AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 you stayed ▬ Lexa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2030
avatar
100
100
MessageSujet: you stayed ▬ Lexa   Dim 11 Sep - 10:39

Clarke était plongé depuis tellement d’heures maintenant. Était-ce quinze ? Était-ce vingt ? Elle ne pouvait le dire. Tout ce qu’elle sentait, c’était la fatigue presque matérialisée dans ses os, la guerre presque incrustée dans ses veines. Pourtant, celle-ci était terminée. Les bruits du combat, sur le champ de bataille, s’étaient tus depuis bien longtemps maintenant. Ca ne voulait pas dire que tous étaient saufs, ça ne voulait pas dire que tout était fini. Chez les soigneurs, notamment, ça n’avait été que le début d’un nouveau contre-la-montre que Clarke avait appris à gérer du mieux possible. Elle avait soigné, sans compter, traitant les blessés urgents, observant les blessés dans les yeux, quand ceux-ci ne pouvaient être sauvés. Clarke avait appris, elle s’était endurcie, depuis sa première bataille. Elle savait, oui, qu’elle ne pouvait pas faire preuve de clémence dans ce genre de moment. Que les secondes comptaient et qu’elle ne pouvait pas se tenir responsable pour les deux âmes qu’elle avait perdues, alors qu’elle tentait de les soigner. Beaucoup plus étaient morts durant la journée et elle ne doutait pas que l’odeur de la mort planerait pendant de nombreux jours, sur les terres aux alentours de Kalawen.

Finalement, tombant presque de sommeil, elle avait été conduite par un autre soigneur qui s’était reposé plus tôt, lui disant qu’elle avait le droit à un break. Il ne semblait plus y avoir de danger dans l’immédiat et tous avaient besoin d’une pause, d’une nuit de sommeil – ou de ce qu’il restait de cette nuit. Fidèle à elle-même, Clarke ne s’était pas rendue dans la chambre du commandant, ignorant si Lexa serait là (elle avait entraperçu sa niron quelques heures auparavant, qui était occupée à être soignée par Dunlaith. Tous ce qu’elles avaient échangé, c’était un regard, car c’était tout ce que Clarke s’était autorisé à faire, occupée à sauver la vie de Eija). Surtout, elle voulait être facilement sur les lieux, s’il fallait une intervention d’urgence en tout moment. De ce qu’elle avait compris, certains barbares utilisaient du poison sur leurs armes et celui-ci pouvait laisser des séquelles. Alors, oui, elle préférait être proche, au cas où.

Dans cette optique, elle le fit savoir à l’un des soigneurs, avant de se retirer dans une des tentes à proximité. Ce n’était qu’un lieu de stockage et elle se posa sur un sac. Elle s’enroula dans une cape qui trainait par-là, déposée par un pressé, certainement. Et ce fut suffisant pour qu’elle s’endorme en quelques secondes, recroquevillée dans cette position qui, pour elle, était parfaitement confortable.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2162
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Lun 12 Sep - 18:57

« Tu as bien agis fille. Elle serait fière de toi. » La voix rauque et chargée d’épices de Dunlaïth résonnait encore dans l’esprit de Lexa. Et alors que la guérisseuse en chef des trikru avait enfin fini de lui recoudre la nuque, elle s’était levée, la remerciant, la voix chargée d’emotion, et elle était partie vaquer à ses occupations. Il y’avait eu des messages à envoyer, il y’avait eu des chefs de clans à voir – Feyn et Skoll n’avaient pas de blessures graves, et Neith avait été une patiente assez peu agréable pour la jeune soigneuse des prairies qui s’était occupée d’elle, heureusement qu’elle était belle, c’était ce que Lexa avait entendu a un moment, puis elle avait concentré son esprit sur autre chose - et des choses à gérer. Alors blessée ou pas blessée, Lexa s’était relevée, avait donné des ordres, avait executé les actions qu’elle devait faire, et ce n’est qu’une fois seule, loin de tout, qu’elle s’était permit de sourire aux mots que Dunlaïth avait gravés dans sa tête.

Il y’avait autre chose à faire maintenant, et ses pas l’amenerent à nouveau vers les installations des soigneurs. Kalawen puait la mort, et il y’avait tant à nettoyer à bruler, à éradiquer avant qu’ils ne puissent passer à autre chose, mais la lune était haute dans le ciel désormais, et Lexa s’approchait des malades avec une assiette de viande séchée. Attrapant un des soigneurs elle lui intima l’ordre d’aller la porter à la vieille guérisseuse et de l’obliger à dormir un peu, puis elle s’enquerit d’autre chose. La réponse vint, guère surprenant, et c’est avec un léger sourire sur le coin de ses lèvres, discret, fugace, que Lexa s’approcha d’une tente non gardée où s’entreposaient des sacs, des malles et des caisses. Enfin elle la vit, et enfin elle relâcha le soupir qu’elle avait retenu, cette respiration qu’elle avait gardé malgré elle, cette crainte qu’elle n’avait pas voulu s’avouer. Elle n’avait pas vraiment posé de questions sur la survie de Clarke plus tot, parce qu’elle n’avait pas voulu que son cœur prenne le pas sur son esprit, elle n’avait pas voulu que la tristesse se prenne d’elle. Et elle avait entendu bien sur que les soigneurs avaient été attaqués. Elle avait su bien sur qu’il y’avait eu des morts – elle se chargerait d’envoyer un message au Nord pour contacter Jasper - mais elle s’était dit aussi, que si Clarke était morte, quelqu’un le lui aurait dit. Directement ?

Soit. Elle était soulagée, et c’est avec un sourire plus franc sur les lèvres, qu’elle se rapprocha de la forme allongée, s’asseyant sur une caisse en attendant son réveil. Elle attendrait, autant qu’il faudrait. Elle attendrait, et elle serait la, immuable, au réveil de son aimée.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2030
avatar
100
100
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Mar 13 Sep - 13:49

Elle l’entendit Clarke, le mouvement au loin. Ils venaient de passer la journée à faire la guerre, bien entendu qu’elle ne dormirait pas sur ses deux oreilles paisiblement. Mais elle ne bougea pas, ses sens se tendant juste légèrement, prêt à sauter sur le côté, si une attaque se présentait. Il n’y eut rien de plus, que le bruit des pas qui s’approchaient calmement, à un rythme qui lui était familier. Puis, le son s’arrêta et elle sombra encore un peu dans le sommeil. Avant de sortir de son sommeil, quelques minutes plus tard, relevant sa tête de ses bras, ouvrant un œil, puis l’autre, pour trouver la figure de Lexa. Il y eut un mince sourire sur ses lèvres, avant qu’elle n’échappe un « hei » empreint de sommeil et de fatigue. Elle ne bougea pas, pas tout de suite, se contentant d’étudier la figure de sa niron dans la pénombre de cette tente. Elle était en un seul morceau, elle le savait. Clarke avait rencontré Dunlaith après qu’elle eut soigné le commander et suite à un regard inquiet de la part de la skaikru, la vieille soigneuse l’avait rassurée en quelques mots. Mais elle préférait largement avoir Lexa devant elle, à portée de main, que de simples propos qui ne la rassuraient qu’à moitié.

Clarke, alors, bougea légèrement, se décalant un peu, ouvrant la cape dans laquelle elle s’était confortablement installée, invitant Lexa à la rejoindre sans un mot. La fille du Ciel n’avait nullement l’intention de se rendre jusque dans les quartiers du commandant, incapable de déterminer si ses jambes la porteraient jusque-là. Et puis, elle avait tout ce dont elle avait besoin ici. « On m’a rapporté que Heda a terrassé le démon de l’ouest. » Il y eut un semblant de rire, alors qu’elle imaginait un véritable démon se dresser contre Lexa. Malgré sa carrure bien différente des montagnes de muscles qui composaient le trigedakru, la brune restait une combattante mortelle. Combien de barbare avait-elle abattu aujourd’hui ?... Clarke ne voulait pas le savoir. Elle ne fêterait pas de manière morbide le nombre de victimes qui s’additionnaient. Le plus important, c’étaient les vivants. Et les morts… eh bien. Elle ne voulait pas y penser maintenant, elle était trop fatiguée pour se perdre dans les méandres des remords qui venaient inévitablement, après une bataille de cette envergure.

Alors, quand Lexa vint se poser à ses côtés, Clarke appuya sa tête sur l’épaule de son amante, poussa un soupir d’aise. Et elle laissa courir ses doigts sur la jambe de sa niron, ces doigts qui étaient encore plein de ces odeurs d’herbe et de sang, qui semblait ne pas vouloir s’en aller. Finalement, c’était une bonne représentation de ce qu’elle était, non ?

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2162
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Mar 13 Sep - 22:07

« hei » Clarke était a moitié réveillée maintenant, et le cœur de Lexa manqua quelques battements. C’était stupide, c’était pathétique et tellement émotif, mais sa niron avait réussi à occuper dans sa vie une place qu’elle aurait cru ne jamais plus remplir. Clarke était beaucoup pour elle, et offrait à son corps et son cœur des élans qu’elle n’aurait pas du se permettre, qu’elle n’aurait pas cru se permettre. « Hei. » Et puis il y’eut un geste, Clarke bougea quelque peu et l’invita à la rejoindre sur sa couche de forturne qui n’en était meme pas une, alors le commandeur vint s’asseoir aux cotés de la blonde du ciel, lui offrant son épaule, s’imbriquant dans la cape, et offrant sa chaleur et sa présence autant qu’elle le pouvait. Il y’avait un silence qui restait entre elles, brisé par les mouvements de la cape, et du sol, brisé par les bruits que le vent faisait à l’exterieur même de la tente. Il y’avait un silence, et il ne dura pas. « On m’a rapporté que Heda a terrassé le démon de l’ouest. » Elle aurait pu rire Lexa, de cette formulation, si le sujet n’avait pas été aussi sérieux, et elle se contenta pendant quelques fractions de ce temps qui continuait de couler, de hocher la tête en silence, les yeux fixés sur l’ouverture de la tente.

« C’est vrai. » Et c’était froid et tendre à la fois. C’était sérieux, dans les lèvres de Lexa. Elle avait terassé ce Goliath de l’Ouest, et avait mit fin à cette bataille qui n’avait plus rien eu de rangé. Elle avait mit fin à tout ça, et elle avait été une fois de plus le héros de cette histoire. Un bien sombre héros comme toujours, un héros qui ne se considérait pas comme tel. « Je n’ai fais que mon devoir. Eradiquer la tête ennemi pour permettre à notre peuple de prendre la main sur une bataille qui n’était pas courrue d’avance. » Et il y’avait cette fougue dans son regard, cette flamme qu’elle avait à chaque fois qu’elle protégeait son peuple. C’était ainsi oui. Elle avait fait ce qu’elle devait faire, et elle n’avait pas cette neccessité de s’en vanter. Elle serait remerciée, comme il était de coutume. Mais le plus grand remerciement était dans les yeux de ceux qui n’étaient pas mort.

La tête de Clarke rejoint son épaule, et doucement Lexa alla chercher la main qui courait sur sa jambe et entrelaça leurs doigts. « Comment vas tu Clarke ? » C’était plus que cette simple question qui semblait si basique. Lexa savait, ce qui était arrivé dans la tente des soigneurs, elle savait aussi que c’était une guerre comme Clarke n’en avait probablement jamais vu. Et elle voulait savoir, l’état de sa niron.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2030
avatar
100
100
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Mer 14 Sep - 14:53

Clarke avait connu le plus grand luxe que ce monde pouvait offrir, mais présentement, enrouglée dans cette cape de fortune, appuyée sur Lexa, elle n’avait besoin de rien d’autre. Il y avait le poids de la journée qui tiraillait ses os, la fatigue qui embrumait encore son esprit, lui qui avait été baigné dans l’adrénaline pendant de si longues heures. Mais surtout, il y avait Lexa, que Clarke pouvait enfin toucher, sentir, aimer. Il y avait ce nœud, cette inquiétude, qui se relâchait enfin, dans un espace de son estomac. Elle avait confiance en sa niron, en ses capacités, sa force. Mais surtout, la fille du Ciel savait que la terre était cruelle et que, qu’importe la préparation, les impossibles pouvaient toujours se dresser devant eux. Il aurait suffit d’un peu de malchance, ou simplement de fatalité, pour que tout s’arrête. Ca n’avait pas été le cas, et le monde continuait d’avancer, l’hiver de s’étendre, les blessés de souffrir. Ils étaient en vie, c’était le plus important. En vie, pour pouvoir profiter de l’autre. Et Clarke, ici, ne demandait rien de plus, vraiment.

Il y eut le sérieux habituel de Lexa qui s’éleva, et les lèvres de Clarke s’étirèrent en un premier sourire de la journée. Elle garda les yeux fermées, mais sentait le moindre mouvement de son amante, refermant ses doigts sur ceux de la brune. Elle reconnaissait la légère tension et la rigidité qu’elle avait appris à aimer chez la Fille Sage. « Toujours aussi modeste. » Répondit Clarke. La mort du chef des barbares avait certainement précipité la fin de la bataille. Le maillon s’était brisé et les forces avaient été décimées. Clarke avait ordonné que les barbares qui s’étaient infiltrés soient exécutés, sans aucune once d’hésitation. Ce n’était pas une question de vengeance, c’était de la prudence. Eviter qu’ils ne fassent d’autres morts dans leur fuite. « Comment vas-tu Clarke ? » Il y eut un long soupir, qui fut la seule réponse pendant un bref moment. « Je suis fatiguée. » C’était vrai, et si ça restait vague, c’était le sommet de l’iceberg. Elle était fatiguée de ces morts, de ces batailles, de ces pertes. « Je sais bien qu’il n’y a jamais de sécurité… mais j’aurais pensé que les soigneurs auraient été épargnés. » Elle ne voulait pas dire le nom, car elle revoyait ces yeux noirs et cette gentillesse qui les avaient sauvés. Clarke n’avait même pas eu le temps de la pleurer… elle ne savait même pas si elle allait le faire.

Elle frotta un peu sa tête contre l’épaule de Lexa, réajustant un coin de la cape, pour ne pas laisser le froid de la nuit s’emparer de son corps. « Il y a eu des pertes conséquentes de ton côté ? Eija a été empalée, mais elle va bien maintenant. » C’étaient ses victoires personnelles contre la mort. Elle n’était pas attachée au garde-du-corps, mais elle s’en serait voulu que l’archère ne s’en remette pas. Oui, c’était déjà ça…

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2162
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Jeu 15 Sep - 13:03

« Toujours aussi modeste. » C’était une plaisanterie probablement, du moins c’était ainsi que Lexa voulait le prendre. Elle ne pensait pas que ça soit une critique, et elle était trop épuisée pour sur-analyser tout ce que sa niron pouvait lui dire. Elles étaient en vie. Elle n’avait fait que son devoir, et maintenant la guerre était gagnée. Il restait bien entendu des conversations à avoir – elle appréhendait celles qu’elle allait devoir tenir avec certaines chefs de clans qui exigeaient de récupérer les prisonniers - et d’autres affaires à régler. Mais ce soir, ce soir alors que les blessés étaient encore soignés, que la lune veillait sur une plaine tachée de sang, elle pouvait trouver une semblance de repos. Avec Clarke. Alors elle ne reagit pas. Elle serra la main bien sur, elle offrit cette tendresse dont elle aussi voulait profiter, mais à ce sujet elle ne rajouta rien.

Au lieu de ça elle s’inquieta de l’etat de santé de son amie – qui n’était pas que ça. Au lieu de ça, elle brisa le silence avec une platitude qui ne l’était pas vraiment. « Je suis fatiguée. » C’était las probablement, et bien que ça soit vague, c’était un sentiment qui faisait écho à celui de Lexa. La fatigue était physique tout autant que mentale. « J’aurais pensé que les soigneurs auraient été épargnés. » Elle ferma les yeux quelques instants Lexa. Elle ne pouvait rien dire qui enlèverait la boule dans le cœur de sa niron. C’était ainsi. Les guerres arrachaient la vie à des personnes qui ne le méritaient pas vraiment. Elle serra alors un peu plus son bras autour des épaules fatiguée de la médecin. « Si elles étaient honorables, les guerres ne seraient plus des guerres. » Ses yeux se plissèrent quelques petits instants, et elle reprit, de sa voix éraillée, qui témoignait d’un semblant de fatigue. « Je suis navrée de ce qui est arrivé. » Ce n’était pas sa faute. Ce n’était que la faute des barbares, et des skaikru qui auraient du assurer la protection des soigneurs et qui ne l’avaient pas fait. C’était ainsi. Et les fautifs seraient punis. Mais Clarke semblait porter en elle la douleur de la perte de la fille de la montagne, et Lexa ne savait pas comment l’apaiser. Elle garda le silence.

Clarke bougea un peu plus, et posa une question qui fit froncer les sourcils de la commandante. « Il y’a toujours des pertes. Que je ne les connaisse pas directement, ou qu’ils ne soient pas des membres de ma garde ne rend pas leur mort moindre. » et ses yeux se plantèrent sur les morceaux de bois qui tenaient la tenture. « Mais les morts sont partis maintenant. Je te remercie, pour Eija. Je sais que tu t’es occupée d’elle. » Sa mâchoire se serra un peu, et si son regard s’adoucit ce ne fut que l’epsace de quelques instants. « Je remercie nos dieux que tu sois en vie. » Et elle remercierait Teksas aussi.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
2030
avatar
100
100
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Ven 16 Sep - 6:20

La présence de Lexa était tout autour d’elle, ses bras fort se refermant sur Clarke pour la garde dans une étreinte qui se voulait sécurisant. Et si son corps réagissait plus que naturellement à la présence de sa niron, son esprit lui, n’arrivait pas à oublier les évènements de la journée. Il y eut une parole de vérité, mais elle n’allégea en rien le poids que ressentait sur son cœur. « Je suis navrée de ce qui est arrivé. » Elle hocha un peu la tête, Clarke, toujours posée sur l’épaule de Lexa. Le nom n’avait pas été prononcé, comme si celui-ci rendrait tout encore plus réel. Finalement, elle les sentit, la minces brulures des larmes qui menaçaient de tomber et avant qu’elles ne puissent rouler sur ses joues, Clarke les essuya dans un mouvement habitué. « Je ne sais pas comment l’annoncer à Jasper. » Ni à son père, ni à ceux de la montagne. Certains s’étaient clairement marqué contre le départ de Maya. Mais se rendre jusque Kalawen avait dû être une manière de se racheter pour tout ce que Mont Weather avait fait. Est-ce que le prix était acceptable, une vie pour le repentir de tout un peuple ? Clarke n’y croyait pas. Et comme elle ne pouvait s’empêcher d’envisager les évènements à venir, elle s’interrogea sur ce que la montagne allait faire. Allait-elle leur en tenir rigueur, de la mort de Maya ? Ah.

Clarke serra un peu plus la main de Lexa et elle aurait voulu disparaitre ici, dans les bras de son amante… ce n’était pas possible et elle regretta presque de s’être réveillée. Le sommeil lui aurait épargné pour quelques heures encore ces doutes. Comme quoi, Clarke ne s’habituerait jamais à la douleur de la disparition d’un être proche. « […]ne rend pas leur mort moindre. » C’était vrai, aussi. Elle regrettait, vraiment, la mort des tous ceux du Trigedakru qui s’étaient battus pour protéger Kalawen, et dans une vision plus large des choses, la coalition. Mais il y avait une distance qui s’était installée en son sein. C’était la guerre, c’était la vie sur terre. Il fallait se concentrer sur ceux qui avaient survécus. C’était ainsi. Il y eut un remerciement pour Eija et elle acquiesça faiblement. Elle aurait voulu faire une blague, échapper un commentaire sur le fait qu’il fallait bien des personnes pour protéger Lexa. Mais le cœur n’y était pas. « Tu n’as pas à me remercier. J’ai fait ce qu’il fallait faire. » Elle était meilleure pour sauver les personnes qu’à les tuer. Ou tout du moins, elle préférait qu’il en soit ainsi.  

« Je remercie nos dieux que tu sois en vie. » Il y eut un mince sourire fatigué sur ses lèvres, que Lexa ne vit surement pas. Clarke étira ses jambes, les faisant s’échapper de la chaleur protectrice de la cape, appuyant ses pieds sur la caisse qui était en face. « Les dieux n’ont rien à voir avec ça. » Elle avait arrêté d’y croire, il y a longtemps. « Mais je les remercie aussi que tu me sois revenue. » Elle aurait remercié toutes les forces du mondes, celles qui existaient et celles qui n’existaient pas, pour que Lexa lui soit revenue saine et sauve.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.

On devient ce que l'on mange

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2162
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   Lun 19 Sep - 2:52

Il y’avait cette douceur en Lexa quand elle s’occupait de Clarke. Et si la skaikru voulait pleurer Lexa serait désemparée mais lui offrirait son epaule, et tout son être, autant qu’elle en avait besoin. Parce qu’elle était la pour elle, et que si elle connaissait bien les affres de la guerre, ce n’était pas forcement le cas de la skaikru. De sa Skaikru. « Je ne sais pas comment l’annoncer à Jasper. » Et Lexa ne connaissait pas la femme qui était morte, pas vraiment, juste son nom, le fait qu’elle soit quelqu’un de la montagne.  Mais elle connaissait un peu Jasper. Pas autant que Clarke bien sur, mais le jeune garçon lui avait fait une très bonne impression malgré ce que l’on aurait pu penser, et elle se doutait qu’il serait triste. Ça ne serait pas facile, les skaikru ne connaissaient pas les guerres de ce type, et n’appréhendaient pas les morts comme les terriens pouvaient le faire. «  Nous pouvons envoyer un messager dans les terres Skjeran. »  Parce que c’était ce qu’il faudrait peut être faire, pour éviter qu’il ne l’apprenne par du bouche à oreille, ou quelque chose comme ça. «  Et peut être le faire revenir. »  Ca ne serait pas assez rapide pour qu’il assiste à l’incineration du corps, mais il pourrait alors venir la pleurer en paix. Si jamais il devait pleurer. Lexa ne savait pas comment réagissaient les gens. Elle était forte face à la mort, mais pas tout le monde avait la force dont elle disposait.

Sa main fut serrée et Lexa serra un peu plus. Il y’avait cette conversation sur ce qui était parti. Il y’avait toujours ce vieux refrain des morts qui n’étaient plus, de ce que faisaient les vivants. Et Lexa bien entendu, remercia sa niron pour ce qu’elle avait fait pour Eija. «  Mais je te remercie néanmoins. »  Eija comptait pour elle, elle n’aurait pas apprécié que sa garde du corps décède pendant une bataille, loin d’elle, comme ça. Elle méritait mieux que mourir aux mains de ces barbares sans ame.  Elle n’épilogua pas néanmoins. Accabler Clarke de remerciements n’était probablement pas la meilleure chose à faire, et elle même n’aimait pas se perdre dans ce chemin la. Elle remercia d’autres personnes, les déités qui géraient à ce monde de la survie de Clarke. «  Les dieux n’ont rien à voir avec ça. »  C’était les vieilles discussions sur les croyances, sur ce qui était, et ce qui n’existait pas. Et Lexa sourit presque dans l’obscurité. « Mais je les remercie aussi que tu me sois revenue. »   Et Lexa hocha la tête, silencieuse un temps. «  J’ai fais ce que j’avais à faire. Si mon corps avait péri, mon esprit te serais revenu. Rien n’aurait pu m’en empecher. »  Et c’était maladroit mais presque pathétique de romantisme. C’était vrai aussi. Toute cette notion autour de l’esprit du commandeur. De sa réincarnation. Lexa serra d’avantage la main qui était dans la sienne.

«  Il reste encore tant à faire, avant que nous rentrions. »  Mais ce n’était pas le sujet pour ce soir. Plus tard peut être ? Il faudrait parler de la crémation des morts, du banquet, du sort des derniers barbares.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you stayed ▬ Lexa   

Revenir en haut Aller en bas
 
you stayed ▬ Lexa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a du bon dans ce monde, et il faut se battre pour y arriver ✘Lexa
» dying to feel again ▬ Lexa
» i came here so you'd come for me ▬ Lexa
» a revolution lies inside {lexa+jasper+xaan}
» Stay with the commander ▬ Lexa [Flash Back]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Ouest :: Clan des Prairies :: Kalawen-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: