AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Mar 24 Mai - 19:32

« Comment souhaitez vous que je vous regarde ? »  Il y’eut une lueur un peu amusée dans le regard fatigué de Neiht. Il y’eut comme la lumière d’un jeu, qui ne s’échappa pourtant pas. «  Je te le dirais, le jour où tu me regardera ainsi. »   Et elle n’y croyait pas trop Neith. Elle ne voulait pas imaginer des choses qui ne viendraient peut être pas. Et meme si elle espérait un jour y voir du désir, elle ne le forcerait jamais. Non, en fait elle ne savait meme pas si elle  le voulait.  Si ça n’était pas qu’un beau défi pour une nuit de sexe et la fuite du désir après ça. Peut être. Certainement. Ça se passait toujours ainsi non ? Une fois que l’objet du désir était possédé, une fois que le défi était accompli. Tout ne servait plus  à rien. Tout était vain ? Non. Peut être pas. Pas toujours.  Elle se concentra sur le sujet présent, sur le bateau, sur le Kraken, sa fierté, sa vie.  L’une de ses fiertés.  Et Echo semblait bien le visiter un jour, ce qui fit sourire la Keryonsi. Largement. D’un grand sourire toujours un peu amusé – quand ne l’était il pas ? (hors en combat bien sur)-   devant l’arrogance dont semblait faire preuve Echo. «  Nous verrons. »  

Et elles verraient oui. Mais pour le moment elles voyaient surtout leurs cicatrices réciproques. C’était amusant. Un peu une comparaison d’actes de guerres mais en différents. Et Neith ne pouvait pas s’empêcher de caresser à nouveau cette plaie due à la torture. Et Neith ne pouvait pas s’empecher de laisser glisser ses doigts délicats sur la marque en forme de croix. Elle pouvait être gênante peut être. Un rien intrusive ? Elle ne s’en formalisa pas. Si elle gênait Echo, Echo la repousserait.  Mais non, Echo lui dit simplement que le froid était horrible, d’avantage que le reste. La Keryonsi hocha la tête. Puis sa main quitta la cuisse d’Echo, il y’eut un compliment plus ou moins voilé, et elle attrapa la main de l’Azgeda pour la guider jusqu’au trait qu’elle portait sous et sur l’œil gauche. C’était simple vraiment, un coup de couteau qu’elle avait reçu en combattant contre un barbare jeune et blond dont le sang était si sale qu’elle l’aurait presque cru noir. C’était simple vraiment. Mais elle en était fière quand meme, alors elle la montrait, et elle réprima le sourire qui menaça de poindre alors qu’Echo la touchait. Peut être avait elle forcée le geste, mais il était toujours agréable d’avoir une main si forte sur son visage. Elle… mordit sa propre lèvre, et elle joua d’avantage des mots que disait la guerrière. « Heureusement qu’elle est peu voyante. J’aurais risquée d’être captivée. »  Ses yeux luirent un peu. Joueurs à nouveau. – ils ne s’arretaient que rarement de l’être -   «  Sha. Ça ne me dérangerait pas. »  De la captiver.

Cependant, elle n’en disait pas plus. Elle n’en faisait pas plus, et elle ne montrait pas la suite, sous peine de choquer Echo à la vue de son si splendide corps. Guerriere, qui ne comprenait définitivement pas tout ce que Neith voulait dire. «  Je ne parlais pas des cicatrices. Elles sont bien soignées. »  Elle arqua un sourcil. «  Je supposais que la vue de mon corps dénudé ne soit pas à ta convenance. » Voilà tout.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Mer 25 Mai - 17:25

«  Je te le dirais, le jour où tu me regardera ainsi. » Echo ne comprenait décidément rien. Elle voyait Neith comme une sorte d'amie et non pas comme une reine alors... Où était le problème ? La fille des glaces était confuse mais n'ajouta rien. Peut être que dans le fond elle le savait mais elle ne souhaitait pas se l'avouer. Non. C'était absurde. Impossible aussi. De toute façon, la reine Sikru l'informerait lorsque ce regard arriverait. -Si il arrivait bien un jour puisqu'Echo ne savait même pas de quoi Neith parlait.- Enfin, ce sujet se glaça et passa au Kraken, le bateau de Neith. Et suite aux paroles presques arrogantes de l'Orstienne, Neith eut un sourire amusée. «  Nous verrons. »  Vraiment ? Parce qu'Echo était bien déterminée à aller dans ce bateau. Surprendre Neith serait amusant n'est-ce pas ? Surtout que l'Azgeda était bonne escaladeuse. Et peut être que son sourire montrait clairement qu'elle avait une idée derrière la tête.  «  Nous verrons oui. »  

Elles n'y étaient pas. Pour l'instant, elles analysaient plutôt leurs cicatrices. Quelque chose de bien passionnant. Du moins, Echo trouvait ça vraiment prenant. C'était intéressant de voir des cicatrices. La guerrière aimait ça en tout cas. Puis, elle en apprenait encore sur Neith. Donc elle ne pouvait qu'aimer. D'autant plus que la Sikru avait une belle cicatrice sous l’œil. Une marque qu'Echo n'avait jamais remarquée, n'étant pas très observatrice. L'avait-elle avant Orst ? C'était une bonne question. Lors de leur "retrouvaille", L'Azgeda avait remarquée le changement de coiffure -Si elle ne l'avait pas remarquée, ça aurait été inquiétant.- Echo poserait la question plus tard. Bien que ça ne soit pas une question forcément utile, mais certains petits détails pouvaient être intéressants. Enfin. Echo avait désormais l'une de ses mains sur cette cicatrice, qu'elle trouvait captivante bien que peu voyante. Étrangement, c'était Neith qui l'avait guidée jusque là. Peut être par peur qu'elle ne la trouve pas ? Probablement. Et Echo fit un commentaire, qu'elle regretta un peu. Elle n'était pas habituée à dire ce genre de choses. Elle s'était gênée toute seule à dire ça. Désormais, ce n'était plus la caresse sur sa cuisse qui la mettait mal à l'aise puisque Neith l'avait laissée de nouveau. Non, maintenant ce qui mettait mal à l'aise l'Azgeda, c'était ce que répondrait la Sikru à son commentaire. Et sans s'en rendre compte, Echo se mit à fixer la cicatrice qui débordait de l’œil et la caressa nerveusement.  «  Sha. Ça ne me dérangerait pas. » Clairement, la guerrière ne savait plus comment réagir. Elle était plus que perturbée aussi. Mais d'un certain côté, elle était rassurée que Neith n'ait pas dit autre chose.  «  Alors tant mieux. » Et Echo enleva finalement sa main pour la laisser tomber sur sa cuisse.

Puis, comme habituellement, Echo ne comprit pas la même chose que Neith lorsque la Sikru parla.  «  Je ne parlais pas des cicatrices. Elles sont bien soignées. » De quoi parlait-elle alors ? «  Je supposais que la vue de mon corps dénudé ne soit pas à ta convenance. » L'Azgeda comprit enfin et inconsciemment, elle eut un fou rire. Non pas qu'elle se moquait. Mais, bon, Echo était peut être gênée pour certaines choses. Mais elle n'était pas non plus une coincée, ayant peur de voir un corps nu. Ce n'était pas comme si elle n'en avait jamais vu. Et puis même si c'était le cas, qu'est-ce que ça ferait ? Absolument rien. La pudeur était bien une chose qu'Echo se fichait. Et puis si vraiment c'était quelque chose qui l'avait mit mal à l'aise, elle aurait fuit cette chambre à la minute où elle était entrée puisque la Sikru était à peine habillée. Alors peut être qu'Echo se moqua un peu de ce que Neith pensait d'elle. «  Parce qu'il n'est pas dénudé actuellement ? » C'était un peu une taquinerie. Car après tout, Echo avait finalement comprit ce que Neith avait voulu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Jeu 26 Mai - 14:46

Un jour Neith cesserait de lancer des provocations. Ce jour viendrait probablement dans de trés longues années, quand la Keryonsi serait fatiguée des batailles et des amusements divers. Ou peut être que ce jour ne viendrait jamais. Qui pouvait le savoir ? Pas Neith assurément. Mais soit, elle laissa passer les sujets, et décida de ne pas tendre d’avantage de perches à la guerrière d’Orst. Elle n’en avait que trop tendu dans la soirée, et en l’espace même de quelques heures. Ca serait suffisant oui. Non, au lieu de ça elles parlèrent du bateau, elles parlèrent des cicatrices, et si Neith profita de ce moment où elle captivait Echo, de ce moment où la main de l’Azgeda était sur sa joue, sous son œil, heurtant peut être avec doucement les marques du passé, elle ne fit finalement rien remarquer de plus non. Elle ne fit que répondre, amusée mais sérieuse à une remarque qui ne l’aurait que trop titillée si elle l’avait passé sous silence. Forcement, elle appréciait de captiver les gens. Forcement, elle appréciait qu’on la regarde. Elle se savait belle. Attirante. Et elle aimait parfois provoquer un regard de désir chez ses vis à vis. Elle savait néanmoins se tenir. Elle n’epilogua pas. Echo semblait géné c’était bien suffisant pour que Neith n’insiste pas d’avantage.

Mais voilà. Chaque moment avec Neith était un moment où venaient des phrases qu’elle pensait, et qui mettaient mal à l’aise peut être. Echo malgré elle en faisait les frais. Et tandis qu’elles parlaient de la suite des cicatrices, du reste du corps qu’elle pourrait dévoiler, Neith n’avait pu s’empecher d’exprimer son point de vue quant à la pudeur de la guerrière des glaces. Il y’eut un rire. Que Neith fut presque heureuse de causer, et elle arqua un sourcil, en fixant l’Azgeda, attendant que son éclat ne passe. « Parce qu’il n’est pas dénudé actuellement ? » Et l’impossible se produisit finalement, tandis que Neith se fendait d’un grand sourire. Amusé. Comblée presque. Il y’eut un rire aussi, bref et cristallin. Elle était heureuse. Heureuse que la jeune guerrière ait de la repartie. Heureuse que la guerrière ait comprit aussi ce qu’elle sous entendait. Mais Heureuse de la réaction qu’elle avait entrainé. « Sha. » reprit elle, toujours amusée, un sourire plein les lèvres, et les yeux mi clos. « Est ce la raison pour la quelle tu m’as recouvert de ta fourrure ? Pour palier à ma nudité ? » Il y’eut un clin d’œil, et Neith laissa tomber la fourrure le long de son corps avant de se tourner. « Et bien, libre à toi alors de regarder ce dos et les cicatrices qu’il porte. » Il y’en avait quelques unes, mais peu à vrai dire. Des marques bien sur, qui s’étaient effacées, une trace en forme de croix au niveau de l’omoplate, une flèche qui avait tenté de transpercer tout son corps. Et la, elle aurait pu faire tomber la deuxième bretelle de sa robe, pour dénuder complètement son dos, et révéler la cicatrice plus bas – une hache sur le flanc – et d’avantage son tatouage, - il était déjà bien visible - mais elle ne le fit pas, reprenant au contraire la parole calmement. « Mais je ne me dénuderais pas d’avantage. Mon corps nu est quelque chose qu’il faut mériter. » Elle laissa cependant les morceaux de son dos – vaste - bien visite à la jeune Orstienne.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Jeu 26 Mai - 20:17

Echo pourrait parler des heures avec Neith. Elle se sentait bien avec la reine Sikru. Et ça, depuis la première fois à Orst. La brune avait quelque chose qui détendait la mi-blonde. Quelque chose qui lui permettait de sympathiser, d'être affectueuse et parfois même de faire des plaisanteries. C'était des choses que la fille des glaces n'avait jamais connu auparavant. Neith la changeait. Elle lui permettait d'agir autre qu'une guerrière. Plutôt comme une femme simple, qui apprenait toujours plus, à chaque moments passé en sa présence. Et peut être qu'Echo se mit à sourire toute seule avec ces pensées. Après tout, pour une raison qu'elle ne comprenait pas, ceux qu'elle avait dit haïr lors de sa folie passagère, étaient ceux qui l'avait un peu sorti de son trou de glace. Et non, elle ne les haïssait pas. Au contraire, ils comptaient pour Echo. Si l'un d'eux devaient perdre la vie durant la prochaine bataille, l'Azgeda aurait du mal. Enfin. Ce n'était pas le moment et Echo avait besoin d'être concentrée de l'instant qui se déroulait devant elle.

Toujours sur son accoudoir et Neith à ses côtés, Echo eut un rire suite aux mots de la brune. C'était amusant de constater que la Sikru pensait qu'elle ne supporterait pas la vue d'un corps nu. C'était sûrement du au gêne fréquent de l'Ostienne. Mais réellement, la nudité ne lui faisait pas peur. Pourquoi le devrait-il ? Ce n'était rien de bien important. Puis Echo, que ce soit dans ces douches brûlantes ou ailleurs, en avait déjà vu. Peut être que les exemples étaient mal choisis. Et là, Neith montrait beaucoup de choses. Mais la vue qu'était offert à Echo ne a dérangeait pas plus que ça. Vu que ça ne représentait absolument rien. Elles se montraient juste leurs cicatrices. Et oui, Echo fit une taquinerie apportant un sourire aux lèvres de la femme des mers. Ainsi qu'un rire rapide. C'était beau. Echo aimait voir Neith sourire et rire. Elle semblait heureuse alors ça la rendait également heureuse.  « Est ce la raison pour la quelle tu m’as recouvert de ta fourrure ? Pour palier à ma nudité ? » La conseillère d'Heda réfléchit un instant. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait passé sa fourrure à Neith. A la base, Echo avait voulu que Neith la lui garde le temps qu'elle aille chercher la bouteille.  «  Je voulais juste faire une comparaison avec la fourrure de loup. Voir laquelle des deux fourrures vous va le mieux.  » La guerrière se surprit à trouver ce bon argument.

Et puis finalement, Neith se retourna, offrant à Echo, une belle partie de son dos, recouvert de quelques cicatrices et de ce beau tatouage de trident. Sur le moment, l'Azgeda était plus captivée par l'arme des mers que par les quelques cicatrices. Parce que franchement, le tatouage était vraiment très beau. Echo pourrait le regarder encore longtemps. Elle voulu laisser sa main parcourir cet endroit sauf que... Elle ne savait pas si Neith le prendrait bien. Après tout, ce n'étais pas comme si c'était une joue ou une épaule. Mais la tentation était là, trop puissante pour Echo. Alors elle s'abandonna et laissa sa main guerrière agir. La fille des glaces ne se connaissait pas avoir une telle douceur en elle. Mais elle appréciait, elle découvrait de nouvelles choses. « Je n'ai pas osé le dire plus tôt mais votre trident est magnifique. » Il l'était vraiment. Probablement qu'aucun des tatouages de l'Orstienne n'égalait cette encre qui reposait sur le dos de la Keryonsi. C'est alors que Neith reprit la parole. « Mais je ne me dénuderais pas d’avantage. Mon corps nu est quelque chose qu’il faut mériter. » Oh mais Echo ne souhaitait clairement pas ça. Elle se sentit culpabiliser un peu alors elle stoppa sa main. Enfin, elle bougea sa main vers la brettelle tombée de Neith afin de la remonter.  « De toute façon je ne souhaite pas en voir d'avantage. » Ce qu'elle avait vu avait suffit.  « Alors je suppose que je ne le mérite pas. » Elle ne voulait pas le mériter. Pourquoi le voudrait-elle ? C'était un peu étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Jeu 26 Mai - 21:51

Neith se sentait bien. Ce n’était pas une occurence trés rare, elle se sentait bien avec beaucoup de gens, Altaïr, Lexa, les dernieres personnes à qui elle avait parlé, et meme des inconnus, mais voila, elle se sentait bien, et la conversation avec Echo n’avait pas besoin d’être tendancieuse pour  lui plaire. Ainsi, elle appréciait encore plus celle ci quand elle plaisantait sur sa prétendue nudité et elle ne se genait pas pour plaisanter de même.  «  Je voulais juste faire une comparaison avec la fourrure de loup. Voir laquelle des deux fourrures vous va le mieux.   Il y’eut un clin d’oeil, la naissance encore d’un sourire amusé, et Neith fixa Echo quelques instants.  « Et alors ? Quel est ton verdict ? »  Elle se mordit un peu la lèvre, la Keryonsi, mimant l’attitude qu’aurait eu une enfant genée attendant un jugement peut être. Et meme si tout n’était que simulacre, meme si tout était theatral, elle s’amusait tout de même, et il y’avait un fond de sincerité dans sa curiosité.

Le moment passa. La nudité fut d’avantage effective quand laissant tomber la peau dans le bas de son dos Neith se retourna, revelant son trident et des cicatrices diverses. Echo pouvait voir maintenant. Des morceaux de ce qu’etait Neith, des morceaux de cette guerriere violente qu’elle était. Et la Keryonsi aurait pu en conter les histoires, mais au lieu de ça non, elle gardait le silence, un silence presque religieux. Et elle sentait le regard, brulant, qui devorait son dos. Et elle sentait presque la chaleur de l’envie que celui ci provoquait. Elle sourit, dans le vide devant elle, elle sourit au vide humain qui lui faisait face.  Et la main arriva, provoquant presque (totalement) un rosissement  sur les joues de la reine des mers. C’était etrange. Depuis combien de temps ne l’avait on pas touché ici ? Depuis combien de temps n’avait elle pas eu une simple tendresse ? Elle pouvait compter les jours, peut être les semaines. C’était avant de partir pour TonDC. C’était avant la guerre. Elle chassa ses pensées, et sourit à nouveau dans le vide, profitant de la caresse, et mordant les provocations sur ses levres.   «  votre trident est magnifique. » C’était un compliment, et elle hocha la tête. Elle était flattée bien sur. Comment aurait elle pu ne pas l’être ?    «  Sha. J’ai cru comprendre que ces armes te fascinaient. Et tu sembles incapable de t’empecher de les toucher, qu’elles soient physiques ou gravées sur mon corps. » Il y’eut quelques secondes.  «  Dans les deux cas, ça ne me dérange pas. »   Et elle continua quelques secondes de profiter.

Avant de reprendre la parole. Se mordant déja la langue de ce qu’elle avait dit, quand la main cessa ses errances sur son dos, pour revenir jusqu’a sa bretelle. C’était tendancieux. C’était trop offrir peut être un moyen de cesser le moment, ou de l’emmener plus loin. Peut être. C’était peut être trop. Echo reagit, differement de ce que Neith aurait pu esperer, mais de la manière dont elle s’y attendait finalement.   «  De toute façon je ne souhaite pas en voir d’avantage. »  Et Neith aurait pu être vexée. Elle aurait pu oui, mais elle ne l’était pas spécialement, pourtant elle joua le jeu.  «  Je pourrais me vexer. »  Et elle se tourna maintenant vaguement le haut de sa robe en arrangeant ses bretelles, pour offrir sourire et clin d’oeil à Echo.  « Dois -je comprendre que tu ne veux pas voir mes autres cicatrices ce soir ? »  Un sourire ne disparut pas. Et Neith secoua la tête. «  Je suppose que je ne le mérite pas. Il y’eut un moment, Neith fut presque touchée, et elle rapprocha sa tête de l’Azgeda pour murmurer simplement  « Qui sait ? Ceux qui meritent les choses sont souvent ceux qui n’y pretendent pas.  »   Puis elle se recula assez rapidement et finit de se rhabiller.   «  Et toi alors, as tu d’autres cicatrices à me montrer ? »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Ven 27 Mai - 8:36

« Et alors ? Quel est ton verdict ? » Echo n'y avait pas réellement réfléchit. Elle attendit quelques instants, observant la Keryonsi et sa tenue avant de donner une réponse. « Je ne sais pas vraiment. Les deux vous vont bien. Même si je penche un peu plus pour celle de loup. » De toute manière, Echo choisirait toujours le loup. C'était son animal fétiche après tout. Son tatouage au bras ainsi que sa fourrure perdue ( pour le moment ) le prouvait. Et Echo se souvint de Neith, avec ses longs cheveux et de cette peau que lui avait prêté la guerrière. C'était décidé, le jour où elle retournerait à Orst, elle ferait en sorte de trouver une fourrure à la Keryonsi. Peut être qu'elle n'en aurait pas spécialement besoin, étant d'un clan du sud mais ça pourrait toujours servir. Et bien évidemment, peu observatrice comme elle était, Echo n'avait pas fait attention au jeu qu'avait tenté Neith.

Après ça, Echo profita de la vue du dos de la reine Sikru durant de bonnes minutes. Ce qui était donné à voir était beau. L'Azgeda se sentait même chanceuse d'avoir une telle vision. Elle pouvait voir le dos d'une reine. De la reine des mers. Du clan Sikru. Si ça c'était pas une chance. Combien l'envierait pour ça ? Sûrement beaucoup. Alors, laissant la tentation la prendre, Echo risqua de caresser ce dos magnifique à l'aide de sa main. Elle fit un compliment aussi. Par rapport au trident dessiné à l'encre. «  J'ai cru comprendre que ces armes te fascinaient. Et tu sembles incapable de t’empecher de les toucher, qu’elles soient physiques ou gravées sur mon corps. » Il y eut un rougissement léger de la part d'Echo. Oui, cette arme des mers la fascinait mais qu'elle aille à en toucher à chaque fois qu'elle en voyait... C'était qu'à moitié vrai. Très bien, elle avait  tester l'arme réelle de Neith à l'Avant Poste. Mais à part cette fois là, jamais elle n'en avait touché d'autre. Orst ne comptait pas puisqu'Echo avait tenté de se défendre. Ses doigts se firent un peu plus pressant, probablement du à son gêne, qui venait et repartait sans cesse. «  Dans les deux cas, ça ne me dérange pas. » Et ça calma un peu l'Ostienne. «  Alors je pourrais continuer ? » C'était semblable à des mots d'enfants. Comme si elle demandait une sorte de permission.

Enfin, comprenant que Neith ne souhaitait pas aller plus loin, Echo remit la bretelle tombée de la Sikru à sa place. Elle n'irait pas plus loin, sachant qu'elle avait été un peu loin. L'Azgeda hésita même à lui remettre sa fourrure d'Ours sur les épaules. Ce qu'elle ne fit pas, vu le regard amusé et le clin d’œil de Neith, qui s'était un peu retournée. «  Je pourrais me vexer. » Echo fit un sourire, très simple. «  Mais vous ne l'êtes pas. » Elle savait que si la femme des mers l'avait été, elle l'aurait sentie. Et Neith demanda si Echo souhaitait s'arrêter dans sa contemplation de cicatrices. A vrai dire, elle souhaitait en voir plus. Mais comme le disait Neith, sans doutes qu'elle ne le méritait pas. Sinon, pourquoi aurait-elle fait ce commentaire ? Pourtant, Neith se rapprocha un peu disant quelque chose qui laissa perplexe la fille des glaces. Heureusement, cette soudaine approche ne dura pas. Echo aurait pu une nouvelle fois rougir et être embarrassée. Et elle laissa mijoter ces mots dans sa tête cherchant un sens. Elle avait décidément du mal à suivre la Sikru. Cependant, Echo secoua la tête négativement.   « Nous avons tout notre temps pour ça. » Peut être qu'au final elles ne l'avaient pas. Puisqu'Echo partirait vers les terres glaciales 2 jours plus tard et la bataille arriverait vite. Mais leur soirée n'était pas encore terminée et Neith bien reculée demanda si Echo possédait également d'autres cicatrices. La réponse était oui mais... La plupart reposait également sur son dos et contrairement à la brune, ce n'était pas joli. Il n'y avait aucun tatouage. Seulement des cicatrices sur cicatrices décorant l'entierté de son dos. Echo ne voulait pas dégoûter Neith même si elle n'en avait pas honte. Elle avait juste un peu honte des quelques piqures de la montagne, qu'heureusement étaient peu voyantes. « J'en ai. Elles sont juste moins jolies que les vôtres. » Et Echo n'avait pas bénéficier de soigneusement digne de ce nom. Oh et tant pis. Qu'avait elle à perdre de toute façon ? Neith lui avait montrer son dos, elle pouvait très bien faire la même chose. Alors Echo se retourna à son tour, fit basculer ses jambes contre l'extérieur de l'accoudoir et... retira son T-Shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Sam 28 Mai - 10:02

« Je ne sais pas vraiment. Les deux vous vont bien. Meme si je penche un eu plus pour celle de loup. » Et il y’eut un sourire qui se glissa sur les lèvres de Neith tandis qu’elle se souvenait de ce moment à Orst où elle était enroulée dans la fourrure de loup qu’Echo lui avait preté. C’était un moment dup asse qui n’aurait pas du la faire sourire autant. Mais il en avait été ainsi. Le sourire resta, mais se fit plus discret. « Sha. Je suppose que le loup est un animal fabuleux qui me sied d’avantage. Nous n’en avons pas beaucoup dans le Sud, mais tu le sais déja. » Peut être qu’elle se serait appelé Le Loup plutôt que le Kraken. Ou peut être pas. Ca ne servait à rien finalement de penser à tout ça n’est ce pas ? Toujours était il que Neith était radieuse en fourrure, et qu’éventuellement elle se débrouillerait pour en acquérir une ou deux qu’elle glisserait sur son lit dans sa cabine sur le Kraken. La conversation divergea, passant du trop habillé de la fourrure, à la nudité fascinante du dos de Neith – elle n’en doutait pas, il était fascinant son dos, elle ne le savait que trop - et si la caresse lui plu, elle ne s’empêcha pas une réflexion, mais rassura Echo aussitôt. Elle ne voulait pas la gêner. Certes le jeu était amusant, mais tout de même. Elle savait se tenir (un peu). Quoi qu’il en soit, elle l’avait probablement bel et bien rassuré car désormais Echo lui demandait la permission de continuer ? C’était… mignon. Un peu trop peut être, elle n’était pas habituée à ça. Mais soit, ça la fit sourire doucement. « Sha. » Ce n’était qu’un mumure, mais l’approbation était la.

Le moment ne dura pourtant pas. Elle se rhabilla. Plus ou moins. Si tant est qu’elle ait été habillée à la base, et elle joua encore, de quelques mots. Elle aurait pu se vexer oui, mais elle ne l’était pas, comment aurait elle pu l’être quand Echo elle même se mettait à plaisanter ? Et il y’eut un moment, un moment où Neith fut presque prete à s’offrir, elle ne le fit pas non. Elle ne le fit pas. Et elle passa à autre chose. Pour ça, elles avaient tout le temps, pour les cicatrices elles l’avaient aussi, mais Neith était curieuse et Echo, même si elle semblait réticente finit par accepter. « J’en ai. Elles sont juste moins jolies que les vôtres. » Ca tira un sourire, puis un sourcil arqué. « Je ne les jugerais pas. » Et il suffit de ça, ou d’un moment peut être, et Echo finit par se retourner, montrant son dos désormais separé de son simple vêtement, à la guerrière des mers qui l’admira un instant. Il y’avait des traces, cicatrices sur cicatrices, les combats au corps à corps, les tortures peut être. Neith fronça les sourcils, et puis, elle osa sans gène, glisser ses doigts sur une cicatrice. « Raconte moi leur histoire. »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Sam 28 Mai - 13:48

«  Je suppose que le loup est un animal fabuleux qui me sied d’avantage. Nous n’en avons pas beaucoup dans le Sud, mais tu le sais déja. » Effectivement, le loup était un animal fabuleux. C'était la bête qu'Echo préférait le plus. Et même si elle possédait une fourrure de cette espèce, jamais elle n'avait tuée un loup. Déjà parce qu'elle était mauvaise chasseuse et parce qu'elle était attachée à cet animal sans vraiment savoir pourquoi. «  J'aimerais bien voir le sud et ses animaux, un jour. » Dans un passé lointain, Echo avait rêvée de voyager. Mais ce rêve d'avant n'était plus aussi présent aujourd'hui. De toute façon, l'Azgeda n'avait pas le temps pour ça. Maintenant qu'elle n'était plus prisonnière de son clan ou de la montagne, elle avait un devoir. Elle était conseillère de l'Heda. Elle se devait de rester à Polis, non loin de la commandante.  

La conversation continua. Et Echo resta plus longtemps qu'elle ne l'aurait cru. Neith lui apprenait des choses, notamment grâce à ses cicatrices, qu'elle recouvra après qu'Echo avoua ne pas vouloir en voir plus. La Sikru fit quelques taquineries, auxquelles Echo semblait commencer à comprendre. Elle commençait, cela ne voulait pas dire qu'elle les comprenait toujours. La preuve est qu'elle demanda même une permission par rapport à ses touchés avec les tridents réels et tatoués. Et Neith montra son approbation par un oui murmuré. Alors Echo sourit, peut être qu'elle s'amuserait de nouveau avec le trident de Neith ? La première fois, ça l'avait bien amusée, pourquoi ne tenterait-elle pas le coup une nouvelle fois ?

Et puis, les rôles s'inversèrent. C'était maintenant la fille des glaces qui montrait son dos, rempli de cicatrices. Certains pourraient trouvés ça horribles mais Echo en était fière. C'était le résultat de ses nombreux combats de guerres ou amicales. C'était aussi les traces qui montraient qu'elle avait frolé la mort plus d'une fois. Echo ne savait pas vraiment à quoi ressemblait son dos mais elle savait qu'il était bien marqué. Galath avait veillé à ce qu'il le soit encore plus lorsque l'Orstienne avait avoué son mécontentement pour le crime de Costia. Echo n'en parlait pas. Après tout, qui se vanterait de s'être fait punir ? Personne. Surtout pas un guerrier. Mais alors qu'Echo se torturait mentalement, elle sentit la main de Neith lui caresser une partie du dos. Ça détendit de suite la fille des glaces. Elle ne pensait plus. Elle était bien là. Et peut être que si elle n'avait pas passée son après midi à dormir, elle aurait pu s'endormir. Mais ça n'arriverait pas. Et cela, malgré l'alcool qu'elle avait bu.  « Raconte moi leur histoire. » Oh... Echo ne savait pas si elle serait capable de tout raconter. Elle ne se souvenait assurément pas de tout. Et ce n'était pas des choses exceptionnels.  « Ce serait long. Mais pour être rapide, elles sont dues aux guerres, aux combats amicaux et aux sanctions. » Elle n'évoquerait pas la Montagne.  « Alors, qu'en pensez vous ? Ce n'est pas trop affreux pour vos yeux ? »  Même si elle ne voyait pas son propre dos, que ce soit laid ou non, elle aimait ce qu'avait laissée les armes sur son dos. Après tout, même si elle était réticente avec les pensées de son clan, elle aimait ce que les Azgeda pensaient des cicatrices.


Dernière édition par Echo le Dim 29 Mai - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 29 Mai - 9:54

« J’aimerais bien voir le sud et ses animaux, un jour. » Neith esquissa un sourire. Les rèves de voyages étaient commun chez la plupart des terriens qui n’étaient pas trop terre à terre, qui n’étaient pas trop coincés. Elle savait, pour en avoir parlé longuement parlé avec elle que Lexa elle même rêvait d’une ere de paix où elle pourrait parcourir le monde, elle même, avait déjà eu la chance de voyager et espérait voir un jour ces clans qu’elle n’avait vu que pendant les guerres. Elle espérait pouvoir arpenter le Nord, et amarer ses navires dans les ports de Kujik ou d’Orst, sans être une menace. Ça viendrait un jour peut être. Et un jour, peut être qu’elle voyagerait plus à l’Ouest. Un jour. Ils n’y étaient pas encore. « Après cette guerre, peut être pourrons nous profiter d’une paix où tu pourras venir dans le Sud. » Et c’était une proposition. Elle avait fait la même à Miller, à Monty, à tous ceux qui désiraient venir vers Sérön. C’était une proposition, faite sans favoritisme, et elle savait que son peuple serait ravi de recevoir des étrangers, des voyageurs, à Sérön, et partout dans le domaine. Ils verraient.

Elles parlèrent d’autre chose. Les tridents. Les cicatrices. Les blessures. Et l’alcool commençait peut être à fatiguer Neith, qui était moins loquace. Juste un oui murmuré, juste quelques mots rares. Et désormais alors que s’offrait à elle un dos, toile de cicatrices, elle passait une main languissante sur les cicatrices en questions. C’était toujours étrange une cicatrice. Un trait qui déchirait la peau qui n’arrivait pas à se remettre comme elle était avant. C’était une marque, qui ne disparaissait pas, et Neith eut une montée d’amertume en se disant peut être que la guerrière n’avait pas eu accès aux meilleurs des soins. C’était ainsi. Ca arrivait. Une cicatrice était bien grosse, comme si le couteau s’était longuement enfoncé, ou autre chose ? Oh, elle n’était pas douée pour reconnaître les traces des armes à part celles qu’elle causait, et glissant ses doigts, elle demandait une histoire. Elle ne vint pas. Echo évoqua rapidement des raisons banales, et Neith ne cacha pas son air déçu, consciente qu’Echo ne puisse pas le voir. Elle garda le silence, laissant ses doigts toujours curieux dresser un chemin dans le dos, descendant jusqu'à à la hanche, puis remontant jusqu'à l’épaule. C’était presque une caresse oui, mais il n’y’avait rien de mauvais, ou de sous entendu. Elle touchait des cicatrices qu’elle voyait. Voilà tout. Elle était presque sage.

« Alors qu’en pensez vous ? Ce n’est pas trop affreux pour vos yeux. » Il y’eut quelques secondes, elle posa sans s’en rendre compte sa main sur la hanche de la guerrière comme pour la rassurer. « Tout cela est bien loin d’être affreux. Chaque marque sur ton corps témoigne d’un courage, d’un moment où blessée tu as continuée à te dresser. » La paume de sa main dégageait une sourde chaleur peut être, elle ne réalisait pas. « C’est un dos de guerrière, j’apprécie sa vision. » Et elle aurait pu le regarder des heures, il y’avait une sensualité au dos, aux os qui se voyaient parfois, aux omoplates, à la façon dont le dos se tendait. Elle secoua la tête. « Ça me rend néanmoins navrée de savoir que tu as autant souffert. » Et ce n’était pas de la pitié. Un peu de compassion, elle s’était attachée, c’était un peu trop tard pour tout regarder d’un air neutre.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 29 Mai - 15:00

« Après cette guerre, peut être pourrons nous profiter d’une paix où tu pourras venir dans le Sud. » Lorsqu'Echo avait avoué vouloir aller dans le sud, elle ne s'était pas attendu à ce que Neith lui en fasse une proposition. Ça lui tira un petit sourire à l'Orstienne. Bien qu'elle savait que si ça se faisait, ce ne serait pas avant longtemps. Déjà fallait-il qu'elle sorte vivante de la bataille qui arriverait bientôt. Puis même si elle en sortait vivante, ses choix de destination ne dépendait pas d'elle mais de Lexa. Si tout le monde s'en allait, la pauvre Heda se retrouverait sans conseiller. Bon, Echo était une mauvaise conseillère et elle le savait. Mais si Lexa l'avait choisit, c'était sûrement pour une bonne raison. Et si vraiment elle acceptait qu'Echo parte en voyage sur les terres ensoleillés des Sikru, l'Azgeda partirait. Seulement après être retournée à Orst. Son père était toujours là-bas. Et malgré que la relation qu'entretenait Echo avec son père était... pas la plus géniale qui soit, elle l'aimait et elle s'inquiétait pour lui. Alors une fois la bataille terminé, si Lexa l'autoriserait, elle irait voir son père.  « Peut être. » Tout n'était qu'hypothèse de toute façon.

Puis c'était dur de se lancer dans le futur. Surtout lorsque Neith bloqua toutes les pensées d'Echo avec ses sortes de caresses sur ce qui restait de ses anciennes blessures. Cependant, Echo appréciait la sensation que faisait les doigts de la Sikru dans son dos. Si il avait s'agit de quelqu'un d'autre, Echo n'aurait jamais permit qu'on lui touche le dos de cette manière. De base l'Orstienne n'aimait pas trop les gestes affectueux. De base, elle n'aimait pas grand chose. Et pourtant, avec la reine Sikru, c'était autre chose. C'était étrange qu'Echo se laisse autant faire avec quelqu'un. Après tout, Neith avait quelque chose que d'autres n'avait pas. Et la fille des glaces n'arriverait pas à l'expliquer. C'était trop compliqué pour qu'elle y arrive. C'est alors que des minutes passèrent. Une autre conversation se fit. C'était banal. Puisqu'Echo ne souhaitait pas parler de choses peu intéressantes sur ce qu'elle avait subi. Elles passaient une bonne soirée, ça ne servait à rien de s'attarder là dessus.

Et  Echo posa une question, en redoutant peut être la réponse. Neith sembla s'en apercevoir puisqu'elle arrêta sa main pour la laisser sur la hanche de l'Azgeda. C'était rassurant oui. La main était chaude. Elle réchauffait Echo, qui s'était senti légèrement avoir froid par le peu de vêtement qu'elle possédait.  « Tout cela est bien loin d’être affreux. Chaque marque sur ton corps témoigne d’un courage, d’un moment où blessée tu as continuée à te dresser. » Echo fut un peu surprise. Non pas qu'elle se soit attendu à ce que Neith lui crache des mots blessants par rapport à ses cicatrices plombant son dos. Mais elle ne s'était pas attendu à ce qu'elle dise des mots aussi.. beaux ? Echo sourit, ne disant rien. Elle laissa Neith continuer. « C’est un dos de guerrière, j’apprécie sa vision. » La Sikru finirait par tuer Echo. C'était bien la première fois qu'elle ne se sentait pas insignifiante pour une personne. ( Edène et Bellamy ne comptait pas. ) Et Peut être était-ce rien qu'un jeu pour Neith ? Et même si c'était le cas, Echo aimait ce jeu. Qui n'aimerait pas avoir de tel compliment de la part d'une reine ?  Probablement personne. C'était rare que cela arrive, mais l'Ostienne aimait la situation dans laquelle elle se trouvait. Si elle le pouvait, elle ne partirait jamais et elle resterait à vie sur cette accoudoir, laissant Neith la combler de belles paroles et de chaleureuses caresses... Une seconde. Echo était entrain de divaguer. Probablement que c'était l'alcool le coupable. Pourtant, sans s'en rendre compte, L'Azgeda avait posé l'une de ces mains sur celle de Neith. « Ça me rend néanmoins navrée de savoir que tu as autant souffert. » Echo revint à elle, sans pour autant faire le moindre mouvement. « Quel guerrier n'a pas souffert ? Je suis sûre que même pour vous, ça n'a pas été facile. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 29 Mai - 18:59

Parler du futur était une bonne chose, ça permettait d’avoir quelque chose à quoi s’accrocher pendant les combats. Ça permettait de savoir comment se lever le matin, pourquoi se lever. Oui, le futur était un bon espoir, une lueur dans la vie. Ça plaisait à Neith, meme si elle, elle était assez terre à terre pour savoir que la mort pouvait arriver à n’importe quel moment. Et que ce n’était pas grave. L’essentiel était de mourir droit. Et bien sur, même si elle évoquait le futur, ça ne voulait pas dire que ça l’empecherait de mourir pendant les assauts à venir. Mourir en défendant son peuple contre les barbares, ça serait une belle mort n’est ce pas ? Tant qu’elle mourait en sachant que c’était pour la bonne cause. Et.. Ce n’était pas la peine de penser à ça. Elle proposait le futur, et le futur viendrait, peut être. Echo l’avait dit elle aussi. Peut être.  Ça suffisait à Neith. Elle n’insista pas.

Elle n’insista pas non plus pour les histoires des cicatrices, et si malgré la fatigue qui se prenait d’elle – c’était l’alcool peut être, et le contrecoup de la journée aussi un peu -  elle se mit à parler  c’était parce qu’Echo semblait perdre confiance en elle ou peut être n’avait jamais elle confiance en son corps. Mais Neith n’était pas degoutée non par les cicatrices, elle les trouvait belle, honorables. Elle n’hésita pas à dire ce qu’elle en pensait, à évoquer la fierté que de telles marques pouvaient procurer.  Elle n’hésita pas non. Elle lâcha un compliment aussi, et elle caressa encore avant de stabiliser sa main.  Elle ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, c’était comme si ce corps l’attirait plus qu’il n’aurait du le faire.  C’était étrange (pas si étrange que ça)  mais pas vraiment dérangeant (si, ça l’était).  Une main se posa sur la sienne, elle fronça les sourcils, immuable ou presque, mais parla néanmoins. Elle était navrée peut être, pour ce corps si marqué, elle était attristée pour les souffrances qu’Echo avait subit. C’était ainsi.

« Quel guerrier n’a pas souffert ? Je suis sure que meme pour vous ça n’a pas été facile. » Et il y’eut un sourire, tandis que Neith se rapprochait un peu plus, sans bouger sa main de celle d’Echo, posant l’autre sur le dos, et glissant le long d’une cicatrice plus longue. «  Nous souffrons tous. Mais certains plus que d’autres. Nos modes de vies sont différents Echo. Et ce n’est pas de moi que nous parlons sur le moment. »   Il y’eut un silence peut être. Elle retira sa main du dos d’Echo, en sentant comme un frisson ? – Ou peut être était-ce elle même qui avait frissoné ? – et elle attrapa le t-shirt qui s’était échoué sur le sol. «  Tu devrais te couvrir. Cette chambre n’est pas si chaude que ça. »  Et ce n’était pas tant qu’elle puisse avoir peur de la nudité d’Echo, c’était juste… Elle avait tout de même un sens moral Neith. Un peu. Et elle savait que l’alcool ôtait trop d’inhibitions pour qu’il n’y’ait pas de regrets.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 29 Mai - 23:36

Le temps passait. Et Echo ne le sentait pas passer. Cela faisait de bonnes minutes qu'elle était dans cette pièce en compagnie de Neith. Mais elle appréciait ce qu'elle faisait ici. Elle se sentait bien lorsqu'elle était avec la reine Sikru. Elle dévoilait des choses que peut être elle n'aurait jamais dévoilé à d'autres. Pourtant Echo savait qu'à partir d'un moment, elle devrait s'en aller. Neith avait failli s'endormir plus tôt. C'était sûrement pour une bonne raison. Alors l'Azgeda attendait, que la femme des mers lui dise de partir. Sauf qu'elle ne le fit pas. Non, au lieu de ça, elles continuèrent de discuter, de se donner des informations et de se dévoiler ( notamment par rapport à leurs cicatrices ).

D'ailleurs, Echo était toujours découverte, laissant à Neith admirer ses ( jolies ) cicatrices. C'était peut être ironique. Puisqu'elles n'avaient rien de très esthétiques. Elles marquaient son dos de tout les côtés. Mais au moins, même si la joliesse n'était pas là, ces marques montraient clairement qu'Echo était une guerrière. Bien que durant quelques mois, elle n'ait rien fait de guerrier. De toute façon, comment aurait-elle pu ? La montagne l'avait bloquée durant de nombreux jours. Enfin, la montagne n'avait plus besoin d'être évoquée. Sûrement pas dans un moment pareil. La fille des glaces appréciait l'affection que lui portait Neith, à caresser son dos. Ça la réchauffait aussi. Car après tout, elle n'avait pas l'habitude d'être vêtue de si peu. C'était sûrement l'une des rares fois que Neith aurait la chance de la voir en présence de peu de vêtement. Non. Ce serait la seule fois en fait. Aujourd'hui, elle montrait ses cicatrices. La prochaine fois, elle n'aurait pas besoin de le refaire. Mais pour cela, fallait-il qu'il y est une prochaine fois. Même si d'un certain côté, Echo souhaitait que le temps se fige. Tout simplement parce que cette tendresse dont faisait preuve la reine Sikru lui plaisait. Et peut être qu'Echo eut peur que Neith ne retire sa main. Alors la conseillère des glaces plaça la sienne sur celle de Neith. C'était étrange. Vraiment tout était étrange lorsqu'il s'agissait de Neith.

«  Nous souffrons tous. Mais certains plus que d’autres. Nos modes de vies sont différents Echo. Et ce n’est pas de moi que nous parlons sur le moment. » Echo avait senti comme un mouvement dans son dos. En tout cas Neith avait décidé de ne pas laisser le dos de l'Azgeda refroidir puisqu'elle toucha une nouvelle fois, l'une des cicatrices d'Echo, qui sans la voir, ne pourrait dire de quelle blessure il avait s'agit, dans un passé lointain. « Peut être que souffrir n'est pas un mal. Après tout, si on survit, on devient plus fort. » Et c'était dommage ça, que le sujet parle d'Echo et non de Neith. Puisque Neith était une reine guerrière, c'était sûrement plus intéressant que ce qu'Echo pouvait bien dire. Cependant, l'Ostienne n'insista pas. Après ça, Echo sentit la main qui caressait son dos se retirer, lui créant assurément un frisson. Et lorsque Neith lui proposa son T-Shirt, elle n'attendit pas une seconde de plus pour abandonner la main qu'elle avait garder en dessous de la sienne pour se saisir de son  vêtement et de le remettre. Apparemment, Echo était plus frileuse qu'elle ne le pensait. Puis le froid se sentait à cette heure. «  Merci. » Et elle se retourna enfin, remarquant que Neith était plus près qu'elle ne l'avait cru. Echo afficha alors un immense sourire, se levant finalement de cet accoudoir. «  J'ai passée une excellente soirée. » L'Azgeda pouvait voir que Neith était fatiguée, elle ne voulait pas qu'elle reste éveillée plus longtemps par sa faute. « Vous semblez fatiguée et il est tard. Je peux partir, si vous le souhaitez. » Comme ça, la Sikru pourrait se reposer convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2494
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Mar 31 Mai - 19:22

« Sha. »  Et voilà peut être tout ce qu’elle avait à dire Neith aux paroles d’Echo. Un simple oui, une approbation de ses dires tandis qu’elle caressait toujours son dos ?  C’était fou, c’était comme si il y’avait un feu qui brulait la et qu’elle ne pouvait s’empecher de toucher. C’était comme si…  elle ne guidait plus son bras qui dispensait les caresses. C’était ainsi. Et elle approuvait ce qu’Echo voulait dire, elle approuvait au niveau de la souffrance oui. Elle approuvait l’idée selon la quelle les blessures ne rendaient que plus fort. Ca ne voulait pas dire qu’elle appréciait voir la souffrance sur les personnes qu’elle aimait…. Sha. Non. Sur les personnes qu’elle appréciait. Meilleure tournure donc.  Parce qu’elle avait un cœur Neith, et qu’elle ne le cachait pas. Parce qu’elle s’attachait à des gens, et même si ils étaient peu à voir sous la carapace de la keyronsi, elle en laissait parfois rentrer sans y prendre garde. Comme Echo. Dont elle avait elle aussi percée les carapaces – pas toutes -. Comme Echo qui avait percé les barrières de Neith un peu. Qui était devenu une amie qu’elle appréciait, malgré leurs différences. L’appréciation. C’était un bon terme l’appreciation. Et soit. Quand bien même les plaies, les batailles, l’eurent elle grandies que Neith eut de la peine pour elle. Un peu.

Quelques moments passèrent, les caresses s’alanguirent et Neith mit fin à ce  jeu qui n’en était pas un. Le vêtement fut rendu, et Neith regarda distraitement la fille des glaces se vêtir à nouveau. Se couvrir. C’était le début de la fin peut être, mais le début aussi d’une belle histoire d’amitié qui se tissait entre les deux, et que Neith refusait de briser à cause d’un peu d’alcool, à cause d’un peu de fatigue. Elle attendit un peu. Elle sourit aussi, alors qu’Echo se retournait. « J’ai passé une excellente soirée. »  Son sourire grandit un peu plus,  elle était satisfaite. «  Vous semblez fatiguée et il est tard. Je peux partir si vous le souhaitez. »  Ses yeux brillèrent un peu plus, et elle sourit d’avantage. C’était plus fort qu’elle. Elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire oui, c’était Echo, elle provoquait des drôles de réactions chez elle. Ou des réactions humaines. En fait, Elle était heureuse tout simplement. Mais voiila oui. Toute bonne chose avait une fin peut être, et Neith se déplaça de quelques centimètres en se rapprochant d’Echo   «  Sha. Cette soirée était fort agréable, mais tout ce qui est bon doit finir. »  Il y’eut quelques instants  de silence. «  Te reverrais-je demain ? »  Et c’était une demande, agréable et sincère. Tandis qu’elle franchissait les quelques centimètres qui la séparaient du visage d’Echo, pour déposer un baiser sur sa joue.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1719
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Sam 4 Juin - 13:37

Cette soirée allait prendre fin. Cela faisait quelques minutes qu'Echo l'avait sentie. Mais il fallait bien que les bonnes choses finissent. Sûrement qu'elles remettraient ça un jour. D'ici là, Echo espérait qu'elles se reverraient avant la bataille contre les barbares. Au moins, la guerrière était sûre qu'elles se verraient sur le champ de bataille. Du moins, si elles étaient dans le même groupe de guerre. Et ça, c'était encore une autre histoire qu'Echo redoutait. De toute façon, elle n'y était pas encore. Elle s'inquiéterait de ce genre de détails plus tard. C'est alors que suite à son vêtement tendu, l'Azgeda se rhabilla convenablement pour ensuite quitter l'accoudoir sur lequel elle était restée de bonnes minutes. Une fois debout, elle déclara à Neith avoir passée une bonne soirée. Même que c'était sans aucun doutes l'une des meilleures qu'elle ait passée dans sa vie. Mais cela, elle ne l'évoquerait pas. Après tout, personne ne l'obligeait à dire absolument tout ce qu'elle pensait.

Entre temps, Neith s'était rapprochée de la fille tout en répondant des mots qui montraient qu'elle avait également passée une bonne soirée. Alors cela fit sourire Echo, qui était ravie de ne pas avoir ennuyé la Sikru. C'était rare que l'Orstienne se mette à sourire autant, comme ça. Et lorsqu'elle le faisait, c'était significatif de beaucoup. La Keryonsi pouvait se sentir puissante de provoquer ce genre de réflexes chez l'Azgeda. «  Te reverrais-je demain ? »  Echo hocha presque tout de suite la tête.  Elle était certaine qu'elle passerait voir la Keryonsi très rapidement. « La fourrure me donnera une excuse pour passer. »  Cela voulait dire qu'Echo repartirait sans sa peau d'ours cette nuit. Sauf qu'à ce moment là, la conseillère des glaces ne se doutait pas que son lendemain serait chargé et qu'elle n'aurait pas le temps pour Neith. Même que la prochaine fois qu'elles se reverraient, ce serait pour annoncer un certain départ. Enfin, ce moment n'était pas encore arrivé. Ce qui arriva par contre, fut le baiser de la Sikru sur la joue de l'Azgeda. Echo ne s'y était pas attendu et elle ne put s'empêcher de rougir instatanément. Son sourire se fit plus grand aussi. «  A demain. » Ou dans 2 jours. Et finalement, Echo quitta la belle chambre de la Keryonsi pour retrouver la sienne.

Fin ψ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    

Revenir en haut Aller en bas
 
sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Trikru :: Polis :: La Tour de Commandement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: