AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kandar ▬ Buried deep within there's a human

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Winona Ryder
Bravoure :
1099
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Mer 20 Mai - 20:20


KANDAR

Once, before the sky fall apart ~

Age du personnage: 27 étés Allégeance : LexaMetier : Conteuse, mémoire de son clan Camps: grounder

Descriptions
Chétive, fragile, tu as toujours été comme ça, une délicate créature, qui s’essouffle plus vite que les autres, court moins loin qu’eux. Mais ça ne t’a jamais dérangé, tu ne t’es jamais senti moindre que les guerriers, ou les chasseurs. Parce que tu as ton utilité et que les gens te respectent pour ça, pour le rôle que tu as hérité de ta mère, et que ta fille héritera un jour, s’il en va du destin. Tu n’es pas une combattante, mais tu restes forte et déterminée, un peu indomptable dans tes élans, même si tu ne peux pas te permettre de grandes escapades sauvages. Car tu restes calme, en tout temps, ou tu essaies de l’être, car tu as hérité de la sagesse de ce monde et que tu la gardes précieusement, développant ta patience et ton intérêt pour cette terre qui est la tienne. Tu parles à tout le monde, et tu leurs demandes de te raconter, pour que tu puisses transmettre leurs paroles au clan, à ceux qui en auront besoin. Parfois, tu gardes ces histoires pour toi, et tu les préserves, secrets qui furent requis. Et parfois, tu sers des conseil, racontant la destruction du monde, du ciel qui est devenu gris cendre, et qui a recouvert la terre d’un voile de nuage et de mort. Tu n’étais pas là, mais tu le racontes, comme si tu y étais. Car, si tu restes faible, avec tes grands yeux bruns, tes cheveux courts, tes quelques marques sur le bas-ventre, tu vis de ces mots qui t’habitent et tu transmets tout ce que tu sais.  

Tu ne restes pas sans défense, car tu sais te battre, ou plus précisément, tu sais comment tuer un homme, tu l’as déjà fait, car, avant tout, ton peuple est un peuple de survivants, et tu te dois d’être comme eux. Car pour raconter la mort, il n’y a rien de mieux que de la vivre [insérer les expériences mystiques ici]. Tu as peur de peu, mais tu as peur. Surtout où tu te trouves aujourd’hui, dans les entrailles de la terre, de cette Montagne qui t’as prise, avec les tiens.  


Parle moi de toi -  

Tu es née quand les criquets chantaient sur les parures des arbres et qu’ils remplissaient les champs d’un doux murmure constant. Tu t’en souviens, de tes enfances passées dans ces recoins de ton village, et leur chanson te rappellera toujours ce lieu que tu considères comme ta maison. Mais tu n’es pas restée longtemps, tes parents bougeaient beaucoup. Ou plus particulièrement, ta mère était toujours en voyage, allant là où l’histoire s’écrivait, et où les témoins étaient nécessaires. Alors, quand tu eus l’âge, et ce, malgré ta constitution fragile, tu la suivis, prenant la route en sa compagnie et s’arrêtant aux grandes batailles. Très jeune, tu as été témoin de la guerre, des morts, de la souffrance. Très jeune, tout ceci s’est paré de sens, comme tu recouvrais ton corps de peinture sombre, pour l’apparat, alors que tu te tenais, frêle et distante, sur les champs de bataille, où tu observais les combattants se heurter dans leurs chairs et dans leurs armes.

Tu as appris de ta mère, tout ce que tu sais, vraisemblablement ayant une aisance pour les mots et par ta mémoire, que tu travaillais régulièrement, tu as vite retenu les histoires, les contes, les débâcles. Puis, tu as appris les chants, les récits épiques, d’un temps qui ne t’as jamais appartenu. Tu as appris d’Homère et de Plutarque, de ces figures qui ne se relèveront jamais de la mort et qui fuient l’oubli par ton devoir. Tu as appris la tristesse de la mort et de la perte, quand ta mère t’as quitté, emportée par une terrible maladie. Tu n’avais pas douze ans, mais déjà, tu étais assez grande pour devenir ce que tu te devais être. Néanmoins, peu sûre de ce que tu étais, peu sûre de toi-même, incapable de trouver le courage de faire seule, ce que tu faisais avec ta mère, tu restas un long moment dans ce village, égaré dans les bois. C’est là que tu la rencontras, Anya, une guerrière parmi tant d’autres, à qui tu racontas les histoires de ton peuple, comme tu le racontas à tant d’autres. Finalement, après deux mois, tu trouvas le courage de t’affirmer pour ce que tu étais, et tu quittas les bois, accompagné de quelques combattants, qui se dirigeaient vers Polis.

Là, tu rencontras d’autres femmes – et quelques hommes – comme toi, avec lesquels tu passas beaucoup de temps, tu t’affirmas dans ton rôle et tu ouvris tes horizons, survivait à leur rite initiatique qui te marqua, finalement, de ce tatouage unique qui recouvre ta peau. Tu perfectionnas ton anglais, et quelques autres parlés des tribus de l’ouest. C’est là-bas, dans l’ouest, entre les plaines sauvages et occupées de chevaux, que tu rencontras celui qui fut le père de tes deux enfants. Enfants que tu abandonnas au soin des plaines, aux soins de Baal, et d’où tu repris ton voyage, pour continuer ce pourquoi tu fus née. Tu vécu d’autres batailles, et tu retrouvas Anya, alors que les paroles d’un peuple échoué du ciel faisaient écho jusque tes oreilles. Bien entendu, ce fut ton rôle d’assister à cet évènement et alors que tu chevauchais avec l’armée, sur le point de mettre un terme à cette déchéance tombée des cieux, tu sentais ton cœur battre, à tout rompre.

Et tout se brisa, comme tu l’aurais si bien dit, si bien senti. L’attaque fut un échec, alors que tu observais le feu dévoré les tiens et que tu sentais les larmes chasser le peu de peinture qui recouvrait ton visage. Tes yeux qui continuèrent de pleurer, alors que les gaz de la montagne se répandaient sur vous. Tu tentas de t’échapper, mais ton corps n’était pas ainsi taillé pour la fuite. Et tu n’étais pas faite pour lutter contre cette technologie que tu avais toujours craint, entre les mains des mauvais hommes, surtout ceux de la Montagne. Tu fus droguée, lavée, mise en cage, vidée de ton sang. Encore et encore. Tu t’attendais à être la première à mourir. Etrangement, tu survécus. Assez longtemps pour voir l’éphémère d’une coupe blonde emmener Anya. Et ton cœur se serra.

Tu l’avais toujours aimé, et tu espérais la revoir. Le réalisme latent de ce que tu étais, de ton rôle de conteuse, te laissait présager que rien de bon n’arriverait. Et tu restais là, enfermée dans cette cage, alors que tu sentais ton corps s’affaiblir, et que tu vivais ce dénouement intérieur, discutant avec les autres, avec les tiens, enfermés. Ceux qui changeaient, ceux qui mouraient, la tête en bas, d’une mort loin d’être digne. Car ils ne vous prenaient pas que le sang, il prenait aussi votre honneur et votre identité. Soit. Tu entendis parler d’une alliance, puis tu vis cet homme, Bellamy, s’échapper. Et tu vis beaucoup de choses, témoin sous un angle que tu n’aurais pas préféré aborder. Mais tu étais là, tu vivais ton histoire, celle de ton peuple, et tu t’interdisais de mourir. Pas pour les autres, mais pour toi.


ARMES - CAPACITES - SIGNES PARTICULIERS
Kandar reste celle qui ne se bat pas, car ce n'est pas son rôle, d'affronter les autres. Elle ne fait qu'observer, et de fait, est très attentive de ce qui l'entoure, possédant un esprit affuté. Elle sait se servir de dagues de lancer et pourrais se défendre contre plus fort qu'elle, l'espace de quelques minutes. Kandar, si elle doit choisir, préfère tuer sur le coup, plutôt que de se laisser aller à l'ivresse du combat, car elle n'en ressent guère.  


Et sinon moi c'est gan-sha ; j'ai 23 ans et j'ai connu le forum par un dédoublement de personnalité . C'que j'en penses c'est que vous me rendez faible et puis le code d'activation est le suivant la la la !


Dernière édition par Kandar le Mer 20 Mai - 20:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2040
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Mer 20 Mai - 20:25

Usdfghjklm. Rebienvenue Chouu

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Mer 20 Mai - 20:30

Rebienvenue! Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Devon Bostick
Bravoure :
2030
avatar
100
100
MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Mer 20 Mai - 20:31

Rebienvenue o/ Calin10

FICHE DE
VALIDATION

Bienvenue sur Red Sands



    Et voila elle a encore craqué o/ Mwahaha on sait que tu ne peux pas nous resister ! Bon ton perso ton histoire et tout son cool ... Que dire de plus a part ... Tu es validée ? Ah ouais. Bonne chance pour sortir de ta cage 8D !

Maintenant quelques liens utiles

→ Premièrement, en tant que bon membre validé, tu dois aller recenser ton avatar ainsi que ton métier/Role sans quoi nous risquons de les oublier, et vous pourriez vous faire voler votre tête et votre job ! Ça sera balot quand même

→ Ensuite, plus amusant peut être les fiches de liens ainsi que les demandes de RP ; demandes diverses.

→ Et enfin, pour vous comme pour nous, les achats et les les top sites


_________________

Here I am  alone again
How'd I wind up here again ? It's like I'm always getting blood on my hands, all it takes is one and I'm gone and a thousand 'til the end.Tell me why! Does everything that I love get taken away from me ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Jeu 21 Mai - 19:17

Bienvenue Kendar !
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Marie Sexy Avgeropoulos
Bravoure :
1233
avatar
100
100
MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   Jeu 21 Mai - 20:29

*toujours en retard, on change pas*

FAIBLEUUUUH ! Mais j'aime bien tes faiblesse, ça fait de super personnages Calin10
Rebienvenue dans le coin Souriiiire
ANYAAAAAAAAAAAA KYAAAAH Sautille Youhou ! *se reprend* Super présentation ! J'aime beaucoup le personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kandar ▬ Buried deep within there's a human   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kandar ▬ Buried deep within there's a human
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» buried deep within there's a human (dennis)
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» Deep ocean (feat Clay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: POUR LE RP :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: