AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 curtis | we're on top of the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: curtis | we're on top of the world   Lun 6 Juin - 20:01

Abby savait. C’était quelque chose à quoi Lexa ne s’était pas forcement attendu, et ce n’était assurement pas ce dont elle se serait imaginée parler avec la chancelière quand elle avait preparé sa visite au Camps Jaha.  Elle ne comprenait d’ailleurs toujours pas que les Archéens aient donnés à ce camps le nom de l’homme que tant semblaient haïr. C’était ainsi, elle poserait la question à Clarke si elle avait l’occasion, et elle regrettait presque de ne pas la lui avoir posée la nuit passée. Mais la nuit avait été riche en événements, et … elles avaient été moins discrètes que prévues. Le rose aurait pu lui remonter aux oreilles en pensant à la conversation qu’elle venait d’avoir avec Abby Griffin. Non. Autant ne pas penser à ça.  Sha. Elle secoua la tête, reprit toute la contenance qu’elle pouvait avoir - c’est à dire beaucoup - et elle durcit sa machoire en sortant du complexe de métal.  

L’extérieur était toujours une salvation, et alors que le soleil devait indiquer la mi journée, elle regarda d’un oeil agueri les chevaux, les hommes qui s’agitaient. Il y’avait Teksas oui avec qui elle avait pu s’entretenir dans la matinée, et Uriel et Eija semblaient occupées à d’autres taches. Elle pouvait aussi apercevoir les quelques terriens qu’elle avait amenée avec elle vaquer a diverses occupations. Mais nulle part elle ne pouvait apercevoir la masse de cheveux blonds qu’elle cherchait.  Ses yeux néanmoins se posèrent sur une silhouette qui bien que différente etait toute aussi interessante. Différemment oui. Différemment. Mais le sourire se glissa sur le visage de Lexa dont les yeux s’illuminèrent un peu tandis qu’elle se rapprochait.

La femme était grande, et brune, et elle avait son age. Et si elle n’avait plus cette chaleur dans le regard qu’elle avait pu avoir jadis, elle était pour Lexa toujours, une source telle de réconfort qu’elle s’était sentie attirée vers elle malgré le trouble qui l’habitait !    « Curtis! »   Et sans plus attendre, elle se dirigea vers son amie la plus ancienne - la plus proche aussi - et reprit la parole, essayant de masquer le trouble eventuel qui aurait pu la prendre quelques instants plus tot.  « Comment vas tu ? »  Quelques secondes de silence, elle reprit cependant.  « Aurais tu appercu Clarke ? »  Aprés tout, sa maitre espionne devait bien avoir des yeux partout non ?

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Lun 6 Juin - 20:44

Comme à son habitude, Curtis observait. C'était sa fonction, son rôle, sa vie, tout ce pour quoi elle était faite. Absolument rien ne lui échappait, rien ni personne. Encore moins Clarke, qu'elle aperçut de loin, facilement reconnaissable grâce à ses cheveux blonds et sa démarche assurée et précipitée, la plupart du temps. Curtis plissa les yeux, l'observant de loin se déplacer. Vraiment, elle se demandait comment une skaikru avait pu ainsi toucher en plein coeur sa Heda. Bon, l'espionne devait bien reconnaître qu'une certaine force de caractère habitait la jeune leader, et qu'elle n'était pas excessivement moche à regarder. Mais ceci dit, pour toucher Lexa, il fallait le faire, surtout après ce qu'il s'était passé avec Costia, et avec toutes les tâches qui lui incombait depuis qu'elle était devenu Commander.

Néanmoins, Curtis gardait ses réflexions pour elle, et se contentait de garder un oeil sur toutes les personnes s'approchant de près ou de loin de sa Heda, Clarke y compris. D'un naturel méfiant, il ne suffisait pas que la blonde partage la chambre de son Commander pour qu'elle lui accorde toute sa confiance. Cette confiance, elle ne la donnerait plus jamais à qui que ce soit d'ailleurs. Seule Lexa avait le privilège d'en profiter, et pas seulement parce que c'était sa Heda. Non, Lexa était sa plus proche amie, alliée et lui avait permis de se reconstruire quand elle était alors brisée, quand la vie ne semblait plus avoir de sens. Mais les terriens se relevaient toujours, peu importe la chute qu'ils subissaient, et c'était ce qu'elle avait fait, en bonne grounder, fière et puissante à sa manière.

L'espionne fut tirée de ses pensées par un son de voix familier qui somma son nom. Un sourire imperceptible apparut sur ses lèvres tandis qu'une brune de son âge vint à sa rencontre. Répondant sur le même ton, elle la salua d'un hochement de tête : "Lexa. Heda." Parfois Curtis hésitait, ne sachant comme l'appeler. La plupart du temps, en privé du moins, elle l'appelait Lexa. En public, plutôt Heda. Et d'autre fois, elle cherchait juste à l'embêter en l'appelant par son titre. Une de ses rares taquineries d'ailleurs. Reprenant un air sérieux, elle fit un geste vague de la main, ignorant la première question de Lexa pour mieux répondre à la deuxième : "Je l'ai aperçut il y a quelques minutes. Elle filait par là."

Curtis désignait la direction par laquelle elle avait vu Clarke se diriger quand elle se retourna vers sa Heda, pour mieux observer les traits tendus et soucieux de cette dernière.
"Quelque chose ne va pas Heda ? Tu sembles... avoir l'esprit occupé."
Rien n'échappait à Curtis, encore moins les différentes expressions que pouvait afficher Lexa sans s'en rendre compte, et ce malgré toute la contenance qu'elle essayait d'afficher. Après tout, elle n'était pas sa plus ancienne amie pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Mar 7 Juin - 19:13

« Lexa. Heda. » La succession des deux termes suffit à faire apparaitre aux lèvres de Lexa un sourire léger. Venir parler à Curtis était souvent le meilleur choix qu’elle puisse faire, tant la simple présence de son amie lui rechauffait le cœur et lui faisait garder les pieds sur Terre. Elle leva la main, de ce geste caracteristique qu’elle faisait quand elle voulait le silence. « Lexa suffira, mon amie. » Et il y’avait cette petite lueur amusée dans le regard du commandeur, qui connaissait bien la manie qu’avait Curtis de l’appeler par son titre. Trop souvent. Même quand elles étaient seules. Et ne l’étaient elles pas ? Seules au milieu de la foule peut être, sans personne qui s’interessait à elles sur le moment venu. Oh bien sur, elle sentait des regards sur leurs formes, comment ne pas en sentir ? Ca n’avait aucune importance.

Lexa eut la réponse à sa question. Clarke n’était pas loin, elle hocha la tête, s’appretant à remercier Curtis, quand celle-ci remarqua peut être quelque chose en elle. « Sha. C’est ce que l’on gagne a être amie avec une maitre espionne je suppose. » Et vraiment, c’était étonnant cette perspicacité qu’avait sa plus vieille amie en ce qui concernait tout ce que Lexa pouvait dire ou en l’occurrence ne pas dire. C’était étonnant, et parfois ça aurait pu lui jouer des tours, parce que Lexa n’était plus cette enfant qui offrait des sourires à tout va. Elle n’était plus cette enfant qui s’extasiait de tout, et lire en elle était plus compliqué. Depuis Azgeda, depuis Costia. Elle chassa cette pensée de la tête, et elle laissa une ombre planer dans son regard, avant de se ressaisir.

Ce n’était pas tant maintenant qu’elle soit face a un dilemme, parler ou ne pas parler, se confier ou ne pas se confier. D’autant plus que Curtis connaissait déjà ce qu’elle supposait être un secret, ce que Clarke et elle avaient voulu secret. Curtis le savait oui, Eija et Uriel le savait, Galaad le savait aussi, et maintenant Abby Griffin le savait, et une enfant le suspectait. Pour le coup, c’était des plus cocasses, et elle aurait pu en rire si son humeur avait été plus légere. Elle offrit un regard à sa maitre espionne, et puis la décision fut prise. Il n’en fallu pas beaucoup de toute façon. « Il se pourrait que je vienne de discuter avec le chancelier des relations que je suis succeptible d’entretenir avec sa fille. » Elle avait cherché comment le dire autrement. Elle avait cherché comment elle pourrait trouver une meilleure manière de le formuler. Mais finalement c’était la, et elle se doutait bien que Curtis n’allait pas tarder à imaginer la scene entre la chanceliere et elle. Et vraiment, elle aurait pu en rire, si ça ne l’avait pas aussi heurtée. « Je crains qu’elle n’apprécie pas trop. »

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Mar 14 Juin - 15:56

Curtis afficha un léger sourire lorsque Lexa lui conseilla de l'appeler par son nom, et non son titre. Elle s'attendait à cette réponse, et elle hocha la tête en signe d'assentiment, sans rien ajouter de plus. Lexa ce sera donc. Après tout, en ce moment même, personne d'autre n'était là pour les déranger, pour écouter leur conversation. Du moins en apparence. Toujours alerte, Curtis préférait rester sur ses gardes. Elle n'était pas spécialement à l'aise au camp Jaha et ne faisait pas confiance au Skaikru. Une attaque envers sa Heda pouvait vite avoir lieu.

Curtis tourna légèrement la tête vers Lexa, observant son visage aux traits familiers et en l'instant soucieux. Elle pouvait ressentir son soulagement lorsqu'elle avait pu lui indiquer où se trouvait Clarke, mais ce soulagement était vite passé. L'espionne cependant n'appuyait pas trop son regard. Elle était bien trop avisée et experte pour oser montrer l'objet de sa surveillance. Elle regardait de toute part autour d'elle, son sérieux ne quittant pas ses traits quelque peu fatigué. Elle ne put retenir un mince sourire face à la remarque de son amie et y répondit sur le même ton, légèrement taquin : "Je suppose que oui. Mais tu as choisi de porter ce lourd fardeau, je n'y peux rien !"

Curtis se tut donc, et attendit patiemment que Lexa se confie à elle. Pas la peine de la forcer, elle ne connaissait que trop bien son amie. Elle préféra donc jeter des coups d'oeil autour d'elle, observant ces étranges gens venus du ciel vaquer à leur occupation. Quelque chose en Curtis la titillait à ce propos. Ces skaipeople avaient une volonté de survivre détonnante, elle devait le reconnaître. Au moins, Clarke, la femme qui faisait battre le coeur de sa Heda, avait su diriger un peuple d'une façon des plus originales. Mais elle les avait amené à survivre, envers et contre tout. L'espionne fut tirée de ses pensées lorsque Lexa croisa son regard, et elle sut à l'instant qu'elle allait enfin dire ce qui la tracassait. Enfin... Mais les paroles qui suivirent, ça non, elle ne les avaient pas vu venir. Se tournant cette fois-ci complètement vers son Commander, elle écarquilla les yeux. Curtis prit le temps d'emmagasiner les informations, avant de passer sa main devant sa bouche. "Tu..." Curtis n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle éclata de rire. Un rire bref, mais un de ses rares rires, que seule Lexa pouvait lui soutirer, de toute évidence. Mais elle se calma rapidement en constatant que son humeur n'était pas partagée par sa commandante.

Soufflant un peu, l'espionne se reprit et masqua de nouveau ses émotions, comme à son habitude, et fit un rapide rapport de la situation. "Si je comprends bien, la chancelière sait que Clarke passe ses nuits à tes côtés, c'est celà ?" Curtis disait les choses sans préavis, mais sans porter un jugement non plus. Faisant face à Lexa, l'espionne plissa les yeux et tenta de comprendre. "Elle n'apprécie pas c'est ça ? Q'est-ce qui dérange ? Ta position de Heda la met mal à l'aise ?" Curtis aurait pu la fusiller de questions, tant cette situation l'intriguait. Elle-même s'était toujours demandé comment les deux leaders avaient pu développer pareil sentiment. Mais elle ne forcerait jamais son Commander à répondre à ses questions. Aussi le lui montra t-elle en lui adressant une légère pression sur l'épaule, avant de se retourner à nouveau et d'observer les alentours, laissant libre choix à Lexa de lui répondre ou de rebondir sur un autre sujet.


Dernière édition par Curtis le Sam 18 Juin - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Jeu 16 Juin - 10:06

HRP:
 


C’était plus fort qu’elle peut être, elle avait beau être ce commandeur sérieux et determiné, il y’avai des personnes avec qui elle appréciait – en leur unique compagnie, quand ils n’étaient pas entourés d’autres curieux – d’être simplement Lexa. Curtis en faisait partie, Dunlaïth en faisait partie, et bien entendu désormais Clarke en faisait partie aussi. C’était comme si avec ces rares êtres humains, Lexa se donnait l’autorisation de l’être. Et humaine, peut être qu’elle avait bien besoin de l’être parfois, notamment en des moments comme ça. Et elle avoua. Elle avoua naturellement ce qu’elle avait sur le cœur, en se renfrognant comme si elle était grognon – elle l’était, forcement qu’elle l’était, mais avant toute chose, elle était contrariée - comme si elle était soudainement très timide aussi. Ça ne dura pas longtemps. Curtis accepta l’information et se fendit d’un bref éclat de rire, qui réchauffa le cœur du commandeur. Elle eut un sourire oui, très léger, un peu distant. Parce qu’autant appréciait elle de voir sa plus proche amie, se fendre d’un rire qui faisait du bien, et diable qu’il faisait du bien cet éclat de rire, si elle n’avait pas été le commandeur, Lexa aurait été prête à se ridiculiser plus souvent pour que Curtis puisse retrouver sa joie d’antan, autant elle n’appréciait pas la situation. Et comment aurait elle pu l’apprécier oui ? C’était une situation pathétique, dans la quelle elle s’était mise toute seule. Elle n’avait jamais imaginé se faire sermonner pour ses choix sentimentaux. Par Titus oui. Pour le bien du peuple, et toutes ces choses la. Mais pas par la mère de sa niron, qui … Tsssk. Elle secoua la tête. Crispa un peu plus sa mâchoire. « Je suis heureuse de voir que mes infortunes te font rire. » Mais son ton n’était pas réprobateur, il n’était pas non plus sévère. Curtis saisirait la nuance de douceur qui se cachait derrière les mots.

Elle reprit son sérieux, et Lexa croisa les bras devant elle. « Tu comprends bien oui. » Et éventuellement, peut être que les oreilles de Lexa commençaient à chauffer, peut être qu’elle se sentait plus rose qu’elle n’aurait du l’être en temps normal. Ce n’était pas une conversation qu’elle se serait imaginée avoir. Mais il en était ainsi. Et si elle ne pouvait pas se confier à Curtis, a qui aurait elle pu le faire ? Elle ne savait déjà pas comment elle allait pouvoir amener la conversation avec Clarke. « Sha. » Elle leva la main, non pas pour faire taire son amie, mais pour faire un geste qui signifiait qu’elle ne savait pas trop comment répondre. Et elle prit sa respiration quelques instants, poussant un soupir de soulagement quand son épaule fut pressée. « Je suppose que ma position de Heda ne lui convient pas spécialement, de même que ce qu’il pourrait advenir de l’alliance si Clarke et moi venions à ne plus être un item. » Et c’était peut être ce qui blessait le plus dans tout ça. Comment quelqu’un pouvait il imaginer qu’elle ferait passer ses sentiments avant son peuple ? Comment … ? Tsssk. Elle secoua la tête un peu.

« Enfin, je suppose qu’elle finira par accepter. Il n’y’a rien qu’elle puisse faire de toute manière. Et vu qu’elle a accepté que les skaikru nous apportent leur aide pour la guerre à venir à l’Ouest, nous n’allons pas rester ici plus longtemps que nécessaire. » Son visage s’adoucit un peu. « As tu parlé avec des skaikru ? »

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Sam 18 Juin - 14:16

Si la situation quelque peu inconvenante de sa Heda avait de quoi faire sourire et rire l'espionne, il était évident que Lexa n'en avait pas le coeur à rire non plus. Elle semblait tiraillée, entre la drôlerie de la situation et probablement la discussion houleuse qui avait du émerger entre la chancelière et le commander. Curtis se demandait bien de quelle façon avait eu lieu cette conversation, et aurait même aimé y assister. C'était presque dommage qu'elle ait choisit de surveiller les autres skaikrus, elle semblait avoir loupé un sacré évènement. Les traits de Lexa étaient soucieux et concernés, et l'espionne se sentit presque coupable d'avoir rit de la situation. Néanmoins rassurée par l'infime touche de douceur dans les propos de sa Heda, Curtis haussa les épaules et lui adressa un discret regard avant de répondre :
"Pardon mon amie. Mais je dois reconnaître que je ne m'attendais pas à une telle révélation."

Une question triturait l'esprit de l'espionne. Comment la chancelière avait-elle eu vent des relations que Lexa entretenait avec Clarke ? Bon, certes, toutes les deux étaient souvent ensembles et ce n'était un secret pour personne. Toutes les deux se rejoignaient la nuit, échangeait des messes basses, et plus encore. Mais si Curtis savait tout ça, de son côté du moins, c'était tout simplement parce qu'elle passait la majeure partie de son temps aux côtés de son Commander, qu'elle ne laisserait tomber pour rien au monde. Alors qu'est-ce qui les avait trahi auprès d'Abby ? Cette question lui brûlait les lèvres, mais Curtis craignait que ce ne soit encore plus embarrassant pour sa Heda et elle ne souhaitait pas la mettre mal à l'aise. Aussi décida-t-elle d'enquête de son côté et se focalisa sur les explications que lui transmettaient son amie suite à ses précédentes demandes d'informations complémentaires sur la situation. Hochant la tête pour dire qu'elle écoutait alors qu'elle ne faisait plus face à sa Heda, Curtis réfléchit à ce qu'elle lui disait. La position de Heda de son amie pouvait peut-être déranger la chancelière. Après tout, de par son rang, Lexa devrait toujours faire passer son peuple avant ses sentiments, donc avant Clarke. Peut-être que ce n'était pas facile à admettre, mais tel était le cas. La chancelière devait sûrement réprouver cette relation et probablement ne pas avoir confiance en Lexa. Mais Curtis savait que son amie aimait véritablement Clarke et qu'elle s'efforcerait de faire de son mieux au maximum, comme toujours. Tournant la tête en biais vers son Commander, Curtis prit enfin la parole :

"Je vois. Cela met la chancelière dans une situation inconfortable. Elle doit craindre que tu ne laisses tomber Clarke pour ton peuple, certainement. Mais elle ne voit pas encore à quel point vous vous aimez toutes les deux, elle finira par l'accepter."

Curtis avait murmuré cette dernière phrase, son regard emplit d'une infinie douceur tandis qu'elle constatait par une phrase simple la puissance de l'amour qui unissait les deux femmes. D'une certaine façon, elle admirait ce côté de leur relation, même si elle n'avait pas à penser quoi que ce soit. De l'autre, même si elle n'avait pas à porter de jugement sur cette relation, elle se jurerait de tuer Clarke si jamais elle faisait du mal à sa Heda, mais ça, c'était un pan de ses pensées qu'il ne faudrait probablement pas dévoiler.

Curtis secoua la tête et fit la moue lorsque Lexa changea de sujet de conversation. Restant un moment silencieuse, elle finit par lâcher un petit soupir avant de montrer le camp d'un geste large de la main et de se retourner vers sa Heda.

" Non. Que suis-je censée leur dire de toute façon ? Mon devoir consiste à te protéger. Je ne les connais pas, je ne leur fais pas assez confiance pour me manifester auprès de ces gens."

Elle s'interrompit, avant d'ajouter d'une voix chuchotée, dénuée de sentiment : " Et puis... c'est moi la première qui ai tenté de tuer l'un des leurs. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Lun 20 Juin - 9:58

Curtis s’excusa. Et si le moment avait été different, Lexa se serait probablement contentée de lever la main, en lui signifiant qu’elle en riait aussi. Mais sur l’heure, ce n’était pas seulement de ses histoires d’amour qu’il était question c’était quelque chose de plus vaste, et de bien plus important. C’était la relation qu’elle entretenait avec Clarke oui, mais c’était aussi la remise en question de ce qui était sa dévotion à son clan, à son peuple. C’était ce qui la faisait, et qu’Abby Griffin voulait remettre en question. c’était le doute qui venait l’assaillir, c’était les réflexions qu’elle pouvait imaginer dans sa tête, et la perspective d’un futur qui ne serait jamais rose. C’était ainsi. C’était le trouble maintenant, et la conscience qu’Abby savait. Elle n’arrivait pas à se le figurer, et elle regrettait de ne pas savoir mentir, de ne pas avoir su cacher cette vérité qui lui avait brulé les lèvres et le coeur. C’était ainsi.  Elle ne fuit pas tout de suite le regard de Curtis, et haussa les épaules.

 « Je ne m’y attendais pas vraiment non plus. »   Mais ça c’était fait, elle ne pouvait le changer maintenant. Maintenant il fallait qu’elle prévoit la suite, qu’elle discute avec Clarke d’officialiser tout cela ou non. Elles pourraient couper l’herbe sous le pied des suspicions d’Abby en officialisant ce qui les liait l’une à l’autre. S’aimer en plein jour était moins suspect que s’aimer dans le secret peut être. Et Lexa même si elle avait cette réticence a tracer sur le dos de Clarke une cible énorme pour ses ennemis, savait qu’il fallait parfois prendre des risques pour faire la bonne chose. Elle lui en parlerait. Elle en parlerait à Titus quand ils rentreraient à Polis, si ils avaient le temps. - Il ne fallait pas oublier dans tout ça, qu’il y’avait les barbares venus de l’Ouest qui venaient semer un vent de mort. Il ne fallait pas oublier leurs peuples, et jamais non, jamais elle ne les oublierait.  

Elle parla néanmoins, parce que parler à Curtis lui avait toujours fait du bien, parce qu’elle avait ce besoin de s’exprimer peut être. Elle parla. Parce que c’était ainsi, et les mots de sa brune amie, la rassurèrent un peu. Il y’avait de la douceur. Il y’avait l’acceptation. Le regard de Lexa brilla quelque peu, empli d’une douceur sans fin.  « Sha, je te remercie mon amie. Mais je crains que ses doutes soient d’avantages basés sur la peur que si Clarke et moi n’étions plus un item, l’alliance périclite. »   Et c’était frustrant peut être, que les gens puissent penser que l’alliance ne tenait que sur leurs épaules de jeunes filles amoureuses. C’était humiliant en un sens, que quelqu’un puisse s’imaginer une telle chose. Dégradant pour Lexa.  Elle fronça les sourcils. Secoua un peu la tête.  Et elle changea de sujet. Ce n’était pas une fuite en soi, mais peut être que c’en était un peu une. Peut être qu’elle avait juste ce besoin de se concentrer sur autre chose.  Et quoi de mieux que se concentrer sur les skaikrus qui les entouraient ?

Curtis garda le silence, perplexe peut être, et Lexa regarda ses mouvements avec attention.  « D’autres gardes n’ont pas hésité à faire connaissance, d’autres, et d’autres terriens ont même fait plus que ça. »  Elle avait appercu la seconde de Neith qui avait semble t’il batifolé avec la petite fille aux cheveux coloriés - elle avait été perplexe en voyant ça, imaginant déjà la réaction brutale que la Keryonsi pourrait avoir, avec moins de patience qu’elle -  « Mais je comprends. »  Elle fronca les sourcils à ce que Curtis murmura aprés ça.  « Ils ne le savent pas. C’était une époque de guerre, ils ont tués les notres aussi, mais l’alliance est la désormais. Nous devons nous faire confiance les uns aux autres. Ne le penses tu pas ? »  Et pourtant elle le savait Lexa, la confiance ne se gagnait pas si facilement. Ce n’était pas parce qu’elle faisait confiance à Clarke, qu’elle faisait confiance à l’entiereté de Camps Jaha. Mais ça, elle le garderait pour elle.  « Tu devrais profiter. Nous n’aurons pas de moment de repos dans les jours à venir. »

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Mar 28 Juin - 18:17

Curtis était soucieuse pour son amie. Lexa semblait vraiment touchée par ce qui avait été dit par la chancelière, semblait blessée par les mots qui avaient du être échangés et les pensées à peine dissimulées. L'espionne aurait bien voulu remédier à ce qui la contrariait, mais elle ne voyait pas comment. A dire vrai, elle se mettait difficilement à la place de son amie. Il y avait des lustres que Curtis n'avait connu de relation amoureuse, et cela ne semblait pas prêt de lui arriver. Les marques laissées par Galath et ses tortionnaires sur son corps ne cessaient de lui rappeler qui elle était devenue, la haine et la méfiance qui l'habitait à tout va désormais. La seule personne la comprenant était Lexa, mais à l'heure actuelle c'était sa Heda qui avait besoin de réconfort, d'être écoutée.

Et Curtis écoutait bien. Elle pouvait mettre du temps à comprendre ce qui se tramait vraiment derrière les reproches de Madame Griffin, mais elle finissait par comprendre. Les Skaikrus étaient un mystère pour l'espionne de toute façon, tout comme leur façon d'être, de penser, d'agir. Savoir que quelque part la chancelière avait pu blesser son amie la mettait en rogne. Il suffisait qu'elle le lui demande, et Curtis la tuerait sur le champ pour avoir osé parler ainsi à sa Heda et l'avoir contrarié. Mais la maitre-espionne se doutait que tuer la mère de la bien-aimée de son Commander était une très mauvaise idée. Aussi ne montrait-elle absolument rien de son ressenti, indifférente, voire froide en apparence, comme à son habitude. Elle avait envie de tenir la main de Lexa, en un signe de soutien, mais faire trop preuves d'affection envers sa Heda était une mauvaise idée. La jeune femme n'oubliait pas qu'elles étaient en public, et que des ennemis pouvaient regorger de n'importe où. Elle fit la moue, en réponse à ce que lui expliquait sa Heda et secoua la tête. L'alliance... N'y avait-il donc que ça qui comptait pour la maternelle de Clarke kom Skaikru ? N'était-ce que ça qui inquiétait le fait que Lexa et Clarke soient ensembles ? Cela sonnait comme faux aux oreilles de Curtis, comme une mauvaise blague. Elle n'aurait pas cru que l'alliance comptait à ce point pour la chancelière, elle aurait cru que sa fille l'inquiétait plus que ce côté administratif. Voila qui obligerait Curtis à surveiller un peu mieux ces Skaikrus.

D'une voix douce, mais ferme, l'espionne s'exprima :
" Souhaites-tu que je parle à la chancelière, Lexa ? Que je la rassure ? Nous savons toutes deux que l'alliance ne repose pas que sur vos sentiments amoureux. Cela me semblait évident pour tout le monde. Tu es notre Heda, ton peuple passe avant tout."

C'était un fait qu'énonçait là la Trikru. Elle avait toute confiance en sa Heda, en ses décisions, en cette alliance qu'elle avait bâti. Et ça allait marcher, il n'y avait pas à douter. Pour le bien du peuple, des Trikru, Skaikru, ça allait et devait marcher. La chancelière ferait mieux de s'en rendre compte et de laisser aller la relation entre sa fille et Lexa. Peut-être Clarke Griffin devrait aller parler à sa mère. C'était ce que les gens du ciel faisait entre eux, ils discutaient énormément. Clarke était doué en diplomatie. N'était-elle pas la véritable leader de son peuple au bout du compte ?
Curtis fut tentée d'en parler à son Commander, mais elle se dit que ce n'était pas à elle de dire comment était Clarke à son amie. Elle devait le savoir mieux que personne, et les deux femmes en parleraient sûrement entre elles.

L'espionne finit par froncer les sourcils. Faire connaissance avec les Skaikru... Et avec qui donc ? Mise à part Clarke, et encore parce que c'était nécessaire, Curtis ne se voyait pas aller discuter avec un autre membre de ce peuple étrange, inconnu à ses yeux. Elle s'en méfiait trop pour ça. Et quand bien même, vers qui pourrait-elle se tourner ? Elle, la garde de la commander, elle sentait les regards posés sur elle. Elle ne se sentait pas apprécié de ce peuple, et ce sentiment était partagé, largement réciproque même. Soupirant, Curtis croisa les bras :

" Déjà que parler me semble difficile, alors aller plus loin avec un Skaikru..."

La confiance... Non elle ne leur ferait pas confiance. D'ailleurs, Curtis pouvait lire dans le regard de Lexa qu'elle-même se méfiait toujours des Skaikru, peut-être pas de tous, mais Curtis le savait bien. Et même si son acte avait été effectué en temps de guerre, si cela venait à s'apprendre, elle doutait d'être bien vu auprès des Skaikru. Néanmoins, l'espionne plia sous les paroles de sa Heda. Elle voyait bien que son amie voulait qu'elle tente au moins de faire connaissance ne serait-ce qu'avec une seule personne. Elle ferait l'effort, mais il n'y aura jamais rien que des paroles vides, à son sens.

" Sha, Heda. Qu'il en soit-ainsi. Ne me manque plus qu'à trouver ma cible, et je ferais sa connaissance. "

Curtis avait fait exprès de parler de cela comme si c'était une mission, aussi bien par sérieux que pour taquiner Lexa qui espérait la voir redevenir comme avant. Mais ça n'arrivera pas, sans doute pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Sam 2 Juil - 11:16

   
HRP:
 

   Le soucis Griffin-mère demeurerait un soucis jusqu’à la soirée, jusqu’à ce que Lexa ne parle finalement à Clarke et que les deux jeunes femmes mettent les choses au clair à ce sujet. Non, ça n’arriverait pas encore, et si Curtis n’avait pas été la, Lexa aurait probablement été faire des tours dans sa tente avec l’air maussade d’un lion à qui l’on aurait enlevé tous ses jouets. Quelque chose dans le genre du moins. Soit, Lexa était contrariée, mais en parler à celle qui s’apparentait le plus à une meilleure amie, la calmait un tant soit peu. Ce n’était pas l’idéal, mais c’était déjà beaucoup. Et Curtis ne courrait pas après elle en lui psalmodiant que l’amour était une faiblesse, alors c’était un point positif également. Elle imaginait cette même conversation avec Anya quelques années plus tot, et l’image de son mentor n’attendant pas la suite et allant menacer Abby de son épée, fut suffisante aussi pour la faire sourire.  Voila. Peut être que ça allait déjà mieux, mais alors qu’elle s’exprimait à nouveau, elle  choqua peut être Curtis, qui reprit d’une voix ferme, lui demandant si elle désirait que Curtis en parle à la chanceliere. Tu es notre Heda, ton peuple passe avant tout.  et c’était tellement vrai, et c’était doux en fait, ça remettait un peu Lexa sur ses deux pieds, et elle voyait d’avantage le cap oui. Elle était Heda. Et si elle avait fait passer son peuple avant le reste  à chaque moment de sa vie, ça ne changerait pas maintenant. « Mochof. »  Elle effleura le bras de Curtis du plat de sa main, dans une gestuelle limitée mais qui voulait dire beaucoup.  Oui, elle la remerciait d’être la, de la comprendre, d’être son soutien comme finalement elle aurait toujours du l’être.

   Et peut être qu’elle changea de sujet, pour ne pas y passer trop de temps sur ce sujet epineux. Et peut être qu’elle dévia oui, mais le sujet finalement restait toujours le même, les Skaikru. Les skaikru avec qui il finirait par être necessaire de parler et d’echanger. Lexa y croyait vraiment à cette alliance, à cette façon dont leurs peuples finiraient par ses fusionner. Pas tout a fait comme elle l’imaginait peut être, mais ils finiraient par se lier les uns aux autres, suivant peut être sans le savoir leur exemple à Clarke et elle-même. Oui, tout finirait par aller bien, c’était ce vers quoi tendait Lexa, et c’était un sujet auquel elle pourrait penser une fois la bataille contre les barbares terminés.

   Elle sourit néanmoins, d’un leger froncement des lèvres, aux mots de Curtis.  Elle était peut être démotivée d’avance, sa maitre espionne, mais c’était quelque chose que Lexa ne pouvait que comprendre. Quand on ne faisait confiance a personne il était probablement plus dur de faire confiance à d’anciens enemis. Pourtant c’était ainsi. Il fallait aller de l’avant, et si Lexa avait accepté les Azgeda dans SA coalition, elle pouvait esperer que d’autres suivent son exemple, que Curtis le suive aussi. Pas qu’elle pardonne non, le pardon n’arriverait jamais, mais qu’elle aille en avant, qu’elle tende une main pour connaitre la nouveauté.  Il y’eut un rictus, et le commandeur se permit quelque chose qu’elle ne se serait permit avec personne d’autre. «  Parfois aller plus loin avec eux n’est pas si déplaisant. »  et ce serait bien la seule allusion qu’elle ferait à sa relation avec Clarke. Assurement.

   Finalement elle insista un peu, et cette fois la réaction de Curtis, la fit se fendre d’un sourire plus flagrant. Oh elle le pretendrait offusqué mais Curtis savait très bien que  ça n’était pas le cas.   «  Sha. Alors considere ça comme ta nouvelle mission. J’attendrais un rapport complet sur ta prise de connaissance avec un skaikru lambda. »  Et la mission était donnée finalement ? En voila une bonne chose ! Si il fallait prendre les choses ainsi, ça ne derangeait pas Lexa, c’était amusant un peu.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Jeu 7 Juil - 0:31

Tout avait été dit, le sujet était désormais clos. Curtis savait très bien que pour le moment, Lexa ne reviendrait pas sur ce souci que représentait la chancelière. L'espionne avait rappelé avec douceur le rôle de Lexa envers son peuple, et cela semblait l'avoir calmé, ou, tout du moins, rassurée peut-être ce qu'elle avait besoin après peu importe ce qui avait été dit par Madame Griffin. La Trikru songea que Clarke Griffin aurait à faire ce soir aux côtés de sa bien-aimée, car Curtis n'était pas dupe et elle se doutait bien que son amie ne serait que véritablement libérée du poids de cette histoire qu'une fois en avoir parlé avec l'élue de son coeur. Et elle pouvait le comprendre, en un sens, tant ce souci ne les concernait qu'elles deux et était personnel. Alors Curtis hocha la tête quand Lexa la remercia, fermant les yeux le temps que dura la pression sur son épaule, puis les rouvrant et les rivant à ceux de Lexa, en signe de soutien infaillible et continu. Parce qu'elle serait toujours auprès de sa Heda, Curtis.

Oui toujours, même si celle-ci lui imposait, en quelque sorte, une mission qu'elle prendrait à coeur mais qu'elle n'apprécierait pas des masses. En un sens, elle comprenait pourquoi son amie insistait à ce qu'elle fasse connaissance avec un Skaikru. A l'heure actuelle, on ne pouvait plus éviter les Skaikru et ils faisaient parti de la coalition. Il était évident qu'un jour où l'autre Curtis devrait avoir affaire à eux, qu'elle ait transpercé de sa lance un des leurs ou non.

Alors oui, Curtis savait qu'elle devrait faire un effort, qu'elle devrait pousser cet effort. Après tout, Lexa n'avait-elle pas accepté la nation d'Azgeda au sein de la coalition, alors même qu'Azgeda était la raison de la mort de Costia ? Et même elle, ne devait-elle pas faire avec et cohabiter avec ces gens qu'elle détestait, après avoir passé des mois à être torturée et brutalisée ? Pinçant des lèvres, Curtis laissa Lexa la convaincre de s'engager dans cette mission. Et elle ne put s'empêcher de laisser un sourire apparaître sur son visage à la légère allusion des activités nocturnes auxquelles se prêtaient Lexa et Clarke. La maitre espionne préférait ne pas s'imaginer les deux femmes ensembles, mais elle ne doutait pas un seul instant que Lexa disait vrai. Elle croisa les bras, amusée et rétorqua sur le même ton murmuré et légèrement moqueur :

" J'imagine bien, Heda. Je l'espère pour vous deux même."

Elle laissa le sourire perdurer sur ses lèvres avant de reprendre contenance. Curtis était loin de connaître ce bonheur, et ne pensait pas le connaître un jour... encore moins avec un Skaikru. Cela dit, Curtis se recula légèrement et inclina la tête, presque cérémonieusement, acceptant cette mission qu'elle avait elle-même énoncée. Elle n'avait pas la moindre idée de qui serait sa cible, mais Curtis trouverait bien. Il le fallait.

"Qu'il en soit ainsi. Je te ferais part de l'avancée de ma mission au moindre progrès de mon côté."

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Alycia Debnam-Carey
Bravoure :
2074
avatar
Grounder ; Heda
Grounder ; Heda
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Ven 8 Juil - 13:20

Elle n’avait pu réprimer cette légère allusion aux activités qu’elle pouvait avoir avec Clarke. Parce qu’elle savait que Curtis n’en parlerait à personne, et n’aurait jamais de pensées désagréables à ce sujet. Parce qu’aussi éventuellement elle demeurait une jeune femme qui avait parfois envie de parler à son amie pour avoir un semblant de normalité, et parce que Clarke était probablement une des plus belles choses qui lui était arrivée. Alors oui, elle aimait en parler, l’evoquer, d’une manière aussi légère que ça. Non, bien sur, elle n’en parlerait jamais directement, jamais trop, et jamais avec des mots qui reveleraient tant de choses. L’allusion fut simple. La réaction de Curtis la satisfit. Et Lexa se relexa d’avantage. « Je te remercie. » Et elle savait que Curtis ferait beaucoup de choses pour protéger cette relation que les deux leader avaient tissés. C’était suffisant pour faire son bonheur actuel.

Autre chose était suffisant, le simple fait que Curtis accepte de tester de rencontrer des skaikru et de discuter avec eux. C’était plaisant pour Lexa de se savoir écoutée. C’était agréable pour elle de savoir que sa maitre espionne allait tenter quelque chose. Quelque chose de different oui ? Alors oui, le prendre comme une mission était une bonne chose, et le commandeur hocha la tête. Satisfaite.

« Sha. J’espère être tenue au courant assez fréquemment oui. »

Et c’était finalement une dose de légèreté dans toutes les graves choses qui se passaient en ce moment. Et c’était un moment qui faisait du bien à Lexa. Elle se sentait coupable, toujours, par rapport à Curtis. Elle se sentait coupable qu’elle ait été envoyée en Azgeda, coupable de ne pas l’avoir rappelée auprès d’elle quand elle était devenue commandeur. Elle se sentait coupable, mais soulagée aussi qu’ils soient arrivés à temps, que la coalition ait été acceptée avant que la jeune femme ne soit exécutée. Mais elles avaient déjà parlés de ça, elles auraient d’autre moment pour le faire à nouveau. Elle secoua la tête un peu, pour chasser ces pensées, et se refocaliser sur le présent. Regardant avec curiosité une sikru dans le lointain qui suivait la fille aux cheveux bleus qui avait traité son peuple de psychopathes la veille, elle ne put s’empecher de se demander si elle devait intervenir, si il y’avait un problème. Enfin, en tout cas, elle espérait clairement que ça ne soit pas cette femme que Curtis choisisse pour ses expérimentations ,ses rencontres. Non. Il y’avait tellement d’autres skaikru. Soit. Elle reprit plus doucement.

« Dois-je te laisser désormais dans ta quète d’un skaikru à rencontrer ? » Ou bien peut être Curtis avait elle d’autres choses à lui dire ? Lexa en tout cas n’était jamais contre passer quelques temps avec elle.

_________________
life is more than just surviving
If my soul could revive from my carnal remains what does it matter to me. If it all fades to black i I’m born once again then no-one really is free

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Bridget Regan
Bravoure :
357
avatar
Grounder ; Trikru
Grounder ; Trikru
MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   Mer 20 Juil - 0:03

Bien qu'elle ne souriait plus en apparence, intérieurement Curtis était toujours quelque peu amusée par l'allusion de sa Heda. Certes, il était évident que Clarke et Lexa ne passent pas leur temps à discuter de plans de batailles ou des événements à venir. Au vu du temps qu'elles passaient ensemble, heureusement même qu'elle ne faisait pas que ça. Mais voir sa Heda le reconnaître devant elle était un fait nouveau. Un fait nouveau et amusant. Et Curtis était contente de voir que Lexa se confiait à elle, même sur une phrase aussi infime que celle-ci. Cela montrait à quel point toutes deux restaient proches, étaient amies, une relation qui dépassait le simple entendement de Commander/Terrien Obéissant.

Curtis inclina légèrement quand Lexa la remercia mais ne rebondit pas sur le sujet. Il n'y avait rien à redire dessus.
Au contraire, elles se concentrèrent sur l'objectif de la nouvelle "mission" de Curtis, à savoir contacter un Skaikru. Elle ne doutait pas un seul instant que sa Commander lui demande des rapports fréquents. Ne serait-ce que pour s'assurer que l'espionne fasse bien l'effort de parler à un skaikru. Et quand bien même ce serait pour taquiner Curtis, elle prendrait sa Heda au sérieux et viendrait d'elle-même lui présenter l'avancée de sa mission...

Mais trêve de plaisanterie. Sur cette note de légèreté, Curtis sentait l'importance de la demande de sa Heda et ferait tout pour la contenter. Il ne manquerait plus qu'à trouver sa proie.
Les seuls Skaikru qu'elle connaissait plus ou moins étaient Clarke Griffin et l'adolescent au nom de Jasper. Hors de question de s'adresser à Clarke, Curtis songeait qu'elle devait être hors d'atteinte pour cette mission, et puis ce serait céder à la facilité. Et ce n'était pas ce que souhaitait la maître espionne. Quant à Jasper... Il était sa victime. Curtis doutait que ce soit une bonne idée que de partir à la recherche du garçon qu'elle avait transpercé. Même s'il n'était pas au courant de la chose, si ça venait à se savoir il pourrait y avoir la création d'un nouveau conflit. Et en ces temps durs, avec ce que devait traverser sa Heda, Curtis ne permettrait pas qu'un nouvel événement vienne perturber son esprit et ses plans.

Se courbant légèrement, Curtis croisa le regard de Lexa en un demi-sourire avant de se retourner. La Trikru adorait passer du temps avec son amie, mais elle ne pouvait ainsi la garder près d'elle plus longtemps que nécessaire. Le devoir appelait le Commander, et il n'était pas sûr pour elle de rester dehors, aux côtés d'une maitre-espionne. Elle se méfiait de tout.

" Heda... J'adorerais passer des heures ainsi à te parler, mais je parie que quelqu'un d'autre t'attend encore plus impatiemment. De mon côté, je vais observer les environs et repérer ma future proie."


Curtis savait de toute façon que Lexa mourrait autant d'envie de retrouver Clarke que cette dernière de retrouver sa bien-aimée, du moins le pensait-elle. Aussi n'allait-elle pas s'interposer et partir de ce pas commencer sa nouvelle mission. La jeune femme lança un dernier regard à son amie, lui pressant le coude dans un geste imperceptible avant de s'éloigner.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: curtis | we're on top of the world   

Revenir en haut Aller en bas
 
curtis | we're on top of the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Camp Jaha-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: