AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Jessica Henwick
Bravoure :
74
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Mer 28 Juin - 2:38

L'ombre d'un danger à venir
Neith & Kahaï

    Je suis silencieuse depuis que nous avions quitté Sérön, je n'étais pas vraiment d'une très bonne humeur depuis que j'avais reçu cette blessure dans le dos durant la dernière bataille. En effet, j'étais surtout très en colère contre moi-même pour avoir autant faibli durant la bataille. Je sais bien que je ne suis pas invincible, mais c'est pour moi une honte de recevoir un coup dans le dos en tant que guerrière. Je n'ai pas cessé de remettre en question mes compétences au combat. C'est pourquoi je n'ai pas arrêté de pratiquer l'entraînement une fois que j'en étais physiquement capable, malgré la douleur, malgré l'interdiction de bouger de mon lit. Il n'existe encore aucune créature dans cet univers capable de m'enchaîner à un quelconque lit de mort. Puisqu'en effet, seul les cadavres à mes yeux ont de bonnes raisons de ne pas se relever. Oui, vous pouvez dire que je suis têtue, entêtée ou tout ce que vous voulez, vous aurez probablement raison.
    Mon regard balaye l’horizon et les zones susceptibles d’échapper à notre vigilance. Échangeant quelques ordres avec la garde afin de renforcer nos positions en fonction du lieu qu’on traverse et ses possibles dangers. Je m’inquiète autant des hommes que des bêtes sauvages… Mais mise à part jouer mon rôle de chef de garde, j’étais silencieuse… Surtout pour ne pas briser ma concentration, comme j’avais pu la briser à Kalawen à cause de la frénésie du combat. Je me tiens aux côtés de ma Keryonsi, toujours et en toute circonstance. Puisque si sa garde échoue à la protéger, alors mon corps sera son dernier rempare. Oui. C'est seulement ainsi que je peux accepter de me prendre un coup d'épée dans le dos, c'est déjà moins honteux dans le cas où je survie malheureusement. Je suis néanmoins plutôt contente de passer par les terres plutôt que par les mers, les dieux savent à quel point je déteste cette fichue étendue d'eau.

    Alors que je me permets un petit moment pour m'étirer, être toujours aux aguets est parfois épuisant, voilà que mon cheval en profite pour s'arrêter et brouter une herbe qui lui fit de l'œil... La situation balaya mes sombres pensées et fit naître un petit sourire qui n'était pas apparu sur mon visage depuis... depuis, bien avant la bataille contre la montagne en fait. Ouais, ça commence à remonter un peu. L'une des gardes s'était arrêtée pour voir s'il y avait un soucis, je lui indique d'un simple geste de la main de poursuivre avec le cortège. J'avais aussi besoin de libérer ma vessie de toute façon, donc j'en profitais. Je descendis du cheval en le tapotant délicatement, je me dirigeai vers une zone où je ne serai plus visible de qui que ce soit et où évidemment j'étais exposée à un éventuel danger... Mais peu importe, tant que c'est moi qui attire la source du danger en premier, ça laisserait le temps à la garde de se préparer à la riposte.
    Mon regard se plante sur la silhouette d'un arbre mourant, je ne sais pas pourquoi mais je suis soudainement prise d'un sentiment de nostalgie. Est-ce que c'est parce qu'il me rappelle cette vieille femme qui s'est occupée de moi durant mon enfance ? Je l'ignore... Peut-être, ou peut-être que c'est autre chose. Je me relève après avoir fini d'humidifier l'herbe, retournant à mon cheval toujours en train de brouter. Le cortège de la Keryonsi suivi de tous ses Sikrus, que c'était beau à contempler. Mais il allait falloir que je le dépasse pour retrouver notre Reine des mers. Je caresse délicatement cette monture empruntée, avant de l'inciter à reprendre la route et rattraper la garde qui en soit n'avait pas besoin de moi depuis que j'avais énoncé mes ordres afin de veiller sur la sécurité de notre reine. Nous allions donc rejoindre le Camp Jaha, je ne connais pas très bien les Skaikrus, j'avoue que je n'ai pas vraiment cherchée à m'intéresser à eux.

    Et puis, du peu que j'en ai appris d'eux, je n'ai pas eu tellement envie de les connaître dans l'immédiat. Il y avait plus important selon moi. Je rejoins de nouveau le niveau de Neith... J'ai un autre sourire en imaginant le Kraken avec la capacité humaine d'émettre une quelconque déception quant au fait qu'il ait perdu de son utilité. Tient, mon imagination est subitement bien fertile en ce moment... Je n'ai encore rien bu pourtant. Ah merde, voilà que j'ai envie d'un bon vin maintenant que je songe à la chose.
 
made by black arrow


Dernière édition par Kahaï le Jeu 29 Juin - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2509
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Jeu 29 Juin - 18:24


« L'OMBRE D'UN DANGER A VENIR»
KAHAI #10.01.98 - Route vers Camps Jaha
Ils avaient enfin quitté Sérön depuis plusieurs jour, et le visage de la Keryonsi était grave. Il se passait des choses, de terribles choses, et Neith n’était pas heureuse. Elle avait cette espèce de mauvais pressentiment qui ne la lâchait pas. Elle avait cette presque boule d’angoisse oui. Et c’était perturbant parce qu’elle n’était pas du genre à se laisser déranger par ça Neith, vraiment pas. De manière usuelle, elle était plutôt relaxée, mais la, elle se doutait que ce qu’elle allait découvrir à Camps Jaha ne lui conviendrait pas. C’était probablement la raison pour la quelle elle chevauchait vite, adressant quelques mots à ses gardes fidèles, et n’offrant même pas de sourire à Altaïr ou Sekhmeth.  

Finalement, alors que le cortege continuait d’avancer, elle poussa un long soupir, et se tourna vers sa gauche, peu surprise de voir que Kahaï avait reprit sa place. Elle lui offrit une espèce de sourire, et prit finalement la parole. «  Sombres jours n’est ce pas ? »  Ce n’était pas forcement ce qu’elle avait voulu dire, mais les mots étaient sortis plus vite qu’elle n’aurait voulu les penser. Tant pis. «  Comment vont tes blessures Kahaï ? »  Et peut être qu’un chef ne s’interrogeait pas sur la santé de ses gardes, mais Neit, elle n’était pas comme ça. «  Ais –je eu raison de t’emmener a mes cotés ? »  





« MOONDAYGIRL »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jessica Henwick
Bravoure :
74
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Sam 1 Juil - 3:56

L'ombre d'un danger à venir
Neith & Kahaï

    De nouveau au côté de Neith, cette dernière m'offre semble-t-il un sourire suivi d'une petite remarque. Ce qui me mit un peu mal à l'aise, la phrase contrastant avec son sourire. Sombres jours, n'est-ce pas ? C'était complètement de l'euphémisme de le dire ainsi... Une nouvelle fois, l'ombre de la colère traverse mon regard. Je ne m'autoriserai pas à faiblir de nouveau, même si nous avions enchaîné et la Montagne, et Kalawen. Je n'ai jamais songé une seule fois que nous serions enfin en paix, une fois rentrée à Sérön victorieux. Non. La paix une vile mascarade, une illusion pour les plus pauvres d'entre nous fragilisés par l'espoir d'une vie paisible. Je n'aime pas espérer, c'est douloureux par moment et ça l'est encore plus quand ce dernier s'envole. Je le sentais venir, ces sombres jours comme le dit la Keryonsi, même si au final les jours n'ont jamais été clairs en fin de compte. Je reste silencieuse, je ne voulais pas paraître malpolie, ce n'est pas dans ma nature et surtout pas avec la Reine des mers... Mais, au final, je n'avais étrangement pas de mots qui me venaient à l'esprit.
    L'on peut remarquer toutefois sur mon visage que ça me travaillait à l'esprit. Et c'est la deuxième question qui me sort de mes songes ? Et cette fois une petite anxiété s'installe dans mon esprit, c'était le genre de question que je ne voulais pas avoir, surtout de la part de la Reine des mers... Son inquiétude à mon égard me rappelle encore en fois que j'avais faiblis. Et avant que je ne lui réponde, elle enchaîne sur sa dernière question qui me glaça légèrement le sang... M'aurait-elle vraiment laisser à Sérön si je n'avais pas repris du poil de la bête ? Ma main tremble légèrement quant à cette idée angoissante. « Je préfère encore mourir avec une jambe en moins, plutôt que de vous laisser partie sans moi, Keryonsi ! » Dis-je de sorte à ce qu'on comprend que nulle blessure ne pourrait me stopper à la servir jusqu'à la fin. Je rajoute... « Je donnerai un jour ou l'autre ma vie pour vous, ma Reine... S'il vous plaît, ne vous inquiétez pas pour ces blessures, elles ne me ralentiront jamais dans ma mission. »

    Ma réponse n'était pas forcément une réponse explicite... Je ne voulais pas avouer que la blessure dans mon dos m'élance encore beaucoup et que parfois elle me gêne lorsque je tente des mouvements circulaires des bras. L'essentiel est que je suis hors de danger, elle n'avait plus à s'inquiéter à présent. « Puis-je vous demandez, si vous avez une idée de la raison pour laquelle vous êtes à nouveau convoquée, ma Reine ? » Vite, changeons de sujet avant qu'elle comprenne...
 
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2509
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Ven 14 Juil - 11:15


« L'OMBRE D'UN DANGER A VENIR»
KAHAI #10.01.98 - Route vers Camps Jaha
Sombres jours oui, sombres heures aussi… Mais si elle pensait retourner à Polis, ou même se rendre a Camps Jaha, pour retrouver Heda, Feyn, Drea – avec qui elle partagerait un verre probablement et plus que ça – et d’autres encore, elle était loin d’imaginer ce qui allait les attendre. Elle apprendrait que son amie la plus vieille a part Altaïr était morte, elle apprendrait que les choses étaient plus terribles qu’elles en avaient l’air et qu’une guerre se tissait maintenant. Elle apprendrait des choses, et son cœur saignerait oui. Mais elles n’y étaient pas encore, non pour l’heure elles étaient sur la route et elle s’inqueitait de la santé de Kahaï que les plaies n’avaient pas épargnées contre les barbares et qui toujours, comme toujours, s’était battue exemplairement.

Ses mots la firent lâcher un petit rire. « Et qu’aurais-je a faire d’une chef de la garde avec une jambe a moins ! On ne traque pas les ennemis avec un moignon Kahaï. A moins que tu veuille inventer une nouvelle discipline. » Elle plaisantait bien sur, elle ne voulait pas être trop grave Neith, elle reprit néanmoins. « Un guerrier blessé ne doit pas avoir honte de l’avouer Kahaï. Je t’emmene avec moi parce que tu es ma garde et mon amie. Mais si tes blessures sont toujours douloureuses, je te laisserais à Polis le temps des guerres à venir. »

Et des guerres justement elles allaient en parler. Elle possa un soupir Neith. « Ce n’est pas qu’une idée. Je sais pourquoi nous sommes convoqués. Je ne voulais rien dire pour ne pas semer le trouble. » Elle se rapprocha un peu plus de sa garde. « Une autre station des skaikru a été retrouvée, ou du moins, quelques uns de ses habitants. Torturés dans des grottes visiblement. Heda craint qu’un des clans se rebelle et brise la coalition. »


« MOONDAYGIRL »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jessica Henwick
Bravoure :
74
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Jeu 27 Juil - 3:00

L'ombre d'un danger à venir
Neith & Kahaï

    Je souris d'un sourire léger, c'est vrai que c'est difficile à imaginer un estropier dans une bataille, agitant furieusement son moignon en face de l'ennemie... Imaginer la scène me fit rire au final, je regarde ma Keryonsi avec un air amusé. Mon dieu, des fois j'aimerais ne pas rire quand elle me sort des âneries pareilles quand je tente d'être sérieuse, mais il faut toujours qu'elle appuie sur un contexte en particulier qui rend ce qu'elle dit hilarant. Zut. J'en peux plus de cette femme au-delà de la perfection. Je lève la tête vers le ciel pour tenter d'arrêter ce qui pourrait être un fou rire, mon dieu je crois que j'en avais bien besoin. Ouais. J'avais bien besoin de rire comme ça je crois. Toutes ces guerres, toutes ces pertes avaient de quoi assombries et attristées mon esprit. Rire ça me faisait du bien, bien plus que les soins que m'avaient prodigués les meilleurs soigneurs de Sérön pour mon dos. Puis, je cesse de rire, mon visage toujours illuminé d'un sourire.
    Mon regard se repose sur ma reine, lorsque le mot amie sort de sa bouche. Et c'est encore plus difficile pour moi d'écouter le reste après ça. Comment espère-t-elle que je la laisse partir au combat en sachant qu'elle me considère comme son amie ? Moi à Polis pendant que mon amie, ma reine se fait blesser au combat ? Jamais, je ne pourrais me le pardonner, encore moins si ma reine venait à perdre la vie dans un glorieux et beau combat. Je m'en voudrais jusqu'à la fin de ma vie. « Je n'ai pas honte de moi, ma Reine... » Mon sourire disparaît, mes poings se serrent à la suite. « Je suis juste furieuse contre moi-même. » Je n'aurais pas dû recevoir cette blessure, j'ai été aveuglée par la frénésie du combat, le goût de la victoire, obnubilée par la vengeance. Et puis, même si je n'ai pas honte de moi, en soi la façon dont j'ai reçu cette blessure est une honte.

    Je baisse la tête : « Je... je vais bien, je vous assure Keryonsi. Cette cicatrice est désormais juste un fardeau que mon esprit doit à présent apprendre à porter. » C'était une vérité qui en cachait une autre que je ne voulais pas dire à ma Reine, de peur qu'elle mette à exécution le fait qu'elle me laisse à Polis. Je ne veux pas être si soudainement inutile, c'est d'une tristesse. Je tente de changer de conversation et ce que je vais apprendre n'était pas ce à quoi je m'attendais à entendre... J'écarquille les yeux en écoutant ma Reine. Je me rapproche aussi et chuchote : « Des grottes ? Je ne connais pas beaucoup de clans qui utilisent des grottes ? » Je disais ces mots afin mettre le doigt sur ce qui nous sautait aux yeux. Je ne connais pas tellement Skoll, donc je pouvais me permettre de douter de lui. Mais bon, il est possible que les Trikru utilisent aussi des grottes... Mais est-ce que la grande Indra trahirait sa Commandeur ? Ca me semble tellement peu probable. « Heda a-t-elle déjà une idée, une piste de qui pourraient être les coupables ou c'est encore flou ? » Poursuivais-je.
 
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2509
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Mar 1 Aoû - 10:11


« L'OMBRE D'UN DANGER A VENIR»
KAHAI #10.01.98 - Route vers Camps Jaha
Elle aimait faire rire Kahaï, Neith. Aprés tout la chef de sa garde etait sa protegée et amie, et aussi sa protectrice. Elles se connaissaient depuis longtemps maintenant, et elle devait bien reconnaitre que son caractère etait des plus plaisants. Et Neith appréciait les traces d'humour, elle appréciait les gens legers qui ne reflechissaient pas trop. Plus que tout peut être, elle appréciait séduire, et si elle n'avait jamais fait d'avances trop poussées à la chef de sa garde, elle n'en ferait pas maitnenant qu'elles chevauchaient, mais qui sait, un jour peut être. Le sujet était grave néanmoins, et même si la Keryonsi esquissa un sourire au rire plaisant de son amie, elle gardait le regard rivé sur celle ci, esperant que ses mots, malgré leur enrobage doucereux et amusant soient enfin compris. Quelques mots s'echangerent encore et la reine des mers fronca les sourcils en secouant la tête. « Tu n'as pas à l'être. N'ais -je pas moi même été blessée pendant cette guerre effrenée contre nos ennemis de toujours ? Ais-je l'air en colère contre ma divine personne ? Non, je me trouve toujours aussi appréciable. Et tu devrais en faire de même. Tu es un de mes meilleurs guerriers, ne l'oublie jamais. » Elle lui caressa la joue quelques secondes avant de reprendre les rennes de son cheval, pour continuer à le guider sur la route.

Elle n'insista plus. La conversation changea un peu, et Neith avoua la verité du message d'Heda.Et finalement elle comprenait elle aussi ce que Kahaï voulait dire, ses épaules se durcirent - elle n'aurait pas été contre un massage, ah si seulement Altaïr pouvait se montrer docile cette nuit, ou quelqu'un d'autre. - Et puis elle se fendit d'un petit soupir. « Je n'en connais pas beaucoup non plus. Cela ne veut cependant rien dire. Skoll était à la guerre avec nous. » Mais Skoll était jeune encore, et un coup d'état était si facile. « Heda attend des nouvelles, peut être en aurons nous davantage une fois arrivés à Camps Jaha. » Et puis plus legerement, elle reprit. « J'ai hate de mettre les pieds pour la premiere fois dans ce campement du ciel. Qu'en penses tu ? »


« MOONDAYGIRL »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jessica Henwick
Bravoure :
74
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Mar 1 Aoû - 15:26

L'ombre d'un danger à venir
Neith & Kahaï

    Oui, Neith est perfection, elle est divine, c'est les dieux des mers qui l'envoient pour nous protéger et c'est mon devoir de préserver sa grandeur. Oui. Mon admiration pour ma reine, ainsi que mon amour pour elle est sans comparaison, d'ailleurs chaque Sikru aime et admire Neith à sa manière et chacun doit probablement considérer aimer la reine plus que d'autre... C'est pourquoi, je préfère dire que c'est sans comparaison, c'est unique à chacun d'entre nous. Notre loyauté part de cet amour particulier, on protège Neith pas seulement par devoir, mais parce qu'on l'aime plus que tout ce qui nous est cher. J'ignore si c'est comme ça que fonctionne les autres clan, mais ici on n'a pas peur de montrer qu'on aime. Et je suppose que ça rend notre combat pour Neith davantage plus noble que les autres. Evidemment, c'est un avis personnel, je ne me permettrais pas de parler au nom de tous. Cependant, j'ai l'intime conviction que c'est comme ça que fonctionne mon fier et cher clan des mers.
    Comme toujours Neith se montrait drôle et comme toujours j'aimais ça, même si elle décrédibilisait mon sérieux. Mais qu'importe, c'est ainsi, c'est bien de rire, c'est bien de parler avec la Keryonsi. Puisque grâce à elle et ce qu'elle me dit à la suite, je me sentis libérée d'un certain poids... Pas complètement, mais assez pour me remonter le moral et reprendre un peu plus confiance en moi. Parce que cette femme à cette capacité de vous convaincre ; les mots choisis, la tendresse dont elle faisait preuve, guérissaient mon esprit tout en nourrissant cet amour que j'ai pour elle. « Merci... » Avais-je alors dit timidement, baissant la tête par réflexe, devinant sans aucun doute que mon visage avait soudainement rougis au moment où sa main caressa ma joue. Je voulais dire « ma reine » à la fin de ma phrase, mais l'émotion étouffa ma voix. Et intérieurement, j'étais contente, comme une gamine qui avait reçu un geste d'affection qu'elle attendait de la personne qu'elle chérissait.

    La conversation bifurque sur un autre sujet, toujours des plus sérieux mais la tendresse et l'humour avaient laissé place aux doutes et à la méfiance. Ma reine comprend très vite ce que j'ai voulu dire lorsque j'aborde le sujet des grottes et sa réponse est tout aussi censée. Pourquoi un homme qui se bat farouchement pour la coalition la trahirait le lendemain sans aucune logique ? Je pose une main sous mon menton. « Mais est-il aimé de son clan ? J'ai cru comprendre qu'il était devenu chef que très récemment. » Je crois que l'ancien chef est mort justement durant la période des guerres contre la montagne. « C'est vrai. » Répondis-je à Neith alors qu'elle m'annonça qu'on en saura plus une fois qu'on aura retrouvé Heda.
    J'écoute pour finir Neith me dire qu'elle a hâte de découvrir le lieu où vive le peuple du ciel, je souris. « C'est vrai que jusqu'à maintenant, seul la petite a déjà posé les pieds là-bas. » Dis-je en désignant Sekhmet non-loin de nous. « Je suis curieuse néanmoins, comment des hommes ont pu vivre dans le ciel ? » Si j'ai lu des livres sur des montures célestes, fait de métal – que nos ancêtres utilisaient – capables de traverser les cieux en quelques heures... Rien n'indique la théorie ou comment des hommes ont soudainement fondé une civilisation dans le ciel. Déjà rien que le fait que nos navires flottes au lieu de couler, m'impressionne toujours autant aujourd'hui.
 
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2509
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Ven 11 Aoû - 17:30


« L'OMBRE D'UN DANGER A VENIR»
KAHAI #10.01.98 - Route vers Camps Jaha
Contrairement à d’autres chefs de clans, la reine des mers n’avait rien contre les sentiments, rien contre les émotions. Elle savait ce que c’était que de tenir à quelqu’un au point de vouloir tuer pour cette personne, elle savait ce que c’était que de se donner corps et ames pour une tache. Elle savait. Et elle n’hésitait pas alors à dire à Kahaï qu’elle tenait un peu à elle, elle n’hésitait pas non plus à la faire un peu rire, parce qu’au fond, elle l’appréciait beaucoup cette chef de sa milice au caractère pas vraiment sympathique avec la plupart des gens. L’emotion sembla gagner Kahaï, et Neith esquissa un petit sourire. « Sha. Ne te perds pas en remerciements inutiles. » Elle fit un geste de la main la Keryonsi, et puis elle continua a chevaucher.

La conversation continuait, ou du moins bifurquait sur Skoll et la possibilité que les shiedgeda soient la cause des nouveaux troubles ne plaisait pas vraiment à Neith qui appréciait tant le jeune loup des grottes. Oh bien sur, elle savait qu’un peuple n’était pas à l’abri d’un coup d’etat, elle savait qu’un chef surtout récemment a sa place de chef pouvait être victime de maintes et maintes choses. Alors, rien n’était jamais sur. Elle poussa un soupir. « Je ne sais pas. Il n’était que second du chef, mais son père était l’un des plus respectés des guerriers shiedgedakru. » Elle ralenti un peu. « Cependant personne n’est à l’abri d’un coup d’état, tous les chefs ne sont pas comme moi. » Elle esquissa un sourire plus grand maintenant, puis elle accéléra a nouveau, invitant Kahaï a la suivre.

Elle parlait des skaikru aussi, de ce peuple qu’elle avait envie de découvrir mieux. Et elle acquiessa un peu. « Oui, elle est la seule avec Marek. » Mais Marek était parti maintenant, et finalement, Neith n’avait pas spécialement apprécié ce que Sekhmet avait fait à Camps Jaha. « Ça ne sera plus le cas dans une histoire de jours. » Puis il y’eut une espèce de question, une petite phrase, et elle hocha la tête doucement « Sha, c’est une science complexe, qu’ils t’expliqueront peut être. Je dois avoir quelques livres à ce sujet, mais rien ne vaut l’explication de quelqu’un qui s’y connaît vraiment je suppose. » Puis elle continua d’avancer un peu. « Nous ne devrions pas tarder à monter le camps peut être. Je dois t’avouer, que j’en ai marre de chevaucher. »


« MOONDAYGIRL »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jessica Henwick
Bravoure :
74
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Mar 5 Sep - 18:08

L'ombre d'un danger à venir
Neith & Kahaï

Il y a de la tristesse dans l'histoire du chef des Shied, on peut dire qu'il n'a pas vraiment choisi de devenir chef, il n'a qu'hérité du trône de son père malgré lui... pourtant, voilà qu'il a pour mission de prouver sa valeur à son peuple, car après tout, il n'est pas son père et surtout comme ma Keryonsi s'en vente, il n'est pas comme elle. C'est une épreuve pour lui et pas des plus simples à laquelle il se doit de faire face. Il va devoir faire des choix, de bien tristes choix selon moi si les choses finissent par s'éclaircir un jour, cela me semble même assez logique. J'accélère à mon tour suivant l'allure de ma reine, mais je suis quelque peu songeuse. Intérieurement, je me projetais déjà vers cette bataille à venir. Je ne suis pas sûre qu'il y ait une bataille à venir, mais autant se préparer mentalement au pire afin de ne pas subir l'événement le moment venu. Je ne suis pas vraiment le genre de personne à apprécier les surprises, surtout quand elles sont négatives.

La conversation avait bifurqué sur les Skaikru et à peine sur la petite Sekhmet... Elle et Marek avaient déjà visité le Camp Jaha. Marek était aujourd'hui parti avec son fils paraît-il, je ne savais même pas que cette montagne de muscle avait un enfant. En tant que maître d'arme, il a été remplacé par une guerrière de ma garde qui s'était illustrée durant Kalawen pendant que j'étais dans le coma : elle se dit porter le nom d'Ank'Su'Num qui se prononce Anaksunamoune... étant assez facilement fainéante sur la prononciation des noms, je l'appelle juste Ank'Su. Lorsque cela parle de livre, je ne peux m'empêcher de grimacer discrètement... Je fais partie de la catégorie des paresseux, je n'aime pas lire. J'ai dû me forcer à étudier un peu pour avoir un peu de science, un chef de garde inculte ce n'est pas très raisonnable. Même encore aujourd'hui, je me force à lire pour comprendre des choses qui m'échappent... Cependant, quand la science est trop complexe comme le dit ma Keryonsi, là j'atteins mes limites.

Après deux lignes, je serais probablement énervée de lire. « Oui, vous avez raison... On a déjà fait un long parcourt, nos cheveux ont probablement besoin d'un bon repos mérité eux aussi. » Dis-je caressant la monture qui m'avait été prêtée pour le trajet. « Ma reine ? » Commençais-je, mon ton se faisant un peu plus délicat. « Y a-t-il eu un problème entre Sekhmet et vous récemment ? » Demandais-je, car leur tension n'avait pas passé inaperçu, le comportement de la petite se faisait très étrange... Et puis les rumeurs circulent vite. « Je demande cela, car c'est justement depuis qu'elle est revenue de ce Camp Jaha que c'est devenu tendu entre vous. » Et vu qu'elle va y retourner, je préfère me préparer là aussi mentalement à toute éventualité.
 
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2509
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   Jeu 21 Sep - 18:38


« L'OMBRE D'UN DANGER A VENIR»
KAHAI #10.01.98 - Route vers Camps Jaha
Le camp Jaha accueillerait bientôt la reine des mers qui croiserait de nouveau Heda et probablement Drea aussi. Mais pour le moment, la route continuait et c'est en compagnie de Kahaï et du reste des siens qu'elle chevauchait pour la première fois en direction du peuple du Ciel. Sekhmet y avait déjà été, et c'était à son tour maintenant. Malgré les sourires esquissés, la Keryonsi était curieusement perturbée par les événements. La présence de sa fidèle garde n'était pas déplaisante pour autant, mais voilà. Neith n'était pas comme d'ordinaire. Elle était.. angoissée un peu, et la fatigue la gagna bientôt. Neith ne se sentait plus spécialement assise confortablement sur sa monture qu'elle chevauchait depuis maintenant un moment, et c'est une pause qu'elle demanda, continuant encore quelques mètres avant de faire un signe de la main afin d'arrêter le cortège. Elle s'arrêta elle aussi finalement et descendit de sa monture, passant une main sur l'encolure du cheval avant de tourner son visage vers le reste de son peuple. « Nous allons installer le camp ici ! »  Elle regarda ensuite Kahaï. « Sha. Tout le monde a besoin de repos. » Elle désigna un arbre dont les branches étaient plutôt basses et un homme vint prendre sa monture.

Etre à cheval n'était pas aussi plaisant que de naviguer sur le Kraken. Rien n'égalait son navire, et elle se stoppa un instant à l'interpellation de la cheffe de la garde. Les tensions qu'il y avait pu avoir entre sa seconde et elle semblaient avoir circulé au sein du Sikru, et Neith n'avait pas vraiment envie d'en discuter pour l'instant. Des choses plus graves se déroulaient présentement et la Keryonsi n'avait pas la tête à parler de ses différents avec Sekhmet. Pas aujourd'hui. Pas maintenant. Elle afficha un petit sourire. « Les avis divergent parfois entre chef et second. » Elle haussa les épaules ensuite. « Ce sont des choses qui arrivent, mais le Sikru n'a pas de quoi s'inquiéter. » Sekhmet avait été très imprudente et la reine des mers lui en voulait pour ça, mais elle ne voulait pas inquiéter Kahaï et posa une main sur son épaule. « Ne t'inquiète pas. » C'était dit, et Neith savait que la femme n'insisterait pas. Il fallait trouver un autre sujet de conversation maintenant, et étouffer un peu la conversation autour de Sekhmet. « Le Kraken me manque déjà. Je ne suis pas faite pour ce genre de territoire. » Elle s'étira discrètement. « Et toi ? »  La mer, Serön. Tout ça lui manquait, mais la coalition devait d'abord régler le soucis.


« MOONDAYGIRL »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre d'un danger à venir... Ft. Neith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une amitié fructueuse ou un danger à venir ? {PV Clovis et Aidan} (terminé)
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: