AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Gaia Weiss
Bravoure :
1296
avatar
Grounder ; Skjeran
Grounder ; Skjeran
MessageSujet: Re: SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel   Lun 7 Nov - 23:29



   
   SOS d'un terrien en détresse.
   Lyra & Uriel.

U
riel écoutait attentivement les explications de Lyra concernant les raisons de l'arrêt de ses études dans le ciel. La Skjeran avait souvent entendu à quel point les lois du ciel pouvaient être.. Absurdes et visiblement son interlocutrice était du même avis. Uriel ne savait pas ce qui avait conduit Lyra à se faire enfermer dans cette boîte de métal et ce n'était probablement pas ses affaires mais elle était curieuse tout de même Uriel. Elle aurait voulut savoir ce qui avait conduit Lyra dans la boîte de métal mais alors qu'elle s'apprêtait à poser la question, l'apprentie remit en place son épaule sans crier garde ce qui arracha un léger grognement à Uriel qui ferma les yeux quelques instants le temps que la douleur passe. C'était une douleur sèche et fulgurante, un peu comme lorsqu'on est frappé par la foudre. La guerrière blonde battit des cils quelques instants, le temps de reprendre ses esprits, puis elle chercha durant un certain temps ce qu'elle avait voulut dire auparavant. Après avoir cherché quelques secondes, tout lui revint.

- J'avais déjà remarqué que les lois du ciel étaient parfois.. Injustes. Mais, excuse moi si je t'importune Lyra kom Skaikru mais.. Pourquoi as-tu été envoyée dans la boîte de métal ?

Poser des questions sur les crimes ou les choses du passé n'était pas quelque chose de mal vu chez les Trigeda, c'était d'ailleurs pour ça que Uriel avait posé la question sans hésité. Ca ne lui paraissait pas bizarre de demander et puis Lyra avait l'air plutôt ouverte pour une fille venue du ciel. Enfin.. C'était peut-être la première fois que la Skjeran passait autant de temps avec un Skaikru alors bon.. Au final, toute cette discussion montrait à Uriel que les Skaikru n'étaient pas si terrible que ça.

WILDBIRD
 


Dernière édition par Uriel le Dim 13 Nov - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Danielle Campbell
Bravoure :
210
avatar
100
100
MessageSujet: Re: SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel   Mar 8 Nov - 2:40

SOS d'un terrien en détresse

feat. Uriel & Lyra

Non, elle ne l'avait pas prévenu avant de lui remettre son épaule en place. Elle ne le faisait jamais, au moins sous la surprise, les patients ne se focalisaient pas sur la douleur qu'ils s'apprêtaient à avoir. Lyra ne faisait pas ce fameux décompte qu'elle avait toujours trouvé inutile et stressant. Puis, elle devait l'avouer, elle espérait aussi qu'elle oublie un peu leur sujet et qu'elle ne pose pas plus de questions sur cette affaire de skybox.
Raté. La question avait été posée alors la petite brune avait plissé ses yeux un instant avant de s'humecter les lèvres du bout de la langue. Comment lui faire comprendre ce qu'il s'était passé ? Elle n'en avait jamais parlé, à personne, ni à ses parents, ni à ses amis. Non, tout ce qu'elle avait fait c'était préparé sa vengeance durant une année entière dans le plus plat des silences avant de la mettre à exécution. Un plaisir malsain l'avait empli ce jour-là. Elle s'était sentie libre quand elle lui avait cogné sa tête au sol, tellement libre qu'elle n'avait plus réussi à s'arrêter jusqu'à ce que les gardes de l'Arche interviennent. Ils étaient d'ailleurs arrivés trop vite, trop tôt, elle n'avait pas eu l'occasion de finir son travail.. Mais, il devait être mort maintenant, avec les autres aggro archéens et c'était bien fait. C'était ce qu'il méritait. Elle avait lentement cligné des yeux en réfléchissant à ses prochains mots avant de délier sa langue. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait bien envie de lui parler à Uriel. C'était comme si qu'elle ressentait le fait qu'elle allait la comprendre, qu'elle ne la jugerait pas et ne la prendrait pas pour une criminelle ou une folle. Elle n'essayerait pas de jouer avec sa conscience, hein ? Elle ne lui ferait pas ce mal. Il ne le fallait pas.

- J'avais un ami très proche, avec qui je m'entendais très bien depuis l'enfance. Sauf qu'en grandissant il a.. Il a changé, il en voulait.. Plus. Ses sourcils s'étaient froncés alors qu'elle marquait une légère pause, le temps que cette boule qui s'était formée dans sa gorge lui fasse moins mal. Parce-que tout défilait dans sa tête et qu'elle détestait ça. Elle avait bloqué ces souvenirs depuis bien trop longtemps et les sentir revenir à la surface comme ça, c'était pas agréable. Un jour, il est venu chez moi parce qu'il voulait que je l'aide à faire un devoir et ça a dérapé. Il a eu des mots.. Et des gestes, déplacés, beaucoup trop déplacés. Sa mâchoire s'était contractée alors qu'elle jouait nerveusement avec ses mains en continuant de parler. Son regard semblait s'être figé dans celui de la guerrière, parce-que non, elle ne le baisserait pas en parlant de ça. Ce n'était pas à elle d'avoir honte, non ? Il a.. Fait ce qu'il avait à faire puis il est parti. Elle espérait que cette simple expression soit comprise par la native, que ce soit bien clair pour elle afin qu'elle n'ai pas à utiliser le bon terme par la suite. Alors j'ai décidé de me venger. De lui faire mal comme il m'avait fait mal, et surtout, de lui prendre quelque chose qui lui était cher comme il l'avait fait avec ma fierté et ma dignité. J'ai tout préparé pendant une année, j'ai travaillé mes réflexes, j'ai appris à taper là où ça faisait mal, à me servir de la force de l'autre, j'ai même fait du sport puis.. Je lui ai tendu un piège.

Elle s'était assise en tailleur par terre. La Skjeran lui avait posé une simple question, à laquelle elle aurait pu répondre plus brièvement, mais non. Lyra voulait qu'elle comprenne pourquoi elle avait fait ça, qu'elle sache que ce n'était pas de sa faute et qu'elle n'était pas une meurtrière folle à lier. C'était important pour elle. Elle avait doucement fermé ses yeux avant de secouer son visage puis de les rouvrir en observant toujours son interlocutrice. Ce n'était plus de l'appréhension qu'on pouvait entendre dans sa voix mais de la rage, et ça contrastait sans doute avec son visage qui semblait si naïf et doux.

- Je lui ai donné un rendez-vous à l'infirmerie pour une visite de routine, pour qu'il y croit, j'ai imité la signature d'un des anciens médecin de l'Arche sur la convocation. Quand il est arrivé, je pense qu'il a tout de suite compris ce qu'il allait lui arriver et j'ai frappé. J'aurais pu le scalper ou l'anesthésier avec une seringue, mais je voulais pas, ça devait être à armes égales. Je voulais qu'il ressente ma rage et qu'il voit que je n'étais pas faible. Alors on s'est battu et j'étais à deux doigts de l'achever quand les gardes sont arrivés et m'ont enfermés. Sur l'Arche, on se fiche de la raison qui pousse à agir, ils ne me l'ont d'ailleurs jamais demandé. C'est comme ça que j'ai rejoins ce qu'on appelait la skybox, la prison réservée aux enfants criminels, parce-que les adultes, ils se font envoyer dans les étoiles directement.

C'était libérateur finalement d'en parler, ça lui avait fait du bien. C'était un peu comme si que ce poids qui pesait depuis tant de temps sur ses épaules venait de tomber.. D'un autre côté, ça faisait mal, bien sûr, y repenser, le revivre ainsi, c'était comme se planter un couteau dans le cœur. Mais elle ne pleurait pas, à vrai dire, les larmes ne lui étaient même pas montées aux yeux. Parce qu'elle avait un sale caractère Lyra et qu'elle ne montrait jamais ses faiblesses, peut-être aussi parce qu'elle en avait déjà trop pleuré et qu'il était à présent temps d'y faire face.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Gaia Weiss
Bravoure :
1296
avatar
Grounder ; Skjeran
Grounder ; Skjeran
MessageSujet: Re: SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel   Dim 13 Nov - 1:01



   
   SOS d'un terrien en détresse.
   Lyra & Uriel.

L
a guerrière blonde bougea un peu le bras et l'épaule en la faisant tourner légèrement pour voir si tout fonctionnait correctement. Ca tirait un peu lorsqu'elle bougeait avec beaucoup d'amplitude mais il semblait que l'épaule était bien remit en place. C'était toujours ça de réparé. Uriel avait besoin que tout son corps fonctionne correctement pour faire le chemin du retour jusqu'à Polis. Finalement, Lyra prit un air encore plus sérieuse que lorsqu'elle effectuait ses soins quelques secondes auparavant. Uriel sentit que l'ambiance se fit un peu plus lourde dans la pièce mais elle voulait écouter. Elle voulait entendre les explications qu'allait lui faire la Skaikru concernant son temps passé en prison.
Durant toutes les explications que lui fournit Lyra, Uriel ne parla pas. Elle se contenta d'écouter attentivement et surtout de comprendre. Un homme, quelqu'un de proche avait donc fait des choses horrible à cette jeune femme dans sa jeunesse ce qui l'avait poussé à prendre sa vengeance et à essayer de prendre la vie de cet homme. Chose qui avait encore une fois été retiré à Lyra par ce système assez complexe que semblait être "l'Arche". La Skjeran resta assise sur la table d'examen quelques instants avant d'en descendre de manière à pouvoir venir s'asseoir face à Lyra, en tailleur au sol. Enfin.. En tailleur. C'était un peu compliqué pour la jeune femme s'asseoir par terre mais elle fut comme elle put malgré ses côtes cassées. Uriel se pinça les lèvres quelques instants, elle voulait choisir soigneusement ses mots. Le contexte était délicat.

- Tu sais.. Lorsque j'étais petite, une des première chose que m'a appris ma mère, c'est que je ne dois jamais laisser un homme faire quelque chose que je ne veux pas. J'ai appris à me défendre très jeune et j'étais donc capable de repousser un homme si il tentait de faire quelque chose que je ne voulais pas. Tu n'as pas eus cette chance mais.. Tu as agis courageusement en voulant prendre ta vengeance Lyra kom Skaikru. Tu as agis comme Skjeran l'aurait fait. Tu peux être fière de toi et j'espère que, si cet homme est tombé du ciel, tu pourras finir ta vengeance. Les lois ne sont pas les même que dans le ciel ici.

Uriel avait planté ses prunelles grises comme les nuages un jour d'orage dans celles de Lyra. Elle voulait être certaine que la Skaikru comprendrait bien qu'elle ne la jugeait pas. Jamais Uriel ne se serait permise de juger quelqu'un sur une seule et unique action. D'autant plus que ce genre de chose était quelque chose que les femmes Skjeran ne supportaient pas. La génération de femmes qui n'avaient pas été des guerrières avaient beaucoup vécut sous l'emprise des hommes jusqu'à ce que certaines apprennent à se défendre et prennent ainsi le contrôle de leur vie. Et c'est ce qu'avait fait Lyra, elle avait reprit le contrôle de sa vie et ne s'était pas laissé manipuler et consumer par l'emprise d'un homme.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Danielle Campbell
Bravoure :
210
avatar
100
100
MessageSujet: Re: SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel   Ven 18 Nov - 2:46

SOS d'un terrien en détresse

feat. Uriel & Lyra

Le regard de la Skaikru s'était planté dans celui de la guerrière qui lui répondait. Elle adorait lorsque les grounders parlaient d'eux alors elle l'écoutait attentivement et ça se voyait dans son regard, elle toujours cette fascination qui pouvait se lire dans ses yeux et son visage lorsqu'elle en apprenait un peu plus sur eux. Apprendre à se défendre dés le plus jeune âge aurait été quelque chose qui aurait bien servi à Lyra. Mais voilà, sur l'Arche, la violence était interdite. Il n'y avait que les gardes qui avaient le droit de savoir se battre, les autres n'étaient pas censés en avoir besoin. C'était sûrement pour être sûr qu'il n'y aurait jamais de rébellion et pour limiter les dégâts aussi. Ils auraient mieux fait d'éteindre leur race pour de bon les archéens. Ils ne valaient rien par rapport aux grounders. Le fait que la Terre les avait déjà éjecté de son sol une fois ne semblait pas leur avoir servi de leçon, en fait, on pourrait limite penser qu'ils avaient envie de répéter une nouvelle fois l'Histoire.. Peut-être que c'était pour bien s'assurer que c'était une mauvaise idée, qui c'est ? Non. Ceux qui avaient tout compris, c'étaient les grounders. Ce n'étaient pas pour rien si leurs ancêtres avaient pu survivre aux radiations et que les générations suivantes avaient pu survivre sur cette planète que les archéens pensaient inhabitables depuis tout ce temps. Alors oui, elle les admirait les grounders Lyra, et elle aurait préféré faire parti d'eux plutôt que d'être comptée parmi les archéens. Ouais, quelque part, elle avait un peu honte des autres Skaikru parfois. Surtout lorsqu'ils prenaient les mauvaises décisions où se pensaient supérieurs aux natifs sous prétexte qu'ils avaient toutes les avancées scientifiques eux.. Du moins toutes, pas vraiment.. Les montagnards les avaient sûrement dépassés en réalité.
Ce que lui disait cette native la touchait réellement. Car elle savait qu'ils ne parlaient jamais pour rien et qu'ils disaient véritablement ce qu'ils pensent. Ils n'avaient pas peur du jugement ou du regard des autres eux. Elle lui avait même dit qu'elle avait agis courageusement, qu'elle pouvait en être fière et qu'elle avait fait ce qu'une Skjeran aurait fait.. Et là, son coeur avait failli bondir de sa poitrine tant ces compliments lui avaient fait du bien à entendre. Son sourire était revenu à la surface pour ne plus la quitter à partir de maintenant et jusqu'à ce que quelqu'un d'autre ne finisse par la faire chier. Elle n'avait jamais parlé de tout ça à personne mais ne regrettait vraiment pas de cette livrée à cette jolie guerrière blonde qui avait su alléger son cœur et son esprit de ses tourments. Oui, c'était officiel, Lyra Reaver respectait les grounders plus que jamais.

L'une de la Skjeran avait fait tilt dans ses pensées, celle où elle lui disait qu'elle espérait que Lyra pourrait se venger s'il était tombé du ciel. Après tout, la brunette n'avait jamais émis cette possibilité. Pour elle, il était mort, comme ses parents d'ailleurs.. En fait, dans sa tête, elle avait déjà enterré toutes les personnes de son entourage qui n'avaient pas encore été retrouvées. C'était plus simple comme ça, de cette manière, le jour où ça serait officiel - en admettant que ce jour vienne - ben elle serait prête à accueillir la nouvelle. En revanche, si cet être infect venait à avoir survécu par n'importe quel miracle ou malheur, la Reaver se jurait solennellement de s'assurer de lui prendre sa vie. Autant dire qu'avec tout ce qu'elle avait vécu ici à présent, elle était tout de même devenue plus forte, bien moins qu'un grounder, mais tout de même elle savait se défendre et se battre à présent.

- Merci beaucoup pour cette discussion, je n'en avais jamais parlé à personne.. Alors si vous pouviez le garder pour vous, s'il-vous-plaît ?.. Je ne tiens pas à ce que tout le monde connaisse ma vie puis je ne leur fais pas confiance.

Donner cette information aux autres serait également leur donner un moyen de toucher une de ses cordes sensible et ça, il en était absolument hors de question. Elle avait réussi à arriver jusqu'ici en gardant son secret bien gardé jusqu'ici, et ce n'était franchement pas le moment de le faire péter. Ensuite elle s'était relevée puis avait tendu sa main à Uriel pour l'aider à faire de même. Elle était en mauvaise état la guerrière, et ce n'était pas pour lui montrer sa faiblesse qu'elle faisait ça, mais simplement pour lui éviter des douleurs inutiles. De toute manière, la Skjeran avait sûrement dû remarquer que Lyra n'était pas du genre à se penser supérieur ou hostile avec les grounders, elle était même tout le contraire. Puis la brunette était un cœur pur et généralement, sa bonté se ressentait assez simplement.

- Je vais vous laisser vous reposer, vous en avez besoin après tous ces périples. J'irai prendre des nouvelles de votre amie si vous voulez, comme ça je pourrais vous en dire un peu plus sur son état.

made by guerlain for bazzart


HRP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS d'un terrien en détresse - ft Uriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Quel peuple terrien pour arda?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Ouest :: Clan des Prairies :: Kalawen-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: