AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Le grand MDJ sombre
Bravoure :
2530
avatar
Admin
MessageSujet: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Lun 18 Mai - 17:38

 MONTAGNE | GROUPE 5  




CONTEXTE

Les gens piégé dans la montagne ont une mission eux aussi. Celle de désactiver le brouillard d'acide pour que l'attaque se passe bien pour l’extérieur.

PARTICIPANTS

- Clarke et Bellamy [meneurs]
- Monty Green
- Rhodan Andersen
- Autres Cent piégés.
- Autres Mountain Men rebelles.

CE QU'IL SE PASSE

Rhodan vient prévenir le groupe de Clarke qui se cache dans un des appartements car elle etait a la salle de contrôle lorsque l'attaque exterieur a commencé. Elle dit au groupe d'utiliser la la radio qu'a fabriqué Monty. Ils reçoivent un message dans la radio de la part de Abby qui lui dit que l'attaque a lieu et qu'il faut désactiver le brouillard. Le groupe se rassemble donc avant de se mettre en route pour désactiver le brouillard grâce aux connaissances de Monty.

RÉCAPITULATIF  

- Il fait nuit et frais.
- Pas de blessés a signaler.

COMMENT PARTICIPER  

- Clarke postera en premier.
- L'ordre des posts par la suite est libre.
- Des Cent et des Mountain men qui ne sont pas déjà inscrit a un des groupes ailleurs peuvent s'ajouter aux participants.
- Le MDJ peut intervenir a tout moment.



Dernière édition par Red Sands le Jeu 4 Juin - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-sands.forumactif.org
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2189
avatar
100
100
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Lun 18 Mai - 22:17

Elle les avait comptées, les heures, Clarke. Ca en faisait 169 depuis qu’elle était revenue dans les entrailles de la terre, attrapée par les hommes de la Montagne. Et elle n’avait pas perdu son temps, en fille acharnée qu’elle était. Elle était presque fière d’elle, quand elle repensait à tous les problèmes qu’elle avait mis sur la route de Cage. Presque, seulement, car elle savait que ça n’était pas suffisant. Pas, malgré l’appel radio qu’elle avait réussi à mettre en place avec l’aide de Jasper, ni les visites à quelques figures scientifiques de la Montagne. Il restait toujours le nuage acide actif, et ce, malgré les efforts de Whisky et de Monty. Et elle sentait cette urgence faire pression le long de sa gorge. Ca l’avait empêché de trouver le sommeil, la veille. Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle aurait couru dans les couloirs du Mont Weather pour trouver ces satanés cuves et les rendre inactives. Mais les autres avaient besoin de repos et elle savait qu’avec la bataille à venir, celle qui éclaterait ici-même, Clarke ne pouvait se permettre d’user jusqu’à la corde les volontaires qui l’aidaient, au risque de les rebuter et de les perdre. Alors, dans ce début de nuit, elle ruminait encore le plan qui avait été élaboré, cinq jours auparavant. Elle cherchait, comment se rendre efficace et empêcher qu’une catastrophe n’arrive. Ce n’était pas son rôle, et il y aurait des pertes, surement des pertes tragiques – amusant comme elle pouvait les anticipés, savoir que ça arriverait, sans qu’elle ne se sente prête pour ceux qui tomberaient. La dernière pierre qu’elle avait apporté à l’édifice était de donner des clés, aux grounders enfermés, pour qu’ils se libèrent, le moment venu.

Et Clarke savait qu’il était proche, elle l’attendait avec une impatience mal dissimulée. Les premières joies de retrouver ses compagnons d’infortunes, les autres 100, s’était dissipée avec les jours, et maintenant, il ne lui restait plus que cette rage de vaincre, sourde et galvanisante. & finalement, il y avait eu une fille, plus jeune qu’elle, qui lui avait fait un rapide résumé de la situation, que tout arrivait, que les troupes étaient en marches, que la montagne les avait vu, les attendait – dire qu’elle n’était pas responsable pour ceci aurait été un mensonge - , qu’ils allaient utilisés le nuage acide. Le cœur de Clarke se serra, une fraction de se seconde, où elle ne put s’empêcher de penser à qui mènerait l’attaque sur l’antenne, à qui serait la cible la plus probable. Le nom lui avait échappé des lèvres. « Lexa. » Et l’urgence fut soudain, beaucoup plus réelle. Car il n’y avait pas que le commandant, qui serait sur le front. Il y avait aussi Raven, et Wick et d’autres du camp Jaha. Des gens qu’elle ne pouvait se permettre de perdre. Alors, elle expira longuement, avant de suivre la jeune rebelle.

C’était un point de rencontre comme les autres, dans les entrailles de la Montagne, qu’elle avait beaucoup visité ces derniers jours. Elle attendait, s’empêchant de faire les cent pas, l’arrivée des autres, des plus fidèles d’entre eux, et des plus rebelles. Elle salua les quelques volontaires et finalement, quand un nombre acceptable furent présents, elle ouvrit la marche. « Ils sont peut-être tournés vers l’extérieur, mais rien n’empêche qu’il y ait encore des gardes… qui ne soient pas amicaux. Restez prudents, et on protège ceux qui ont la science infuse. » Clarke ne se voyait pas être celle qui couperait les commandes du nuage acide, puisqu’elle ignorait beaucoup sur la chimie. Ce n’était pas le cas de Monty, qu’elle était prête à protéger de sa vie.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mar 19 Mai - 1:45

Comme tous les autres membres de la résistance, tu avais entendu l’appel. Le matin même, en tant que haut gradé de la garde de la montagne, ton père t’avait dit qu’il y avait du mouvement à l’extérieur, qu’il y aurait probablement du grabuge dans la journée. A cette information, des sueurs froides te prirent. Ca faisait tellement longtemps que tu attendais qu’il se passe quelque chose, et finalement, les grounders avaient bougé. Mais tu ne pouvais pas t’empêcher de t’inquiéter. Le brouillard d’acide allait être une arme redoutable contre eux s’ils ne parvenaient pas à trouver une parade. Avoir une armée était inutile s’ils mourraient tous avant de pouvoir atteindre les portes de Mount Weather. Tu te retrouves donc à faire les cent pas dans ta chambre, ayant quitté la cuisine dès ton travail fini. Une inspiration, et tu hoches la tête pour t’encourager, trente secondes plus tard, tu fermes la porte de tes quartiers et te diriges vers le point de rendez-vous.

Sur le chemin, tu t’aperçois que le nombre de garde est moins important que ce que tu as pu constater pendant les derniers jours, depuis la fuite de Clarke. Clarke, celle que les 48 avaient l’air de considérer comme leur chef, tu avais du mal à croire qu’après s’être enfuie, elle était de retour (certes, pas de son plein gré). Mais quelque part, ça te rassurait. Elle avait eu le temps d’avoir un contact avec l’extérieur, tu es sûr qu’elle a un semblant de plan. Même sans, tu supposes que sa seule présence apaisera la majorité des camarades qu’elle avait laissés en partant. Tu penses à Whisky et tu espères que tout ira bien pour lui.

Tu as toujours été quelqu’un de ponctuel et tu es l’un des premiers à arriver au point de rendez-vous. Clarke est bien là, mais tu ne vas pas la voir, tu ne vas pas lui parler. A quoi bon ? Tu te contentes de te mettre dans un coin et tes mains s’agitent par nervosité. La foule s’accumule peu à peu, et tu as du mal à croire que tous ces gens sont dans la résistance. Mais tu n’es tout de même pas certain que ce soit assez pour s’attaquer à une montagne restée fixe depuis près d’un siècle. Tu ne fais pas de commentaire quand Clarke parle des gardes, Rhodàn en sait probablement plus que toi sur les effectifs et les affectations. Tu ne peux tout de même pas t’empêcher d’intervenir une fois que la jeune leader ait fini de parler.

« Erhhm, ce n’est qu’une supposition, mais il est possible que seuls les plus proches alliés de Cage soient dans la salle de commandes, c’est donc probablement l’endroit le plus gardé. Il n’y a pas beaucoup de façons pour désactiver le brouillard d’acide. Il faut soit, passer par le panel du container ou, par les commandes. »

Tu connais les recoins de cette montagne aussi bien que n’importe quel garde qui a passé des mois à éviter toute mission en extérieur. Et contrairement à certains, tu n’aurais aucun scrupule à laisser périr les tiens, qu’ils soient de la résistance ou non. Aucun de vous ne mérite de vivre, ton seul but et d’annihiler la montagne et de faire sortir les 100. Mais tu ne peux t’empêcher de douter de ton utilité. Tes poumons sont toujours abimés par l’air radioactif que tu as respiré il y a quelques années, et tu ne peux pas être actif pendant très longtemps avant d’être essoufflé. Rhodàn est une meilleure combattante et en sait plus sur les gardes que toi, Monty est un génie et s’il y a quelqu’un dans votre groupe qui peut défaire le brouillard, ce sera lui, et toi, au fond, tu es inutile. Malgré tout, tu sers les poings. La chute de la montagne commence aujourd’hui, et tu feras ton possible pour la mener à bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mar 19 Mai - 7:52

9,8,7,6... OK fallait arrêter le décompte tout de suite là. Mais la pression pesait lourd sur mes épaules. C'était le grand jour! Et que l'on en soit content ou non, et bien c'était aujourd'hui que la montagne allait tomber et que nous allions retrouver la liberté! Du moins, c'est ce que j'espérais. Parce que si notre essai se soldait par un cuisant échec on pouvait dire au revoir à notre moelle osseuse. Parce que Cage nous mettrait la main dessus. Et vite. Mais pourtant le plan semblait bon! Pas parfait parce que rien n'était parfait. Il suffisait d'un garde ou quelqu'un en trop et tout cafouillait, mais là le plan semblait être prêt à réussir. En fait, ce n'était même pas une question. On avait tout besoin dans cette montagne qu'il réussisse. Que ça passe de Clarke à Bellamy et en passant par Harper ou moi on devait sortir. Mais on devait sortir en laissant la montagne opérationnelle. Sinon, et bien on tuerait tout le monde à l'intérieur et je ne me vois pas supporter le meurtre d'Hardin. Mais le plan était bon... Grâce à la radio que j'avais réussi avec brio, on avait eu des informations des gens à l'intérieur, de la mère de Clarke et de Jasper. Et le plan allait fonctionner. Il suffisait juste de désactiver le brouillard d'acide. Mais, ce que m'avait expliqué Clarke était que les Grounders allaient attaquer sur un front. Enfin, sur différents fronts. Ce que moi je ne comprenais pas était ce que les grounders venaient faire dans cette histoire. Apparemment, ils étaient "gentils" chose que j'avais du mal à enregistrer. Mais si ils nous aidaient à sortir, si on pouvait avoir notre liberté grâce à eux, et bien là j'y croirais. Mais pour l'instant les dires sur eux se tapaient le mur Monty. Ne pas oublier qu'ils avaient lancés une lance dans la poitrine de Jasper non plus...

Mais là n'était pas la question. La Terre était pleine d'ennemis alors qu'on la pensait vide. Et l'ennemi aujourd'hui c'était les Hommes de la montagne. Ceux qui avaient sûrement la technique la plus vicieuse. De vous faire croire que vous êtes en sécurité avant de faire un coup bas. Ouai, aujourd'hui c'était eux nos ennemis et c'était d'eux qu'on devait avoir peur. La seule chose que je ressentais était une terrible angoisse mélangée à une énorme boulle d'excitation! On était pas descendu du ciel pour être enfermé. Je voulais voir le soleil encore une fois... Les mains croisées je regardais l'appartement où j'avais été logé. Les adultes savaient ce qu'ils se passaient mais ils étaient à leurs travails pour garder la face. Mais Hardin le petit bonhomme ne savait pas lui. « Tu t'en va 'Ty? » « Oui je rentre à la maison. » « C'est où ta maison? » « Là où se trouve ma famille » Si j'en ai encore une... « Ha d'accord... Je peux venir!? » « Non Hardin tu ne pourrais pas venir dehors. Et puis ta famille elle est ici! » « Ha d'accord... Tu viendra me voir? » « Je... J'essaierais bonhomme! Promis! » C'est pas beau de mentir à un enfant. Mais je n'allais pas lui dire que je ne reviendrais pas non plus... Un coup à la porte qui sonna comme le carillon de la victoire... Ou pas d'ailleurs...

La jeune fille qui m'accompagnait me fit faire un gros détour selon mes plans et m'amena finalement à un point de rendez-vous. J'avalais difficilement ma salive en la remerciant et en saluant les personnes que je connaissais. On était peu. Mais j'espérais ce nombre suffisant pour notre plan. J'étais angoissé parce que je savais ce que j'avais à faire. Et si moi j'échouais tout le plan échouait. Mais ce n'était qu'une question de minutes pour désactiver le brouillards... Minutes.« Clarke se n'est pas nous qui craignons le plus. Ils ne tireront pas sur nous. Ce sont les rebelles qui on du soucis à se faire. » Je m'étais approché au plus prêt d'elle. J'étais mal à l'aise et je ne savais pas quoi faire de mes doigts. Alors je les triturait en me faisant tous les scénarii possible et envisageable suite à cette journée. « Je doute donc sur le fait que l'on puisse utilise la salle de commande. Ce n'est pas comme si on pouvais passer au travers d'un bataillon de gens armés aussi facilement. Est-ce que la salle du container est loin? Est-ce qu'elle est libre d'accès et surtout est-ce qu'elle est gardée? » Trop de questions Monty trop de questions!
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Anna Torv
Bravoure :
1636
avatar
Mountain Men
Mountain Men
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mar 19 Mai - 10:54

Elle s’était préparée Rhodan. Elle avait commencé à aider les jeunes êtres du ciel autant qu’elle le pouvait, et elle savait, depuis qu’elle avait liberé Clarke, ou du moins qu’elle l’avait aidé à s’echapper, que maintenant tout cela ne tarderait plus à prendre fin. Elle savait Rhod’, elle avait l’impression d’être un lion en cage ou l’un de ces anciens esclaves que l’on conduisait jadis à l’abatoir. Un veau sacrificiel. Non, elle n’était pas assez importante pour être un veau sacrificiel, elle était d’avantage un mouton, noir, se rebellant contre l’ensemble du troupeau.  

Mais c’était le moment maintenant, elle n’avait plus le temps de parler, plus le temps de se perdre dans ses pensées, et si un visage l’obsédait dans la masse des souvenirs, elle savait que quoi qu’il puisse se passer elle ferait la bonne chose. Elle la vengerait. Et elle aiderait des gens, ce qu’elle avait dans le fond toujours voulu faire. Elle était dans la salle de commande quand ça avait éclaté, quand ils avaient eu vent de l’attaque. Elle avait su. Elle avait vu Cage son visage crispé, tandis qu’il essayait de comprendre pourquoi il y’avait trois attaques simultanées. Il avait vu l’antenne en premier, et forcement, même si il avait envoyé le gros de ses troupes devant la porte, et quelques hommes au barrage, il ne voulait pas que les ennemis attaquent l’antenne. Et il avait donc choisi la pire des solutions. Toujours.

Alors Rhodan était sortie, pretextant une patrouille dans les couloirs pour surveiller. Elle était capitaine, et elle n’était pas en charge d’une des attaques de toute façon. Non, Cage preferait garder ses élements preferés auprés de lui, ceux qui avaient été transplantés, certains. Elle était sauve pour le moment, de faire ce qu’elle désirait. Ou du moins de faire au mieux. C’était pour ça qu’elle avait attrapé une rebelle qu’elle connaissait bien et l’avait envoyé prevenir Clarke, tandis qu’elle se chargeait de prevenir d’autres rebelles elle aussi. La resistance était en marche, et Cage ne s’attendrait probablement pas à ce que tout frappe de l’interieur même de la montagne.

& puis elle s’était équipée. Son arme de service. Une deuxieme arme au cas où, et quelques affaires qu’elle posa dans un coin. Si elle survivait, elle viendrait les recuperer. Sinon… Sinon. Elle ne pensait de toute façon pas survivre. Ca n’avait pas d’interet, que ferait elle dans un monde où elle était membre des pires enflures ? Elle souffrirait, et sa vie avait été déjà assez douloureuse comme ça. Elle soupira. Une pensée pour la jeune femme dont elle portait la moelle osseuse, et elle contracta son visage en une moue determinée. Il était temps.
Joggant un peu elle se hata vers la zone où les resistants devaient commencer à aller, et elle arriva juste a temps pour entendre Monty parler de la cuve. Saluant du regard et très vite fait ceux qu’elle connaissait, elle ne perdit pas de temps.  « Il a raison, la plupart des soldats sont à l’exterieur mais il reste encore assez de gardes pour proteger la salle de commande et le président Wallace. »  elle prit quelques instants pour souffler et pour jeter un œil sur le groupe.  «  Les cuves sont par la. » Elle leur montrerait le chemin, pour peu qu’ils lui fassent confiance. Et son regard se fixa dans celui de Clarke, en attendant que la jeune femme – qui s’était imposée comme le leader des jeunes prisonniers – ne prenne elle, la decision.

_________________

I'M LOST AGAIN - I WON THE WAR
As you can see, when you look at me, i'm pieces of what I used to be. It's easier if you don't see, me standing on my own two feet. I'm taller when I sit here still, You ask are all my dreams fulfilled they made me a heart of steel, The kind them bullets cannot see (c) moonday girl


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mer 20 Mai - 1:22

Enfin, après toutes ces journées passées à arpenter ce trou à rat qui éveillait en moi une claustrophobie latente j'avais la véritable sensation que quelque chose arrivait. Avoir retrouvé Clarke quelques jours plutôt m'avait déjà fait reprendre confiance en notre "plan". Il était clair que nous n'étions pas abandonné à l'intérieur de la Montagne. Mais maintenant, nous savions que celle-ci serait bientôt encerclée. Enfin dans l'idéal puisque tout reposait sur nous... Et si nous voulions sortir d'ici il nous faudrait d'abord éviter que tous nos alliées ne finissent digérés par un nuage d'acide...

J'arrivais au point de rencontre, quelque peu en retard me sembla-t-il au vu du nombre de personnes déjà présente. J'esquissais donc un sourire confiant pour éviter d'avoir à m'excuser de mon retard et je me dirigeais vers Clarke en saluant Monty de la main puis le reste du groupe. J'en profitais pour examiner les rebelles. Et mon regard s’arrêta sur une jeune femme blonde, aux formes très agréables, en tenue de garde que j'avais cru déjà apercevoir lorsque je me faisais passer pour l'un des leurs. Et ce n'étais pas la seule qui faisait partie des habitants de la montagne ici. C'était surprenant de voir qu'ils étaient nombreux à vouloir renverser leur propre forteresse. Je me demandais ce qui pouvait les pousser à le faire en continuant à dévisager la jeune blonde qui ouvrit la bouche pour parler.

Je me décidais à enfin prendre la parole. "Jusqu'à ce qu'on désactive ce brouillard, il faudrait qu'on fasse le moins de bruit possible et qu'on ait le moins de pertes parce qu'on est pas très nombreux. Alors vaut mieux éviter de se diriger directement vers l'endroit où y a le plus de gardes. Je pense qu'on devrait aller au cuve comme la demoiselle le propose" je la désignais d'un mouvement de tête.
"Après une fois la bas on aura plus qu'à protéger Monty s'il y a un problème parce que c'est le seul d'entre nous qui est indispensable à la réalisation du plan"

Je restais stoïque attendant leur avis mais je ne pouvais m'empêcher d'éprouver de l'impatience. La dizaine de jour passée ici avait été tellement longues, j'étais pret à tout pour que ca se termine. Surtout qu'il était très frustant de savoir que tout reposait sur notre seul petit génie et que nous étions totalement incapable de mener ce plan a bien sans lui. C'était une situation très fragile mais nous n'avions rien d'autre. Je prenais donc mon mal en patience et entrepris d'évincer mes angoisses en observant à nouveau la garde aux cheveux dorés.
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Shiloh Fernandez
Bravoure :
1210
avatar
100
100
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mer 20 Mai - 11:54

Il y avait cette anticipation mordante, qui lui brulait presque les muscles, à Whisky. Apparemment, c’était le grand jour – ou la grande nuit, en l’occurrence – et il avait pas lâché Rhodan depuis qu’il l’avait croisé dans les couloirs, puisqu’ils allaient au même endroit. Comme un petit poussin qui suivait sa maman poule, il faisait tous les efforts du monde pour ne pas piailler de plaisir et d’expectation. Fallait dire qu’il en avait marre de la Montagne. Si au début ils avaient été trop gentil, maintenant, s’il passait encore des heures dans des pièces aussi confinée, sans rien pouvoir casser, il allait se griller d’autres neurones. Déjà qu’il n’en avait pas beaucoup, il préférait sauvé ce qui lui restait dans sa tête, parce qu’il aimait pas non plus quand on le traitait de con (même s’il l’était, indubitablement). Bref, apparemment, la Montagne subissait un siège et il n’y avait aucune raison pour qu’ils se tournent les pouces en attendant de se faire sauver par les grounders. Whisky, il avait un peu d’honneur, qui avait été mis à mal, parce qu’il avait pas réussi à désactivé le centre de contrôle avec Monty. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il aurait tout arraché, de ces câbles qu’il étudiait depuis pas mal de temps maintenant. Mais apparemment, ça risquait de mettre la vie des gens qui vivaient ici en danger, et Whisky, il voulait pas commettre un génocide, il aimait bien les hommes, puis si ça voulait dire tuer Howard, il ne s’en serait jamais remis.

Bref, il arriva au lieu de rencontre, attrapant Clarke dans un grand calin qui ne se prêtait pas tellement à la situation – et elle non plus, ne se prêtait pas au câlin. Il la sentait tendue et il échangea quelques mots avec elle pour tenter de la détendre, alors qu’il était aussi impatient qu’elle, surement. Puis d’autres têtes vinrent et il donna une tape sur l’épaule de Monty, avant de se mettre dans un coin et de gesticuler dans tous les sens, observant les interactions entre les autres, manquant de pleurnicher quand la possibilité que Monty soit la cible fut évoquée – vilain Bellamy de lui faire des peurs pareilles. Soit. Alors, les gens voulaient aller à la Cuve. Bah, qu’ils y aillent gaiment. Lui, Whisky, il avait embarqué quelques outils – parce que ça pouvait toujours être pratique. Et au pire, ils feraient bien exploser tout ça, non ? L’acide, parfois, ça pouvait faire de chouettes choses. Bon, il était pas expert en chimie – lui, il préférait tout ce qui était métallique – mais si ça faisait boum, son cœur aussi ferait boum.

_________________
    soot boy
    Stronger than steel, unbreakable like faith  △ ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Le grand MDJ sombre
Bravoure :
2530
avatar
Admin
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mer 20 Mai - 12:21

 MONTAGNE | GROUPE 5  




CONTEXTE

Les gens piégé dans la montagne ont une mission eux aussi. Celle de désactiver le brouillard d'acide pour que l'attaque se passe bien pour l’extérieur.

PARTICIPANTS

- Clarke et Bellamy [meneurs]
- Monty Green
- Rhodan Andersen
- Autres Cent piégés.
- Autres Mountain Men rebelles.

CE QU'IL SE PASSE

Rhodan vient prévenir le groupe de Clarke qui se cache dans un des appartements car elle etait a la salle de contrôle lorsque l'attaque exterieur a commencé. Elle dit au groupe d'utiliser la la radio qu'a fabriqué Monty. Ils reçoivent un message dans la radio de la part de Abby qui lui dit que l'attaque a lieu et qu'il faut désactiver le brouillard. Le groupe se rassemble donc avant de se mettre en route pour désactiver le brouillard grâce aux connaissances de Monty.

1er tour: L'equipe se réunie et décide de se rendre vers les cuves tout en protegeant Monty qui est la clef de l'operation.

Les millitaires sont concentrés ailleurs et les couloirs ne sont effectivement pas garder. En revanche il y a deux millitaires devant les portes des cuves. Ces derniers sont armés. L'un de pistolet, l'un d'une mitraillette et ne laisseront passé personne. A l'interieur de la piece des techniciens viennent d'activer le brouillard vers le groupe de l'antenne et communique par radio en disant que le groupe est immobilisé, et que des militaires approchent pour les attaquer par surprise et les massacrer.


RÉCAPITULATIF  

- Il fait nuit et frais.
- Pas de blessés a signaler.

COMMENT PARTICIPER  

- Clarke postera en premier.
- L'ordre des posts par la suite est libre.
- Des Cent et des Mountain men qui ne sont pas déjà inscrit a un des groupes ailleurs peuvent s'ajouter aux participants.
- Le MDJ peut intervenir a tout moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-sands.forumactif.org
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2189
avatar
100
100
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Mer 20 Mai - 13:20

Clarke avait écouté les différents avis en silence, son regard vif posé sur chaque personne qui prenait la parole, fronçant un peu les sourcils face à ceux qu’elle ne connaissait pas, mais qu’une partie des 100 connaissaient, vraisemblablement. L’avis général était d’aller à la cuve et si l’impatience de Clarke lui donnait envie de se rendre jusque la salle des contrôles, ça aurait été très certainement se rendre dans la gueule du loup. Et il y avait plus urgent que de dire adieu à Cage. Il y avait des troupes à l’extérieur et elle savait qu’une partie de l’alliance était à portée du nuage acide. Il ne fallait pas en dire plus pour que Clarke soit pressé de s’y rendre. « Okay, ouvres la marche alors, Andersen. » Clarke connaissait bien les couloirs du Mont Weather, mais elle préférait que ce soit un des éléments les plus sûrs qui soit devant. Durant la marche jusqu’à la salle des cuves, elle se tint à côté de Bellamy, rassurée par la présence de son bras-droit. Elle lui jeta un coup d’œil, sourire crispé sur les lèvres. « Prêt à mettre un terme à tout ça ? » Mais qui ne l’était pas, ce jour ?

Ils avancèrent sans mal jusque la destination, ralentissant au dernier coin, gardant en mémoire les propos de Bellamy, sur le fait d’être discret. Devant la porte, il y avait deux gardes et de ce qu’elle arrivait à voir, ils étaient armés… S’il y avait des techniciens dans la salle réservée aux cuves, il était plus que probable qu’ils les entendent – le béton était un si mauvais isolant sonore. Si elle tendait l’oreille, elle pouvait entendre le bourdonnement des machines, indice fort probable de l’usage de l’arme de prédilection de la Montagne.  Clarke se tourna vers le groupe, n’attendant pas d’obtenir une idée de leur part, en proposant une silencieusement. Elle poussa un petit soupir, faisant un signe de tête à Bellamy, lui indiquant silencieusement ce qu’elle avait en tête. « En même temps ? » Ils avaient vécu assez de bataille pour ne pas avoir besoin de plus de mots. La suite de l’action reposait sur une idée logique : les abattre. Elle n’allait pas forcer Rhodan à s’en prendre aux siens, s’il y avait une autre solution. Clarke n’aurait aucun remord à tirer sur ceux qui seraient sur son chemin, ses intentions étant parfaitement claires depuis le début. Mais pour une personne qui avait vécu toute sa vie avec d’autres, elle ignorait tous des liens qui l’unissaient avec les gardes. Et Clarke préférait ne rien laisser au hasard. Plus que l’équipe derrière elle, il y avait d’autres vies en jeu, sur des fronts différents. Elle fit donc signe à Monty et aux autres de rester en retrait, tandis que Clarke s’avançait un peu dans l’autre couloir, pour avoir un meilleur angle de vue, attendant que Bellamy donne le signal pour tenter de synchroniser leurs tirs, avant qu’ils ne soient vus, de préférence.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Jeu 21 Mai - 18:19


Nous nous engageâmes dans les couloirs de la montagne guidés par la jeune femme. "Andersen"? Quel nom sévère pour une petite blonde au visage si fin. Je ne pouvais m'empêcher de sourire légèrement en l'observant nous guider vers la salle des cuves. Clarke et moi avancions côte à côte et depuis notre arrivée sur terre je crois que ça n'avait que très rarement présagé quelque chose de bon...
Nous étions silencieux, elle me jeta un regard, esquissa un sourire qui n'en était pas vraiment un. Elle ne savait définitivement pas se séparer de son air grave dans ce genre de situation. Je le connaissais par cœur. Elle avait la même gravité dans le regard lorsqu’elle s’était dirigée vers Finn la nuit où il été mort.  Je lui renvoyais un sourire confiant.
"Je suis prêt depuis que je suis rentré dans ce trou pourri princesse, c'est pas une bande d'handicapés physique incapable de respirer l'air extérieur qui vont nous empêcher de sortir. On a géré les grounders alors quelques asthmatique en costume..."
Bientôt nous arrivions proches de la salle des cuves sans aucun problème nous avancions déterminés, dans un silence parfois interrompu par une respiration angoissée de l'un d'entre nous. Deux gardes armées attendaient sans nous avoir vus. Visiblement nous n'étions pas attendus. Je n'eu même pas besoin des 3 mots de Clarke et compris à la seconde ou nos regards se croisèrent ce qu'elle avait en tête. Depuis le temps nous avions clairement acquis une aisance dans l'établissement de nos "stratégies". Une balle chacun se serait réglé je n'éprouvais aucune pitié pour ces hommes et n'éprouverai probablement pas plus de culpabilité. Ce n'étaient ni les premiers ni les derniers. J'avais déjà dû me retenir plusieurs fois d'en abattre depuis que j'avais enfilé leur uniforme et qu'ils me prenaient pour l'un des leurs (je mettais abstenu car une intuition me disait que ma couverture aurait était quelque peu compromise...). Il était temps de remédier à cette frustration. Je m'avançais, suivant Clarke de près, les autres en retrait nous regardaient. Un pistolet en mains nous étions à la limite de leurs champs de vision. Nous primes appuis, visant chacun un des gardes qui ne se doutait pas que dans quelques secondes il serait étendu au sol avec un trou béant dans la boîte crânienne. Clarke ne me regardait pas et je ne la regardais pas non plus. Nous avions tous deux cessés de respirer un doigt sur la gâchette, les yeux fixés sur les regards vides de nos futures victimes. Elle attendait mon signal. Je soufflais "maintenant" attendis 1 seconde qu'elle réagisse et libérai la balle afin qu'elle accomplisse son travail libérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Le grand MDJ sombre
Bravoure :
2530
avatar
Admin
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Jeu 21 Mai - 18:51

 MONTAGNE | GROUPE 5  




ATTAQUE SUR LES GARDES

Bellamy et Clarke tirent sur les gardes. Le tir de Clarke touche le garde en pleine tête entre les deux yeux. Ce dernier s'effondre. Bellamy touche le second au torse pret de la clavicule. Ce dernier n'est pas mort sur le coup et essaye de sortir son arme pour riposter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-sands.forumactif.org
Mon avatar c'est :
Anna Torv
Bravoure :
1636
avatar
Mountain Men
Mountain Men
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Jeu 21 Mai - 19:37

Ils étaient plusieurs maintenant. Il y’avait Clarke et Howard certes, ainsi que la petite rebelle qu’elle avait envoyé plus tot, mais il y’avait également ce grand type au visage un peu plus halé que les autres. A la lumière artificielle des couloirs il était un peu jaune, mais il avait néanmoins un charisme indubitable, et un certain charme, dans les limites de son age pour tout dire. Soit. Elle reconnaissait donc Bellamy Blake, en uniforme militaire, celui que les autorités (et elle, plus ou moins) avaient passés des jours à chercher. C’était drôle tout de même, comment il avait réussi à se cacher de tous, comme si tel le plombier dont elle avait eu l’occasion d’entendre parler  dans les cours de legende, il se déplaçait de manière magique de tuyaux en tuyaux…

Soit. Rhodan gardait le silence, hochant la tête aux paroles de l’infiltré et regardant un peu les réactions de Whisky. Elle l’aimait bien ce petit con, affectueusement. Enfin, elle allait pas commencer à être sentimentale non plus. Soit.

Ils finirent par arriver devant la salle des cuves, où deux hommes montaient la garde. Elle les reconnaissait il y’avait Daemon, le petit con qui aimait partir dans des tergiversation philosophique et qui s’endormait souvent en mission, et il y’avait Darcy, avec ses yeux globuleux et ses mains qu’il mettait aux fesses des femmes… Ce n’étaient pas ses amis. Elle savait juste qui ils étaient, parce que presque tout le monde se connaissait dans la montagne après tout.

Et alors qu’ils attendaient dans un coin, elle fronça les sourcils, posant la main sur la crosse de son arme. Cependant Clarke, semblait vouloir faire autrement. Visiblement elle et Bellamy allaient tirer. Ca serait une bonne chose. Même si Rhodan en temps que femme armée n’appréciait pas qu’on lui passe devant pour quelque chose qu’elle savait faire. Enfin. Soit. Alors que les deux être des ciels s’avancaient, elle retint Whisky par le bras, et lui glissa son arme de reserve dans les mains. Sans rien dire. Elle espérait qu’il sache tirer, ils n’en avaient jamais spécialement parlé, mais enfin ça serait une bonne chose.  

Les coups de feu fusèrent. Et Rhodan entendit le corps tomber. Il était moins lourd, ça devait être celui de Daemon, tandis que l’autre semblait avoir du mal. Les tirs de pistolet résonnèrent tandis qu’elle entendait aussi le grésillement d’une radio, et sortant du coin, elle tira à son tour dans la tête de son ancien collègue. Le visage droit, elle ne montrait pas spécialement de remord. «  Continuons. »   Ils n'avaient plus de temps à perdre maintenant. Le regard ne la hanterait pas. Le sang. Les corps. Elle ne pouvait pas laisser tout ça la hanter maintenant. Elle aiderait ces enfants à sortir. C'était tout ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Le grand MDJ sombre
Bravoure :
2530
avatar
Admin
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Jeu 21 Mai - 19:56

 MONTAGNE | GROUPE 5  




CONTEXTE

Les gens piégés dans la montagne ont une mission eux aussi. Celle de désactiver le brouillard d'acide pour que l'attaque se passe bien pour l’extérieur.

PARTICIPANTS

- Clarke et Bellamy [meneurs]
- Monty Green
- Rhodan Andersen
- Autres Cent piégés.
- Autres Mountain Men rebelles.

CE QU'IL SE PASSE

Rhodan vient prévenir le groupe de Clarke qui se cache dans un des appartements car elle etait a la salle de contrôle lorsque l'attaque exterieur a commencé. Elle dit au groupe d'utiliser la la radio qu'a fabriqué Monty. Ils reçoivent un message dans la radio de la part de Abby qui lui dit que l'attaque a lieu et qu'il faut désactiver le brouillard. Le groupe se rassemble donc avant de se mettre en route pour désactiver le brouillard grâce aux connaissances de Monty.

1er tour: L'equipe se réunie et décide de se rendre vers les cuves tout en protegeant Monty qui est la clef de l'operation.

Les millitaires sont concentrés ailleurs et les couloirs ne sont effectivement pas garder. En revanche il y a deux millitaires devant les portes des cuves. Ces derniers sont armés. L'un de pistolet, l'un d'une mitraillette et ne laisseront passé personne. A l'interieur de la piece des techniciens viennent d'activer le brouillard vers le groupe de l'antenne et communique par radio en disant que le groupe est immobilisé, et que des militaires approchent pour les attaquer par surprise et les massacrer.

2eme tour:  Clarke décide de tirer avec l'aide de Bellamy sur les deux gardes. Le tir de Clarke touche le garde en pleine tête entre les deux yeux. Ce dernier s'effondre. Bellamy touche le second au torse prêt de la clavicule. Ce dernier n'est pas mort sur le coup et essaye de sortir son arme pour riposter. Mais Rhodan l’achève.

Les deux soldats possèdent un talkie-walkie et un passe chacun rangé dans leur tenue. Ils possèdent également des armes. L'un un pistolet l'un une mitraillette.

3eme tour: A l’intérieur les techniciens s’interrogent sur le bruit qu'ils ont entendu. Ils possèdent des matraques pour se défendre au cas ou mais pas d'armes a feu.  

RÉCAPITULATIF  

- Il fait nuit et frais.
- Deux militaires Mountain Men ont été abattu par Clarke, Bellamy et Rhodan.
- Pas de blessés a signaler pour le groupe.
- Rhodan possede un pistolet et a tiré une balle.
- Bellamy possède un pistolet et a tiré une balle.
- Clarke possède un pistolet et a tiré une balle.
- Whisky possède désormais un pistolet.

COMMENT PARTICIPER  

- L'ordre des posts est libre.
- Des Cent(prisonniers) et des Mountain men qui ne sont pas déjà inscrit a un des groupes ailleurs peuvent s'ajouter aux participants.
- Le MDJ peut intervenir a tout moment.



Dernière édition par Red Sands le Sam 23 Mai - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-sands.forumactif.org
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2189
avatar
100
100
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Ven 22 Mai - 10:45

Clarke expira et la balle partit, presque en même temps que le coup de Bellamy. Elle n’abaissa pas son revolver, ni ne cligna des yeux, en attendant de voir ce qu’il adviendrait des cibles. Un premier s’effondra et elle s’empêcha de pincer des lèvres, ou même de se sentir satisfaite d’avoir atteint sa cible. Le deuxième fut juste blesser, mais Clarke n’eut pas le temps de tirer une deuxième fois, ou même de courir jusque lui pour l’abattre de manière plus discrète, qu’un coup de feu retentissait derrière elle et elle se retourna, dès qu’elle comprit que le deuxième garde ne serait plus un problème, observant Rhodan qui avait dégainé. Elle hocha la tête, sans que ça ne soit un remerciement, ou autre. C’était noté, le capitaine ne serait pas un poids mort. Bon, c’était déjà ça. Puis, elle remarqua l’arme dans les mains de Whisky et elle sourit un peu, se souvenant de ces temps où il patrouillait à la barricade de leur navette, comme si cela datait d’un temps ancien, presque oublié. Pour autant, la tension chez le soudeur fut visible et le peu de réflexes lui vinrent rapidement, alors qu’il enlevait la sécurité et murmurait un petit « okay, ça va être fun » sans que le cœur y soit réellement. (Aka, le pouvoir du pnjisage /pan)

Soit, Clarke ne perdit pas plus de secondes et marcha en direction des soldats abattus, s’assurant que les signaux vitaux étaient plats, en tapant dans leurs jambes – autant pour la délicatesse. Puis, elle se pencha vers l’un deux, récupérant la carte d’accès attachée à son veston. Bien, cela rendrait les éléments beaucoup plus faciles. Elle attendit quelques secondes, laissant aux volontaires la possibilité de ramasser des armes. Elle inspira, ouvrit la porte et pénétra dans la salle des cuves, ne perdant pas son temps à contempler l’architecture, mais bien à chercher des potentiels individus, et quand elle trouva les techniciens, elle en mit un en joue, secouant sa tête. « Je ne ferais rien de stupide à votre place. Parce que ça serait la dernière chose que vous feriez. » Et son doigt sur la gachette prouvait qu’elle ne mentait pas, comme cette détermination bien visible, dans le fond de ses yeux bleus. Puis, elle darda un œil vers Monty, éventuellement vers Whisky. « Ca va aller, ou tu vas avoir besoin de l’aide d’un de ces gentleman ? »

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   Ven 22 Mai - 11:20

1 coup, puis 2 coups et enfin le troisième... La montagne est en train de tomber. En temps normal, je serais sûrement en train de crier à la victoire et entrain de rire avec mes amis, mais... Mais où est la normalité dans ce monde de brutes et puis, la montagne est en train, elle n'est pas encore tombée et je doute qu'elle tombe de sitôt si on ne se bouge pas. Si je ne bouge pas pour faire quelque chose. Vous ne pouvez pas vous rendre compte à quel point la pression pèse sur moi. Et sincèrement ça me stresse au plus haut point. Mais c'est rien Monty. Tout va bien se passer. Le plan va se dérouler sans accros et tu pourra sortir la phrase préférée de ton grand père! "J'adore qu'un plan se déroule sans accros" apparemment il le tenait lui même des générations d'avant qui... Pas le moment Monty. Un soupir. J'avais à peine pu hocher la tête avec un sourire crispé quand on m'avait dit bonjour. Alors... Soupirs. Déjà oui, soupirer et se repasser le plan encore et encore dans le crâne. Cherchant toutes les théories possibles et inimaginables face à notre échec. Mais non... On ne perdrait pas. Après tout, on avait un petit groupe compétant avec nous!

Mais arrêtez de pensez que je suis le cerveau! Enfin, en quelque sorte, je suis bien le cerveau de l'opération... Mais c'est pas sympa de le faire remarquer encore et encore... Ça me met mal à l'aise. Jamais personne n'avait eu besoin de mes capacités en informatique à si grosse échelle. Et voilà que la vie des gens à l'intérieur et du groupe à l'extérieur dépendait de moi... Alors oui j'étais stressé mais non je n'était pas le cerveau. Si nos leaders mourait, je ne pourrai pas assurer une relève! Miller pourrait prendre le commandement mais tout le monde serait découragé. Et sans l'espoir, pas moyen de sortir d'ici. D'accord? Clarke passa la porte et je relevais la tête en m'avancant légèrement. D'accord il y avait des gens à l'intérieur. Et eux ils pouvaient m'être utiles! Je fois encore quelque pas pour me placer juste à côté de Clarke et de regarder les ingénieurs. Le temps nous était compté. Donc oui je pourrais bien avoir besoin de l'aide de l'un d'entre eux. « Logiquement je n'en aurais pas besoin, mais on est jamais trop sur! » Je m'approchais du premier technicien à ma droite. Et posais mes mains sur ses épaules. « Bonjour mon cher! J'suis Monty et tu vas m'aider à désactiver ton cher brouillard d'acide ou je pense que mes amis là-bas se feront un plaisir de te tuer. Et on tentera l'expérience avec chaque personne de cette salle! » Wow... Alors là je criais en effet à la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
the mountain will fall → groupe 5 | La Montagne | FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Prédéfini] : Aria Hopkins
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Mont Weather-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: