AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tamär ▬ kid burried within'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Tom Hardy
Bravoure :
359
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Tamär ▬ kid burried within'    Mar 12 Déc - 14:35




     
TAMÄR

       
Tamär
Tamtam
34 ans
Gardien des orphelins
Trikru  
Pro Coalition
Tom Hardy
Descriptions
Tamär, il serait la femme au foyer parfaite, parce qu’il gère bien ses marmots. Il a acquis de nombreux talents : animateurs des plus petits, rafistoleurs des vêtements trouvés, raconteur d’histoires, professeur d’écriture et de calcul basique, dénicheurs d’insectes (ce qui revient à faire la cuisine), récurreur des mains sales, soigneur des bobos bénins… Il n’est pas rare qu’il soit suivi d’un membre ou deux de la tribu, bien qu’il leur interdise formellement de les suivre à certaines occasions.

Tamär, il se fait appeler Tamtam par ces orphelins qu’il récupère et prend à sa charge, le temps de leurs trouver des adultes pour veiller sur eux. Il fait ça dans la maison à Polis à deux étages qu’il a reçu du précédent Heda déjà. Il est fier de ce qu’il fait, bien qu’il se montre plus râleur qu’autre chose, et qu’il est bien connu qu’il ne faut pas le chercher, ni l’agacer – il s’agace lui-même tout seul. Il a toujours un mot pour ceux qu’il croise, parce qu’il dépend pas mal de la générosité de ceux de son quartier, même s’il est capable de s’occuper tout seul des marmots qu’il surveille et éduque.

Tamtam, c’est un homme patient et motivé. Altruiste, surtout envers les enfants, il sourit rarement, grogne la plupart du temps. C’est un homme sur lequel on peut compter, extrêmement protecteur envers les siens. Comment il les protège ? Avec un élan de violence pure. Tamär, il est connu pour être dangereux, pour l’avoir été énormément par le passé et ceux qui n’ont pas eu la chance de le connaitre à cette époque, ont droit à la réputation qui le précède. Même si sa nouvelle position de nounours a de quoi entacher les récits de son passé, il n’est pas rare qu’il se charge lui-même de la punition des enfants qui ont commis des délits… ou pire, de se charger des adultes qui s’en sont pris à ses enfants.

Tamär n’est pas un homme tout blanc, ni un homme tout gris. Il est noir dans son cœur, noir sur son visage, sur ses mains. Il a souvent de la crasse sur lui, parce qu’il s’occupe à droite à gauche pour les autres, et oublie souvent de prendre soin de lui. Il est plutôt grand, bien que maintenant, à force de se pencher vers les enfants, son dos soit vouté et qu’il a une démarche un peu lourde, loin des puissants guerriers de son clan. Il a quelques cicatrices, celle qui se voit le mieux, c’est celle à son œil gauche. Tamtam, il est mal rasé, les cheveux mal coupés, négligé. Il a les mains abimées, des cernes sous les yeux, la peau sèche, les vêtements rafistolés. Il a pris un peu du ventre, bien qu’il soulève sans mal de lourdes charges (comprendre deux ou trois enfants à la fois).  

Tamtam, il a jamais eu de femme dans sa vie – ni d’homme. Il prétend qu’il a pas le temps pour ça, surtout, il a pas ni la tête, ni le cœur à ça. Il s’occupe bien assez des marmots des autres que pour s’inquiéter de sa propre progéniture. Puis ces gosses, se sont les siens par procuration. C’est quelque chose qu’il fait bien, pourquoi il changerait ?  

       
Equipement
Un large couteau qui pend à sa ceinture, ainsi qu’un marteau un peu usé, mais toujours bien pratique. Un tatou du nom de Tombi, comme animal de compagnie. Plein de marmots qui sont pas à lui.  


       Raconte nous une histoire

Tamär, il ne vient pas de Polis, ni du Trikru. Il est né dans le Sud, vers Sëron, quand les attaques des barbares étaient un fléau contre lesquels personne ne pouvait rien y faire.  Il vivait dans ce groupe où les enfants étaient pris en charge par tous, ignorant qui étaient leurs parents. Ils étaient nomades, pour une question de sécurité. Ils savaient tout aussi fuir, que se battre (bon, peut-être étaient-ils plus doués pour fuir). Tamär, c’était un gamin qui se tenait sur le côté, qui observait silencieusement, qui préférait mordre que de se faire blesser en premier.

C’était sa vie, il aurait voulu qu’elle dure. Ca ne l’a pas été, quand on attaque a eu raison d’eux, qu’il fut embarquer par deux adultes de son groupe, avec le reste des enfants. Ils furent jetés dans une rivière, emportés par le courant : c’est ce qui leur a sauvé la vie. Mais Tamär, dans les flots, fut séparé des siens. Il fut récupéré par des marchands ambulants. Fallait croire qu’il était solide, parce qu’ils l’ont gardé avec lui pour un bout de route. Pas question qu’il reste avec eux : il voulait retrouver ceux qui constituaient sa famille. On lui dit que s’ils étaient dans son cas, ils seraient emmener à l’orphelinat du coin. Tamär y fut déposer, il ne trouva personne.

Alors, il alla au prochain orphelinat, et à celui d’après, et celui d’après. Il se joignit aux groupes de guerriers, de marchands, de vagabonds. A bien y repenser, il fut chanceux de s’en tirer à si bon compte, bien qu’il dut faire certaines choses qui doivent expliquer son désintérêt pour les relations romantiques à ce jour… Il grandit, éventuellement il continua d’apprendre à se battre avec les guerriers, à marchander avec les marchands, à bricoler avec les vagabonds. Il grandit, et le but qu’il s’était fixé s’évapora, conscient qu’il ne retrouverait pas les siens. Il commençait à oublier les noms, les visages, remplacés par ceux de ses nouvelles rencontres.

Quand un groupe de combattant du Trikru l’invitèrent à rester avec eux, Tamär accepta. Il se sentait passablement en sécurité et il était fatigué, du haut de ses seize ans, de courir après des fantômes. Il devint membre d’un village, s’installa dans une chaumière avec son mentor, apprit un meilleur maniement des armes. On dit qu’il n’y a pas de chien plus fidèle que ceux qui ont été sauvés… c’était vrai pour Tamär.

Il fut de la chair à canon dans quelques batailles, dans quelques guerres. Quand une attaque sur son village, fit qu’il revint sur des maisons brulées, des corps emportés. C’était la Montagne et il en fut presque détruit. Il se lança, à nouveau, à la recherche de survivants. Il eut vent d’enfants qui auraient survécu à Polis et Tamär s’y rendit. Il y retrouva deux marmots dans une maison qui ne payait pas de mine. Il y en avait d’autres, et à cet instant là, Tamär fut incapable de les abandonner. Il se revoyait enfant. Il revoyait ses oubliés, sans noms, sans visages.

Il décida de rester.

Tamär devint Tamtam pour les enfants. Il occupa une maison abandonnée, qu’il commença à réparer de lui-même. Il fut aidé par d’autres, ceux qui avaient perdus un enfant, ceux qui voulaient une cause, ceux qui n’avaient rien de mieux à faire. Il récupéra les gosses de l’autre orphelinat quand le vieil homme mourut, il peaufina son système. Tamär apprit à haïr la guerre et le boulot en plus que ça lui donnait. Il apprit à haïr les longs hivers et les gosses qui mourraient de froid. Il apprit à haïr beaucoup de chose, devint un peu plus renfrogner peut-être.

Il appréciait la coalition, ça lui donnait moins de travail. Il n’appréciait pas la montagne, pour ce tournant qui avait marqué sa vie, comme il haïssait les barbares, pour des souvenirs qui étaient presque oubliés. Pour autant, il ne prit pas les armes, parce qu’il n’est plus un guerrier, Tamtam. Ses journées sont trop longues pour qu’il ne retrouve le temps de s’entrainer. Mais il n'est jamais bien loin. Il se déplace souvent, surtout en cas de guerre, pour chercher les enfants qui ont besoin d'aide. D'après son expérience, ce n'est pas à eux de le faire, alors qu'ils sont parfaitement déboussolés. Ce qui l'amène à voyager un peu, son tatou dans un sac, un gosse qu'il a réquisitionné et de longues heures de voyages à avaler.

Quand les gosses lui demandent ce que c’est un skaikru, Tamtam peaufine, embellit la chose, pour que ça passe mieux. Ils sont orphelins aussi, d’une certaine manière, chassés de leur maison, et ça plait, parce que ceux qu’il éduque s’y retrouvent. Quand on lui demande ce qu’il pense de la montagne, il grogne ; des shiedgeda, il grogne aussi, en chœur avec son tatou. Parce que, pour lui, le pire crime que l’on puisse faire est de s’en prendre aux enfants, toutes origines confondues.



       
Vous derrière l'écran, qui êtes-vous?
Clarkey, love love.

     

What else?

   ET ENFIN
Quelques petits recensements.  Merci de veiller à bien tout remplir, sans quoi votre avatar, metier, nom, ne seront pas recensés et vous pourriez vous les faire voler.

   Votre avatar
   
Code:
<span class="pris">▬</span> Tom Hardy • <a href="http://red-sands.forumactif.org/t2393-tamar-kid-burried-within#39946"><span class="grounders">Tamär</span></a>

   Votre metier
   
Code:
<span class="pris">▬</span> <span class="grounders">Tamär</span> - gardien des orphelins

   Vos noms & prénoms
   
Code:
<span class="grounders">Tamär</span> • Trikru

   


       
code by daenaera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
sarah shahi
Bravoure :
387
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Tamär ▬ kid burried within'    Mar 12 Déc - 14:45

    Rebienvenue petit tambour Keur

_________________
 
WE ARE ALL TO BLAME
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Matthew Gray Gubler
Bravoure :
444
avatar
Mountain Men
Mountain Men
MessageSujet: Re: Tamär ▬ kid burried within'    Mar 12 Déc - 21:18

Rebienvenue Keur chouette perso looove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
sarah shahi
Bravoure :
387
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Tamär ▬ kid burried within'    Mar 12 Déc - 21:21


Tu es validé(e)


looove looove


Ce que tu dois faire avant de commencer à rp avec nous.


→ Assez amusant peut être : les fiches de liens ainsi que les demandes de RP.

→ Et enfin : les achats et les les top sites.

codé pour red sands

_________________
 
WE ARE ALL TO BLAME
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Finn Wolfhard
Bravoure :
495
avatar
Mountain Men
Mountain Men
MessageSujet: Re: Tamär ▬ kid burried within'    Mar 12 Déc - 22:05

IL DEFENDS LES ENFANTS ! BIENVENUE Calin10

_________________

What do we stand for when we all live in fear?
Give me a reason to stay here 'cause I don't want to live in fear. I can't stop the rain but I can stop the tears. I can fight the fire but I can't fight the fear#EBB100
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tamär ▬ kid burried within'    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tamär ▬ kid burried within'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: POUR LE RP :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: