AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 No Man's Land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Alexander Ludwig
Bravoure :
134
avatar
Grounder ; Roamadakru
Grounder ; Roamadakru
MessageSujet: No Man's Land   Jeu 29 Juin - 14:24




No Man's land


feat Imladrïs


Il gratta le reste du sang séché présente sur la lame de sa hache avant de poser cette dernière sur ses genoux. Ses yeux s'étaient fermés pour savourer les quelques brises qui soufflaient sur son visage sali par la bataille incessante qui datait d'il y a déjà quelques jours. La force de se laver, de se repentir et de dormir dans le calme ne lui était pas venu. Les visages de ceux que sa rage avait assassiné ne cessaient de venir hanter ses songes. Il s'agissait de sa toute première guerre et malgré l'adrénaline procurait par ce combat foudroyant, la peur n'avait cessé de lui tabasser l'estomac. Il inspira profondément et rangea sa hache dans son fourreau avant de se lever. Les courbatures étaient toujours présentes. Il souleva le bandage à son poignet et grimaça en voyant la vilaine plaie. Encore une cicatrice à garder.

Il se fraya un chemin à travers la foule de guerriers qui n'attendaient qu'une chose après la longue route: Manger. Il faisait particulièrement froid et le sol boueux n'aidait pas au chemin du retour, la fatigue se faisait particulièrement sentir. Kalf avait connu pire, il était habitué à passer des jours dans des endroits peu confortables, c'était l'inconvénient lorsqu'on était éclaireur. Mais jamais il ne se plaindrait de son boulot et des journées passées à explorer le monde. C'était bien plus intéressant que de marteler le métal jusqu'à l'épuisement.

Il attrapa de quoi boire et rejoignit la tente principale. Il avait besoin de parler à son chef de clan, la situation était quelque peu déroutante. Seuls des murmures de conversation lui étaient parvenus et la curiosité ne cessait de ronger son cerveau pour en savoir plus. Il posa son verre et aida une femme à s'allonger quelques minutes, il posa sa main sur son front et pinça les lèvres. Son corps était aussi brûlant que la surface d'un volcan. Dans un soupir, le blond tenta d'apaiser ses douleurs, en vain. Sa marche reprit et sa tête s'abaissa pour saluer deux de ses confrères. "Vous savez où se trouve..." Sa phrase n'eut pas le temps de connaître sa fin qu'on lui indiqua un coin non loin de la tente. Un bref merci fut prononcé et Kalf trottina à l'endroit indiqué.

"Imladrïs!" Il s'arrête et reprit son souffle, ses muscles étaient surpris de cette soudaine activité alors qu'ils ne demandaient qu'une chose: Se reposer. "Je voulais te voir à propos de ce qu'il se passe..." Il essuya sa joue du revers de sa manche et fit face à son chef de clan, croisant les mains devant lui.   


Codage (c) AuRel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
David Wenham
Bravoure :
690
avatar
Grounder ; Roamadakru
Grounder ; Roamadakru
MessageSujet: Re: No Man's Land   Dim 2 Juil - 16:53

Les températures hivernales venaient embrasser ton corps peu recouvert en ce soir où le retour vers polis ne s'était pas passé comme prévu. Vous aviez trouver des Skaikrus tentant de fuir quelque chose, quelqu'un. Vous aviez retrouver des membres d'une partie de l'Arche qui s'était écrasée sur le sol, et la tension entre certains de ces inconnus du Ciel et les Grounders se faisait sentir au sein du camp aménagé à la va-vite. Lors de la bataille de Kalawen, des choses semblaient s'être déroulées à un endroit du continent, dans l'un des clans ou ailleurs, et la Coalition, à nouveau, était réunie pour faire face à ce nouveau problème. Toi, Imladrïs, chef du Roamada, étais déjà prêt à repartir et aller en expédition là où le Commandeur t'avait demander d'aller, ta loyauté sans faille pour cette femme se démontrant une nouvelle fois.

Tu résidais dans un un coin « privé » d'une tente qui t'avait été attribué, et durant quelques instants, tu avais discuté avec ton frère de ce qui s'était déroulé, de ce que vous aviez trouvé et de ce qui se déroulerait par la suite. Olorïn te soutenait et souhaitait t'accompagner là où tu irais, mais tu préférais qu'il reste aux côtés de ton peuple. Une étreinte vous avait réuni tous les deux quelques instants, et tu l'avais observé de tes yeux bleus s'en aller en dehors de ta tente, te laissant seul, avec une blessure à l'épaule que tu avais réussi à lui cacher afin qu'il ne s'inquiète pas. Ainsi, alors que ton aîné venait de passer la couverture d'entrée de ton coin de tente, une grimace se dessina sur tes lèvres alors que tu porta une main sur ton épaule qui avait été soignée. Néanmoins, le sang coulait encore assez, et tu décida de retirer les bandages afin de les changer. Retirant ton haut avant d'enlever le tissu, tu fronça légèrement les sourcils en sentant celui-ci coller à ta peau. Le froid venait attaquer tes muscles qui se contractèrent un peu, et alors que tu passais une sorte de tissu humide sur ta plaie, tu entendis une voix qui ne t'était pas inconnu. Ainsi, ton visage se tourna à l'entrée, et tu reconnus sans mal ton protégé Kalf, un léger sourire se dessinant sur ta face salie et un peu fatiguée.  C'était ce garçon que tu avais pris sous ton aile, ce lien difficile qu'il avait eu avec un père qui n'était pas vraiment le sien vous ayant rapproché.

Le sourire sur tes lèvres, tu écoutais avec attention l'éclaireur se montrer curieux quant à ce qui s'était passé. « Kalf. » dis-tu d'abord, d'une voix calme, avant de lui faire un signe de la tête. « Approche et prend donc quelque chose de chaud. Les températures sont assez rudes, et même si le Roamada a un climat plutôt similaire en cette période, je ne voudrais pas que tu gèles. » ajouta tu ensuite sur un ton qui conseillait et ordonnait en même temps. Tu étais toujours bienveillant envers les tiens. Ton regard concentré ensuite sur ta blessure, tu continuais de masser ta plaie avec le tissu humide. « Les bruits que nous avons entendu provenaient de Skaikrus. Nous les avons retrouvé et ramené ici, mais ils semblent venir d'un morceau de « l'Arche » autre que celui du Camp Jaha. Ils sont blessés, effrayés, et parlent d'une folle au masque d'os, mais nous n'en savons pas plus. Etrange, n'est-ce pas ? » dis-tu d'une voix intrigué et mystérieuse à la fois, ton regard sérieux et dévoilant tout ton calme se levant vers ton protégé. Tu étais content de le voir débarquer avant que l'enquête ne commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alexander Ludwig
Bravoure :
134
avatar
Grounder ; Roamadakru
Grounder ; Roamadakru
MessageSujet: Re: No Man's Land   Sam 15 Juil - 11:18




No Man's land


feat Imladrïs


Kalf faisait désormais face à son chef de clan et père de cœur comme il l’aimait l’appeler. Il s’était toujours montrer patient et doux à son égard, lui portant un regard attentif et lui procurant de nombreux conseils. Le blond ne cessait de l’admirer et de boire ses paroles pour devenir plus fort de jour en jour. Il esquissa quelques pas pour le rejoindre à l’intérieur et fit de son mieux pour calmer les conséquences de ses blessures. Sa première bataille ne l’avait pas épargné, mais il s’en sortait à merveille pour un premier combattant qui était pourtant éclaireur. Lorsqu’Imladrïs l’invita à se vêtir plus chaudement, Kalf avisa son armure de cuir poissée d’un sang qui n’était pas le sien. D’une main experte, il ôta les liens qui maintenaient tout ceci en place et la posa à l’entrée de la tente. Rapidement, le jeune homme s’enroula dans une peau bien plus chaude et agréable que sa tunique grossièrement taillée. Il n’avait pas les moyens de s’arborer de plus beaux vêtements hélas.

« Je ne gèlerai pas si facilement, les montagnes m’ont forgé une peau aussi solide que la pierre, mais je vais tout de même suivre ton conseil, ils sont toujours avisés. » Sourit-il brièvement avant de lui faire face, son corps se prélassait déjà dans cette nouvelle chaleur si bienvenue. Le regard de l’éclaireur se posa sur la plaie de son chef de clan et ses sourcils se froncèrent, il devait se retenir de faire un commentaire ou même de proposer son aide. Kalf avait posé une question, sa patience était donc à l’ordre du jour. Ce fut donc d’une oreille attentive qu’il écouta le récit d’Imladrïs. La surprise pouvait se lire sur ses traits et ses lèvres se pincèrent finalement. « C’est étrange en effet. Nous allons agir n’est-ce pas ? Nous ne pouvons laisser de pauvres gens mourir comme ça. »

Le sens de la solidarité et de la générosité du jeune homme s’était imposé dans son esprit et il se dépêcha de rectifier. « Il nous faut agir… Si eux se font attaquer, n’est-ce pas un risque pour la coalition ? » IL resserra les pans de la peau de bête autour de lui, son regard fermement planté dans celui de son chef de clan. Ce n’était un secret pour personne que certains individus cherchaient à détruire la coalition au péril de leur vie. Cette nouvelle alliance était plongée dans la tourmente depuis sa création et les conflits qui en étaient liées se faisaient tout de même violents. Kalf ne souhaitait pas que les oppositions s'enveniment et pour cause, leur clan risquerait d'être en danger et ça, il s'y refusait catégoriquement.
 


Codage (c) AuRel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
David Wenham
Bravoure :
690
avatar
Grounder ; Roamadakru
Grounder ; Roamadakru
MessageSujet: Re: No Man's Land   Lun 7 Aoû - 17:40

Tes yeux bleus s'égaraient parfois sur ta blessure, parfois sur ce garçon face à toi, Kalf, que tu protégeais d'une manière paternelle. Le lien peu affectueux que vous aviez entretenu avec vos propres géniteurs avait toujours été absent, et c'était sans aucun doute cette absence d'amour et ce lien entre père et fils inexistant qui vous avait rapproché tout les deux. Dans tous les cas, vous vous étiez tout les deux relever petit à petit, et tu étais content de le voir près de toi ce soir après que ton grand-frère soit sorti de ton coin de tente. C'était un homme que tu appréciais particulièrement, et tu étais heureux de pouvoir discuter avec lui avant que l'enquête ne débute et que tu sois amené à t'éloigner des tiens durant quelques instants. Pour la coalition et pour résoudre cette affaire de Skaikrus disparus, tu étais prêt à donner toute ton énergie et ce soir, c'était un soir où tu souhaitais te reposer et essayer de te détendre. Tu soignais avec attention ta blessure à l'épaule, remplaçant les bandages souillés de ton sang par un nouveau, et avec les températures hivernales, des frissons te parcouraient régulièrement le corps alors que tu conseillais et ordonnais en même temps de ta voix à Kalf de se couvrir plus raisonnablement. L'hiver était rude malgré le fait que vous n'étiez pas en terre Azgeda, et que vous étiez habitués à ces températures dans ton Clan. Mais mieux valait se donner chaud plutôt que rester peu couvert, et un sourire avenant se dessina sur tes lèvres alors que tu leva tes yeux bleus vers ton protégé qui s'empara d'une peau de bête. « Il faut toujours être préventif, Kalf. » dis-tu d'une voix calme, sans lui reprocher quoique ce soit. C'était un ton qui conseillait, toujours, et c'était avec honneur que tu transmettais ta manière de voir les choses et d'agir à l'éclaireur, bien que tu ne demandais pas à ce qu'il devienne comme toi. C'était comme il était que tu le portais dans ton cœur, et pas autrement. Ton regard concentré s'égara ensuite de nouveau sur ta blessure que tu nettoyais avec attention. Elle n'était pas belle à voir mais ne serait bientôt plus qu'un mauvais souvenir.


Ton attention toujours porté sur ta plaie, tu fis un récit rapide de ce qui s'était déroulé, ta voix inquiétée et mystérieuse démontrant ce qui se passait dans ton cœur. L'origine des événements restait véritablement trouble, mais tu étais bien décidé à aider Heda et le reste à l'alliance à mettre la main sur les malfaiteurs et rendre justice au peuple du Ciel. Les membres du Clan venu de l'espace étaient blessés et effrayés par la présence des Grounders autour d'eux, sous le choc sans aucun doute de tout ce qu'ils avaient pu vivre. Et malgré cette blessure que tu portais et qui avait été causé par l'un des Skaikrus retrouvés, tu n'en voulais aucunement à aucun d'eux. La peur et l'instinct de protection et de survie rendait chaque homme plus ou moins dangereux, et sage comme tu étais, tu ne demanderais aucune réparation. Tu écouta ensuite avec intérêt les paroles de l'éclaireur, tes yeux bleus luisant de calme et de sérieux s'élevant une nouvelle fois vers son visage surprit, et tu rinça ton tissu sans quitter ton protégé du regard, avant de reprendre tes soins. La générosité de Kalf était une qualité que tu ne lui reprocherais jamais, tout comme la solidarité dont il faisait preuve, et son envie de protéger la Coalition et le clan que tu dirigeais te rendais vraiment fier. Tu hocha doucement la tête, ton sourire disparaissant. « Oui, nous allons agir, car il est vrai que si des Grounders se sont attaqué à eux, il risque d'y avoir des tentions entre les Clans et tout pourrait se noircir au sein de l'alliance. Mais je ne laisserais personne faire éclater la coalition en mille morceaux. Le commandeur compte sur moi, et le Roamada ne la décevra pas. » dis-tu d'une voix sérieuse et déterminée, tes mains abandonnant le tissu dans le récipient d'eau avant de se sécher dans une serviette. « Une enquête sur les terres du Clan de la nuit va être menée et je vais y aller. Après une guerre, c'est une autre face à laquelle nous allons devoir faire face. Es-tu prêt ? » demanda tu sur un ton attentionné, tes yeux bleus ne lâchant plus le jeune homme du regard. Il s'était bravement battu au cours de la bataille de Kalawen alors que son rôle n'était pas celui de guerrier. Tu étais fier de lui, et tu ne manquerais pas de le féliciter à nouveau par la suite pour ses prouesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: No Man's Land   

Revenir en haut Aller en bas
 
No Man's Land
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» Plusieurs land raider
» Comment détruire les Land Raider ???
» Quête à Weed Land

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Ouest-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: