AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Songa ↟↡ going east, searching peace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
215
avatar
Grounder ; Demodrakhos
Grounder ; Demodrakhos
MessageSujet: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 6:39



SONGA

ONE FOOT AFTER ANOTHER I WILL SURVIVE

Je m'appelle Songa, mais on m'appelle parfois petit homme ou Natblida mais ça il parait qu'il faut pas le dire trop fort. J'ai 10 ans et je fais partie des Osgiliath, enfin je faisais partie de ce clan, détruit par les barbares, maintenant je suis un sankrolakru (demodrakhos), enfin je crois qu'ils veulent bien de moi. Dans mon groupe d'ailleurs je suis utile, en effet je suis serviable j'ai besoin d'un peu de temps avant de savoir ce que je veux vraiment faire. Oh sinon je ressemble à neel sethi | Si un jour on me supprime je laisse le droit au staff de garder ce que j'ai fait pour la postérité - à voir avec le créateur du scénario



DESCRIPTIONS

j'ai 10 ans, et j'ai probablement vu plus de choses dans cette vie que beaucoup de gens plus âgés ↟↡ je ne m'en vante pas, loin de là, j'aurais bien préféré ne rien vivre de tout ça, d'ailleurs je le garde tout au fond de moi, cette peur qui ne m'a pas lâché durant des mois, cette tristesse qui me ronge encore et qui fait couler mes larmes souvent quand je repense à ceux que j'ai perdu ↟↡ tout ça je ne voudrais pas le montrer, je voudrais que les gens ne voient que cet espoir, celui qui m'a fait tenir, cette volonté de vivre qui m'a portée toujours plus loin, mais ce n'est pas toujours facile ↟↡ j'ai été seul pendant si longtemps, qu'aujourd'hui j'ai peur d'être abandonné alors je m'attache, peut-être un peu trop, à ces gens que je rencontre, ainsi qu'à cet espoir de retrouver Canjun un jour ↟↡ Canjun c'est un peu mon modèle, mon héros, quand j'étais petit je voulais tout faire pour devenir comme lui, un grand guerrier qui n'avait peur de rien, et je sais qu'il n'est pas mort, je l'ai vu repasser au village après la massacre, alors je le retrouverais, j'en suis convaincu ↟↡ je suis jeune encore, et je sais qu'avec le temps je me relèverais pour aller de l'avant, je veux apprendre, je veux devenir chasseur, guerrier, messager, je veux apprendre à faire du cheval, je veux grimper dans les arbres pour traquer les ennemis, si je pouvais je voudrais tout faire, tout de suite ↟↡ quand je ne suis pas terrassé par la fatigue ou le chagrin, qui s'abat parfois sur moi alors qu'un simple mot vient faire refluer trop de souvenirs, je suis un garçon plein de vie, qui ne demande qu'à apprendre, découvrir, et faire des bêtises ↟↡ j'ai 10 ans et malgré tout je suis un enfant.


ABOUT YOU

Ai gonplei nou ste odon, Ai gonplei nou ste odon, Ai gonplei nou... Comme une litanie je ressassais cette phrase depuis des heures quand je trébuchais une fois de plus sur le sol caillouteux, lâchant ma lance pour mettre les mains devant moi et essayer de retenir ma chute. J'étais faible, tellement faible, j'avais l'impression que je n'avais plus aucun muscle, plus aucune force, mes mains touchèrent le sol, puis mes avant-bras, et ma tête finalement, durement malgré la boue qui rendait le sol un peu plus mou. C'était à peine si j'avais encore la force de souffler pour faire sortir la terre qui avait pénétrée dans ma bouche, je ne pouvais plus me relever. Sans que je ne m'en rende compte mes yeux s'étaient fermés et je sentais que je glissais vers une torpeur salvatrice. Ai gonplei nou ste odon Une dernière fois cette complainte raisonna à  mon esprit avant que je ne rende les armes, vaincu par la fatigue, par la lutte continuelle que je menais depuis trop longtemps déjà pour survivre. Petite forme inerte sur les terres des demodrakhos j'étais devenu incapable de faire un pas de plus, cette fois ma volonté ne me porterait pas plus loin.

*******

Je m'appelle Songa, je suis ce petit homme allongé là-bas sur le chemin, et dans mon inconscience mon esprit dérive, revient sur mon passé, sur mon histoire, sur toutes ces choses qui font de moi ce que je suis, qui font que je suis ici, dans cet état. Je suis né dans le clan Osgiliath, bien à l'ouest d'ici, les forêts sont denses là-bas, les arbres et les buissons tellement verts et touffus qu'il est facile de se perdre si on s'aventure seul trop loin du village, papa me l'a apprit très tôt, quand j'étais encore tout petit, pour que je reste sagement dans la clairière sablonneuse où notre petite maison au toit de paille était installée. J'étais fougueux comme enfant, et j'aurais vraiment voulu aller plus loin que ce qui était autorisé, pour explorer ce monde qui me semblait si vaste, mais j'étais aussi obéissant, principalement parce que je ne voulais pas que papa se mette en colère. Il criait trop fort papa quand il n'était pas content et après il disparaissait pendant plusieurs heures et moi je n'aimais pas ça.

En tout cas je ne me suis jamais trop éloigné, je ne me suis jamais perdu. Je me suis fait mal par contre, souvent, en courant avec les autres enfants de mon age, en jouant à la guerre avec tout ce qui nous tombait sous la main, en grimpant aux arbres qui nous écorchaient les mains et les genoux. Il ne fallu pas bien longtemps pour que l'on se rende compte que mon sang n'était pas tout à fait le même que celui des autres enfants. Je voyais bien que ça inquiétait mes parents cette histoire, surtout maman d'ailleurs, et Paw aussi, le chef du village, ils me répétaient souvent que je devais faire attention, ne pas en parler, et surtout, surtout ne jamais me blesser s'il y avait quelqu'un d'étranger au village dans les parages. J'avais probablement dû dire oui en hochant la tête avant de retourner jouer. J'aimais bien jouer à me battre, j'avais l'impression de faire comme Canjun et ça me rendait fier. Canjun c'était le fils du chef et je l'admirais beaucoup. Mon père aurait sans doute dû être mon modèle, mais ce n'était pas vraiment le cas, il me faisait surtout peur en fait. Si j'avais été plus grand j'aurais sans doute compris qu'il était comme ça, qu'il n'avait pas beaucoup d'amour à donner, et qu'il ne savait pas vraiment en recevoir non plus, mais à mon age tout ce que je voyais c'était que je préférais avoir Canjun comme modèle, et que c'était à lui que je voulais ressembler. Il n'était pas encore un guerrier quand j'avais commencé à l'admirer mais j'étais déjà certain qu'il deviendrait le meilleur, et que moi je deviendrais son second.

Un jour papa est parti avec d'autres hommes du village, ils étaient armés jusqu'aux dents et il y en a beaucoup qui ne sont jamais revenus. Papa n'est jamais revenu et maman m'a dit qu'il était mort en tuant des barbares qui voulaient nous attaquer, qu'il était mort courageusement et que je devais honorer sa mémoire. Elle n'avait pas l'air très triste, et d'ailleurs moi non plus, pour être honnête je me disais que la vie allait être mieux maintenant, qu'il ne me ferait plus peur avec cette méchante lueur qu'il avait dans les yeux quand il se mettait en colère. Et puis j'avais Canjun, même si je le connaissais probablement bien mieux qu'il ne me connaissais. Il avait ses piercings maintenant et je voulais devenir un guerrier, comme lui, c'était lui la figure masculine à laquelle j'avais toujours voulu ressembler. Mais il était encore trop tôt pour que je commence à suivre cette voie, alors je continuais à profiter de mon enfance sans me douter que bientôt tout basculerait.

Je devais avoir plus ou moins huit ans quand j'ai recommencé à me poser des questions sur ma différence. Ce sang noir, je voulais savoir ce que c'était, pourquoi je n'étais pas normal et pourquoi il ne fallait surtout pas que quelqu'un en-dehors du clan l'apprenne. Alors on m'a expliqué que j'étais un Natblida, que ce n'était pas quelque chose de mauvais, au contraire, que d'une certaine façon j'étais quelqu'un de spécial. Maman m'a même dit que Heda, la commandeur qui était venue quelques temps avant dans le village pour discuter avec Paw, avait le même sang que moi. Ça m'a un peu rassuré parce que Heda on dit beaucoup de bien d'elle au village, on dit qu'elle est un bon commandeur et qu'elle a apporté la paix. En tout cas maman a fini par conclure que j'étais encore trop petit pour tout comprendre, mais que les gens étaient facilement jaloux des Natblida alors qu'il valait mieux que je ne dise rien pour être en sécurité. Je crois bien avoir eu l'impression qu'on me cachait quelque chose, mais rapidement je n'ai plus vraiment eu l'occasion d'y repenser.

L'aube n'était pas encore levée quand un cri terrible déchira la nuit, me réveillant d'un bond. Le temps que je comprenne ce qui se passait maman m'avait jeté une cape sur la tête et courait en me tirant par la main, m'intimant le silence d'un doigt posé sur ses lèvres. Avec le tumulte qui régnait dans le village je ne pense pas que parler aurait changé quoi que se soit mais je n'ai rien dit, et je me suis fait aussi petit que possible quand elle m'a caché à l'intérieur de ce tonneau avait encore quelques litres de je ne savais quel alcool dans le fond. Elle chercha ensuite une cachette pour elle aussi quand un homme entra dans mon champ de vision et se jeta sur elle. Il était énorme, dans ses yeux un instant je cru revoir la lueur qui brillait parfois dans les yeux de mon père quand il était très très en colère et je me mordis l'avant-bras pour ne pas crier, les larmes coulant à flot sur mes joues.

Le barbare tenait maman par les cheveux, il devait lui faire mal et peur mais elle ne cria pas, elle essayait de se débattre, de s'échapper - je ne comprenais pas à cet instant qu'elle essayait surtout de l'éloigner de moi - et ça le faisait rire. Et puis à un moment il y eu du sang et je fermais les yeux très fort, comme si ne pas voir allait pouvoir empêcher les choses de se passer. Je ne sais pas combien de temps je suis resté ainsi, les yeux résolument clos, recroquevillé dans mon tonneau, me faisant aussi petit que possible, mais quand j'ai à nouveau ouvert les yeux, secs et sans larme tellement elles avaient coulées, le corps de ma mère était étendu non loin, baignant dans une grande flaque rouge, et au loin je vis les hommes de mon clan qui étaient amenés tels des animaux par les barbares.

Mes yeux se fermèrent à nouveau, je ne voulais plus voir le dehors, je ne voulais pas croire que tout cela venait d'arriver, si soudainement, si vite, peut-être que si je m'endormais j'allais me réveiller quand le soleil finirait de se lever et que je me rendrais compte que tout cela n'était qu'un mauvais rêve ? Je ne sais pas comment j'ai fait mais je me suis endormi, en boule au fond du tonneau, certainement aidé par les effluves d'alcools qui devaient m'enivrer.

La suite est un enchaînement d'heures de sommeil emplies de cauchemars, de réveils douloureux, pires encore que les rêves, de temps qui passe sans que je n'ai plus aucune notion des jours et des nuits. Tout était brouillé à travers mes larmes, à travers ma tristesse et ma peur. Je devais avoir faim, soif, je devais avoir mal à force de rester sans bouger dans un espace aussi restreint, mais je ne sentais rien. La seule chose que je percevais était la douleur qui étreignait mon cœur chaque fois que je voyais ma mère à travers une fente du bois. Et puis un détail changea, une silhouette passa dans le village, désert depuis des jours, et quand je le reconnus mon cœur bondit d'espoir dans ma poitrine. Canjun était là, Canjun était vivant ! J'aurais voulu courir hors de mon tonneau pour me jeter dans ses bras, mais je fut incapable d'esquisser le moindre geste. La terreur me paralysait, j'avais l'impression qu'au moindre mouvement un barbare allait surgir de l'ombre pour m'attraper et m'égorger moi aussi. Alors je ne bougeais pas, priant sans un bruit que Canjun me trouve, qu'il vienne me sauver... Pas plus que les barbares le fils de Paw ne me vit et sa silhouette disparu finalement de mon champ de vision pour ne jamais y revenir.

Il me fallu encore quelques jours probablement avant que je ne quitte ma cachette, j'avais perdu toute notion du temps mais la fin et la soif finirent par avoir raison de ma peur. Alors prudemment je m'étais aventuré à l'extérieur, errant tel un fantôme dans mon village qui n'était plus que sang et désespoir. J'avais fini par trouver de quoi me nourrir et j'étais retourné m’asseoir aux côtés de maman, c'est ce jour-là que j'avais délicatement détaché son bracelet de cuir de son poignet pour l'attacher au mien, et puis j'étais resté de longues heures sans rien dire, un peu hébété, sans trop savoir ce que j'allais devenir.

Les jours s'étaient enchaînés, sans but, vides de sens comme l'était mon village à l'abandon. Et puis un jour il s'était mis à pleuvoir, et la maison dans laquelle je m'étais réfugié était celle de Canjun. L'image du guerrier partant vers l'est me revint en mémoire et me redonna sans doute l'infime étincelle d'espoir dont j'avais besoin. Quand la pluie s'était arrêtée j'étais allé dire au revoir à maman, et j'étais parti à mon tour en direction de l'est. J'avais ramassé tout ce que j'avais pu trouver comme provisions dans un sac de toile qui me sciait les épaules, j'avais rabattu le capuchon de cette cape qui empestait l'alcool mais qui était celle dont maman m'avait revêtu avant de me cacher, j'avais ramassé une lance qui traînait par terre, non loin d'un homme à qui elle ne servait plus désormais et j'étais partit.

Et pendant qu'à l'est les skaikrus tombaient du ciel, pendant que des alliances se formaient, pendant que Mount Weather était attaqué, pendant que des guerriers se dirigeaient vers l'ouest - vers leur ouest - pour chasser des barbares, moi je marchais, inconscient de tous ces événements. J'avançais, droit devant, en direction de l'est où je savais qu'un jour je retrouverais Canjun. Je savais qu'à l'est je trouverais une nouvelle vie, je savais qu'à l'est il y avait le commandeur et tous ces clans en paix dont maman m'avait parlé. Je voulais vivre alors aussi dure que soit la route j'avançais. Je ne sais pas comment j'ai fait pour survivre, pour ne pas être attaqué, c'était peut-être à cause de l'odeur ? Qui sait... J'ai appris à chasser un peu, de petits animaux que j'essayais tant bien que mal de faire cuire sur un petit feu. La peur occupait au départ la plupart de mes pensées, puis ce fut la faim, puis ce fut la soif, et puis la fatigue fut finalement telle que j'avançais mécaniquement, m'affaiblissant de jour en jour, jusqu'à cet instant où mon corps refusa de me porter plus loin, me laissant là, au milieu du chemin.


EQUIPEMENT
Une lance que j'ai prit avant de quitter mon village, elle est bien abîmée aujourd'hui, il faut dire qu'elle me sert aussi de bâton pour marcher. Un bracelet fait de lanières de cuir qui appartenait à maman, je l'ai prit sur son corps et quand je suis trop triste je le sers contre moi. Du sang de Nightblood mais chut, on m'a dit de ne pas en parler.


WHAT ELSE ?

♥ Miller, Aamn, Milos et Milàn sont heureux de vous présenter le petit nouveau ♥ Il était trop chou ce petit gars dans son scénario, je pouvais pas le laisse là tout seul ♥ J'espère qu'il vous plaira autant qu'il m'a plu quand je l'ai vu, vivement tout plein de rps ♥



Dernière édition par Songa le Mar 28 Fév - 19:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 8:22

Rebienvenue le tout beau avec cette bouille trop mignonne Octavia
Revenir en haut Aller en bas
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
1976
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 8:30

Rebienvenue ♥ Plein de RPs en perspective ange

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Thomas Brodie-Sangster
Bravoure :
248
avatar
Grounder ; Demodrakhos
Grounder ; Demodrakhos
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 8:47

Oh un petit Natblida ! Bienvenue ! Calin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
215
avatar
Grounder ; Demodrakhos
Grounder ; Demodrakhos
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 11:21

Ouiiiii, des rps tout plein tout plein ♥
Merci à tous Calin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Rudy Youngblood
Bravoure :
1207
avatar
Grounder ; Shiedgeda
Grounder ; Shiedgeda
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 12:21

SONGAAAAAAAAAAAAAAA[...] Love tu es là ! Bonne chance pour ta fiche et tu sais où me trouver au cas où looove j'ai hâte, j'ai hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Jaimie Alexander
Bravoure :
226
avatar
Grounder ; Sonchakru
Grounder ; Sonchakru
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 13:11

Oooooh mais qu'il est chou looove
Rebienvenue Keur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1491
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 15:02

Moooh, un petit nouveau trop mim's ! Rebienvenue ! looove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
215
avatar
Grounder ; Demodrakhos
Grounder ; Demodrakhos
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 19:52

Merci tout le monde Poutou Poutou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1452
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 20:34

OMG MOOGLIE ! REBIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
neel sethi
Bravoure :
215
avatar
Grounder ; Demodrakhos
Grounder ; Demodrakhos
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 20:44

Il en faut peu, pour être heureux BANANA Merci Calin10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
1976
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   Mar 28 Fév - 21:12

FICHE DE
VALIDATION

Bienvenue sur Red Sands


    Vraiment trés peu pour être heureux looove suffit de se satisfaire du necessaire !

Maintenant quelques liens utiles :

Premièrement, en tant que bon membre validé, tu dois aller recenser ton avatar juste ici ainsi que la fonction que tu occupes dans ton clan par là. C'est OBLIGATOIRE!, sans quoi tu pourrais perdre ton avatar ~

→ Ensuite, plus amusant peut être, les fiches de liens ainsi que les demandes de RP ; demandes diverses.

→ Et enfin, les achats et les les top sites

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Songa ↟↡ going east, searching peace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Songa ↟↡ going east, searching peace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]
» Peace and Love, mon frère [qui veut]
» Elias Nirvana Blackburn ◄ Peace of dream
» Peace, man !
» PEACE OF MIND ► SOA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: POUR LE RP :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: