AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.   Dim 9 Juil - 11:51


Carry on and carry your gun.
Bellamy & Raven.
Les délires concernant un possible future continuaient entre les deux jeunes gens. Ca ne faisait de mal à personne d'un peu rêver de toute façon et Raven aimait bien rêver. Rêver du futur, rêver de tout ce qu'elle pourrait faire si elle quittait le camp Jaha. Bellamy semblait du même avis qu'elle et il évoqua même la possibilité qu'il prenne un des 4x4 pour partir à la découverte de la mer. Bellamy, Raven, un bon repas, une bouteille d'alcool et la mer, c'était suffisant pour faire rêver Raven. Mais, comme venait de le souligner Bellamy, il n'y avait pas que la mer à découvrir. Il y avait tout un tas de choses sur terre que les archéens ne connaissaient pas. Parfois, Raven s'amusait à comparer le peuple de l'Arche à des enfants qui découvrent la vie et, au final, c'était peut-être ça. Ils avaient tous tellement de choses à apprendre sur la vie sur terre. Tellement de choses qu'ils ne connaissaient pas ou ne comprenaient pas encore.

- Partir d'ici.. C'est vrai que c'est tentant mais.. Tu crois pas qu'on a encore tellement à faire ici ? Je suis sûre qu'ils s'entre-tueraient tous sans nous.

Raven était toujours blottit contre Bellamy et ses prunelles chocolats étaient dirigés vers les étoiles. Elle venait peut-être d'un peu casser l'ambiance avec ses pensées mais c'était probablement vrai. Les 100, Bellamy et Raven, ils étaient le pilier de bien des choses. Sans eux, les habitants de l'Arche se seraient probablement fait tuer par les grounders. Raven n'en savait rien, elle parlait peut-être sans savoir et se plaçait aussi sur un pied d'estale en disant une chose pareil mais l'alcool ne l'aidait pas vraiment à rester modeste.
La jeune femme réprima un frisson, un frisson agréable, lorsqu'elle sentit les doigts de Bellamy lui caresser le bras. C'était agréable et si Bellamy n'avait aucune arrière pensée, c'était aussi le cas de la mécano. Vu la quantité d'alcool qui circulait actuellement dans son sang, Raven n'était pas capable d'avoir des arrières pensées. Le geste était doux et agréable, c'est tout ce qui comptait à ce moment et c'était très bien.

- Tu crois qu'on va réussir à maintenir la paix ?

La question sortait de nul part, oui mais elle était sérieuse. Raven s'inquiétait pour la paix. Elle avait l'impression que ce n'était pas quelque chose d'acquis ici et elle n'avait pas envie de la perdre. La paix était importante pour le bien être de tous mais la mécano n'avait pas l'impression que c'était une pensée commune ici, sur terre.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
707
avatar
100
100
MessageSujet: Re: Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.   Mar 11 Juil - 21:08

Les rêves et les envies sont souvent rattrapés par la réalité, celle qui fait mal et qui vous ramène sur terre. La mécano avait raison, pouvait-il réellement se permettre de partir en « vacance » comme ça et laisser leur peuple seul ? Certes ils étaient plus vieux pour la plupart, plus sage mais il ne fallait pas oublier l’immense contribution des 100 dans la mise en place du camp Jaha et dans l’intégration du peuple de l’arche au sein des clans grounders. Ajoutez a cela les compétence de Raven qui sont très souvent mis a contribution dans la vie du camp et vous avez le tableau. Au final il ne restait plus que Bellamy qui aujourd’hui n’avait pas aucune « utilité, il était présent au début pour guider les 100 sur terre en compagnie de Clarke mais maintenant que les fondations sont posés et que les adultes sont de retour, le leader ne se sentait de plus aucune utilité vitale pour le camp.

- Ca serait juste pour un petit moment, genre une semaine tout au plus… Histoire de décompresser un peu, je pense qu’on l’a mérité non ? Après tout ce qu’on a traversé… Ils peuvent très bien se passer de moi après tout, je ne suis plus d’aucune utilité dans le camp, les 100 sont éparpillés un peu partout sur le continent et je ne suis plus qu’un simple soldat désormais. Toi par contre c’est sûr que c’est pas pareil, tu es un élément vitale pour la vie du camp, mais il y a d’autres ingénieur, ils peuvent faire sans super Reyes le temps d’une semaine tout de même !

Même s’il y avait un fond de vérité dans les propos du leader, il savait au fond de lui que ça serait compliqué, comment prendre des vacance aujourd’hui ? Alors que tout se met en place, Alors que chaque personne doit y mettre du sien pour aller de l’avant de mettre tout en place. De plus l’alliance avec les clans grounders est loin d’être une valeur sûr, celle-ci peut craquer a tout moment. Raven s'inquiétait pour la paix,et elle avait de quoi. Bellamy ne savait que trop bien que ce genre de paix fragile peuvent se jouer a rien.

- Je n’ai pas de réponse a ta question. En tout cas je l’espère, on en a besoin… Sur terre nous avons besoin d’allier pour survivre. Ca sera dur pour stabiliser la paix et faire en sorte qu’elle soit durable, il faudra faire des efforts, tirer un trait sur certaines choses, mais on y arrivera et puis Clarke se démène comme elle peut de son côté pour faire valoir nos droits, je lui fais confiance. Je lui confierai ma vie sans hésitation. Comme à chacun de vous cela dit. Dit-il en parlant des 100. Bref, tu n’as pas a t’en faire… Tout se passera bien.


Il serre la mécano un peu plus dans ses bras, toujours les yeux rivet vers le ciel étoilé, puis ses yeux se portent u ne nouvelle fois sur Raven, il lui adressa un sourire, ce genre de sourire charmeur dont il a le secret. Il avait cette soudaine envie de l’embrasser, mais il ne le fit pas, peut-être n’était-il pas suffisamment alcoolisé pour se laisser aller, ou peut être ne voulait-il pas la brusquer, ou alors il est peut être effrayé. Tant de question pour le leader.

- Et sinon côté vie sentimental ça se passe comment ? Bellamy était curieux, il savait que la jeune femme avait eu une relation avec Wick a une période mais il n’en sait pas plus aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.   Dim 16 Juil - 18:54


Carry on and carry your gun.
Bellamy & Raven.
Un petit moment, une petite semaine. Une semaine, ça paraissait être une éternité pour Raven. Depuis quand n'avait-elle pas prit ne serait-ce qu'une journée pour elle ? Depuis quand n'avait-elle pas prit le temps de faire une grasse matinée ? Ne pas se lever, ne rien faire de la journée ? Elle n'arrivait même pas à s'en souvenir mais ça avait l'air bien. Ne rien faire de la journée, ça pourrait être bien surtout en compagnie de Bellamy ou de ses autres amis. Elle rigola donc légèrement face au surnom que venait de lui donner le grand brun.

- Super Reyes, hein ? Je sais pas. On peut pas savoir ce que l'avenir nous réserve mais c'est sûr qu'une semaine loin de tout ça nous ferait du bien. Et.. Je ne veux pas t'entendre dire que tu n'es pas utile Bellamy. C'est faux, tu es important à l'équilibre des choses. Ok ?

Raven le pensait. Elle pensait réellement le fait que Bellamy était important à l'équilibre des choses. Les 100 avait besoin de voir le grand brun dans les parages pour ne pas partir en vrille et même, Bellamy était un excellent soldat. Il était encore jeune alors Raven était persuadée qu'il avait un bel avenir dans la garde ou l'armée de l'Arche.
Encore une fois, Bellamy tentait de rassurer la jeune femme en lui affirmant que Clarke se démenait pour leurs droits. Il avait raison, Raven aussi aurait confié sa vie à Clarke sans hésitation. La blonde était une véritable lionne lorsqu'il s'agissait de devoir protéger son peuple. En réalité, tout les 100 auraient pu donner leur vie pour la liberté. C'était sûrement pour ça qu'ils avaient réussit à survivre à toutes les aventures auxquelles ils avaient dut faire face.

- C'est dans ma nature de m'inquiéter pour ce genre de choses. Qui est-ce qui réparerait les radio si je n'étais pas là ?

La mécano rigola une nouvelle fois. Elle aimait bien faire la blague concernant le fait qu'elle passe son temps à réparer les radios. C'était une sorte de passe temps pour elle et puis.. Elle devait bien avouer que la plupart des radios de l'Arche passaient leur temps à tomber en panne. Ca donnait du travail à la mécano mais ça lui convenait parfaitement. La question qui suivit prit un peu de court la mécano qui haussa les sourcils et redressa légèrement la tête pour voir le visage de Bellamy et essayer de deviner si il se moquait d'elle ou pas.

- Tu me demandes sérieusement comment va ma vie sentimentale ? Comment le saurais-je ? Elle est inexistante ! Et la tienne alors beau gosse ?

Raven lança un regard malicieux à l'adresse du grand brun avant de se blottir à nouveau contre lui. Elle savait que Bellamy était un véritable tombeur lorsqu'il s'y mettait alors elle ne s'inquiétait pas trop pour lui sur ce point là.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bob Morley
Bravoure :
707
avatar
100
100
MessageSujet: Re: Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.   Hier à 22:07

Raven rassura Bellamy sur son utilité au camp, bien entendu que le leader était utile, utile oui mais pas vitale comme peut l’être Raven. Mais la mécano avait raison, même si dans l’absolu il n’avait pas l’air d’être aussi vitale, pour l’équilibre des troupes et en particulier des 100, il permettait de leur faire garder le morale, il a été leur leader pendant des semaines avant l’arrivé des adultes, il était leurs point de référence et sans lui et Clarke, les 100 ne seraient peut être plus présent actuellement.

- Promi j’arrête de dire ça… C’est juste que j’arrête pas a penser a cette foutue période de convalescence ou je n’ai rien pu faire pour être utile, que ça soit pour le camp ou les autres, j’étais un poids… Je l’ai pas très bien vécu, heureusement que tu étais là d’ailleurs. J’aurai finit par péter un plomb sinon.

Clarke étant plus là et une bonne partie des 100 aussi, Bellamy avait très peu de gens sur qui compter au camp Jaha durant sa période de convalescence. Après ça la mécano fit part de ses inquiétudes concernant la paix et leurs avenirs ici sur terre . Mais aussi en cas de départ en vacance de la jeune femme à l’extérieur, qui s’occuperait du camp jaha et de ses problème technique ? Bellamy adressa un sourire amusé a ses propos, il y avait d’autre technicien sur le camp tout a fait capable de remplacer la jeune femme. Certes ils n’étaient pas aussi doué que la latinos il n’en reste pas moins qu’ils sont compétents tout de même et tout a fait apte à la remplacer surtout pour quelques jours seulement. Surtout qu’en ce moment il n’y avait pas de conflit ou quoi que ce soit d’autre qui met en danger ou sous pression le camp jaha, tout du moins ps plus que d’habitude.

- Il y a d’autres technicien sur le camp tu en es consciente tout de même ? Bon certes ils ne t’arrivent pas à la chevilles mais je pense qu’ils sont tout a fait apte a pouvoir réparer une radio non ?

Vint ensuite le sujet que fâche, Bellamy ne savait pas trop pourquoi il avait posé cette question, enfin si il le savait mais il ne veut pas se l’avouer. La jeune femme avoua que sa vie sentimentale était proche du néant, il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment le temps d’y penser tant elle travaillait et réparer des choses sur le camp. La latinos n’était pas du genre a se tourner les pouces, un peu comme Bellamy. Bref, notre leader avait sa réponse et forcé de constater que lui aussi sa vie sentimentale était à néant,il y avait comme une début de flirt avec Echo une grounders mais ça n’est pas allez plus loin. Et puis il y a eu Raven aussi. Il adressa un sourie amusé à la jeune femme avant de répondre à la mécano.

- Je pense qu’inexistante est le mot pour définir ma vie sentimentale actuellement.. Dit-il sourire aux lèvres. Il faut dire que ces derniers temps j’ai pas eu trop le temps d’y penser et les seules femmes que je fréquente actuellement sont soit déjà avec quelqu’un soit trop occupé pour y penser. Dit-il avec sérieux. Cela dit ça ne me travaille pas plus que ça pour le moment, je me dis que ça viendra quand ça viendra, comme à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carry on and carry your gun. - Ft. Bellamy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Carry On my wayward Son
» Carry On my wayward Son
» N'est malheureux que celui qui ne sait pas chanter [Carry]
» carry the sun in a golden cup, the moon in a silver bag.
» † Carry me home tonight.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Camp Jaha-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: