AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Tabrett Bethell
Bravoure :
2290
avatar
Grounder ; Sankrolakru
Grounder ; Sankrolakru
MessageSujet: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Sam 23 Déc - 12:33

 
PERDRE POUR SE RETROUVER
ft. Songa & Canjun # 4 Fevrier 98  

La bataille était gagnée maintenant, et Sethen n’avait pas tardé – après avoir laissé Jör dans son enclos – à chercher Songa du regard, bien entendu elle avait echangé quelques mots avec Feyn, puis elle s’était mise en quete du jeune enfant, entendant parler de ce qu’il avait fait pendant la bataille. Il avait servi de message entre les tentes, aidant les soigneurs du mieux qu’il le pouvait, et bien entendu, elle était fière de lui l’exploratrice chasseresse.  Elle était heureuse de savoir qu’il avait peut être trouvé sa place oui. Mais les choses n’étaient pas finis. Pas encore, et elle avait aperçu, la personne qu’elle cherchait oui. Elle l’avait vu du coin de l’œil, et s’était assurée de ne pas le perdre de vue non.  Enfin, ce n’était pas encore le moment, pas encore l’heure peut être.

Se rapprochant de Songa, elle posa une main sur son épaule, douce et ferme à la fois. «  Songa ? »  Elle lui offrit un doux sourire, et serra un peu son épaule. «  Comment vas tu ? »  Et bien sur, malgré la lassitude des combats, son sourire ne se dissipait pas. « La bataille t’a été favorable ? »  il n’avait pas été blessé, elle non plus. Elle hocha la tête quelques isntants. Et puis elle lui attrapa la main sans lui poser davantage de questions. «  Viens avec moi. »  

Il n’y’eut pas besoin de plus. Il n’y’eut pas besoin d’un moment supplémentaire, alors qu’elle l’entrainait vers la masse de cheveux, qu’elle avait vu dans le lointain. «  Heya. »  Interpela t’elle l’homme qui sortait des grottes. Ils étaient couverts de sang, et fatigués du combat. Mais ce qui comptait, c’était ce qui se déroulait maintenant. «  Canjun. J’ai quelqu’un a te présenter. »  Et elle était heureuse pour eux, avant même qu’ils ne se voient.

 
(c) moonday girl.

_________________

Hiding is always useless,
pictures will fade with time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
638
avatar
Grounder ; Sankrolakru
Grounder ; Sankrolakru
MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Mer 27 Déc - 11:50





Perdre
pour se retrouver


Ft Sethen & Canjun | 4 février 98


Il avait couru partout Songa, essayant de se rendre aussi utile que possible. Il était fier d'être venu ici avec tous les guerriers et les soigneurs des Sankrolakru et il ne voulait pas que Sethen regrette, il ne voulait pas qu'elle se dise qu'elle aurait due le laisser à Nidhogg comme tous les autres enfants. Il lui devait tout à Sethen, sans elle il errerait surement encore sur les routes, ou plus probablement sans elle il serait déjà mort, de faim, de soif, de fatigue, mangé par un animal sauvage peut-être. Brrr, il frissonna avant de reprendre sa course en direction de la tente là-bas où les premiers blessés étaient arrivés. La bataille était fini et il avait entendu dire qu'ils avaient gagné alors il était content, mais il avait du travail, il devait prévenir qu'il fallait plus de monde pour aider les blessés, et des bassines d'eau propre aussi.

Il était en train de répéter son message quand une main se posa sur son épaule et qu'une voix qu'il connaissait bien maintenant raisonna à ses oreilles. Sethen ! Il avait dit son nom avant même de se retourner et c'est un grand sourire qu'il lui offrit en hochant la tête en réponse à sa question. Je vais bien. Un instant il la regarda et puis son sourire se fit plus grand encore quand il constata qu'elle n'avait pas l'air blessée. J'ai aidé les soigneurs, je courais chercher ce dont ils avaient besoin ou transmettre leurs messages. Et il espérait que c'était bien oui, parce qu'en tout cas il était content lui d'avoir fait tout ça.

Et puis Sethen lui prit la main en lui demandant de le suivre et son cœur s'accéléra, d'une manière bien différente que lorsqu'il courait, d'ailleurs il avait oublié s'il devait retourner voir les soigneurs ou non. Il savait pourquoi il était là alors que les autres enfants étaient restés à Nidhogg, et il espérait qu'il ne se trompait pas alors qu'il suivait Sethen en trottinant. CANJUUUUUUUN Il ne laissa pas vraiment Sethen finir quand le guerrier Osgiliath apparu dans son champ de vision après que Sethen l'ai salué. Il lâcha la main de la femme blonde et s'élança en courant pour se jeter dans les bras du guerrier oubliant tout le reste, ne faisant pas attention à ses éventuelles blessures, rien, il ne voyait rien d'autre que ces bras puissants dans lesquels il avait rêvé tant de fois pouvoir se blottir depuis qu'il avait quitté son village. Canjun ! Il y avait peut-être quelques larmes qui commençaient à perler aux coins de ses yeux, des larmes de bonheur de retrouver enfin son modèle après une si longue errance.

Code by Katzele

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Rudy Youngblood
Bravoure :
1861
avatar
Grounder ; Shiedgeda
Grounder ; Shiedgeda
MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Sam 13 Jan - 17:34

La coalition avait fait un nouveau pas en avant. Les ennemis avaient été repoussés une nouvelle fois par cette alliance menée par le Commandeur Lexa. Et Canjun aurait pu être soulagé de savoir que la paix, une fois encore, avait échappé à sa mort pour laisser place à des tensions qui auraient amené une guerre, du sang et des larmes. Pourtant, dans son cœur néanmoins fier d'avoir réussi ce combat, résidait également un trouble, une tristesse, une trahison qu'il n'arrivait pas à estomper. Ces ennemis face auxquels la coalition avait fait face n'étaient autre qu'une poignée de traîtres provenant tout droit de son Clan. De ces terres du Shiedgeda avaient surgis des guerriers, hommes et femmes, prêt à tout pour faire payer à un peuple majoritairement innocent la minorité des criminels ayant répandu le sang des Grounders sur la Terre. De ce Clan auquel le guerrier à la peau hâlée était désormais lié depuis un moment, des guerriers s'étaient imposés devant Sköll et ses fidèles, les trahissant sans aucune once de regret, sans pitié pour les tuer. C'était ces pensées qui défilaient dans l'esprit du jeune homme à la peau salie par la terre, la poussière, et blessé à certains endroits.

Sa carrure imposante était tournée vers les Skaikrus et Grounders qu'il observait s'entraider, tandis qu'au loin, il savait que les traîtres étaient désormais retenus et mit hors d'état de nuire. La grotte était peuplée, bien trop à son goût alors qu'il était perdu dans des souvenirs douloureux et sombres. Il souhaitait sortir, s'éloigner un peu de tout ce monde et se retrouver seul un instant pour réfléchir, se raisonner, se relever après cet événement des plus troublants. Cependant, le devoir de s'occuper des blessés l'appelait et Canjun se devait d'agir auprès des autres. Attelé quelques secondes à aider un homme à transporter une jeune femme blessée jusqu'à un endroit où les soigneurs arrivaient pour panser leurs plaies, une voix claire et familière le fit stopper ses mouvements. Il venait tout juste de déposer la fille plus confortablement, et alors que son dos courbé se redressait pour se tourner ensuite vers son amie Sethen, qu'il n'avait eu aucun mal à reconnaître et à qui il commençait à offrir un sourire, heureux de la voir saine et sauve, un autre timbre de voix s'élança jusqu'à ses tympans. Plus forte. Plus enfantine. L'écho de la voix raisonnait dans ses oreilles, et bientôt, il vit cette silhouette se précipiter vers lui. Carrure maigrichonne et petite. Cheveux ébènes et ce regard si particulier. Canjun le reconnaîtrait toujours parmi tous les siens désormais décédés. C'était Songa, ce petit homme auquel il s'était véritablement attaché. C'était Songa, ce Nightblood qu'il avait cru mort, disparu pour toujours.

A cet instant, son cœur serré se remplit d'une joie immense, déjà présente par l'arrivée de la seconde des Sankrolas, et qui ne put que progresser à vue d'oeil face à cette venue si inespérée. Canjun n'aurait jamais cru revoir vivant ce petit homme qui avait été victime d'un massacre entier. Et pourtant, c'était lui, de chair et d'os, bien vivant, dans un bon état. Des larmes commencèrent à naître au creux de ses sombres yeux. Il était heureux, si heureux. Et lorsque enfin l'enfant l'enlaça, les larmes ne purent se contenir, coulant le long de ses joues souillées par la terre et le sang. Le guerrier à la peau hâlée s'abaissa à la hauteur de Songa, refermant ses bras contre la peau du Nitblida. Savoir que le cœur du petit homme battait encore était une nouvelle qui lui faisait presque oublier cette horrible traîtrise dont son clan avait été victime. Savoir que Sethen avait pris soin de lui, qu'elle avait aidé Songa et qu'elle l'avait ramené près de lui le touchait. Ses pleurs démontraient une véritable joie, un véritable soulagement, et à travers ses yeux embrumés sous le liquide salé, le fils de Paw observa son amie, son sourire se dessinant sur ses lèvres. « Merci. Merci pour tout. » dit-il d'une voix qui tentait d'être la moins sanglotante possible. Mais c'était compliqué. Canjun était submergé par une sensation forte, un sentiment puissant qui le faisait totalement lâcher prise. Autour de lui, l'on pourrait le trouver faible, le trouver trop émotif, ou d'autres choses encore. Il n'en avait rien à faire. Aujourd'hui, alors que tout semblait si sombre, les présences de Sethen et celle si inattendue de Songa arrivaient à chasser la noirceur résidant dans son âme concernant cette bataille. Il était heureux, Canjun. Véritablement heureux.

L'étreinte devait se terminer. Le guerrier souhaitait observer ce visage qu'il n'avait pas revu depuis tant de temps, qu'il avait cru mort, dévoré par les insectes ou les prédateurs résidant autour d'Osgiliath. Ses bras libérèrent alors Songa de l'emprise que Canjun avait sur lui, et l'une de ses mains se porta à la main de l'enfant, tandis que l'autre vint ébourriffer ces cheveux ébènes dont il avait oublié la texture. « Tu m'as manqué, petit homme. » annonça t-il à l'égard du garçon, reniflant un instant avant de passer le revers de sa main sur ses yeux, comme pour tenter de chasser ses larmes qui, ni une ni deux, revenaient au galop. Et maintenant que les retrouvailles étaient faites, tant de questions défilaient dans l'esprit du guerrier. Comment Songa s'en était-il sorti ? Comment Sethen l'avait retrouvé ? Qu'allait-il devenir si son sang noir était découvert ? Mêlé entre joie, inquiétude naissante et curiosité, le membre du Shiedgedakru releva la tête en direction de son amie. « Comment as-tu retrouver ses traces ? Je ne saurais comment te remercier, Sethen. Songa a toujours été cher à mes yeux. » dit-il à la seconde de Feyn d'une voix partagée entre curiosité, sanglots et reconnaissance. Chère amie, qu'il ne pouvait que remercier chaleureusement. Elle avait fait tant. Elle avait ramené un être cher dans sa vie. Elle avait su le rendre heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tabrett Bethell
Bravoure :
2290
avatar
Grounder ; Sankrolakru
Grounder ; Sankrolakru
MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Sam 27 Jan - 12:46

 
PERDRE POUR SE RETROUVER
ft. Songa & Canjun # 4 Fevrier 98  

Elle était ravie que Songa aille bien oui, elle n'aurait pas voulu qu'il en soit autremen alors elle lui offrit un grand sourire. " J'en suis ravie. " Parce que oui, elle était ravie, vraiment. " Tu as fait quelque chose de bien." Et clairement elle le pensait oui. " Je suis fiere de toi. " Puis doucement elle lui ebouriffa les cheveux, et elle l'entraina avec elle. Ils avaient des choses a faire, et surtout ils avaient quelqu'un a voir. Ca ne tarda pas, et alors qu'elle allait parler davantage elle entendit Songa crier, et se jetter vers Canjun comme si il retrouvait la derniere partie de son clan. C'était bien ça non ? Elle n'eut pas le temps de le pousser à y'aller, il y'était déjà et elle, quelques instants elle resta en retrait pour laisser les deux Osgiliath se retrouver. Ils pleuraient. Bien sur qu'ils pleuraient, et elle, elle restait la avec une lueur de douceur dans son cœur pour eux.

Puis finalement elle se rapprocha un peu de ces deux hommes qui se serraient, et elle posa doucement la main sur le bras de son ami. " Canjun. " Elle avait un immense sourire sur les levres la blonde, et c'est Presque muette qu'elle assistait à tout ça. " Ne me remercie pas. " Quelques instants encore, ils se serraient l'un et l'autre, et elle, elle attendait. Oh elle aurait pu les laisser oui, mais elle se doutait qu'il aurait des questions son ami. Elle se doutait qu'elles allaient venir quand il se serait remit de toutes ces emotions.

Les questions vinrent. Elle hocha la tête. " Je l'ai trouvé sur nos terres lors d'une de mes chasses en solitaire " Et a nouveau, amicalement elle ebouriffa les cheveux de Songa. " C'est un bon garçon, quand je l'ai vu j'ai compris qu'il était de ton clan, alors je me suis fais pour mission de vous reunir. Et je suppose que c'est chose faite. "

 
(c) moonday girl.

_________________

Hiding is always useless,
pictures will fade with time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
638
avatar
Grounder ; Sankrolakru
Grounder ; Sankrolakru
MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Dim 4 Fév - 11:43





Perdre
pour se retrouver


Ft Sethen & Canjun | 4 février 98


Il y avait eu quelques larmes oui, qui avaient commencer à perler aux coins de ses yeux quand il avait couru vers le guerrier Osgiliath, et puis il y avait eu un torrent finalement quand les bras puissants s'étaient refermés autour de son petit corps frêle. Des larmes il y en avait aussi dans les yeux de Canjun, des tremblements dans sa voix et Songa ne se retint plus vraiment alors. Si le grand guerrier qu'il admirait s'autorisait à pleurer alors il pouvait le faire aussi sans doute, il ne pouvait de toute façon plus vraiment s'en empêcher, tout à son bonheur de ces retrouvailles tant attendues. Toi aussi tu m'as manqué Canjun. Et il le serra un peu plus fort de ses bras trop maigres qui commençait néanmoins à devenir un peu plus fort depuis qu'il avait rejoint le clan de Sethen.

Et puis il relâcha son étreinte, laissant Canjun l'observer un peu, souriant, pleurant, essayant lui aussi d'essuyer le flot de larmes qui ne voulait pas vraiment se tarir. Canjun avait des questions, des questions pour Sethen d'abord, et quand la main de la femme lui ébouriffa les cheveux il tourna son regard vers elle, un regard heureux, empli de reconnaissance et d'amour sans doute un peu aussi. Elle m'a sauvé tu sais Canjun. Si elle m'avait pas trouvé je crois que cette fois-là j'aurais pas pu me relever. Et il lui en serait éternellement reconnaissant oui, encore plus maintenant qu'elle avait tenu sa promesse et qu'elle l'avait ramené jusqu'à Canjun. Je savais que si je marchais vers l'est je te retrouverais ! C'était long mais j'y suis arrivé, grâce à tout ce que tu m'avais appris ! Il ne pleurait plus le petit Natblida, mais ses yeux brillaient encore, d'un reste de larme, du bonheur, d'un peu de fierté aussi, aujourd'hui était un jour heureux, même s'il venait d'y avoir un combat, des morts, des blessés, pour lui c'était le jour où il avait enfin retrouvé Canjun, le dernier représentant de son clan. Tu vas venir avec nous à Nidhogg ? Parce qu'il n'imaginait pas qu'il puisse en être autrement, c'était chez lui là-bas maintenant et il avait hâte de revenir en tenant la main de Canjun et de le présenter à tout le monde comme le meilleur guerrier de tous les temps.

Code by Katzele

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Rudy Youngblood
Bravoure :
1861
avatar
Grounder ; Shiedgeda
Grounder ; Shiedgeda
MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   Lun 5 Mar - 20:12

Un indescriptible bonheur envahit le cœur de Canjun. Lui qui avait si longtemps cru avoir perdu tous ceux à qui il tenait s'était véritablement trompé. Lui qui avait longtemps pensé être le seul survivant d'un massacre entier n'avait désormais plus ce statut là. Il était chanceux d'avoir gardé la vie, aux côtés de Songa qui, lui aussi, avait réussi à échapper à la mort. Et maintenant, ils se retrouvaient. Les jours avaient passés, les mois s'étaient écoulés. Le guerrier avait quitté ses terres natales et avait trouvé une place parmi les membres du Shiedgeda. Le Nitblida, lui, avait marché sur ses pas et c'était sa chère amie Sethen qui l'avait retrouvé et ramené auprès de lui. L'ancien Natif errant était si content de retrouver cet enfant. Celui-ci avait tout fait pour le retrouver. Il avait marché, épuisant ses forces au fur et à mesure de son avancée, payant presque ce voyage de sa vie. Mais il avait été fort, Songa. Il avait résisté aux différentes terres, à la faim, à la soif, à la solitude. Il avait été aussi fort que l'adulte que Canjun était. La fierté qu'il avait à l'égard du petit homme était grande, et les larmes coulaient le long de ses joues. Il était si heureux, et entendre les paroles de Songa ne faisaient que réchauffer son cœur davantage. C'était comme si une partie de lui se voyait revivre et cela, il le devait à Sethen.

Sentir sa présence près de lui lui faisait du bien, et le guerrier égara de nouveau son regard sur son amie lorsqu'il sentit sa main posée sur son bras. Le creux de ses yeux brillait sous les larmes qui menaçaient de se jeter le long de ses joues à chaque instant. Il était bien entouré aujourd'hui, bien mieux que ce qu'il n'aurait pu imaginer, et posa sa main par dessus celle de Sethen un instant, avant d'hocher la tête aux réponses qui vinrent, celles-ci comblant ses interrogations. Il n'avait pas été compliqué pour elle de rattacher Songa à Canjun. Ils se ressemblaient malgré leur différence de corpulence, de taille et d'âge. Ils avaient les mêmes vêtements, la même teinte de peau, le regard qui en disait long sur la vie de chacun. Le Nightblood était presque comme lui en version plus petite, et le sourire de Canjun ne disparaissait aucunement. « Je suis heureux de le revoir, et content que tu l'ais ramené près de moi. C'est un bon garçon, assurément. » dit-il d'une voix calme et encore tremblante sous l'émotion si forte qui gisait en lui. Une question lui trottait en tête cependant. Sethen avait-elle vu le sang qui coulait dans les veines du petit ? Si oui, allait-elle lui en faire part ? Canjun avait toujours été inquiet de savoir le destin du Nitblida si l'on découvrait sa nature. Songa était destiné à de grandes choses, plus ou moins horribles, et Osgiliath avait toujours fait en sorte de le mettre à l'abri de tout cela. Est-ce que la donne allait changer ? Un instant, la mine du guerrier s'attrista légèrement, tandis que sa mâchoire se serra. Son regard luisait d'inquiétude également, mais rapidement, la voix du petit homme raisonna jusqu'à ses tympans, l'extirpant de ses pensées encore un instant. Une immense satisfaction et bienveillance émana du guerrier à la peau halée, heureux d'entendre de la bouche du garçon que Sethen l'avait tiré de la misère dans laquelle il s'était retrouvé, et que c'était grâce à lui qu'il avait pu avancer jusqu'ici. Le combattant était véritablement content d'avoir inconsciemment aidé Songa à trouver la force de continuer. Et maintenant qu'il était là, il pourrait l'aider à s'endurcir. « Je suis heureux d'apprendre tout ça, petit homme. Heureux que nous nous soyons retrouvés aussi. Tu peux être fier de toi, tu as fais un grand chemin pour arriver jusque là. » dit-il d'une voix qui dévoilait toute son affection pour l'enfant, reniflant avant d'égarer ses yeux ébènes sur son amie. « Je suis fier de pouvoir compter sur toi également, Sethen. » annonça Canjun avant de poser une main sur son épaule, amicale et forte, qui traduisait tout le lien qui les unissait.

Une question pourtant, fit sourire de manière plus triste le jeune homme. Venir à Nidhogg ? Oui, il pourrait. Sethen lui avait déjà parlé de son territoire, de son Clan, et de l'inviter peut-être à visiter ces terres dangereuses. Mais définitivement... Le Grounder du Shiedgeda ne pourrait pas. Il avait juré fidélité et loyauté à Sköll, au Clan de la Nuit et pour lui, tout serment était primordial à tenir. Il pouvait tout aussi bien demander à Songa de le rejoindre, mais le Shiedgeda n'était pas encore rétabli de cet affront et devait se relever. Canjun ne voulait pas que l'enfant voit les tensions dans un même clan. Et puis, il savait que Sethen prendrait soin du Nigthblood au sein de son peuple. Il grandirait là-bas, sous l'oeil du Guerrier qui souhaitait le voir avancer et l'aider. Canjun ne voulait que le meilleur pour lui. Cet enfant était si cher à ses yeux. « Je peux vous y accompagner si mon chef et celui de Sethen sont d'accord, mais... Je ne pourrais pas y rester définitivement. Ma place est auprès des Shiedgeda maintenant, et je dois respecter mon serment. Mais tu peux compter sur moi, je viendrais aussi souvent que je le peux, petit homme. En attendant, je suis sûre que Sethen acceptera de prendre soin de toi. Ne m'en veux pas, d'accord ? » demanda t-il d'une voix douce et calme, caressant doucement les cheveux du Nitblida. Il était sûr et certain qu'il comprendrait, et tentait de le rassurer d'un sourire. Mais l'inquiétude le gagnait peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important   

Revenir en haut Aller en bas
 
songa & canjun | perdre, est souvent le meilleur moyen de retrouver l'important
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rafaello-Ariana / Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est dy céder.
» [DC] Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder /// underco'
» le portrait de Dorian Gray
» Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder... | Trevor & Abigail
» Jouer avec la vie des autres n'est pas le meilleur moyen de se divertir [Aaron Jeang/ Daiya Mori]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Shiedgedakru-
Sauter vers: