AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 bonded by a dead ▬ Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: bonded by a dead ▬ Raven   Dim 17 Avr - 20:21

Clarke avait ce froncement de sourcil, habituel quand elle sortait d’une discussion avec sa mère. L’échange en lui-même s’était bien déroulé et, avec soulagement, elle avait quitté l’infirmerie sans qu’elle ne soit accompagnée de gardes pour l’enfermer quelque part (c’était une peur qui n’avait aucune logique, mais l’idée ne l’avait jamais réellement quittée jusqu’à ce qu’elle salue définitivement sa mère). Clarke avait donc annoncé à Abby qu’elle partait pour Polis, pour assumer le rôle de conseiller auprès de Lexa. Sans grande surprise, la nouvelle n’avait pas été reçue avec la plus grande chaleur et il y avait quelques sous-entendus que la blonde n’avait pas apprécier, notamment à propos du commandant. Mais elle savait mieux que quiconque qu’il y avait des piques qu’il fallait oublier, plutôt que de courir le risque de commencer une dispute avec sa mère. Sinon aurait-elle définitivement fini derrière des barreaux – ou ce qui servait comme tel.

C’est occupée à ressasser ses pensées que Clarke passa devant un morceau de couloir qui lui était familier et, en cette heure avancée de la soirée, elle ne fut pas étonnée de voir de la lumière se glisser sous l’infime espace de la porte coulissante. Elle sourit un peu, Clarke, avant de secouer la tête, avant de décider de rendre visite à une amie (pouvait-elle encore l’appeler ainsi ? La fille du Ciel l’espérait. Malgré les évènements, Raven resterait une femme qui comptait énormément pour elle). Sans surprise, elle trouva le mécanicienne penchée sur un ensemble compliqué de pièces que Clarke ne prit même pas la peine d’observer, son attention toute dédiée à la noiraude. « J’ai l’impression que tu ne quittes jamais cette pièce. » Si le ton était presque amusé dans sa voix, il n’en restait pas moins que la probabilité fit plus que l’effleurer, avant que le froncement de sourcil ne revienne naturellement sur son visage. « Tu sors bien de la de temps à autre ? T’aérer la cervelle, te changer les idées ? » L’inquiétude était légère, alors qu’elle se posait contre le quoi de la table, sa main retournant jouer, comme il en était coutume maintenant, avec les attaches de l’attelle qui maintenaient son bras gauche qui récupérait encore de l’attaque de la montagne.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Dim 17 Avr - 21:23

Depuis quelques mois, les nuits de Raven étaient courtes. Très courtes. Ses nuits étaient divisées entre les cauchemars et les douleurs. Elle avait beau se tourner et se retourner dans sa couchette, il lui arrivait rarement de trouver une position confortable qui lui permettait de dormir toute la nuit. Si elle ne savait pas dormir, Raven savait faire une chose : Bricoler et réparer des trucs. C'était alors ce qu'elle faisait quand elle ne dormait pas. Elle restait dans son atelier jusqu'à des heures pas possible. Généralement, elle restait jusqu'à ne plus réussir à maintenir ses yeux ouverts. Dans ces moments là, elle se traînait jusqu'à sa chambre pour tomber de sommeil l'espace de quelques heures.

Voilà des heures que Raven était penchée sur les circuits électroniques d'une radio du camp. Est-ce que ces circuits avaient réellement besoin de réparations ? Pas vraiment. C'est juste qu'il n'y avait pas grand chose à réparer sur la base en ce moment. Raven se contentait donc de faire l'entretiens de tout ce qui lui passait sous la main.
La latino était tellement plongé dans son travail qu'elle ne remarqua pas quand la porte s'ouvrit pour laisser entrer Clarke. Ce n'est que lorsqu'une voix féminine s'éleva dans la pièce que la jeune femme se rendit compte qu'elle n'était plus seule. Les prunelles noisettes de Raven se posèrent alors sur la silhouette qui se dressait au bout de la table, elle reconnu alors Clarke. Raven et la blonde avait une relation assez particulière, Raven la considérait comme une amie mais leur relation avait été obscurcit par la mort de Finn. La latino haussa les épaules lorsque Clarke lui posa une série de questions. Etait-ce de l'inquiétude qu'elle entendait dans sa voix.

- Hm.. Parfois je vais faire des révisions au garage.

Raven reposa immédiatement son regard sur les circuits qui étaient au coeur de son attention. En réalité, elle ne sortait jamais. Elle ne voyait personne à part Abby qui passait de temps en temps la voir. Même lorsqu'il s'agissait de manger, Raven se débrouillait toujours pour se mettre à l'écart des autres. Elle ressentait ce besoin de s'isoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Mar 19 Avr - 16:44

Clarke pouvait comprendre la fascination que ressentait Raven devant un circuit électrique. Eue-t-elle été plus jeune, elle l’aurait ressentie devant une poitrine ouverte en train d’assister sa mère pendant une chirurgie. Elle ne jugeait pas. Mais elle s’inquiétait quand même pour son amie qu’elle ne voyait pas aussi souvent qu’elle l’aurait souhaité (et d’une manière, ça ne la dérangeait pas non plus. Clarke ne savait jamais sur quel pied danser avec Raven, principalement à cause de la mort de Finn). Et la mécanicienne releva le regard, tout juste quelques secondes, avant que son attention ne retombe sur la machine qui avait droit à tous les soins. « Hm.. Parfois je vais faire des révisions au garage. » La blonde leva les yeux au ciel, un tantinet amusé. « Heureuse de voir que tu n’as pas oublié comment interagir avec les gens, dans ce cas. » C’était une maigre plaisanterie et elle laissa le silence s’installer, avant de décider de mettre les pieds dans le plat.

Clarke n’était pas vraiment du genre à tourner autour du pot pendant une dizaine de minutes. Ça ne l’inquiétait pas, d’offusquer l’ego des autres. Puis, elle s’inquiétait vraiment pour Raven. « Comment est-ce que tu te sens ? Tu sais que tu n’as plus besoin de t’enfermer à l’intérieur ? Il n’y a plus aucun risque de se prendre une lance. » Les mots étaient choisis avec précaution. Savoir ceux qui feraient réagir son amie. C’était la manière la plus rapide pour avoir une réponse sur l’état de son amie et elle savait que Raven n’allait pas se donner la peine d’adoucir ses mots, s’il y avait des choses à être dites. Et surtout, les questions étaient fondées, profondément sincères, de la part de Clarke.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Jeu 21 Avr - 12:26

Raven savait parfaitement que Clarke essayait d'être gentille en passant la voir, en voulant prendre de ses nouvelles. La relation entre les deux jeunes femmes était plutôt tendue, voir très tendue, depuis la mort de Finn. Raven avait l'impression de marcher sur des oeufs à chaque fois qu'elles s'adressaient la parole. La latino n'était pas du genre à redouter une dispute mais elle ne voulait pas blesser Clarke, son amie. Oui, elle considérait Clarke comme son amie. Pour Raven, la blonde n'était en rien responsable de la mort du jeune homme.

- Comment est-ce que tu te sens ? Tu sais que tu n’as plus besoin de t’enfermer à l’intérieur ? Il n’y a plus aucun risque de se prendre une lance.

Raven était entrain de remettre une vis en place lorsque Clarke sauta à pieds joints dans le plat. La jeune femme reposa doucement le tourne-vis qu'elle tenait dans sa main et releva les yeux vers Clarke. Elle l'observa durant de longues secondes avant de soupirer et de se lever péniblement de son tabouret pour aller chercher un petit fer à souder sur une étagère. Chaque pas était une torture mais le visage de Raven ne laissa rien paraître. Elle arriva au niveau de l'étagère et se décida à parler, dos à son amie.

- Je suis seulement utile ici. Dans mon atelier à bricoler des trucs.. C'est pas avec cette jambe morte que je vais être utile dehors. Mon corps est bon pour la casse mais.. J'espère que mon esprit est encore un peu utile.

La jeune femme tenta de se mettre sur la pointe des pieds pour attraper le fer à souder qui était tout en haut de l'étagère. Qui était l'imbécile qui avait foutu ce machin si haut ? La brune arrêta d'essayer de l'attraper et resta face à l'étagère en serrant les poings. Raven n'avait pas réellement répondu à la première question de Clarke, est-ce qu'elle allait bien ? Non, évidemment que non. Sa jambe la faisait souffrir tout les jours mais elle préférait ne pas en parler à Clarke, elle savait que la blonde risquait de s'inquiéter encore plus pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Sam 23 Avr - 11:13

Clarke ne ressentit aucun frisson quand Raven posa son regard sur la blonde. Elle n’avait aucune honte, ni aucune excitation particulière à supporter l’attention de la mécanicienne. Pour Clarke, c’était commun de confronter ce qui n’allait pas, elle le faisait depuis des mois, maintenant. Ici, avec Raven, c’était un peu plus pénible car elles étaient liées d’une manière unique, ayant aimé le même homme et souffert de la perte de ce même homme. Clarke s’en était remise. Ça lui avait demandé du temps, des efforts et de l’aide d’autres personnes (d’une personne en particulier). Raven, elle, semblait enfermée dans une solitude sans nom et dans ce regard brun, il n’y avait rien de l’intempérance que Clarke lui connaissait. Non. Il n’y avait aucune passion, aucune détermination. Que l’acceptation sardonique de son sort, rendu par un regard terne. Clarke ne grimaça pas, alors qu’elle cherchait quelque chose qu’elle ne trouva pas chez son amie. Raven qui, avec un soupir, se leva jusqu’une armoire. Celle qui avait été un apprenti médecin suivit la démarche de Raven, concentrée sur la jambe enfermée dans son attelle, la lourdeur du membre, le claudiquement constant. C’était évident, bien entendu, que Raven ne courrait plus jamais. Mais la vie n’était pas faite que de ça, son amie était plus intelligente que ça. Elle pourrait trouver une solution, une manière de détourner le problème… elle ne le savait pas encore, c’était tout.

Clarke était déterminée de l’aider, secouer ces puces et souffler cette poussière qui assombrissait l’humeur de Raven. « Je suis seulement utile ici. » Et tout au long des paroles de la mécanicienne, Clarke ne lâcha pas ce dos qui était devant elle, l’insatisfaction la prenant à la prenant à la gorge devant l’apitoiement de Raven. « Mon corps est bon pour la casse mais… J'espère que mon esprit est encore un peu utile. » Ca ne lui allait pas, non. Elle était faite de rage de vivre, et celle-ci devait bien dormir quelque part dans cette personnalité blessée et brisée. Clarke, cependant, attendrait un peu, avant de faire appel aux grands moyens. Elle observa Raven étendre le bras sans réussir à atteindre ce dont elle avait besoin. Et la blonde resta là, apitoyée contre cette table, sans esquisser le moindre geste pour venir en aide à son amie. Ca aurait été un affront, Clarke le savait, car à chaque fois que quelqu’un lui prêtait main forte sans qu’elle ne l’ait demandé (grâce à son bras qui était encore en écharpe), elle ne pouvait s’empêcher de serrer les dents, tout en se sentant obligée de faire bonne figure. Elle n’imposerait pas ça à Raven.

Ce n’est qu’après de longues secondes, lourdes secondes, que Clarke ouvrit la bouche. « Tu te sous-estimes, tu le sais ça ? » Bien sûr que Raven devait le savoir, elle avait cette fierté, cet orgueil qui lui susurrait qu’elle était mieux que ça. C’était impossible de ne pas l’entendre. « Tu peux te rendre utile où que tu sois. » Le ton de Clarke n’avait rien de mielleux, rien de doux. Sa voix portait la rigidité, la dureté que lui avait inculquée la terre, comme si elle défiait Raven de la contredire. « Je sais ce que tu as fait à la montagne, en explosant l’antenne. » Il y eut une courte pause, avant de rajouter. « Tu avais déjà cette jambe morte, pourtant… »

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Sam 23 Avr - 12:58

Raven restait face à l'étagère. Face au fer à souder qui était tout en haut de cette fichue étagère. Elle était beaucoup trop orgueilleuse pour demander de l'aide à Clarke. Clarke était certes son amie mais Raven était comme ça, sa fierté passait avant beaucoup de choses. Elle préférait garder le peu de dignité qu'il lui restait plutôt que de venir pleurer dans les jupes de ses amis. La brune resta prostré devant son étagère, les poings serrés. Elle écoutait attentivement ce que Clarke lui disait, elle encaissait en silence le moindre mot que son amie lui disait. Il n'y avait pas d'apitoiement ou quoi dans ses paroles, juste la vérité. Une vérité qui faisait mal à entendre. Est-ce que ça lui faisait plus mal que sa jambe ? Probablement, l'égo de Raven avait subit beaucoup de choses ces derniers temps mais pas un seul ami de la jeune femme n'avait osé dire ce que Clarke était entrain de lui dire.

- Je sais ce que tu as fait à la montagne, en explosant l’antenne. Tu avais déjà cette jambe morte, pourtant...

Comme si c'était possible, Raven serra un peu plus les poings, elle gardait le dos tourné à Clarke. Pourquoi ? Parce que des larmes commençait à venir brouiller sa vision. Voilà bien longtemps que des larmes n'étaient pas venu ternir le regard de Raven, c'était comme si elle se l'était interdit. Pleurer n'était pas vraiment autorisé dans l'esprit de Raven Reyes, c'était un signe de faiblesse et elle ne voulait pas montrer sa faiblesse. Elle ne voulait la montrer à personne.
Raven prit une grande inspiration, elle s'essuya les yeux d'un revers de manche avant de se tourner vers Clarke. Elle avait le regard toujours aussi vide, c'était comme si un bout de son âme s'était envolé le jour où elle avait été blessée. La brune revint doucement vers l'établit, toujours en boitant sous les yeux de Clarke. Elle parla alors d'une voix monotone.

- Et alors ?

Raven avait bien essayé de se sortir de cet état d'esprit. Au début, elle avait essayé de se battre mais c'était comme nager à contre courant. On début, on est plein de vigueur, on arrive à lutter contre le courant et puis longtemps, on se fatigue. On perd de la force. La force vous quitte lentement et vous finissez par vous noyer. Voilà des semaines que Raven se noyait, lentement et en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Ven 29 Avr - 18:45

Clarke n’avait aucune pitié. Elle n’en avait plus depuis bien longtemps maintenant, quand le monde avait prouvé qu’il ne ferait aucun cadeau à personne. Elle avait retenu la leçon, la blonde. Et elle n’hésitait pas, quand bien même la personne qui soit en face d’elle soit terriblement précieuse à ses yeux. Raven pouvait encaisser. Elle était plus forte que ça. Clarke le savait, elle en était persuadée. Il lui suffisait juste de pousser un peu plus Raven, pour que la réaction inverse se produise. Qu’elle éclate et brule tout sur son passage… Mais ça ne se produit pas et elle fronça les sourcils, Clarke, en observant les tremblements de son amie. Et elle hésita, quelques secondes, oui, à se défaire de cette table et apporter un peu de soutient à Raven. Elle ne savait pas si elle avait le droit, et à défaut, Clarke resta où elle était, le poing fermé sur l’une des attaches de son attelle. Puis, les tremblements s’arrêtèrent et il y eut un profond désarroi visible chez Clarke, en même temps que l’insatisfaction totale. « Et alors ? » Clarke subit le silence, soutint le regard de Raven.

Elle inspira, brièvement. Avant de se mettre à parler, avec cette même force. Clarke n’avait pas de pitié, elle n’en aurait jamais. Car Raven ne méritait pas ça. Elle était plus digne que ça. « Et alors ? » Répetat-elle un peu comme un oiseau moqueur. « Je ne sais pas, Raven. Dis-moi. » Elle embrassa la pièce d’un coup d’œil, avant que son attention ne se fixe à nouveau sur son amie, avec cette férocité qui en faisait trembler plus d’un. « Est-ce que tu veux vraiment croupir ici ? » Dans un lieu avec si peu de lumière et tout juste assez d’air pour ne pas tourner de l’œil. Clarke, finalement, se redressa et s’approcha elle aussi de Raven. « Il n’y a pas que ton corps qui est cassé. » Et du geste de la main, elle désigna l’attelle qui enfermait la jambe de son ami, avant de pointer du doigt le crâne de la mécanicienne. « C’est là-dedans que ça ne va pas. »  Elle plissa un peu les lèvres. « Tu as peur d’être un échec, une bonne à rien. Alors tu te contentes de si peu. Parce que tu te dis que la chute ne sera pas si terrible, si elle arrive encore. » Elle marque une courte pause, attendant que les mots s’imprègnent. « C’est vrai. Qu’est-ce que tu as encore à perdre, maintenant ? » Et elle serra les dents, évitant de penser à cette brulure qui ragea dans le fond de son estomac, s’interdisant de penser à ce qui avait déjà été perdu, en effet. Et elle ne cilla pas. Elle devait y croire, pour que Raven s’insurge, réagisse, se brise. N’importe quoi. Clarke serait là.

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Dim 1 Mai - 21:28

Droite, sans bouger telle une statue, Raven écouta. Elle écouta attentivement les mots de Clarke. Elle resta planté devant son amie lorsque cette dernière s'approcha pour ensuite la pointer du doigt, elle ne bougea pas d'un poil. Les paroles de Clarke heurtèrent Raven comme jamais rien ne l'avait heurté. C'était comme si elle recevait à coup de couteau à chaque mots. Clarke pensait donc que son esprit était tout aussi cassé que son corps ? Les poings de Raven se serrèrent à nouveau et la jeune femme contourna doucement Clarke. Elle ne répondit pas à la dernière question de Clarke. Elle n'avait rien à répondre. Elle ne voulait pas répondre.
La jeune femme s'appuya doucement sur ses mains sur le bord de l'établit. Elle fixa durant de longues secondes les outils, radio et composants électroniques qui trônaient sur l'établit. Le silence dans l'atelier perdura encore. Il perdura quelques secondes et puis la bombe à retardement qu'était Raven explosa. La jeune femme balaya d'un grand geste de la main tout les outils qui se trouvaient sur l'établit. Les tourne-vis et composants électroniques volèrent. Raven attrapa une radio et cette dernière vola à travers la pièce pour aller s'écraser contre un mur. La latino resta cependant face à son établit, tournant ainsi le dos à Clarke. Elle fixa le mur qui se trouvait face à elle et elle fini par prendre la parole d'une voix rendu rauque par la colère.

- Tu crois que j'ai plus rien à perdre Clarke ? Tu as raison. Je n'ai plus rien à perdre à part.. Ma dignité et.. Et toi, Jasper, Octavia, Bellamy, Monty et bien d'autres ! Mais vous, vous pouvez aller explorer le monde. Vous pouvez tout découvrir, faire de grandes choses.. Vivre ! Vous pouvez vivre ! Je suis condamné à rester enfermé ici. A réparer des radios tandis que vous, vous faites de grandes choses. Vous vous rendez utile

Raven laissa échapper une sorte de grognement de désespoir avant de se prendre la tête entre les mains. Pour la deuxième fois en l'espace de quelques minutes, les larmes envahissaient à nouveau la vision de Raven mais cette fois-ci, la jeune femme n'eut pas la force de les chasser. Elle se contenta alors de les regarder tomber, une à une, sur le métal froid de l'établit. Clarke venait de la mettre hors d'elle, d'appuyer là où ça fait mal. La latino était obsédée par se besoin constant de se rendre utile. Être un poids mort pour la société était pour elle quelque chose d'impensable et surtout, d'insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Mar 3 Mai - 19:16

Le silence était lourd. Clarke sentait le poids de ses mots sur ses épaules, écraser son cœur. Mais elle ne regrettait pas. Non, elle avait passé ce point où elle s’en voudrait pour des paroles de travers. Elle avait passé le point où elle s’en voulait, même pour la pire des choses au monde. Elle s’acceptait, acceptait le morceau de monstre qu’elle était devenu. Et elle attendait, une réaction, n’importe quoi de la part de Raven, tandis qu’elle serrait un peu plus sa mâchoire. Elle fut sur le point de continuer, de lancer une autre remarque, qu’elle ne penserait qu’à moitié – ou ne penserait pas du tout, quand un bouquant se fit entendre et qu’elle reposa vivement son regard sur son ami, qui avait envoyé tout ce qui se trouvait sur la table, par terre. Le coup de tonnerre fut suivit par une accalmie, avant que des mots ne s’élève de la mécanicienne, qui gardait son dos tourné.  « Je n'ai plus rien à perdre à part.. Ma dignité et.. Et toi, Jasper, Octavia, Bellamy, Monty et bien d'autres ! » Clarke baissa le regard, alors qu’elle s’approchait à pas lent. « Mais vous, vous pouvez aller explorer le monde. Vous pouvez tout découvrir, faire de grandes choses. » Clarke aurait voulu dire que c’était faux, qu’elle n’abandonnerait jamais Raven. Elle le pensait, oui. Mais les actes prouveraient autre chose. Elle, elle partirait demain pour Polis, et oui, alors, Raven serait laissée ici. Octavia, elle, avait un futur brillant sous les ordres de Indra. Et Jasper, il partait pour le Nord réglé un conflit dont il se pensait responsable. Une grande partie partait.

Elle inspira brièvement, Clarke. « Vous pouvez vivre ! Je suis condamné à rester enfermé ici. » Elle secoua la tête, alors qu’elle posait sa main sur l’épaule de Raven, sentait les minces tremblements de son corps. Et elle la laissa pleurer, un temps, avant de la forcer à se retourner, avant de la prendre dans ses bras (ou en l’occurrence, de son bras droite, le gauche toujours en écharpe) et de la serrer fort, si fort. « On ne te laissera jamais derrière, Raven. » Et ses doigts s’accrochèrent au vêtement, offrit un soutient si c’était nécessaire. « Tu resteras mon premier choix, tu te souviens ? » Clarke ne reviendrait pas sur ses paroles. Pas celles-là. Et elle la serra longtemps, peut-être des minutes, attendant que son amie se calme, aussi simplement que ça. Puis, quand les élans du cœur furent calmés, elle se recula. Tout juste, une dizaine de centimètres, à peine, alors qu’elle cherchait le regard de Raven. « Tu n’es pas bonne qu’à réparer des radios. Est-ce que tu as oublié tout ce que tu as fait ? On serait mort sans toi, Raven. Et je ne parle pas de ta jambe. Ton cerveau, ce que tu as là-dedans » elle pointa la boite crânienne de son amie « depuis quand tu te laisses limité ? Tu es un génie, bon sang. Ne laisse pas ça t’arrêter. »

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Mer 4 Mai - 23:29

Le corps de Raven fut secoué encore quelques instants de soubresauts. Pleurer n'était pas vraiment dans ses habitudes, elle n'aimait pas pleurer et encore moins devant quelqu'un. Même si la personne devant laquelle elle venait de craquer était Clarke, Raven se sentait gênée de pleurer comme ça. Elle avait l'impression d'être une enfant qui pleure inutilement. Finalement, elle sentit une main venir se poser sur son épaule, Raven tenta de se calmer, de calmer les tremblements de son corps. Elle s'essuya les yeux à nouveau d'un revers de manche. La poigne de Clarke se fit plus insistante pour obliger Raven à se tourner vers elle, la jeune femme s'exécuta sans broncher. Elle avait les yeux rougit par les larmes et lorsque son regard croisa celui de la blonde, elle le détourna instantanément.

- Tu resteras mon premier choix, tu te souviens ?

Raven esquissa un léger sourire face aux paroles de son amie. Ce n'était pas la première fois qu'elle entendait cette phrase. Elle savait que quand Clarke disait quelque chose, ce n'était que rarement des idées en l'air. Elle fut à nouveau secoué d'un soubresaut et Clarke la tira contre elle pour la calmer. Raven enfouit son visage dans les cheveux de Clarke qui tombaient en cascade sur ses épaules. Les tremblements de la latino finirent pas se calmer, doucement. Puis de nouvelles paroles pou redonner du courage franchirent les lèvres de Clarke. Le regard de Raven réussit enfin à soutenir les prunelles bleus de la blonde. Elle esquissa un faible sourire à l'adresse de son amie qui pointait du doigt son crâne.

- Arrêtes, tu vas finir par me faire rougir avec tout ces compliments. Et je ne suis pas un génie, je suis la meilleure des génies même !

Un nouveau sourire, sournois, vint s'afficher sur les lèvres de Raven. Le regard de la jeune femme avait reprit un peu de vigueur. Elle se sentait mieux. Clarke avait sut trouver les mots qu'il fallait. Les yeux de Raven se promenèrent un peu dans l'atelier, elle venait de se rendre compte qu'elle avait tout envoyé balader. La jeune femme soupira et reposa son regard sur Clarke.

- Si tu viens ici maintenant, je suppose que tu vas bientôt repartir du camp.. Tu repars où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Dim 22 Mai - 19:09

Clarke referma son bras sur le dos de son amie et elle la serra, alors qu’elle sentait encore les tremblements de Raven, son souffle quelque part sur son épaule. Et elle l’encouragea, sans chercher à repousser la mécanicienne. C’était important, de lui permettre de s’alléger de toutes ces larmes qui n’avaient jamais été versées à cause de l’orgueil trop grand du corbeau. Si pleurer n’apportait aucune solution miracle, un poids s’enlevait. Et bientôt, le soubresauts ne furent plus et Clarke chercha dans le regard de Raven un éclat de vitalité qui avait reprit. Alors, elle sourit, s’écartant un peu, sans que jamais sa main ne s’enlève de l’épaule de son amie. « Arrêtes, tu vas finir par me faire rougir avec tout ces compliments. » Elle secoua la tête, Clarke. « Comme si tu étais capable de rougir. » C’était une taquinerie, avec un fond de vérité. La modestie n’était pas un trait de caractère de Raven, et c’était bien une des raisons pour laquelle elle l’appréciait. Raven savait de quoi elle était capable. Même si, parfois, il lui arrivait de brouiller du noir. « Arrêtes, tu vas finir par me faire rougir avec tous ces compliments. » Elle échappa un petit rire, Clarke, avant de donner une tape sur l’épaule de son vis-à-vis. « Je préfère ça. » Oui, terriblement. Raven était une femme forte. Ce n’était pas un défaut, d’avoir des baisses de moral. Le plus important était de se relever. Et parfois, il fallait les autres pour y arriver.

Si Raven avait retrouvé un semblant d’énergie, cela ne voulait pas dire que Clarke la laisserait ainsi. Elle devait s’assurer que Raven allait mieux. Ne serait-ce qu’un minimum. Qu’elle ne la retrouve pas terrer dans son atelier, la prochaine fois qu’elle passerait au Camp Jaha. Et qui sait dans combien de temps cela serait-il ? Raven l’avait bien compris. « Si tu viens ici maintenant, je suppose que tu vas bientôt repartir du camp… Tu repars où ? » Son regard suivit celui de Raven et elle alla ramasser une partie des affaires, les déposants sur la table où ils se trouvaient initialement. « On ne peut rien te cacher. » Ce fut dit avec un demi-sourire, alors qu’elle continuait de récupérer ce qui était le moins lourd, faisant toujours attention à son bras gauche en écharpe. « Je vais à Polis… Lexa m’a invité à rejoindre son conseil. » Clarke connaissait bien la position de Raven, comme bon nombre d’habitants du Camp Jaha. Elle était même celle qui avait glissé cette lame, pour assassiner le commandant. Aujourd’hui, elle était loin de cette situation. Enfin, pas que Raven avait à l’apprendre. « Je pars avec quelques-uns d’entre nous. » Elle parut hésiter l’espace d’une seconde, durant lesquelles elle mordit sa lèvre inférieure. Et son regard se fixa sur le tournis qu’elle posa sur la table. « Tu pourrais venir, si tu veux. » Et son ton se fit plus assuré, alors que, finalement, son regard bleu trouvait son amie. « Je n’ai pas envie de te laisser derrière. »

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Mer 25 Mai - 18:30

C'est vrai que Raven n'était pas vraiment du genre à rougir comme ça. La jeune femme connaissait l'étendue de ses capacités. Se vanter n'était pas non plus dans ses habitudes mais elle ne s'empourprait pas pour autant au moindre compliment. La latino se contenta alors d'adresser à nouveau sourire à Clarke avant de continuer de ranger le bazar qu'elle venait de créer dans l'atelier. Tout envoyer balader comme ça n'avait pas été une merveilleuse idée.

- Je vais à Polis… Lexa m’a invité à rejoindre son conseil.

Lexa. Un sujet que Clarke et Raven n'avaient pas encore eux l'occasion d'aborder. La mécano savait que la commander avait une place particulière dans la vie de Clarke. Elle ne savait pas exactement quelle place mais si la blonde avait été invité à rejoindre le conseil, c'est bien qu'elle avait occupait une place particulière dans le coeur de la guerrière grounder ? Raven reposa un circuit électronique sur l'établit, sourcils froncés.

- Lexa t'a invité, hein ? Tu.. Enfin ça va ? Elle est correcte avec toi ?

La question était maladroite. Terriblement maladroite et Raven fit une petite moue quelque peu gênée par cette question. La latino était ce genre d'amie qui veut s'assurer que ses amies vont bien et qu'ils bien traités. Elle voulait donc être sûre que Lexa restait polie et correcte avec Clarke surtout si cette dernière allait à présent siéger au conseil de la commander. Alors que Raven ramassait un énième boulon au sol, la dernière question de Clarke franchit ses lèvres. La brune se redressa immédiatement et posa le boulot sur l'établit en fixant Clarke. Finalement, le regard des deux jeunes femmes se croisa à nouveau.

- Je.. Je pourrais venir ? Moi.. Moi à Polis ? C'est sérieux ta question ?

Raven avait comme des étoiles dans les yeux. La proposition de Clarke la touchait réellement mais elle avait peur que la blonde lui proposé de venir par pitié pour que Raven n'ait pas l'impression d'être inutile. La latino se racla un peu la gorge pour se redonner une contenance, elle se redressa comme pour se tenir bien droite tel un soldat. Elle avait cependant un léger sourire affiché au coin des lèvres.

- Si tu penses que je pourrais t'être utile d'une quelconque manière.. Ce serait pas mal.

Pas mal ? C'était même plutôt génial dans la tête de la mécano. Mais elle préférait mesurer ses mots pour ne pas paraître trop surexcitée face à cette nouvelle. En plus, visiter Polis serait peut-être enfin l'occasion de rencontrer Lexa et qui sait, apprendre à la connaître voir même à l'apprécier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Ven 27 Mai - 18:08

Il y avait des sujets que Clarke cherchait à éviter, car elle craignait que cela ne dévie sur une pente glissante. En compagnie de Raven, c’était toujours à propos de Finn… et de Lexa, d’une certaine manière. Elle se souvenait sans mal, la blonde du regard de la mécanicienne quand elle lui avait glissé une petite lame, pour mettre fin à la vie du commandant si antipathique à l’époque. Clarke avait vu au-delà d’un plan aveuglé par le désespoir. Et si Raven, qui avant manqué de subir l’exécution à la manière du Trigedakru avait compris les motivations de Clarke, il n’en restait pas moins que cette dernière était toujours sur ses gardes, quand elle évoquait son amante. Cependant, elle ne s’était pas attendue à la question qui arriva. « Lexa t'a invité, hein ? Tu.. Enfin ça va ? Elle est correcte avec toi ? » Elle retint un mouvement en arrière de surprise, Clarke, avant de sourire un peu devant la considération de son amie. Ce n’était pas possible que Raven soit au courant pour la relation qu’elle entretenait avec Lexa. Mais l’inquiétude était appréciable. « Elle l’est oui. Je ne lui laisse pas le choix. » Ca avait été clair, le nombre de fois que les esprits des deux leaders s’étaient opposés pour arriver à un accord fragile. « Il faut croire que ça l’a marqué. » Elle eut ce petit air pensif, Clarke.

Avant que le sujet ne change et que la proposition ne lui échappe. Elle voulait vraiment profiter de la compagnie de Raven, et le regard qui s’illumina chez sa vis-à-vis arracha un grand sourire chez la blonde. « Je.. Je pourrais venir ? Moi.. Moi à Polis ? C'est sérieux ta question ? » Elle acquiesça d’un geste. Bien sûr, Clarke n’était pas du genre à faire des offres en l’air… « Si tu penses que je pourrais t'être utile d'une quelconque manière.. Ce serait pas mal. » Bon, l’offre n’était pas faite en l’air, mais Clarke n’avait pas cherché plus loin que ça. Avant de voir son amie ici, elle n’avait eu aucune idée de l’état dans lequel se trouvait Raven, ni si elle aurait été intéressée à la suivre jusque Polis. Maintenant qu’elle l’avait enjouée, loin de l’épave sentimentale d’il y a plusieurs minutes…

Le sourire de Clarke disparut aisément, alors qu’elle reprenait une moue concentrée, avouant. « Je ne sais pas. » Ca n’était pas dit à mal. Clarke ignorait parfaitement à quoi ressemblait la ville, et comment les siens s’adapteraient au séjour. « Ceux qui viennent sont là pour repérer les lieux, un peu comme une délégation diplomatique. » Certes, la diplomatie n’était pas le fort de Raven, mais on ne savait jamais. « Tu trouveras bien quelque chose à faire, non ? Tu ne tiens jamais en place. » Et ce fut un peu joueur, parce qu’elle avait confiance en Raven, en ses capacités.

Spoiler:
 

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Lindsey Morgan
Bravoure :
1544
avatar
Arc
Arc
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Ven 27 Mai - 18:51

A peine sa question concernant Lexa prononcé, Raven put lire une légère surprise sur le visage de Clarke. La blonde tenta de cacher cette surprise par un léger sourire et elle s'empressa de répondre. Certes Raven ne portait pas les grounders dans leur coeur, pas du tout même mais elle savait que l'alliance était importante. Elle avait beaucoup de rancoeur mais elle réussissait à ne pas se laisser aveugler par la haine. La haine n'apportait que la guerre, la guerre n'apportait que la mort et la désolation. La latino avait décidé de tout faire pour pouvoir avoir un semblant de vie normale et tout ceci commençait par le fait d'essayer de changer l'image qu'elle avait des grounders.
Le regard pétillant de Raven resta concentré sur son amie, elle écoutait attentivement les paroles de la jeune femme. Aller à Polis, d'accord. Pourquoi pas ? Mais aller à Polis sans but réel ? A quoi ça servait ? Les sourcils de la jeune femme se froncèrent un peu plus lorsque Clarke évoqua le fait que Raven allait bien trouver quelque chose à faire. Certes, elle ne manquait pas de ressource mais.. Tout de même. Est-ce que Clarke la prenait en pitié à lui proposer de venir avec elle ? La brune soupira légèrement, sa soudaine bonne humeur était repartit aussi vite qu'elle était arrivée. Elle détourna alors le regard.

- Effectivement, je ne tiens pas en place. Je ferais peut-être mieux de rester ici plutôt que de venir traîner dans tes pattes. Tes autres suivants viennent déjà.

Raven faisait là une petite référence au surnom qui suivait Clarke sur l'Arche "La princesse". C'était une petite pique, une sorte de moment passif-agressif. La latino regretta presque immédiatement ses paroles mais sa fierté l'empêcha de revenir sur ses paroles. Elle se contenta alors de froncer un peu plus les sourcils et de tourner le dos à Clarke pour continuer de ranger l'atelier. La jeune femme préféra ne rien ajouter de plus, c'était inutile. Elle n'irait pas à Polis et resterait ici, à réparer des radios.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon avatar c'est :
Eliza Taylor
Bravoure :
1863
avatar
100
100
MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   Sam 28 Mai - 17:20

Elle avait fait une erreur, Clarke. De parler, comme il lui arrivait de le faire : trop vite. L’exemple le plus probant qui le venait en tête était l’accusation de Murphy pour la mort de Wells, ce qui avait amené à la disparition de plusieurs d’entre eux. Certes, ici, c’était moins grâce et, normalement, Clarke arrivait à rattraper ses dérapages à l’aide de mensonges. Ca ne servait à rien de mentir à Raven, car elle n’aimait pas faire ça à son amie (avec d’autres, elle n’avait aucun problème, mais elle avait l’impression qu’avec la mécano, elle se devait d’être honnête. Finn les avait lié par un mensonge et il était hors de question que cela se répète entre elle). Alors, oui, la vérité n’était pas souvent la meilleure des choses, surtout ici bas. Et Clarke, soudainement, se sentit pathétique sous le regard de Raven, qui retrouvait cette férocité dans le fond de ses prunelles foncées. « Je ferais peut-être mieux de rester ici plutôt que de venir traîner dans tes pattes. » Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais une pique vint ponctuer les paroles de Raven. « Tes autres suivants viennent déjà. » Clarke ferma son poing gauche, alors qu’elle sentait la brulure de sa blessure se raviver sous l’usage de cette force.

Son amie lui avait à présent tourné le dos et, si Clarke ne bougea pas, elle ne garda pas le silence pour autant. « Tu sais bien que tu trainerais pas dans mes pattes. » Elle ignorait même si elle aurait le temps de croiser Raven. Mais elle avait l’impression qu’elle avait perdu l’opportunité de rallier la jeune femme au voyage jusque Polis. « Ne te réfugies pas derrière une excuse pour ne pas venir. » Aie, le ton était un peu trop autoritaire et ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire à la base. Elle poussa un soupire, irrité contre elle-même. « Pardon. Je ne voulais pas dire ça. Juste… Penses-y. S’il-te-plait. » Clarke n’abandonnerait pas si facilement. Elle était habituée à ce que les gens n’apprécient pas ses demandes. Ca ne l’avait jamais ralenti. Et Raven, définitivement, méritait que l’on se batte pour elle.

Alors, elle attendit, Clarke, un geste, une parole de la part de son amie. Sinon, elle partirait.

Spoiler:
 

_________________
I remain
Do not fear for me, I have no fear myself. If my soul is lost to me, something yet remains. I remain. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: bonded by a dead ▬ Raven   

Revenir en haut Aller en bas
 
bonded by a dead ▬ Raven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Red Sands :: ZONE RP  :: L'Est :: Camp Jaha-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: