AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 15 Mai - 12:02

La fourrure d'ours avait finalement fait basculer la conversation sur les peaux en général. Echo était curieuse à propos des Sikru suite aux réponses de Neith. L'Azgeda n'y connaissait rien au style vestimentaire du peuple des mers, alors les informations que lui donnait Neith étaient intéressantes. C'était tout de même dommage, pour ce clan du sud, de ne pas connaitre les fourrures et toutes ces choses là. Echo ne savait pas si elle supporterait d'être si peu vêtue si un jour elle devait faire un tour dans un clan du sud. Enfin, si c'était le cas, elle s'adapterait. Comme elle l'avait fait avec les terres Trikru.  «  Oh. J’aurais cru que tu étais douée pour ça. » La chasse et Echo ne s'entendaient pas vraiment. La fille des glaces fronça les sourcils. Elle était embêtée de ne pas être douée pour ce travail mais c'était ainsi et malgré ses efforts, elle n'y arrivait pas. «  Désolée de vous décevoir. Mais je suis douée pour d'autres choses. » Elle faisait référence au combat bien évidemment. Puis, la question se retourna et Echo demanda à la reine Sikru si elle pêchait beaucoup. «  Entre autre oui. Je n’ai pas spécialement le temps de pêcher, mais mon peuple s’en sort bien. Et je ne me débrouille pas trop mal. Sinon, on peut dire que je fais de la chasse aquatique. » Waw, à chaque nouvelle information, Echo en voulait en savoir toujours plus. Elle était intriguée, surtout lorsque Neith évoqua la chasse aquatique. La terrienne d'Orst rêverait de voir ça de ses yeux, c'était sûrement quelque chose d’impressionnant. Et Neith, soudainement, descendit l'une de ses bretelles créant l'incompréhension d'Echo qui lui faisait un regard interrogateur. «  Je me suis fais cette cicatrice en combattant contre un requin mutant. Je l’ai entridenté. » Oh. Une cicatrice. C'était intéressant ça. Echo se rapprocha un peu de Neith et de son épaule. Elle fixa alors la cicatrice imposante. Ses doigts se retinrent d'aborder la jolie marque. La fille des glaces, comme tous les gens de son clan était fasciné par les cicatrices et celle qu'elle observait était assurément très jolie. Il lui fallu au moins quelques minutes avant de diriger ses yeux vers ceux de Neith. « Elle est magnifique. »

Et puis, Echo informa la reine Sikru que la bouteille était vide et que l'alcool était fini pour aujourd'hui. Sauf qu'à ces mots, Neith fit un regard que l'Azgeda n'avait jamais vu auparavant. Un regard troublant pour Echo. Sur le moment, Neith était similaire à un loup qu'on menaçait de tuer. Mais l'Azgeda ne voulait pas tuer Neith alors pourquoi ce regard ? C'était étrange, Echo ne comprenait pas une fois de plus. «  L’alcool ne finit jamais. »  Oh. L'alcool. Neith ne s'arrêterait donc jamais de boire ? Encore, elle semblait encore être bien alors une autre bouteille ne serait pas bien grave ? «  Je peux aller chercher une autre bouteille. Si tu veux. » Et tout en disant ces mots, elle se relevait presque. Excepté qu'Echo la stoppa dans son élan en se mettant debout devant elle avant que Neith ne le fasse. «  C'est bon. Je m'en occupe. » Elle n'allait pas le dire mais avec tout ce qu'avait bu la Sikru, elle ne souhaitait pas qu'elle se prenne un mur. C'est alors que la terrienne d'Orst ramassa sa fourrure ( qu'elle avait fait tombé en se levant brusquement ) et la mit sur les épaules de Neith. «  Peut être qu'en attendant, vous devriez manger un peu. » Après tout, le plat de nourriture n'avait pas bougé depuis qu'il était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 15 Mai - 13:27

«  Desolée de vous décevoir. Mais je suis douée pour d’autres choses. »   OH….. Oh…. Oh.  C’était suffisant pour que la Keryonsi arque un sourcil en direction de l’Azgeda. En temps normal, elle aurait bondit sur le sous entendu. Mais la, elle se retenait un peu. Peut être que c’était parce qu’elle avait trop d’alcool dans le sang, ou parce qu’elle était lasse, ou parce qu’elle savait que de toute façon… Enfin. Ça n’avait plus spécialement d’interet n’est ce pas, de faire tant de sous entendus pour qu’ils gèlent sur place. Elle répondit néanmoins – elle n’aurait pas été elle même si elle ne l’avait pas fait - «  Je n’en doute pas. »  C’était simple. Et un peu neutre, et peut être qu’elle était fatiguée, mais elle était presque déçue d’elle même, de ne pas avoir rajouté un sous entendu licencieux.  Il y’aurait eu trop de choses à dire, trop de choses sur quoi rebondir. Mais non, c’était plat.  Elle se sentait un peu bête, un peu coupée dans son élan. Par elle même. Mais soit. Elle parlait d’autre chose du coup. Elle se vantait un peu – et elle aimait se vanter, quand elle savait que c’était pour de bonnes choses, des choses en quoi, elle aussi était bonne -   et elle se savait intriguante, attirante, mystérieuse. Elle se savait beaucoup de choses.  Elle le vit dans le regard d’Echo peut être, avant de voir l’incomprehension, alors qu’elle se déshabillait presque. Presque. La robe tenait encore un peu, - un coup de vent aurait revelé plus qu’il n’aurait fallu cela dit -  alors c’était suffisant n’est ce pas ? et quelques instants, le regard d’Echo brula Neith. La fascination qu’elle lisait dans les yeux noisettes, l’aurait fait frissonner si elle n’avait été qu’une vulgaire vierge. Elle ne l’était pas. Elle esquissa un sourire. « Elle est magnifique. » Et elle se contenta de la neutralité d’une réponse. «  Je sais. »  Se pouvait il que les cicatrices attirent d’avantage la guerrière du Nord, qu’un corps musclé ? C’était une possibilité. Chacun y allait de ses gouts et de ses envies. Neith elle même appréciait les yeux, le dos, les mains…  les tatouages aussi. D’ailleurs elle brulait d’envie d’en voir d’avantage sur ceux qui ornaient le corps de la guerrière des glaces. Un jour. Un jour peut être oui.

Pour l’heure se posait un problème des plus graves, le drame d’une vie était en train de se dérouler, et le cœur de Neith se brisait ne serait-ce que d’envisager cette possibilité. C’était une tragédie sans nom, digne des plus terribles livres qu’elle ait pu étudier. C’était pire qu’une vague qui raserait Sérön. C’était la fin d’un monde. Un Ragnarok fugace. Il n’y’avait plus d’alcool dans la bouteille.    Par chance, il y’avait d’autres bouteilles ! Et elle était bien décidée à aller en chercher une autre….   Ce qu’elle aurait fait – avec un peu moins de grâce que d’usuelle peut être -  si Echo ne s’était pas subitement levée, lui assurant qu’elle allait aller la chercher elle. Et bien. A sa guise ? Déjà Neith se laissait retomber dans le fauteuil – diable  qu’il était confortable -  en haussant les épaules. «  Et bien, si tu le désire.  Elles sont la bas. »  Elle désigna un petit recoin de la pièce, où il y’avait des petits placards. «  Prends celle que tu trouve le plus attirante. » Voilà, comme ça c’est dit. Elles avaient toutes une histoire, et parfois il fallait les écouter.  Ce que Neith préférait écouter d’avantage que la guerrière d’Orst qui … Voulait qu’elle mange ? La Keryonsi arqua un sourcil en la fixant, et faisant une moue d’enfant boudeur, elle opina néanmoins, et attrapa même une tranche de viande séchée pour montrer sa « bonne volonté »  si on pouvait dire ainsi. Bonne volonté donc,  qui fut récompensée ?  Un peu. On allait dire ça comme ça, par le dépôt de la fourrure sur ses épaules. Etait-ce parce que son corps presque nu effrayait Echo ? Ou simplement parce que la guerrière voulait faire preuve de tendresse à son égard. Neith esquissa un grand sourire à cette idée. Et se blottissant d’avantage dans la fourrure, elle commença peu à peu à sombrer dans l’inconscience du sommeil.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 15 Mai - 19:43

Neith croyait Echo lorsqu'elle lui disait être douée ailleurs. Ce serait tout de même dommage qu'elle ne soit talentueuse dans aucun domaine. La chasse demandait de la patience et c'était bien une chose qu'Echo n'avait pas. Contrairement au combat, où elle pouvait foncer dans le tas. Dans les combats de guerriers, il y avait plus de risques qu'en chasse. Et le risque plaisait à Echo. D'ailleurs, si elle n'avait pas risqué de foncer sur Neith à sa venue à Orst, les choses se seraient peut être passés différemment. Mais heureusement, ça s'était passé comme ça. Echo avait foncé sur Neith, qui l'avait menacé de son trident, pour finir par se tisser un lien. Un lien qui ne faisait que grandir maintenant qu'elles se côtoyaient.

Puis, après avoir parlé de fourrure, de chasse et de pêche, elles parlaient maintenant de cicatrices. Ces marques qui recouvraient les corps et qui permettait de se rappeler de certaines batailles ou chasses. Echo aussi en possédait. Les plus impressionnantes étaient probablement dans son dos. Son dos était en effet bien usé, entre des flèches, des coups d'épées et de haches, il avait bien souffert. C'était un peu pour ça, qu'elle n'avait pas de tatouage sur le dos. Ce serait dommage de recouvrir ses belles cicatrices par de l'encre. Même si elle s'était fait tatouée le bras droit, des jours plus tôt, pour recouvrir une partie de ce que lui avait fait la montagne. Mais ça, c'était encore une autre histoire. Ce n'était pas des cicatrices dont elle était fière. Alors les cacher par un tatouage avait été une bonne solution. En plus, son Pakstoka était beau, il était encore un peu rouge suite à sa récence mais dans quelques temps, il serait comme ses autres tatouages. D'ailleurs, elle remerciait intérieurement le Skaikru pour lui avoir donné la motivation d'aller se le faire. Après son compliment sur la cicatrice de la Sikru, Echo voulu en savoir un peu plus.  «  Vous en avez d'autres ? Des cicatrices comme ça ? »  C'était une simple question. Et c'était peut être indiscret mais Echo ne s'en rendit pas compte.

Enfin, une chose qui devait arriver arriva. La bouteille était vide et cela semblait attrister Neith. Echo aurait pu se passer d'alcool puisqu'elle ne buvait que rarement et très peu mais ça ne semblait pas être pareil pour la reine Sikru. Son regard affectait l'Azgeda qui voulu remédier à cela en se proposant d'aller chercher une nouvelle bouteille. La Sikru avait accepté la proposition ainsi que la nourriture qu'avait proposé Echo, qui avait sourit lorsque Neith s'était servi du morceau de viande. Après avoir confié sa fourrure à la femme des mers, la fille des glaces parti donc à la recherche d'une nouvelle bouteille à l'endroit qu'avait indiqué Neith. Arrivé au placard, Echo ne prit par une seule seconde pour réfléchir à celle qui l'attirait le plus. Elle prit la première sur son champ de vision, qui se trouvait être une bouteille avec dedans un liquide d'une couleur plus foncé que l'alcool précédent. Echo revenait vers Neith, sans réellement regarder devant elle, concentré à observer la drôle de couleur à l'intérieur de la bouteille. Finalement, elle cogna le bas de ses genoux contre la table, qui lui disait qu'elle était arrivée à destination. Elle releva les yeux vers la Sikru, qui s'était totalement affalée sur le canapé, s'endormant presque dans la fourrure d'ours. Echo posa la bouteille sur la table tout en affichant un léger sourire. Elle se rapprocha alors de l'accoudoir où se trouvait la tête de Neith et se baissa un peu pour atteindre l'oreille de la Sikru.  «  Vous vous endormez. »  Peut être que ça surprendrait la femme des mers, vu qu'Echo s'était faufilé discrètement ( pour une fois ) près de l'accoudoir.   «  Vous devriez aller vous coucher.  Je ne sais pas si j'aurais la force de vous porter jusqu'à votre lit. »  Pas la force, parce qu'elle avait consommé un peu d'alcool, sinon elle aurait pu. Peut être qu'elle le pouvait encore mais... Puis elle ne voulait pas laisser Neith finir sa nuit sur ce canapé, bien qu'il soit confortable. Apparemment leur petite soirée tranquille était terminée. Et Echo partirait, une fois que Neith serait bien dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 15 Mai - 23:45

Exhiber ses cicatrices ce n’était pas quelque chose que Neith aurait fait volontairement. Enfin si, mais pas comme ça. Disons qu’elle n’en avait pas honte, - loin de la – mais qu’elle ne se serait pas imaginée se déshabiller pour toutes les montrer. Voyons voir, elle avait celle du requin sur l’épaule, et elle en avait une au niveau du visage sous l’œil, qui ne se voyait par chance pas énormément, sauf quand on la regardait de prêt. Elle en avait une aussi, au niveau de l’omoplate, d’une flèche qui avait failli mettre fin à ses jours, et une au niveau du flanc, causée par la hache d’un barbare. Après, elle n’en avait pas vraiment d’autres, elle était une excellente combattante avec son trident et sa chaine et elle arrivait à maintenir les ennemis à distance. Sur terre du moins. Sous l’eau c’était une autre histoire. Elle avait une morsure de requin au niveau de la main, de la fois où elle avait plongée pour sauver Navya qui était tombée à l’eau, et une autre , une brulure sur la cuisse due à  l’assaut d’un poulpe radioactif. On s’y faisait. Son corps demeurait beau. La plupart n’étaient plus très visible, meme si elles savaient où elles étaient, elle. Enfin. Elle sourit un peu du coup.  «  Quelques unes, je te les montrerais un jour si tu le désire. »  Et Echo semblait vraiment fascinée par ces cicatrices la. Alors, ça ne déplaisait pas à Neith. Elle en profiterait plus tard. Peut être qu’elle pourrait lui faire une démonstration totale de ses cicatrices quand elle reviendrait avec la bouteille !

Parce que oui, Echo avait été un chevalier servant, et s’était enfuit à la recherche de la bouteille perdue, laissant Neith bien au chaud dans la fourrure qui sentait comme la Azgeda. Cette odeur particulière de cuir et de peau. De bataille. Ca avait suffit finalement à ce que la reine des flots –qui méritait bien son titre de reine, malgré son état d’ebriété -  ne commence à sombrer dans les limbes du sommeil, et se perde dans un pays entre les deux états d’eveil et de presque coma. Elle était bien la. Comme sur un nuage poilu qui la maintenait au chaud, c’était peut être ce qui était bien avec les fourrures alors. Oh. Elle en voudrait une pour son lit sur le kraken. En plus elle serait régalienne en fourrure, elle n’en doutait pas.  Dernieres réflexions d’avant sommeil.

Sommeil, qui n’arriva finalement pas, car il y’eut quelques bruits, et elle entendit comme une douce voix à son oreille. « Vous vous endormez. » C’était doux. C’était plaisant. Elle aurait voulu dans son état semi ensommeillé se saisir de la femme qui lui parlait et la serrer dans ses bras. Mais elle ne le fit pas non, elle s’aggripa un peu plus à la fourrure et garda les yeux fermés. « Vous devriez aller vous coucher. Je ne sais pas si j’aurais la force de vous porter jusqu'à votre lit. »  Hmm… Il y’avait des mots qui se perdirent sur ses lèvres, et elle ouvrit vaguement les yeux. «  Je peux dormir ici. »  Ce canapé était confortable, et … elle secoua finalement la tête, en ouvrant clairement les yeux, et tentant de se relever – ce n’etait pas très gracieux, on ferait avec - «  Par Poséïdon, je suis navrée Echo, je ne voulais pas m’assoupir. Accorde moi quelques secondes, et je vais être comme neuve. »  Elle ne voulait pas que la jeune guerrière se sente obligée de partir ou quoi que ce soit.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Lun 16 Mai - 16:07

«  Quelques unes, je te les montrerais un jour si tu le désire. » Oh. Echo ne dirait jamais non pour voir de jolies cicatrices. Elle aimait ça. Les marques avec des histoires, c'était fascinant et si Neith lui montrait ses cicatrices, la fille des glaces demanderait l'histoire de chacune d'elles. En espérant que la reine des mers le lui raconte. Sinon montrer sans rien dire ensuite, ça enlevait tout l'intérêt. Echo hocha alors la tête à la proposition. «  Je pourrais vous montrer quelques unes des miennes si vous le voulez aussi.  » Ce n'était peut être pas très joli à voir vu que son dos était marqué de cicatrice sur cicatrice mais, c'était quelque chose à  voir. Puis au moins, ça montrait clairement que dans sa vie, Echo n'avait pas été qu'en cage ou à se cacher.

Juste après, l'Azgeda parti à la recherche d'une boisson pour continuer leur soirée, assez sympathique jusqu'à maintenant. Pour une fois, Echo passait du bon temps, sans parler des Azgeda, sans parler de Costia, sans parler de ces choses qui l'attristait ou l'énervait. Non, là, elle passait du bon temps et en plus, avec une amie. Car Neith était bien son amie n'est-ce pas ? Enfin. Echo revint avec la bouteille rapidement choisi sauf que Neith s'endormait quasiment. C'était adorable. Oui, Echo trouvait Neith adorable. Souvent d'ailleurs. C'était aussi un peu amusant. Quelques heures plus tôt, c'était la terrienne d'Orst qui s'endormait. Mais là, l'Azgeda était en pleine forme et la reine Sikru semblait épuisée. Peut être était-ce à cause de l'alcool ? Ou bien à cause de la fatigue cumulé dans la journée ? Echo s'approcha donc de Neith, murmurant quelques mots. La Sikru semblait paisiblement bien, prête à s'endormir. La guerrière insista un peu plus, ne voulant pas la laisser là.  «  Je peux dormir ici. » Très bien. Si elle ne souhaitait pas bouger, Echo n'insisterait pas et retrouverait sa chambre. Mais alors qu'elle s'apprêtait à s'en aller, Neith se releva brusquement, avec un peu de maladresse.  «  Par Poséïdon, je suis navrée Echo, je ne voulais pas m’assoupir. Accorde moi quelques secondes, et je vais être comme neuve. » Echo arqua un sourcil. Poseïdon ? C'était qui ? La terrienne d'Orst ne comprit pas sur le coup, n'ayant pas beaucoup lu de livres ancien. Elle s'assit alors sur l'accoudoir, près de Neith en lui mettant une main sur l'épaule. «  Ne vous excusez pas. Je ne vous en veux pas d'être fatiguée. Allez dormir. On remettra ça à une autre fois si vous le voulez. »  Echo fit un sourire rassurant à Neith, même si elle  était un peu triste de devoir arrêter cette belle petite soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Lun 16 Mai - 19:13

Neith acquiessa avec une espèce de sourire sur les lèvres, quand Echo lui proposa de lui montrer un jour ses cicatrices. Elle aquiessa en silence, ne se fendant que d’un hmmw. »  appréciatif. Oui. Elle en serait ravie. Tout comme elle serait ravie de voir clairement la nudité de la peau d’Echo, mais en d’autres circonstances. Enfin soit. Cette conversation avait touchée à sa fin également, mais Neith ne doutait pas qu’elle reviendrait plus tard. Dans quelques minutes peut être ? Ou bien dans des heures et des jours ? Peut être même après cette fausse guerre qui allait se dérouler.  L’avenir leur dirait quand elles pourraient jouer à se dévoiler des parcelles de leur corps.

Oui, et l’avenir proche pour l’instant était d’avantage incertain. Ou certain peut être, entendu que l’alcool allait revenir a Neith  dans de bonnes mains. Belles mains. Mains guerrières. Cela étant dit, si l’alcool vint,  Neith était déjà partie dans les limbes d’un demi sommeil. Ça ne dura pas. Echo était la à ses cotés, et la Keryonsi dans un élan de politesse rare pour elle même, se redressa à moitié en s’excusant.  C’était rare d’avoir des excuses de sa part. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude pour Echo. Enfin, elle l’estimait assez pour ne pas … Bref ! Ca n’avait pas d’importance, elle se redressa donc vaguement, et regarda l’Orstienne s’asseoir sur l’accoudoir à ses cotés, tandis qu’elle sentait une main sur son épaule nue. Chaude. Plaisante.  Neith sourit. « Ne vous excusez pas. Je ne vous en veux pas d’être fatiguée. Allez dormir. On remettra ça a une autre fois si vous le voulez. » Et tout était si gentil venant de la guerrière qu’elle avait vu dans une rage folle quelques heures plus tot, que Neith se senti… touchée ? Un peu émue. Il y’avait une affection sourde qui s’eleva d’elle en tout cas, et qui brula quelques instants en son sein.  Puis elle se reprit, et elle secoua la tête négativement.  

«  Non. »   Et vraiment, si il n’y’avait pas eu la main sur son épaule elle se serait levée, mais elle appréciait la présence réconfortante alors elle se contenta de répondre sur un air un peu taquin – bien qu’un rien plus fatigué que d’usuelle -  « Qui serait assez stupide pour préférer dormir plutôt que passer une soirée en ta ravissante compagnie ? »    Et ok, elle avait un peu perdue le peu de filtres dont elle disposait quand elle était sobre. C’était dire…  « Alors si tu permets, j’aimerais bien que tu reste encore. Sauf si la compagnie de la Keryonsi, un rien moins présentable que d’usuelle, te dérange. »  Et même fatiguée elle était belle de toute façon, alors bon.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Lun 16 Mai - 21:19

La seule réponse qu'eut Echo à sa question fut un hochement de tête et un petit hm étrange. L'Azgeda prenait ça pour un oui. Plus tard, elles feraient une séance dévoilement de cicatrices. Les amis faisaient bien ce genre d'activité non ? Peut être pas amis, mais les guerriers aimaient bien montrer leurs marques entre eux. Echo l'avait déjà fait avec quelques uns des siens. Elle s'était même vantée d'avoir survécu à des dizaines d'armes différentes. Enfin, Echo n'insista pas même si elle mourrait d'envie de montrer les zébrures restés sur ses doigts suite à sa première rencontre avec la reine Sikru. D'ailleurs, le trident de Neith était sûrement l'une des seules armes à avoir vraiment fait souffrir la guerrière. Elle se souviendra toujours du contact tranchant avec ce fameux trident.

Mais c'était des choses passés et pour l'instant, Echo n'était pas en train de se battre avec un trident mais bel et bien en train de passer du temps, qui était bon, avec la possesseur de l'arme des mers. Echo était revenue, laissant de côté la boisson trouvé, pour se préoccuper d'une Neith qui s'endormait presque. Presque. Parce finalement, elle se releva un peu tout en employant quelques excuses. Cependant, Echo prit soin de rassurer la femme des mers à l'aide d'un geste affectif et de mots. Et en observant un peu plus, l'Orstienne se rendit compte que l'épaule qu'elle touchait était la même qui possédait cette belle cicatrice vue plus tôt. Soit c'était une coïncidence, soit c'était une chance. Lorsqu'elle l'avait aperçue, Echo avait souhaité parcourir ses doigts usés dessus. Peut être était-ce le moment ? Ou peut être pas ? Et puis mince, si ça gênait Neith, la guerrière accuserait l'alcool. Alors, durant de courtes secondes, Echo bougea ses yeux vers l'ancienne blessure tout en glissant ses doigts sur la marque.

Pourtant cela ne dura pas. Echo stoppa net sa main et tourna ses yeux vers Neith, inquiète de l'entente du «  Non. ». Non pourquoi ? Elle ne voulait pas se coucher ? Ou peut être qu'elle ne souhaitait pas refaire de soirée comme celle là ? Ou alors le geste de l'Azgeda  la gênait ? Echo ne savait pas et clairement, elle était un peu stressée. « Qui serait assez stupide pour préférer dormir plutôt que passer une soirée en ta ravissante compagnie ? » Oh. Echo soupira de soulagement. Elle était touchée aussi. C'était gentil, ce que disait la Sikru. Et peut être qu'Echo savait que personne d'autre ne lui dirait ce genre de choses, alors elle sourit. « Apparemment vous. Pourtant je suis sûre que vous pouvez trouver meilleure compagnie. Je suis un peu ennuyante. » Bon, elle l'était beaucoup. Après tout elle n'avait pas l'habitude de passer son temps comme ça. Ainsi que d'être proche de gens, c'était encore nouveau pour elle. Et pourtant Neith avoua vouloir qu'elle reste. Elle employa même un  mot qui lui était familier « Keryonsi.» Elle l'avait déjà entendu, plusieurs fois, à Orst, dans les cages et même à l'Avant Poste. Mais jamais, elle n'avait su mettre de visage sur ce nom. « Alors c'est vous celle qui se fait appeler Keryonsi? Vous disiez que votre nom n'était pas arrivé jusqu'aux terres Azgeda lors de votre venue mais... Il se trouve que si. » Echo était un peu perplexe de cette révélation. Elle avait même laissé un peu de côté le reste de la phrase de Neith. Mais elle se reprit. « Votre présence ne me dérange pas. Puis ça tombe bien, je ne souhaitais pas partir tout de suite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Lun 16 Mai - 23:56

Alors non. Elle n’allait pas se laisser dominer par le sommeil, pas quand il y’avait une très jolie jeune femme à ses cotés dont elle pouvait profiter. Pas qu’elle ne veuille en profiter, mais elle appréciait l’idée de passer du temps avec elle, et puis… Elles avaient encore beaucoup de choses à se dire n’est ce pas ? Beaucoup de choses à échanger.   Alors elle s’était vaguement redressée… Assez pour sentir la main d’Echo sur son épaule nue, assez pour sentir les doigts de celle ci qui courraient sur sa cicatrice. C’était plaisant. Un peu sensible comme zone peut être, mais plaisant.  Alors elle ferma les yeux quelques petits instants, profitant de la caresse tendre, avant que la main d’Echo ne stoppe. Pourquoi ? C’était dommage. Elle aurait bien aimé que la guerrière continue. Elle avait les mains rudes de quelqu’un qui a beaucoup tenu une arme, mais ça n’était pas déplaisant. Neith aimait ça. La violence qui se lisait à travers quelques empreintes de doigts. Ce qui transparaissait d’une seule main. Tant pis. Le contact bien que bref avait été plaisant, et la Keryonsi était désormais déterminée à rester éveillée.  Alors elle plaisanta, un peu. Parce que sinon elle n’aurait pas été elle même, et Echo répliqua assez vite. D’une manière plus qu’agréable. «  Apparement vous. » Et il y’eut un sourire de la part de la Keryonsi. «  Oh, et bien, je suppose que c’est une bonne chose que j’ai d’avantage de volonté que de fatigue alors. »  Son sourire ne disparu pas, et elle tourna la tête vers la guerrière d’Orst, qui était plus proche que d’usuelle, et qui n’avait pas laché son épaule. Et bien… «  Je ne te trouve pas très ennuyante. »  Bon au début elle aurait dit peut être un peu. Mais pas tant que ça finalement. Non, au contraire elle la trouvait des plus intéressantes. Alors, joueuse, Neith rajouta simplement. «  Je ne t’aurais pas invité dans ma chambre sinon. »

Et Neith sourit d’autant plus, sans bouger, toujours à proximité de l’autre femme, qui semblait avoir un peu… Bloqué sur son titre. Oh. Voilà qui était flatteur alors, et la Keryonsi en question reposa sa tête contre le dossier du canapé. «  Et bien, me voilà flattée d’être aussi célèbre. Le Kraken, le Trident des Flots. La Reine des mers. L’âme Marine. Ca en fait des surnoms pour une simple femme non ? »  Elle n’était pas blasée, elle aimait l’idée que des contes de sa vie soient arrivés si loin la bas dans le nord, elle aimait l’idée de ne pas être anodine. Et elle aimait l’idée qu’Echo la connaisse. Ce n’était cependant pas ce qui comptait le plus non. Ce qui comptait d’avantage c’était que la jeune Azgeda ne désire pas partir. Alors Neith laissa joueusement glisser sa main hors de la fourrure, pour la poser sur la cuisse d’Echo, qui n’avait pas bougée de cet accoudoir. Et si elle était gênée, tant pis pour elle, elle n’aurait eu qu’a changer de place après tout. Cette proximité était presque intime. «  Peut être veux tu récupérer ta fourrure ? Ou bien, est ce le moment de me montrer tes cicatrices ? »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Mar 17 Mai - 10:23

Très bien. Neith ne souhaitait pas dormir, c'était son choix et Echo n'insisterait pas là dessus. Elle était même ravie qu'elle choisisse de rester éveiller. Puisque clairement, Echo était en pleine forme et elle le serait encore probablement quelques heures. Alors si elle pouvait les passer en compagnie de la reine Sikru, ça l'arrangeait grandement. Puis... Si Neith s'endormait, peut être qu'elle resterait quand même ? Non, elle ne pouvait pas rester et de toute façon la femme des mers était bel et bien éveillée, bien qu'elle paraisse épuisée. Et indirectement, elle disait vouloir de la présence de la fille des glaces donc... «  Oh, et bien, je suppose que c’est une bonne chose que j’ai d’avantage de volonté que de fatigue alors. » C'était en effet une bonne chose. Ou normalement ça ne devait pas l'être. Et bien tant pis, personne ne dirait rien à Echo, pour le fait d'apprécier que Neith préfère rester avec elle plutôt que de dormir ? «  Je me sens un peu flattée. » Beaucoup. L'Azgeda se doutait bien que la reine des mers n'aurait pas choisi cette volonté pour tout le monde. D'ailleurs, elle se demandait pourquoi la Sikru le faisait pour elle. Elles étaient amies, c'était sûrement ça. Et Echo ne pu s'empêcher de sourire lorsque Neith la rassura en disant qu'elle n'était pas ennuyeuse. Elle savait que si Neith le disait, c'était bien qu'elle le pensait. Pourtant Echo n'était pas tellement d'accord. Mais si la Sikru ne la trouvait pas ennuyeuse, et bien tant mieux. «  Je ne t’aurais pas invité dans ma chambre sinon. »  Le sourire d'Echo resta. Sans pour autant dire le moindre mot.

Ensuite, l'Orstienne parla du surnom qui désignait Neith, suite à ses exploits et son rang.  «  Et bien, me voilà flattée d’être aussi célèbre. Le Kraken, le Trident des Flots. La Reine des mers. L’âme Marine. Ca en fait des surnoms pour une simple femme non ? »  Waw, Echo ne savait pas que Neith possédait autant de surnoms. C'était amusant. Surtout lorsqu'elle évoqua s’appeler comme son bateau et son arme.  « Une simple femme avec de grands exploits derrière elle. Même si c'est tout de même un peu étrange de s’appeler comme un bateau. »  Et peut être qu'Echo se moqua un peu. Oui elle se moquait et un petit rire échappa même de ses lèvres. « Ce sont de beaux surnoms mais je préfère votre nom basique. Neith. C'est plus simple. » Probablement qu'Echo disait ça parce qu'elle connaissait plus Neith que la reine des mers.

La nouvelle place que s'était choisi Echo lui plaisait. Elle était sur l'un des accoudoirs de ce canapé sur lequel elle était plus tôt. La position n'était pas très confortable mais ça ne dérangeait pas l'Azgeda. L'une de ses jambes longeait le côté extérieur du canapé alors que l'autre était replié en tailleur. Puis, si Echo aimait tant cette place, c'était parce qu'elle était un peu plus en hauteur et peut être aussi parce qu'elle était un peu près de Neith. Neith qui, soudainement mit sa main sur l'une des cuisses de l'Orstienne, qui fut un peu surprise par ce geste... Amical ? Elles étaient proches. Ça troublait Echo. Le mieux était de ne pas faire attention. Ignorer. Elles étaient amies. Les amies sont généralement proches. Tout va bien Echo, c'était Neith après tout.  «  Peu être veux tu récupérer ta fourrure ? Ou bien, est ce le moment de me montrer tes cicatrices ? » Cette intervention était arrivée au bon moment. Juste avant qu'Echo ne tombe de cet accoudoir par cette cause qu'était le gêne. Elle reprit son sourire quitté quelques secondes.  «  Vous pouvez garder la fourrure, je n'en ai pas besoin pour l'instant. Oh. Si vous le souhaitez. L'une d'entre elles se cache justement sous votre main. » Dis donc, leurs mains touchaient des cicatrices sans s'en rendre compte. C'était amusant comme coïncidences. La cicatrice en question était petite, mais voyante si on regardait bien. La marque était en forme de croix, provoqué par  l'un des coéquipier d'Echo ayant souhaité faire un essai de torture. L'Azgeda s'était proposé par simple acte de bravoure, pour montrer qu'elle était bien courageuse. Et pour la même occasion,  se préparer à si elle se faisait torturer un jour. Non, Echo n'était pas une sado-maso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Mar 17 Mai - 19:52

«  Je me sens un peu flattée. » Et assurément qu’elle pouvait l’être, flattée. C n’était pas tous les jours que Neith offrait de tels compliments ? Ou faisait de tels efforts pour quelqu’un. Pas qu’elle ne soit forcement mauvaise ou hautaine, ou même qu’elle déteste faire des compliments. Juste que la plupart des gens, ne méritaient pas forcement qu’elle en fasse, ou ceux qui le méritaient ne lui en demandaient pas. Soit. Echo pouvait être flattée. Neith était beaucoup trop intéressée par elle, pour  retomber dans les affres du sommeil, et de toute manière elle n’avait pas voulu s’assoupir à la base, tout était de la faute de cette cruelle peau d’ours, qui l’avait entourée dans un cocon confortable où elle s’était laissée emportée par Morphée. Quelque chose comme ça. Oui. La faute était toujours ailleurs, et cette fourrure… Diable, cette fourrure… Elle était si douce en même temps. Et… Bon. Neith se laissait déconcentrer la. Et c’était peut être aussi à cause du sourire de la fille d’Orst. Peut être.  A cause de la proximité ? Oh. Non. Neith ne se laissait pas déconcentrer par de telles choses. Et ainsi, après avoir causé un sourire sur les lèvres de la jolie guerrière – oui, elle la trouvait jolie, non, elle n’allait pas le redire, -  elle partit dans un élan d’arrogance qui était digne d’elle. Oh, bien sur qu’elle avait une très bonne estime d’elle même. Comment aurait il pu en être autrement ? Mais elle demeurait humaine, et si son nom était connu c’était pour ses exploits dont elle était également très fière. Alors elle se vanta un peu. Dans une déclaration des titres qu’elle pouvait porter. De ses surnoms. Elle en oubliait peut être, c’était juste qu’elle.. aimait bien écouter les conteurs raconter ses exploits. Les rendre beaux parfois. Et elle était aussi célèbre que la Femme aux Lezards géants, ou que le Grand Grémor. – Paix à son ame -   Et non, elle ne nierait pas qu’elle appréciait savoir qu’Echo avait entendu parler d’elle. Qu’Echo admirait peut être ses grands exploits. Ca augmentait son égo, et ça lui donnait envie de se fendre d’un sourire un peu plus grand.   «  Même si c’est tout de même un peu étrange de s’appeler comme un bateau. » Et il y’eut un petit rire de la part de Neith, heureuse qu’Echo fasse presque une plaisanterie. Car c’en était une n’est ce pas ? «  Un jour, je te dirais peut être pourquoi on m’appelle le Kraken. »  Et il y’eut un sourire plus doux, tandis qu’Echo disait préférer l’appeler Neith. Elle hocha la tête la Neith en question. «  Avec toi je suis Neith. Tant que nous ne nous affrontons pas à nouveau sur un champs de bataille. »  Mais ça, ça n’arriverait jamais n’est ce pas ? Et Echo comprendrait qu’elle n’était pas sérieuse – elle l’espérait. Son regard le disait en tout cas.

Et elle était déjà un peu peut être passée à autre chose, sa main s’appuyant nonchalement sur la cuisse de l’Azgeda, joueuse sans l’être vraiment. Elle était la voilà tout. Et Neith aurait menti si elle avait dit qu’elle n’appréciait pas qu’Echo la domine, dans cette position. – Oh, elle aurait pu la dominer pour bien d’autres, ce n’était pas le sujet sur le moment, nul doute qu’après le plaquage au mur de quelques heures plus tot, les rêves de Neith seraient fameux pour la nuit à venir -    mais elle ne tenterait rien. Elle n’était pas comme ça non. Pas ce soir ? Pas comme ça. Sa main resterait la, sur cette cuisse chaude.  Elle parla. Et la réponse ne tarda finalement pas -  et si elle avait ressenti le trouble d’Echo quant à son geste chaleureux, tant pis, elle aimait sa main où elle était, comme elle aimait la main de la jeune femme sur son épaule -  Oui. Elle garderait la fourrure et … «  L’une d’entre elles se cache justement sous votre main. »  Oh… ? Oh. Et Neith arqua un sourcil, curieux et interessé, tandis qu’elle soulevait sa main de quelques milimetres pour regarder la marque. Une croix. Elle se demandait par quoi cela avait été causé, et doucement, comme fascinée par la chair tendre, par cette cuisse blessée, elle glissa l’un de ses longs doigts sur les pourtours de la cicatrices. Fascinée oui. Par les petites réactions de la peau. Par la douceur. Et surprise. Par sa douceur à elle, la tendresse dont elle faisait preuve. Elle qui d’usuelle, n’avait telle tendresse qu’envers de rares personnes. «  Que t’est il arrivé ? »

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Jeu 19 Mai - 18:58

Depuis qu'elles se côtoyaient, Neith et Echo avaient très peu parlé des exploits de la Sikru alors que... Les reines, c'était sensé vouloir toujours raconter ses exploits non ? Enfin, Echo avait l'habitude que ses reines Azgeda le fasse. Que ce soit Galath ou Syndra, personne ignorait ce qu'elles avaient accomplis. Mais ce n'était pas le cas de Neith. Du moins, pas en présence de la guerrière. Et Echo appréciait ça. Parce que si elle osait un peu avec Neith, c'était sûrement parce que la femme des mers ne faisait rien pour montrer sa supériorité. Alors elles discutaient, de Neith et de ses surnoms. C'est bien pour cela, qu'Echo se permit de faire un commentaire. Parce que ça la perturbait un peu, que la reine Sikru se fasse également appelé comme son bateau. D'ailleurs, Neith rit de la remarque. Et évidemment, Echo ne comprit pas pourquoi. Mais bon, ça n'avait pas grande importance puisque le  rire de Neith était beau. Echo était contente de d'avoir fait rire la Keryonsi, même  si elle ne l'avait pas forcément voulu. «  Un jour, je te dirais peut être pourquoi on m’appelle le Kraken. » Echo fronça les sourcils. Un jour ? C'était quand, un jour ? Echo refusait d'attendre. Neith l'avait lancée dessus, elle n'avait donc plus  le droit de passer à autre chose. C'était comme commencer quelque chose et ne jamais le terminer. « Pourquoi pas maintenant ? Nous avons un peu de temps avant que vous dormez non ? » Echo ne voulait pas forcer Neith à dire quoi que ce soit. Mais la reine Sikru avait éveillée la curiosité de l'Azgeda, qui tenait à savoir pourquoi Neith avait le nom de son bateau. Ou peut être était-ce le bateau qui avait prit son nom ? Echo ne savait pas. C'est alors qu'ensuite, la fille des glaces avoua à la femme des mers qu'elle préfèrait l'appeller par son nom de base. Neith. Sûrement parce qu'elles étaient amies et pas du même clan. «  Avec toi je suis Neith. Tant que nous ne nous affrontons pas à nouveau sur un champs de bataille. » Oh... Echo ne fit attention qu'à la fin de la phrase. Si il y avait bien une chose qu'elle ne souhaitait pas, c'était bien de devenir une nouvelle fois l'ennemie de Neith. L'Azgeda fit une expression un peu triste. Bien sûr qu'elle voulait affronter Neith, dans un combat mêlant sa hache contre son trident. Mais la guerrière voulait que ce soit dans de bonnes conditions. Par comme à Orst. Pas dans deux camps ennemis. Et peut être que c'était une plaisanterie mais Echo avait déjà tournée les yeux, vers cette épaule qu'elle n'avait pas lâchée. Et qu'elle ne voulait pas lâcher, pour une raison inconnue. «  Je ne souhaite pas être de nouveau votre ennemie. » Non elle ne le souhaitait plus. Pas qu'elle ne l'ait souhaité un jour. Au contraire, même lorsqu'elles étaient ennemies, Echo avait souhaité qu'elle ne le soit pas. Enfin, Neith n'était pas sérieuse, c'était probablement rien qu'une supposition.

De toute façon, elle fut préoccupée par autre chose. La main de Neith sur sa cuisse. Un rapprochement qu'elle n'avait pas vu arriver. Mais après tout, Echo l'avait un peu cherché. C'était elle qui s'était posée sur cet accoudoir puis qui avait laissé sa main agir à sa guise. C'était un peu perturbant cette situation. Surtout lorsque la reine Sikru se mit à bouger ses doigts sur l'une des cicatrices révélés de l'Azgeda. C'était tendre. Trop tendre pour Echo. Elle n'avait clairement pas l'habitude. Elle regrettait même de ne pas être partie lorsque Neith s'endormait. Non. Elle ne regrettait pas. Elle appréciait la sorte de douceur que lui offrait la Keryonsi. Bien que... C'était si doux que... ça l'a chatouillait un peu. Un peu. Alors, Echo bougea légèrement sa jambe. «  Que t’est il arrivé ? » Fallait-il vraiment qu'elle lui raconte ? Oui, il le fallait. Elle avait vu la cicatrice, l'histoire devait suivre. «  Un entrainement Azgeda, je suppose.  » S'entraîner à la torture, c'était un entrainement n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Jeu 19 Mai - 19:28

Un jour. C’était toujours un jour, et ce n’était jamais aujourd’hui n’est ce pas ? Et c’était peut être ce que les gens avaient tendance à dire quand il s’agissait de ne pas vouloir parler. Alors oui, Neith avait dit qu’elle parlerait un jour  à Echo de ce qu’elle avait été, de ce qu’elle était encore. Mais…  Est ce qu’elle avait vraiment envie de se vanter comme ça ? Est ce qu’elle avait vraiment envie que la guerrière d’Orst la voit comme une héroïne, et la regarde comme parfois la regardaient les gens de son peuple, ou est ce qu’elle voulait simplement continuer à être Neith ? C’était  une question compliquée. Mais puisqu’Echo voulait savoir, Neith ne pouvait pas la priver de cette connaissance. Et la reine des mers, jouant distraitement avec le bas de sa robe. «  Sha. Tu veux vraiment m’admirer toi aussi ? »  C’était dit avec un grand sourire, un peu plaisantin. «  Mais nous avons tout le temps du monde. On m’appelle le Kraken à cause d’une bataille où ma stratégie à été de déployer des gens comme les tentacules de cet animal mythique. C’est devenu l’une de mes stratégies de base. Et on m’appelle ainsi, le bateau lui ? Il a tout simplement eu la chance de s’appeler ainsi à la base. Notre deuxième gros navire de guerre se nomme le requin. »  Elle sourit un peu plus, ses doigts jouant avec l’etofe orange. Tandis qu’elle perdait son regard dans le vide quelques instants. Le mal du pays peut être.

Mais le mal du pays ça ne durait pas vraiment, et la compagnie d’Echo était assez importante pour elle. Alors elle sourit, plaisanta de nouveau, et la jeune guerrière a ses cotés eut une expression des plus triste. « Je ne souhaite pas être de nouveau votre ennemie. »  Oh. Avait elle mal prit ce qu’elle venait de dire ?  Le regard de Neith se fit plus doux, moins joueur, et elle réprima l’envie de caresser la joue de l’Azgeda, si fort qu’elle sentit presque de la brulure dans ses doigts. C’était psychologique. Elle reprit doucement la parole. «  Je ne le souhaite pas non plus. Ce n’était qu’une supposition, une plaisanterie peut être. »  Et pourtant, Neith se demandait parfois comment les choses se passeraient si les Azgeda déclenchaient une guerre ouverte à la coalition. Les Sikrus seraient toujours du coté de Lexa ? Qu’en serait il d’Echo ? Non. Ce n’était pas une conversation à avoir sur le moment. La guerrière des mers secoua un peu la tête.

Et passa à autre chose. La cicatrice sous ses doigts par exemple. Cicatrice qu’elle caressait désormais impunément, jusqu'à ce qu’Echo ne bouge, et que la Keryonsi ne relève vers elle des yeux sombres, chargés d’une émotion indescriptible. Elle ne s’excuserait pas – elle aurait du le faire peut être ? – au lieu de ça, elle appuya sa main sur la cuisse, mais cessa de bouger ses doigts. Du moins, elle essaya. Si ils bougeaient d’eux même, elle ne changerait pas sa manière de faire.  Mais tout son être était captivé par ce qu’Echo avait a dire, et Neith fronça les sorucils quand celle ci parla d’un « entrainement azgeda ».  Elle n’était pas convaincue. Et déjà les pires scenarios passaient dans sa tête. «  Tu suppose ? »  Oh. Elle aurait preferé une vrai réponse du coup. Et machinalement, un peu frustrée peut être de ne pas avoir la vrai réponse, elle avait oté sa main de la cuisse pourtant si tendre.

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Ven 20 Mai - 0:27

«  Sha. Tu veux vraiment m’admirer toi aussi ? » Peut être que l'Azgeda l'admirait déjà ? Mais pas de cette admiration que considérait les Sikru pour leur Keryonsi. Non. C'était tout autre chose pour Echo. Alors, elle sourit. Elle souriait beaucoup  lorsqu'elle était en présence de Neith. Ce n'était pas normal. Ça ne lui ressemblait pas. C'était fou à quel point la femme des mers avait ce don de la chambouler. «  N'espérez pas trop. » Echo essayait de répondre en plaisantant, elle faisait de beaux efforts non ?  Et toujours avec son beau sourire, Neith informa Echo qu'elles avaient tout le temps du monde. Et inconsciemment, cette idée plaisait beaucoup à l'Orstienne. C'était étrange que beaucoup de choses plaisent à Echo. Enfin. Neith raconta l'histoire de son surnom, et pendant qu'elle parlait, Echo était captivée. Plus elle passait du temps avec la femme des mers et plus... Elle ne saurait l'expliquer. « C'est une jolie histoire. Le bateau que vous aviez prit pour venir à Orst ? C'était lequel ? Je m'en souviens et il était vraiment impressionnant. » Comment  Echo pouvait-elle oublier un bateau de cette taille ? Malheureusement, malgré le peu de temps qu'était resté Neith après leur mini combat, Echo n'avait pas pu entrer à l'intérieur. Et qui sait, à quel point elle en avait eu envie, malgré le conflit présent à cette époque. Peut être qu'un jour, elle pourrait ?

Et une fois de plus Neith plaisanta. Sauf qu'une fois de plus, Echo le prit au sérieux. Quelques minutes plus tôt, elle avait fait un effort afin de cerner l'une des plaisanteries de Neith. Mais l'Azgeda avait encore un long chemin à faire avant qu'elle ne sache faire la différence entre la plaisanterie et le sérieux.  «  Je ne le souhaite pas non plus. Ce n’était qu’une supposition, une plaisanterie peut être. » L'air triste d'Echo resta quelques secondes mais les mots de Neith l'avait rassuré, comme à chaque fois que l'Orstienne comprenait de travers. Pourtant, Echo ne savait pas si répondre était la meilleure idée. Un hochement de tête ferait l'affaire. Vu que ce n'était qu'une supposition ou plaisanterie, rien ne servait de rester la dessus ? Echo n'avait pas comprit et ça s'arrêtait là.

Puis, vint alors la cicatrice croix d'Echo et de la main de Neith qui reposait dessus. Au début ça avait troublé Echo, ce geste tendre mais suite à son léger mouvement, la Keryonsi avait stoppé ses doigts, au bonheur de l'Azgeda. Non pas qu'elle n'avait pas apprécier cette petite caresse douce mais... Elle était un peu sensible. Sensible dans le sens qu'elle était chatouilleuse. Qui l'eut cru ? Une guerrière tel qu'Echo chatouilleuse...  Neith ne devait pas le savoir. Et elle aida l'Orstienne en laissant sa main immobile. «  Tu suppose ? » Echo n'était pas très sûre concernant son histoire. Certains disaient que les Azgeda étaient fous, suite à certaines de leurs méthodes. Comme par exemple le fait d'aimer avoir des cicatrices. Mais ils étaient comme ça, chacun faisait avec ses coutumes. Echo enleva sa main, qui s'était figée de longues minutes sur l'épaule de Neith pour l'amener à ses cheveux et les pousser en arrière. «  Un guerrier Azgeda voulait s'expérimenter à des méthodes de tortures. Je me suis dévouée. Je suppose que c'était un entrainement. » Car si ça n'avait  pas été un entrainement, qu'est-ce que ça aurait pu être d'autre ? Puis Echo avait survécu.  Après tout, ça n'avait été qu'un entrainement. Se blesser dangereusement à un entrainement, c'était particulier et Echo avait gardé les traces sur sa cuisse, que Neith avait abandonnée de sa main. Finalement, Echo replia ses deux jambes en tailleur, toujours sur cet accoudoir, tout en tournant les yeux vers la Sikru. «  Ai-je le droit de voir une autre de vos cicatrices ? Puisqu'apparemment nous avons tout le temps du monde. » Il y eut de nouveau un sourire, radieux cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Indira Varma
Bravoure :
2347
avatar
Grounder ; Sikru
Grounder ; Sikru
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Ven 20 Mai - 13:54

«  N'espérez pas trop. » C’était une plaisanterie ? Oh. C’était une plaisanterie ? Ca lui plaisait assurement à Neith, bien contente de cette nouvelle donnée dans leur conversation, qui lui amena un sourire aux lèvres. « Oh, crois moi. Ce n’est pas ainsi que j’ai envie que tu me regarde. »  Et non, elle n’en dirait pas d’avantage. Non, de toute façon, Echo parlait déjà du bateau, le Kraken n’est ce pas ?   Et Neith souriait d’autant plus, car comme son peuple ce bateau était sa vie. Alors oui, forcement qu’elle en était fiere, il était hors de question qu’il en soit autrement non ? «  Celui la même.  C’est le bateau sur le quel j’ai grandi, et où je commande maintenant. »  Elle se tut quelques instants, mordit ses lèvres, et reprit simplement d’une voix plus douce. «  Peut être le visiteras tu un jour. »  Et peut être le visiterait elle oui. Ou peut être y serait elle prisonnière, enfin… Elle n’aimait pas cette possibilité Neith, et elle fit vite partir les doutes concernant le fait qu’elles puissent être enemis. Non. Elle n’aimait pas cet air triste sur Echo, et elle n’était pas sure de pouvoir l’affronter de nouveau. Pas maintenant. Pas maintenant qu’elles avaient partagées autant, et qu’elle, elle ressentait trop. Quoi ? Non. Elle ne ressentait rien, c’était stupide de penser ça.  Cette conversation s’épuisa.

Et c’est avec un certain reconfort que Neith parla d’autre chose. Qu’Echo parla d’autre chose aussi. Comme cette cicatrice en forme de croix étrange qui était sur la cuisse d’Echo, que la keryonsi avait caressée sans ménagement de ses sensibilités diverses.  Marque d’entrainement n’est ce pas ? Neith n’était pas convaincue, elle bougea sa main, et enfin l’ota de la cuisse. C’était comme un vide, mais si Echo semblait génée par un tel contact, elle n’insisterait pas.  Non, en revanche, elle insistait pour en savoir plus sur la cicatrice, l’histoire ne l’avait pas comblée, et elle fronca les sourcils. Une méthode de torture Azgeda, qu’ils testaient sur eux même ? Consciente qu’elle n’était pas la pour juger, elle devisagea Echo quelques instants. «  As-tu souffert ? »  Et malgré elle, sa main reparti caresser la cicatrice, sur cette cuisse tendre, qui malgré le changement de position était toujours accessible.  

Mais des questions il y’en avait toujours, et si la Keryonsi était un peu triste que la main soit partie de son épaule, elle ne dit rien, non, elle se blottit un peu plus dans la fourure. Dans un acte qui aurait pu être le summum du romantisme si elle y avait reflechit. Mais elle ne l’était pas. Et elle ne reflechissait pas à ça non plus. Ses sourcils se froncerent, son visage luit quelques instants. Echo voulait connaitre d’autres cicatrices, et Neith se perdit en sourire plus grand. «  Pour toi, farouche Azgeda, j’ai tout mon temps. » Et peut être qu’elle se faisait séductrice. « L’une d’elles se situe sous mon œil. »  et attrapant la main d’Echo elle la guida sous son œil gauche, à l’endroit où était le trait fin, qui avait failli heurter d’avantage son beau visage.   «  Je l’ai gagnée dans un combat contre un barbare. Il est mort. »  Elle sourit un peu en disant ça. «  J’en ai gagnée d’autre en combatant ces fous, mais je  ne sais pas si tu supporterais que je te les montre. »   Après tout son corps était si parfait…

_________________
Show me the way
There's no guide, blind ships in the night. Oh blood red moon, eat away the night. Darkness covers my lonely soul, no one to feed the dying light... Good morn', oh dreadful day, I prayed the moon had lit the sea instead of me.. For the sails of night. Please tell me everything's alright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Tasya Teles
Bravoure :
1621
avatar
Grounder ; Azgeda
Grounder ; Azgeda
MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    Dim 22 Mai - 16:25

« Oh, crois moi. Ce n’est pas ainsi que j’ai envie que tu me regarde. » Alors c'était parfait. De toute façon, Echo ne considérait pas Neith comme sa reine. Alors ce genre de regard, ce n'était pas pour elle. Certes, elle admirait la Keryonsi. Comme beaucoup de monde mais voilà, ça n'était rien de plus. L'Azgeda ne serait jamais derrière la Sikru comme l'était l'enfant qui la suivait partout. « Comment souhaitez vous que je vous regarde ? » La question d'Echo était un peu bête puisqu'elle savait la réponse. Comme des amies. Que  pouvaient-elles être d'autre ? De toute façon, Echo parlait du bateau de Neith, qui fit un immense sourire en l'évoquant. Elle fit même une remarque appréciante pour l'Orstienne. «  Peut être le visiteras tu un jour. » Echo aimerait bien, oui. «  J'y compte bien. » C'était dit dans un sourire légèrement arrogant. Que se passerait-il si Neith ne voulait finalement pas qu'elle vienne dans son bateau et qu'Echo s'infiltre en cachète ? Oh, c'était une idée assez plaisante. L'Azgeda la gardait en tête pour plus tard.

Ensuite, elles parlèrent des cicatrices. Du moins, de celle qui reposait sur la cuisse d'Echo. Neith avait d'ailleurs quitté sa main de cet endroit, au soulagement de la guerrière. Elle ne s'était pas sentie à l'aise et en plus, ça l'avait chatouillé. Le geste avait été aussi trop doux. Echo n'avait clairement pas l'habitude de recevoir ce genre d'affections, même si elle avait un peu fait la même chose sur l'épaule de la Keryonsi. «  As-tu souffert ? »  Neith s’inquiétait-elle ? Oh non, elle était sûrement curieuse. Echo hocha la tête. « Un peu. Ce n'était pas une partie de plaisir. Mais je ne sentais presque pas la lame. Le froid était le plus horrible. » Ah oui, parce qu'elle avait du se dévêtir de sa fourrure car sinon, ça aurait été trop facile. Mais, au final, elle en était sorti fière et plus forte de cet entrainement. Et... Pendant qu'elle parlait, Neith s'était de nouveau mit à caresser sa cuisse. Sûrement qu'Echo ne pourrait rien faire contre l'affection de la Sikru. Alors, elle fit de son mieux pour ne pas bouger sous l'effet du contact.

Puis Echo avait demandé à voir d'autres cicatrices. Elles étaient lancés dedans alors autant continuer jusqu'à la fin. «  Pour toi, farouche Azgeda, j’ai tout mon temps. » Echo ne pu se retenir de rougir un peu. Elle était touchée que Neith soit si gentille avec elle. Pourtant, Echo ne rajouta rien, ses joues rouges parlaient pour elle. « L’une d’elles se situe sous mon œil. » Ah bon ? Echo ne l'avait jamais remarquée alors. Elle chercha alors et Neith l'aida en prenant sa main pour la guider sur la cicatrice en question. Pourtant, malgré que ses doigts la sente, Echo ne la voyait toujours pas. Alors elle se pencha un peu. Et... Elle l’aperçu enfin ! La Sikru avait été chanceuse de ne pas être blessée plus haut. Elle aurait pu être aveugle d'un oeil, ce qui aurait été triste pour un si beau visage. « Heureusement qu'elle est peu voyante. J'aurais risquée d'être captivée. » Mais que disait-elle ? Pour quoi elle allait passer maintenant ? Enfin, maintenant Echo savait qu'elle l'avait eu à un combat contre un barbare qu'elle avait tuée. «  J’en ai gagnée d’autre en combatant ces fous, mais je  ne sais pas si tu supporterais que je te les montre. » L'Azgeda fronça les sourcils. Comment ça elle ne supporterait pas de voir des cicatrices ? Fallait-il qu'elle rappelle à Neith que son peuple était celui qui vouait un culte aux cicatrices ? «  Ce n'est pas des cicatrices qui vont me faire peur. J'en ai également qui ne sont pas très jolies. » A moins que Neith ne parlait pas des cicatrices mais d'autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo    

Revenir en haut Aller en bas
 
sit by my side, and let the world slip: we shall ne'er be younger | Echo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Trikru :: Polis :: La Tour de Commandement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: