eu un seul moment a elle pour aller voir son frère convalescent au camp Jaha, Bellamy se pose bien entendu des questions sur l’emploi du temps de sa petite sœur.
HRP : C'es loiiiiiiiin d'être un navet O !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
2020
Octavia Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeLun 7 Mar - 3:19

Autant elle aimait la présence de Bellamy, entendre sa voix, le voir devant elle, savoir qu'il allait bien, avait réjoui Octavia au plus haut point, autant l'allusion qu'avait fait ce dernier à propos du Banquet avait attisé cette colère inconnue qui avait refusé de quitter la jeune fille depuis cette soirée. Un goût amer dans la bouche, elle avait cette impression étrange que cette soirée avait mis fin à un guerre, mais avait été le commencement de bien pire. Car malgré elle, elle avait cette impression étrange d'avoir perdu beaucoup en une seule soirée qui s'était voulue au départ réjouissant. Elle avait ce sentiment déchirant d'avoir perdu encore plus de ses amis dans cette seule petite soirée que durant la guerre contre la montagne. Une impression fausse, elle exagérait sans doute, mais une impression qui lui collait à la peau depuis quand même. Et cette impression n'était pas entièrement due à l'alcool, car la majorité des évènements étaient survenus avant qu'elle ne partage quelques verres avec Raven.

La jeune Blake poussa un soupir alors que le souvenir du banquet traversait son esprit, mais se tourna avec un sourire en coin, ses yeux se posant à nouveau vers son frère. « Tu as probablement raison... Tu me connais, je suis un peu parano sur les bords. » Il avait bien raison, lui aussi, et Octavia le savait très bien. Il avait toujours été comme ça, du moins, le Bellamy qu'elle avait connu l'avait toujours été. Toujours à stressé, à faire attention. La seule fois où, dans la mémoire de la jeune fille, il avait baissé sa garde et avait fait confiance aveuglément en la vie, ça avait mal tourné et elle avait fini en prison. Ça n'avait sans doute pas aidé sur ce plan-là. Elle étouffa tout de même un rire et son sourire s'étira. « Oui, je sais bien... » Elle marqua une pause avant de poursuivre, un peu sentimentale. « C'est comme ça que je t'aime. » Elle l'avait dit. Elle ne le disait que rarement, mais après toute l'histoire de la montagne, elle avait senti ce besoin de le dire une fois de plus.

Elle entreprit alors d'élaborer au sujet des Grounders. Elle comprenait le stress de Bellamy, elle pouvait relativiser et comprendre qu'il était méfiant, mais elle trouvait injustifiée cette crainte des Sky People envers le peuple de la Terre. Mais elle n'était aveugle et elle voyait bien les efforts de Bellamy pour accepter Lincoln, dans une certaine mesure, et elle lui en était reconnaissante. Mais Octavia croyait que cette méfiance devait tomber et c'est pour cette raison qu'elle avait exposé quelques arguments à Bellamy. Elle sourit à nouveau quand il l'attrapa à nouveau pour lui ébouriffer les cheveux une fois de plus. Pour peu, elle se serait cru sur l'Arche à savourer un moment éphémère avait de retourner sous le plancher. Mais elle appréciait toujours autant ces petits moments avec son frère, sa seule famille. « Hé ! C'est ma phrase ça ! C'est mon rôle de te protéger pas le tien. Bon la je suis pas forcément en état mais c'est mon boulot. Même si... Tu n'as plus vraiment besoin de moi pour te protéger maintenant ou pour quoi que ce soit d'autres.... » L'ambiance heureuse était retombé et les sourires s'étaient effacés, mais Octavia avait vu son frère sourire et c'était déjà beaucoup pour remettre un peu de joie dans son cœur. Mais les paroles de son aîné ne pouvaient que la faire réfléchir et elle laissa son regard se perdre dans la forêt devant elle. Il avait raison... Aussi étrange, cela pouvait-il paraître, il avait raison et dans un sens, ça lui faisait un peu peur. Elle était fière d'elle-même, de ce qu'elle avait accompli et de ce qu'elle était devenue, bien plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer, mais l'idée de ne plus avoir besoin de Bellamy, de perdre son seul point de repère, ça lui faisait peur. Mais ça, jamais elle ne l'avouerait. « Bell... » Elle ne put finir sa phrase, ne sachant pas vraiment ce qu'il y avait à ajouter. Le regard toujours porté au loin, elle hésita. « Merci... Pour tout ce que tu as fait pour moi... » Elle ne lui avait jamais dit, elle le réalisait à présent. Les mots étaient sortis d'eux même, comme une dernière coupure avec celle qu'elle était. La seule chose qui n'avait pas changé, c'était l'amour qu'elle avait pour son frère.

Le silence s'étira. Un silence qu'elle ne savait plus comment combler. Ça la rendait un peu mal à l'aise, mais en même temps, c'était rassurant. Contradiction émotionnelle, une fois de plus. Mais ce silence s'était la preuve qu'ils n'avaient pas nécessairement besoin de mots pour apprécier la présence de l'autre, c'était comme ça entre elle et son frère. Silence que Bellamy fini par briser, lui demandant ses plans pour le lendemain. « Je ne sais pas trop... Ça va dépendre d'Indra... C'est toujours variable, tu sais. Mais avec la reconstruction du village et tout le reste, on a beaucoup à faire... » Elle baissa les yeux. Elle aurait tellement aimé lui dire qu'elle rentrerait avec lui le lendemain, qu'elle le raccompagnerait au Camp Jaha, simplement pour passer plus de temps avec lui, simplement pour s'assurer qu'il allait se rendre sain et sauf, mais elle ne pouvait pas. Parce qu'elle avait des responsabilités. Et elle ne savait pas toujours à l'avance ce qu'on attendait d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
1460
Bellamy Blake
100
100
MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitimeMer 9 Mar - 17:17

Bellamy voyait que Octavia était contrarié par quelques choses, probablement sur les événement qui ce sont déroulés lors du banquet de la victoire. Même si voir sa sœur dans cet état l’inquiétait un peu, il n'allait pas lui en demander plus. Déjà pour ne pas briser ce petit moment et aussi pour ne pas la rendre plus mal. Et puis Bellamy avait été mis au courant des événements qui ce sont déroulés de cette fameuse soirée, et il se doutait très bien des craintes qu'avaient sa petite sœur. Des conflits entre grounders pouvaient être dangereux pour les sky people.

Octavia étouffa un rire lorsque Bellamy avoua être un peu parano sur les bords. Elle connaissait bien son frère, elle ne savait que trop bien a quel point c'etait vrai. Il adressa d’ailleurs lui aussi un sourire. Après tout c'etait quand même assez rare quand il s'avouait certains de ses défauts. Octavia enchaîna sur le fait que c'etait aussi pour ça qu'elle l'aimait. A ces mots Bellamy serra sa petite sœur dans ses bras. Comme pour lui montrer (encore) toute son affection qu'il avait pour elle. Après ça Bellamy enchaîna sur le fait qu'elle n'a lus besoin de son frère pour la protéger ou pour quoi que ce soit d'autre. Sa petite sœur était devenu un femme désormais, maintenant il ne lui reste plus qu'a voler de ses propres ailes, ce qu'elle fait déjà et plutôt bien. Bref, les propos de Bellamy gênait sa petite sœur. Elle savait que ce qu'il disait était vrai et c'est ce qui la touché. Elle eu du mal à trouver des mots pour répondre mais elle finit par lui dire merci, pour tout ce qu'il a fait pour elle. Bellamy fut touché par les propos de sa sœur et une larme pointa le bout de son nez au niveau de sa joue droite, larme qu'il effaça aussitôt d'un mouvement de bras. Il ne répondit pas, son sourire béa et ses yeux humides suffirent.

Après ça un long silence se fit entendre, un silence agréable, pas pesant. Les deux profitèrent de ce moment privilégiés car il est fort probable que cela ne se reproduise pas avant un moment. Après de longue minutes, Bellamy finit par briser ce silence en demandant le programme d'Octavia. Elle avoua ne pas trop savoir, elle recevait les ordres d'Indra et que ça changé régulièrement même si en ce moment l'objectif principal était la reconstruction du village qui prenait beaucoup de temps. Bellamy acquiesça d'un simple mouvement de tête.

- Regarde moi ça... Tu es devenue une femme maintenant ! Dit-il avec le sourie aux lèvres. Mais ne grandit pas trop vite tu veux ? Dit-il un brin nostalgique. Pour ma part ça sera repos, examens, repos, examens. Et il y a de forte chance pour qu'Abby me remonte les bretelles. Pas sûr qu'elle s'attendait que j'aille aussi loin au bout de ma première journée de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I wont let anything happen to you || ft. Bellamy   I wont let anything happen to you || ft. Bellamy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
I wont let anything happen to you || ft. Bellamy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I wont let anything happen to you || ft. Bellamy
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» What is going to happen to Cuba after Fidel?
» Ayisyen mennen RESTAVEK Ozetazini, ala de wont mezanmi !!!!!
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: HORS RPG :: Archives RP - V1-
Sauter vers: