AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Jarod Joseph
Bravoure :
805
avatar
100
100
MessageSujet: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   Lun 18 Déc - 11:46





Playing with fire
sometimes
burns your wings


Ft Muze & Khensit | L'Arche


Son père était de garde ce soir, il lui avait dit bonne nuit avant de partir sans se douter une seule seconde ce que Nathan prévoyait. Oh, il savait bien David, que son fils n'était pas aussi parfait qu'il aurait pu l'être, que l'autorité était quelque chose avec laquelle il avait du mal, et peut-être que parfois il se disait que c'était un peu de sa faute, même s'il avait essayé de faire au mieux ? Oui, il savait que Nathan n'était pas un modèle de droiture, mais il était loin de s'imaginer de tout ce que son fils faisait dès qu'il avait le dos tourné.

Nathan avait attendu, allongé dans le noir, un t-shirt noir moulant, un pantalon noir, et son bonnet sur la tête, il avait attendu, laissant le temps s'écouler avant de finalement se glisser sans un bruit hors de leur logement. Son père patrouillait dans la station Alpha ce soir, il le lui avait dit, et ça tombait bien parce que Nathan avait bien l'intention de ne pas y rester lui. Il avait repéré sa proie sur la station mécha, une radio dont il savait qu'il pourrait tirer un bon prix, en rations ou en service, il n'avait pas décidé mais qu'importe, ce qui comptait avant tout c'était l'action de se soir, l'adrénaline qu'il ressentait en parcourant silencieusement les couloirs, invisible. Il n'y a que dans ces moments-là qu'il se sentait vraiment bien, ou quand il était avec Bryan mais ce n'était pas vraiment pareil, il se sentait enfin libre, vivant, alors peu importe les risques, peu importe ce que Bryan avait essayé de lui faire comprendre, il n'arrêterait pas. Il était doué de toute façon, il ne se ferait pas prendre. C'est en tout cas ce qu'il se disait alors qu'il venait de se plaquer contre un renfoncement dans le mur pour laisser passer un garde qui n'y avait vu que du feu.

Tout se passait à merveille et un sourire naquit sur son visage alors qu'il reprenait sa marche en avant. C'était presque trop facile parfois, il connaissait trop bien la station Alpha, c'est pour ça aussi que ce soir il allait plus loin. Il était fou peut-être ? Il n'y voyait qu'un jeu, il ne pensait pas vraiment aux conséquences. La skybox, c'était pour les autres, lui il passait entre les mailles du filet. Il ne faisait rien de mal de toute façon, ce n'était pas comme s'il volait des médicaments ou des trucs vraiment très importants. Et puis il n'était pas un meurtrier non plus, juste un voleur qui s'amusait, qui voulait se sentir vivre, qui reniait une autorité qu'il ne voulait pas comprendre. Doucement, ses mains habiles crochetèrent la serrure de l'atelier qu'il venait visiter et après un rapide coup d’œil aux alentours il se glissa furtivement par l'ouverture, laissant la porte se refermer derrière lui. Immobile, il attendait que ses yeux s'habituent à l'obscurité, plus présente ici que dans les couloirs malgré tout faiblement éclairés.

Code by Katzele

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
sarah shahi
Bravoure :
272
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   Sam 23 Déc - 12:54


 
Playing with fire sometimes burns your wings
ft. Muze & Miller  # Flashback  

Ce n’est qu’une mission de plus, toi tu n’en fais pas vraiment cas, c’est comme ça c’est tout, toi et Muze, vous etes des gardes de l’arche, promises toutes les deux à un bel avenir – parce que oui, vous etes l’élite des gardes, tu le sais, le chef Miller te regarde un peu avec et te fait parfois des compliments, et Kane vous apprécie lui aussi. En meme temps, tu as flotté ta propre mère parce qu’elle ne respectait pas les lois. Forcement, ça crée une petite réputation oui. Et Muze, elle est célèbre par son père et aussi par ses actes. Un bon binôme vous êtes, oui. C’est ce qui compte. Bref, ce soir vous patrouillez sur la station mécha, voilà vos ordres. Rien de spécial non, juste éviter les réunions clandestines – tu sais qu’il y’a une de ces scientifiques d’Alpha qui en donne parfois, mais tu n’as pas encore réussi à la chopper – et empêcher les larcins aussi.  

Alors voilà, vous patrouillez toutes les deux, dans un couloir comme les autres – toutes les parties de l’arche se ressemblent, c’est quelque chose qui ne change pas, t’as cette impression que vous êtes emprisonnés dans une boite qui se repete sans cesse, mais c’est une autre  histoire, tu peux pas te mettre à t’angoisser pour ça -   bref, vous etes dans les couloirs donc, et tu verifie la première porte. Pas de soucis. Muze, s’occupe de l’autre morceau du couloir. Et puis au terme d’un long moment de patrouille tu aperçois quelque chose d’etrange. Oh ce n’est rien de spécial, juste une porte qui semble mal fermée. Mais tu es entrainée pour penser au pire immédiatement, alors tu fais signe à Muze, et tu lui montre la porte pour qu’elle se positionne de l’autre coté. Et vous attendez quelques minutes. Si il y’a quelqu’un dedans. Il finira bien par sortir. D’ailleurs n’est ce pas un peu de bruit que tu entends à l’interieur ?

 
(c) moonday girl.

_________________
 
WE ARE ALL TO BLAME
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Gal Gadot
Bravoure :
787
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   Ven 5 Jan - 2:18



playing with fire
Arche, Station Mecho, flashback
Dagger est vêtue de son uniforme de garde, tout de noir ou gris charbon et les pièces de protection sur son torse, dos, bras et jambes. Ses cheveux sont tressés et un bandeau tient en place ceux qui pourrait se déprendre.
J'avais l'habitude de travailler de nuit, je préférais généralement ça. Moins de gens, moins de prises de têtes, si on attrapait quelqu'un, il ne pouvait pas tenter de se défendre. Il pouvait tenter de s'enfuir, mais avec Khensit, on était assez efficace et on travaillait depuis assez longtemps pour commencer à savoir les cachettes et même un peu les conduits d'aérations. Bien que ce dernier n'ait pas exactement été de leur propre volonté, c'était incroyable comment les gens qui cherchaient à défier le règlement pouvaient se montrer ingénieux. Je commençais à croire qu'il y avait une autre raison pourquoi la punition donnée le plus souvent dans le cours de garde était le nettoyage des conduits d'aération.

Enfin, ce soir on était sur la station Mécha, il y avait toujours une rotation des équipes à travers l'Arche pour éviter que certains ne se fassent acheter par les résidents. Ça marchait plus ou moins, on entendait toujours des rumeurs, mais tant qu'on ne pouvait pas les vérifier, c'était impossible d'agir selon de simples ouïes-dire. Le travail était simple, ouvrir l'oeil, écouter et réagir à tout ce qu'il y avait de suspects et s'il y avait des contrevenants, les appréhender. Tout ça pour le bon ordre de la station, éviter le chaos. C'était logique, alors je m'y pliait. Le chaos dans une boite en métal suspendue dans l'espace? L'idée n'était pas très plaisante.

Alors je faisais ma part du travail, gardant un œil sur ma partenaire, il n'y avait rien de suspect ou différent dans ma partie du couloir. Le moindre son résonnait facilement dans l'Arche particulièrement la nuit quand tout devenait silence, c'était difficile de vraiment bien s'y cacher. Un mouvement attira mon attention vers Khensit, elle m'indiquait une porte en particulier, je lui répondis d'hochement de tête et m'approchai, prenant mon côté de la porte.

Je me creusai la tête un moment pour me rappeler du plan de l'étage, normalement c'était un atelier sans sortie autre que cette porte entrouverte. Très bien, s'il y avait quelqu'un, c'était sa seule entrée et sa seule sortie. Des bruits très discrets parvinrent jusqu'à mes oreilles, il devait y avoir quelqu'un et il était plutôt doué pour faire si peu de bruits.

Avec les signes de main appris pendant notre cours, j'indiquai à ma partenaire pour intention d'entrer et vérifier. De quelques mouvements de plus, je lui indiquait de rester en arrière et me couvrir. Khensit avait une meilleure précision que moi au tir, même si ce n'était qu'un taser, et moi une meilleure portée qu'elle au corps à corps. On ne pouvait pas simplement rester là à attendre, si la personne décidait de faire un jeu de patience, on pouvait être toujours là au matin.

Je pris mon bâton et ma lampe de poche et d'un coup de pied ouvrit la porte, éclairant la pièce de la gauche vers la droite, prête à agir.

Sans trop de problème, l'intrus fut trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jarod Joseph
Bravoure :
805
avatar
100
100
MessageSujet: Re: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   Dim 14 Jan - 18:45





Playing with fire
sometimes
burns your wings


Ft Muze & Khensit | L'Arche


Un moment il était restait immobile et puis il s'était avancé, prudemment, dès que ses yeux se furent accoutumé à la très faible luminosité ambiante. Il veillait à ne pas faire un bruit, se déplaçant d'un mouvement lent mais fluide, prenant garde à ne rien toucher, ne rien faire tomber. Chaque pas le rapprochait un peu plus de son but, chaque pas lui procurait une sensation de joie plus forte encore que la précédente. Il bravait les interdits et il se sentait plus libre que jamais.

Sa main venait de se refermer sur la radio qu'il était venu chercher lorsqu'un grand bruit derrière lui lui fit rouvrir la main et se retourner vivement vers la porte. Grave erreur, ses yeux reçurent toute la lumière de la lampe torche et il ne put que cligner des paupières tel un petit rongeur acculé. Lentement il releva le bras pour se protéger de la lumière aveuglante, cherchant à distinguer les traits de la personne qui tenait la lampe torche, et puis d'un mouvement rapide il plongea vers la droite, disparaissant dans l'ombre derrière une armoire. Il voulait juste que l'intrus s'avance, qu'il dégage le passage de la porte et alors il bondirait vers sa liberté. Même s'il ne s'était pas présenté le métisse savait qu'il ne pouvait s'agir que d'un garde, qui donc arpenterait les couloirs à cette heure de la nuit, une lampe allumée et aussi peu soucieux du bruit produit. Il devait filer, et vite.

Code by Katzele

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
sarah shahi
Bravoure :
272
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   Sam 20 Jan - 10:44


 
Playing with fire sometimes burns your wings
ft. Muze & Miller  # Flashback  

Ton arme à la main tu attends maintenant que Muze ouvre la porte. Vous êtes la, vous vous comprenez dans ce langage silencieux que vous avez développé pendant les années de cours. Vous vous comprenez et c'est tout ce qui compte probablement. Alors tu attends qu'elle ouvre la porte, gardant le pistolet électrique devant toi. Oh, votre but n'est pas de tuer le gredin non, jamais. Votre but c'est de l'appréhender et de comprendre pourquoi il était la. Muze rentre, et tu ne fais plus aucun bruit, si le contrevenant pense s'échapper parce que Muze est seule, il te trouvera sur sa route, et c'est tout ce qui compte.

Tu entends un bruit alors, et tu te rapproche un peu de manière a être a coté de la sortie pour assener un coup de tazer a la personne. Ou a le tacler sur le sol, tu ne sais pas encore, ça dépendra. Et puis tu n'entends pas encore Muze l'appréhender. Ca prend du temps ? Ou alors c'est juste parce que tu ne supporte pas d'attendre. Mais c'est le plan, tu ne dois pas rentrer, pas encore. Imagine si tu mets en péril toute l'arrestation ? Ah ! Ca ne serait pas la première fois que tu n'en fais qu'a ta tête. Mais soit.

Il y'a un nouveau bruit, et tu suppose que dans son éclat aveuglant Muze continue d'avancer, parce que soudain, un gredin commence à courir vers la sortie tu entends ses pas. Et comme si il s'agissait d'un matelas, tu lui saute dessus pour le plaquer sur le sol. " Ne bouge plus. " Il va y'en avoir des choses à dire, surtout quand vous allez voir sa tête…

 
(c) moonday girl.

_________________
 
WE ARE ALL TO BLAME
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze   

Revenir en haut Aller en bas
 
Playing with fire sometimes burns your wings | khensit&muze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Playing with fire is bad for those who burn themselves. For the rest of us, it is a very great pleasure. Phoenix & Aileen
» kim sian ☆ playing with fire
» Playing with fire w/ Ahn Hana
» Park Mi Yon - Playing with Fire
» playing with fire ♞ #meechul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'arche [Flash Back] :: Les zones habitables-
Sauter vers: